USA : Tim Cook fustige les émeutiers, Twitter et Facebook bloquent Trump 🆕

Florian Innocente |

Mark Zuckerberg a annoncé que le président Trump va rester privé de la possibilité d'utiliser ses comptes Facebook et Instagram, au minimum jusqu'au lendemain de la transition avec Joe Biden (programmée le 20 janvier). Extraits :

Les événements choquants de ces dernières 24 heures montrent clairement que le président Donald Trump a l'intention d'utiliser le temps qui reste en fonction pour saper la transition pacifique et licite du pouvoir vers son successeur élu, Joe Biden.

[…]

Nous pensons que les risques de permettre au Président de continuer à utiliser notre service pendant cette période sont tout simplement trop grands. C'est pourquoi nous prolongeons le blocage que nous avons placé sur ses comptes Facebook et Instagram indéfiniment et pour au moins les deux prochaines semaines jusqu'à ce que la transition pacifique du pouvoir soit terminée.


Article original de 8h16

Tim Cook a réagi sur Twitter à la suite des événements survenus à Washington et l'invasion du Capitole par un groupe de partisans du président Trump.

« Aujourd'hui marque un chapitre triste et honteux de l’histoire de notre pays. » a écrit Tim Cook « Les responsables de cette insurrection devraient être tenus de rendre des comptes et nous devons mener à terme la transition vers l’administration du président élu Biden. C’est tout particulièrement lorsqu'ils sont mis au défi que nos idéaux comptent le plus ».

Le patron d'Apple a été à plusieurs reprises un interlocuteur privilégié de Donald Trump alors que ce dernier s'était lancé dans une négociation commerciale avec la Chine et que des taxes étaient imposées sur des produits d'importation. Apple, par la voix de son CEO, a défendu ses intérêts afin d'éviter que ses produits ne pâtissent de ces décisions. Les deux hommes s'étaient également retrouvés en novembre 2019 au Texas, dans l'usine qui fabrique les Mac Pro.

Le couple présidentiel américain avec Tim Cook, le 11 août 2018, pour un dîner à Bedminster, l'un des clubs de golf de Donald Trump. Image : @FLOTUS

Le leitmotiv de Tim Cook, lorsqu'il fut par le passé interrogé sur ses relations avec le gouvernement chinois ou avec Donald Trump, est qu'il « est préférable d’être impliqué, que vous soyez d’accord sur une question ou, plus important encore, lorsque vous êtes en désaccord sur quelque chose ».

Peu de grands patrons de l'industrie informatique se sont encore exprimés sur les événements d'hier. Michael Dell ou Satya Nadella et Brad Smith (respectivement CEO et Président de Microsoft) ont chacun retweeté une déclaration de Business Roundtable, une association de dirigeants d'entreprises américaines, qui fustige le chaos observé dans la capitale fédérale et appelle à une transition du pouvoir dans le calme.

Critiqués pour la lenteur de leur réaction, Twitter et Facebook ont pris des mesures dans la nuit vis-à-vis des comptes du président sortant. Dans un tweet, Donald Trump a publiquement excusé les auteurs de ces échauffourées (dans laquelle l'une de ses partisannes a trouvé la mort lors d'un affrontement avec les officiers de sécurité du Capitole), en réitérant qu'il s'agissait des conséquences d'un vol éhonté de son « énorme victoire aux élections », en dépit de la réalité des faits. Il a appelé chacun à rentrer chez lui, dans la paix et l'amour et de se rappeler de cette journée pour toujours : 

These are the things and events that happen when a sacred landslide election victory is so unceremoniously & viciously stripped away from great patriots who have been badly & unfairly treated for so long. Go home with love & in peace. Remember this day forever!”

Twitter et Facebook ont supprimé ces propos, notamment parce qu'ils rééditaient les affirmations sans fondement d'une tricherie d'ampleur durant la présidentielle.

En outre, Twitter a bloqué la fonction de publication du compte de Donald Trump pour 12h, avec l'option de prolonger ce statut si des infractions étaient de nouveaux observées plus tard, voire de suspendre le compte complètement. Facebook a pris une décision similaire pour une durée préliminaire de 24h, qui empêche Trump de publier quoi que ce soit.


avatar Pat4e5 | 

@rush4
Et toi il ne manquerait pas un accord dans « vos article » ?

avatar bhelden | 

@Pat4e5

On est d’accord

avatar jean_claude_duss | 

@Pat4e5

🤣😆

avatar Ragecire | 

@rush4

C’est culotté venant de vous 😅

avatar Mrleblanc101 | 

@rush4

Ça vous arrive de relire vos commentaires ?

avatar rush4 | 

Effectivement, j'acquiesce

avatar Alex Giannelli | 

@rush4

ça vous arrive d'être humble ?

avatar rush4 | 

C'est vrai que ma réaction n'était pas très réfléchie, commentaire écrit à la va vite dans les transports... J'aurai plutôt dû dire:
@MacG: Attention il y a quelques fautes dans votre article, je pense que l'article a été écrit un peu rapidement. ;)

avatar saoullabit | 

Je sais pas ...

avatar domilo78 | 

"patron d'Apple a plusieurs été"
Je pense qu'il manque un mot

avatar CNNN | 

@domilo78

* fois ?

avatar andr3 | 

@CNNN

Non 's' à été ... il y en a plusieurs!

😂

avatar Sindanárië | 

@domilo78

""patron d'Apple a plusieurs été"
Je pense qu'il manque un mot"

Stephanie de Monaco

avatar otisphone | 

Y en a qui sont de super bonne humeur en ce jeudi 7 de l’an de Grâce 🙄

avatar Paquito06 | 

“Peu de grands patrons de l'industrie informatique se sont encore exprimés sur les événements d'hier. “

Les CEO de IBM, Microsoft et Visa l’ont fait. Apres pour la business roundtable (200 firmes) ils sont deja nombreux (GM, JPM, Citi, Amazon, Walmart, Delta, etc.).

avatar Glop0606 | 

J'ai presque envie de dire: "Et alors?". Pourquoi des patrons d'entreprise devraient s'exprimer pour chaque événement? Comprenez moi bien, si par exemple un Tim Cook s'exprime et donne son opinion en tant que citoyen américain, je trouve ça parfait, rien à redire et même j'encourage. Mais qu'il y ait comme un "devoir" de s'exprimer,... et que sutout si on ne le fait alors ça implique aussi une forme d'expression voire d'opinion, là il y a sujet à réflexion.

avatar ingmar92110 | 

@Glop0606

Je serais plutôt d’accord

avatar diboutra67 | 

@Glop0606

Quand tu es le CEO d’une des plus puissantes entreprises au monde, il est normal de prendre une position quand des événements aussi graves se passent dans le pays de l’entreprise.
Cette prise de parole n’est sûrement pas dénuée d’intérêt. C’est aussi une manière de bien commencer avec la nouvelle présidence....

avatar raoolito | 

@diboutra67

imaginez les partisans de LePen en 2017 qui bloquent l’assemblée nationale et le sénat réunis en congres pour valider l’election de Macron. On est dans la première marche (qui en compte quelques unes quand meme) d’un putch.
Je doute que les entreprises américaines apprécient cette situation, par définition elles aiment avoir une vision à long terme et dans le cas présent, Trump est quand meme l’opposé de pas mal d’opinion d efond qui traversent la silicon valley (et pas que)
tout cela pour dire que c’est d’abord un tweet personnel de Cook, comme tous les autres, au mieux ca les inquiete, au pire ca les terrifie (comme on devrait l’etre)

avatar klouk1 | 

@raoolito

"imaginez les partisans de LePen en 2017 qui bloquent l’assemblée nationale et le sénat réunis en congres pour valider l’election de Macron"

Et imaginez le contraire en 2022

avatar raoolito | 

@klouk1

Mettre les deux sur le même plan je suis désolé mais je vous plains
qu’on aime ou pas sa politique je ne comprends pas qu’on puisse penser cela de macron. ( et d’ailleurs en creux suggérer la victoire de Le Pen)

avatar klouk1 | 

@raoolito

Ce n’est qu’une hypothèse tout à fait plausible

avatar raoolito | 

@klouk1

La victoire de la blonde ? Certes...
Mais les partisans de macron et lui-même qui prennent le parlement suite au refus des résultats...

avatar IceWizard | 

@raoolito

« Mais les partisans de macron et lui-même qui prennent le parlement suite au refus des résultats... »

Bah l’imagination des conspirationnistes est sans limite !

avatar Paquito06 | 

@Glop0606

"J'ai presque envie de dire: "Et alors?". Pourquoi des patrons d'entreprise devraient s'exprimer pour chaque événement? Comprenez moi bien, si par exemple un Tim Cook s'exprime et donne son opinion en tant que citoyen américain, je trouve ça parfait, rien à redire et même j'encourage. Mais qu'il y ait comme un "devoir" de s'exprimer,... et que sutout si on ne le fait alors ça implique aussi une forme d'expression voire d'opinion, là il y a sujet à réflexion."

Parce que ce n’est pas un evenement mineur du type on augmente les taxes douanieres ou on vire tel conseiller. La derniere fois que le Capitol a ete attaqué, c’etait y a 200 ans, le pays a 250 ans. Donc oui, la liberte d’expression (1er amendement de la Constitution US) a sa place. D’ailleurs, Tim a donné son opinion, comme tu dis, en tant que citoyen US, sur son compte Twitter, pas a travers une lettre Apple. C’est aussi plutot facile pour lui, beaucoup plus compliqué pour les dirigeants des reseaux sociaux qui doivent se positionner (FB et Twitter).

avatar Glop0606 | 

@Paquito06

Je me permets de préciser. Ce qui m’a interpelé c’est le fait d‘avoir lu: „peu de patrons se sont exprimés...“ et la réflexion qui en découle d’un quasi devoir de s’exprimer. Personnellement j’accorde plus de valeurs aux actes d’une entreprise pour l’environnement, le sociétale etc,... qu’aux déclarations.

avatar Paquito06 | 

@Glop0606

"Je me permets de préciser. Ce qui m’a interpelé c’est le fait d‘avoir lu: „peu de patrons se sont exprimés...“ et la réflexion qui en découle d’un quasi devoir de s’exprimer. Personnellement j’accorde plus de valeurs aux actes d’une entreprise pour l’environnement, le sociétale etc,... qu’aux déclarations."

Je comprends mieux dans ce sens, en effet.
Je pense que (la majorite) des politiciens et leaders vont s’exprimer, meme si on s’en bat l’oeuf et qu’on connait leur penchant. Je m’attends cependant a ce que Tim Cook reagisse a un tel evenement (meme si je sais ce qu’il va dire) car il fait tourner l’economie mondiale (de peu ou de loin, qu’on le veuille ou non, il pese) alors qu’Alissa Milano, ca m’en touche pas une sans faire bouger l’autre 🍻

avatar Amaczing | 

@Paquito06

Quoique Alissa Milano a de belles grosses pommes 🍏

avatar oomu | 

@Glop0606

parce qu'ils sont acteur de la société civile. Et aux usa, c'est pas choquant.

avatar DG33 | 

Il y en a ici qui devraient bouffer de la galette et qui nous soulageraient en s’étouffant avec la fève.

avatar newiphone76 | 

@DG33

Bonne année 2021 dans la joie et la bonne humeur 😜

avatar raoolito | 

@newiphone76

moi ce que j’aime avec Trump c’est qu’il aura au moins reussi à faire regretté à pas mal d’américains de ma connaissance une phrase qui disait « de toutes facons, trump ou clinton c’est pareil » assez courant aux US en 2016…

un coup comme ça, caa meme du faire douter une bonne partie des conservateurs (au moins les politiques qui cette fois s’elevent clairement contre l’obstination du gros T)

avatar newiphone76 | 

@raoolito

"moi ce que j’aime avec Trump c’est qu’il aura au moins reussi à faire regretté à pas mal d’américains de ma connaissance une phrase qui disait « de toutes facons, trump ou clinton c’est pareil » assez courant aux US en 2016…"

Oui ça a sûrement dû avoir cet effet là.

avatar oomu | 

@raoolito

et le fameux "Bush, c'était quand même bien gratiné comme président".

Maintenant on qualifierait Bush Junior de sage et modéré...

avatar Paquito06 | 

@DG33

"Il y en a ici qui devraient bouffer de la galette et qui nous soulageraient en s’étouffant avec la fève."

😅 Elle est d’actualite celle-ci! 👑🥂
Quand la forme est plus importante que le fond aux yeux de certains, avec un sujet aussi delicat 😕

avatar ingmar92110 | 

@DG33

😂😂

avatar abalem | 

@DG33

🤣🤣

avatar AFLC7 | 

Le boulot de base d’un journaliste, quel qu’ il soit, qu’il se targue d’une liberté d’expression ou qu’il recopie sans vergogne un communiqué de presse, est de savoir écrire pour faire passer son message, son analyse. Pour ce faire le plus efficace est de se relire, avant de publier. Je ne parle pas d’écrire sans fautes d’orthographe mais benoîtement de se relire pour s’assurer que l’on soit intelligible sinon pour éviter de dire une connerie. Il est navrant de constater que ce b. a.-ba de la prise de parole publique : s’assurer qu’on est compris, soit moins important que la folie du clic pour publier le premier.

avatar abalem | 

@AFLC7

Euh... cette diatribe est-elle dirigée contre la rédaction de MacG ? C’est un peu fort quand même, car on sent chez eux un véritable souci de l’écrit justement, et la correction systématique de toutes les erreurs qu’on leur remonte via la fonction idoine. Mais sans doute qu’il vaut mieux une bonne leçon...

avatar ingmar92110 | 

@abalem

Exact, ils ont toujours une réponse ou un mot sympa quand je signale.

avatar Florian Innocente | 

« soit moins important que la folie du clic pour publier le premier. »

Voilà. Ce matin, à peine réveillé, j'ai été pris d'un accès de folie du clic. Mes excuses, j'ai pris un Doliprane depuis.

Quant à se relire, évidemment on se relit. Mais on est toujours le plus mauvais relecteur de ce que l'on a écrit soi-même. Et à cette heure de la matinée on n'est pas 12 derrière nos écrans pour relire ce qu'ont fait les autres.

Et comme l'on fait remarquer des lecteurs, on a une fonction de signalement de fautes justement pour compenser ça, et on réagit vite et systématiquement chaque fois qu'on en reçoit. Ce n'est pas quelque chose que je vois sur beaucoup d'autres sites, même de très gros.

avatar raoolito | 

@innocente

+1

(par contre an coup d’antidote aurait peut-être mis en avant l’erreur… quoique des fois il fait des bourdes aussi)

avatar Sindanárië | 

@innocente

+2

avatar IceWizard | 

@AFLC7

« Le boulot de base d’un journaliste, quel qu’ il soit, qu’il se targue d’une liberté d’expression ou qu’il recopie sans vergogne un communiqué de presse, est de savoir écrire pour faire passer son message, son analyse. Pour ce faire le plus efficace est de se relire, avant de publier. Je ne parle pas d’écrire sans fautes d’orthographe mais benoîtement de se relire pour s’assurer que l’on soit intelligible sinon pour éviter de dire une connerie. »

Non ! Il y a des secrétaires de rédaction pour ça, dont c’est le métier. « Se relire « est quasi impossible, car on ne vois pas ce qu’on a écrit, mais ce qu’on voulait écrire. Il faut toujours une relecture par un regard extérieur. La tâche première d’un journaliste est de trouver/analyser/résumer l’information.

La presse écrite fonctionne avec des secrétaires de rédaction depuis des siècles. C’est plus problématique pour la publication internet nécessitant instantanéités et faible coût.

avatar JOHN³ | 

@IceWizard

Balance tes sources mon petit

avatar perick | 

@AFLC7

Je n’arriverai jamais à blairer les donneurs de leçon dans votre genre.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR