Apple maintient le cap vers l'Asie du Sud-Est pour sa production

Florian Innocente |

Apple poursuit la diversification géographique de sa chaîne de production hors de Chine, détaille le Nikkei Asia, en citant l'Inde et le Vietnam et ce n'est plus seulement pour des produits périphériques ou d'anciennes gammes.

La production d'iPad va démarrer au Vietnam vers le milieu de cette année, indique le quotidien, une première pour cette gamme traditionnellement assemblée en Chine. La dernière famille des iPhone devrait sortir d'usines indiennes avant la fin de ce trimestre (des iPhone 11 y ont été assemblés en 2020). Dans le cas de l'Inde, il s'agit aussi de produire sur place pour s'épargner des taxes et d'obtenir le droit de développer une présence commerciale en nom propre (lire L'Apple Store ouvre en Inde le 23 septembre).

L'annonce de l'ouverture de l'Apple Store indien à l'automne 2020

Une montée en charge des capacités de production est également en cours en Asie du Sud-Est pour les HomePod, les écouteurs ainsi que des Mac. Les fournisseurs au Vietnam ont été mis à contribution par exemple pour améliorer la disponibilité en HomePod mini (2 à 3 semaines d'attente sur l'Apple Store, toutefois il y a du stock chez les revendeurs). Ce pays a produit la petite enceinte dès son lancement, néanmoins nos deux modèles indiquent un assemblage en Chine.

Une partie des Mac mini vient de Malaisie et si l'essentiel des Mac demeurent produits en Chine, une partie des portables devraient être confiés au Vietnam. Ce pays n'est pas un nouveau venu, il figure à 20 reprises dans la liste des principaux fournisseurs d'Apple (établie pour l'année 2018, c'est la dernière en date). La Chine y occupait une place écrasante — elle y est mentionnée 381 fois — mais elle partageait avec la Malaisie (17 mentions), les Philippines (19), l'Inde (9), l'Indonésie (5), le Cambodge (une) et Taïwan (67).

Image : Apple

En 2019, rappelle le Nikkei Asia, Apple a demandé à plusieurs fournisseurs d'étudier la faisabilité de travailler hors de Chine et d'en évaluer les coûts pour 15 à 30 % de sa production.

On était alors en pleine joute commerciale entre les États-Unis et la Chine. Mais même avec l'arrivée d'une nouvelle administration américaine, ce mouvement qui implique des projets sur le long terme, devrait se poursuivre.

Les AirPods, dont la demande est extrêmement importante (évaluée à 90 millions d'unités par an) ont servi de test à l'été 2019 et ont été produits en volume en 2020. Une partie de la fabrication des AirPods Pro, AirPods Max et du HomePod mini a été également confiée à des usines vietnamiennes.

Cette installation dans de nouveaux pays ne se fait pas sans mal, ce fut le cas en Chine il y a quelques années chez Foxconn et on l'a vu tout récemment en Inde avec la colère d'ouvriers chez l'un des fournisseurs d'Apple.


avatar Wilthek | 

Merci beaucoup ! J'adore. Pour 3$ les fonds d'écran dynamiques sont sobres et parfaits... Simple et efficace.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR