Apple toujours pas au clair avec le droit à la réparation

Mickaël Bazoge |

Les éléments confidentiels qui ont permis à la commission antitrust du Congrès US d'interroger les quatre plus puissants patrons du secteur du numérique contiennent bien des pépites. Ces documents ont par exemple permis de lever le voile sur l'accord qui lie Apple à Amazon. iFixit a jeté un œil sur son combat de prédilection : le droit à la réparation. Un sujet sur lequel Apple avance, par exemple avec son programme de pièces détachées d'iPhone pour les réparateurs indépendants, mais que l'entreprise combat aussi vigoureusement.

Cette position ambiguë s'incarne au travers d'une conversation dévoilée par la commission antitrust. Avant la parution d'un édito du New York Times sur le droit à la réparation des smartphones paru en avril 2019, le journaliste en charge de l'article contacte Apple sur le sujet. Au sein de l'équipe d'Apple chargée des relations publiques, on s'interroge sur la position à tenir : « le problème le plus important est que notre stratégie n'est pas claire », peut-on lire dans le mémo.

Parmi les points sur lesquels se mettre d'accord : « quelle est notre stratégie sur les réparations ? », « faut-il aller au devant des régulations supplémentaires sur les options de réparation en Europe ou sur le droit à la réparation aux États-Unis ? », « sommes nous à l'aise avec l'idée de publier des manuels de réparation pour tous nos produits ? », « voulons-nous promouvoir le programme de pièces de rechange dans le but de donner à nos clients plus de choix ? », ou encore « comment devrions-nous faire évoluer notre position publique sur les changements apportés au droit à la réparation ? ».

Suite à cette discussion en interne, Kaiann Drance, vice-président du marketing, reprend contact avec le journaliste du NYT. Les relations presse d'Apple se réjouissent : « Kaiann a fait un super boulot en soulignant la nécessité d'une approche réfléchie des politiques de réparation pour équilibrer la sécurité des clients avec l'accès à des réparations plus pratiques ». Mais cette explication n'a manifestement pas séduit la publication, qui publie l'éditorial en faveur du droit à la réparation en le signant de l'ensemble de la rédaction.

iFixit revient également sur les deux guides de réparation de l'iMac (21 pouces, 27 pouces) très complets, mis en ligne en mars 2019. Et toujours disponibles depuis. Le site a demandé à Apple si sa politique sur le droit à la réparation avait évolué, alors que le constructeur tente dès qu'il le peut d'amoindrir ce droit lorsque de nouvelles législations sont en discussion.

Dans un mémo interne, le constructeur explique qu'à l'heure actuelle, il n'existe aucune stratégie bien établie. « D'une main nous faisons ces changements [la publication des guides de réparation], de l'autre nous combattons activement les lois sur le droit à la réparation dans 20 États américains », écrit un porte-parole à un groupe de cadres PR. Si ces deux guides se sont retrouvés en ligne, c'est apparemment en lien avec la certification verte EPEAT.

Les guides pour les iMac sont toujours là, Apple a étendu son programme de pièces d'échange d'iPhone à l'Europe, le constructeur fait aussi grand cas de l'importance des réparations et de la réutilisation de ses produits dans sa politique environnementale (lire : Apple veut une neutralité carbone complète en dix ans). Mais il n'existe toujours pas de stratégie claire sur le droit à la réparation.

avatar Bounty23 | 

En meme temps comment tu vois avec quelle « qualité » la majorité des réparateurs tiers travaillent, sans avoir forcément de connaissances réelles juste après avoir lu des guides sur le net et qui pourtant sont « professionnels »... tu viens pour un écran cassé tu pars avec une pièce générique, parfois vendu au même prix qu’en Apple store, et dans certains cas avec le wifi HS parce qu’ils ont abîmés un câble. Super.

avatar xDave | 

C'est pas faux

avatar philaube | 

Difficile d’être plus cher qu’Apple pour un réparateur !! Changer un écran ou une batterie ne demande pas des compétences extraordinaires. C’est un peu comme les vidanges de voiture, tu vas chez bmw par exemple c’est 300€, tu vas chez un garagiste c’est 100€...

avatar Inside Me | 

@philaube

.... encore une analyse de qualité...
Il y a peut-être une raison à des tarifs différents ? Dans n’importe quel domaine , des pièces détachées d’origines , des compétences et expertises effectués par des professionnels qualifiés, un service , des garanties , alors oui chez Feu vert ta vidange pour ta Dacia est a 69 euros , et chez BMW c’est un peu plus cher sûrement , mais sûrement plus qualitatif.
Donc chez Apple c’est pareil , batterie , écran , clavier , carte mère d’origine et remplacement fait correctement, pas à l’arrache dans une sombre arrière boutique avec des génériques chinois achèté 1 euros qu’ils te revende 60 euros , mais tu a raison c’est mieux pour ton porte-feuille ....

avatar Alex Giannelli | 

@Inside Me

Je suis d’accord sur le principe.
Par contre, pour la vidange... ça reste une vidange que même un particulier peut faire.

avatar Inside Me | 

@AlexG

Oui bien sûr , ça dépend de la voiture , et du service que tu souhaite , les voiture moderne tu ne fait plus grand chose toi même.
Et peut-être qu’il mettent de l’huile bas de gamme , ne change pas les joints , bosse à l’arrache et vite fait , un peu comme un réparateur non agréé avec des pièces génériques pour les produits Apple.
Maintenant personne n’est obligé d’aller chez Apple pour des réparations, c’est conseillé mais 90% des gens qui souhaitent payer moins cher revienne en Apple store parce que leurs réparations ne fonctionne plus après 3 mois 😂

avatar raoolito | 

@Inside Me

heu.. une personne payée regulièrement reviendra plus chere qu'un particulier faisant cela tout seul, de toutes façons et à qualité egale.
maintenant dans le cas des reparateurs non apple, c'est effectivement une question de qualité et d emarges. apple ne veut pas devenir LE reparateur de ses produits, trop d'embouteillages, ils veulent par contre en vendre plein.
l'un expliquant l'autre

avatar Vaenoxis | 

Article intéressant merci 👌🏻

Comment bénéficier des pièces d’Apple si on a une boîte de réparation d’ordi ?

avatar raoolito | 

@Vaenoxis

il faut demander à apple signer un document un peu stricte sur les conditions et montrer patte blanche. on aura ensuite une formation et un acces aux pieces.

avatar melaure | 

@raoolito

Apple fait ce qu’elle veut.

C’est ce qu’il se passe quand les multinationales gère un monde dans lequel les politiques ont baissés leur froc ...

avatar Fennec72 | 

Concernant le droit à la réparation, la réparabilité en fait-elle partie ?

Les pièces soudées au lieu de vissées ou clipsées et les batteries collées, sont-elles des nécessités techniques ou le résultat d’une volonté d’obsolescence programmée?

avatar xDave | 

Apple dirait que c'est pour la solidité, pour avoir le moindre de pièces amovibles pouvant bouger, améliorer au maximum l'autonomie (batteries épousant les formes des entrailles), la sécurité/écologie (venez en AppleStore changer la batterie plutôt qu'elle ne vous explose à la tronche ou pollue dans la poubelle emballages), etc…

Le coup des pièces amovibles, c'était surtout vrai pour les têtes de disque dur (HD à plateaux) ou cette horreur de superdrive qui tombait en rade systématiquement ou presque dans les portables.
Même si parfois des vis peuvent en effet décider d'aller vivre leur propre vie et peuvent causer des problèmes.

Pour l'anecdote, ça m'est arrivé après un changement de batterie en centre agréé d'ailleurs, où une vis du connecteur s'est barré et se balader dans le Mac non sans causer des pannes et des chutes de performances vu que la batterie était détectée aléatoirement.

Sur les iPhones, c'est monnaie courante de se retrouver avec un appareil défectueux ou qui a des pièces noname…

avatar ValKor | 

Moi je reconnais les écrans non d’origine avec mes lunettes de soleil polarisées: ils apparaissent jaunes alors que les écrans Apple restent normaux.
Je ne compte plus le nombre d’amis / collègues qui ont fait changé leur écran hors Apple Store avec un réparateur qui assurait avoir une pièce originale et à qui j’ai fait la démonstration.

avatar JOHN³ | 

@ValKor

Comme moi avec les pâtés en croûte d’Alsace-Lorraine. Si c’est de Lorraine, c’est forcément moins bon !

avatar Lexada | 

Ok mais concrètement si je veux changer ma batterie d’iPhone avec une originale, comment je fais pour trouver le réparateur agréé ?

avatar JustGeek | 

@Lexada

Apple.com/fr

Apple ne fournira pas de pièces certifiées directement aux particuliers. Mais redirige vers des partenaires agréés qui peuvent se fournir comme il faut et faire la réparation

avatar elec | 

« Changer un écran ou une batterie ne demande pas des compétences extraordinaires. »
=> mais les pièces soi-disant d’origine n’en sont pas. Et sur mon 5C, en changeant une batterie un sagouin m’avait écrasé une nappe, bousillant l’écran. Il a changé l’écran à ses frais, mais l’écran soi-disant d’origine ne glissait pas sous le doigt comme l’original :-(

« C’est un peu comme les vidanges de voiture, tu vas chez bmw par exemple c’est 300€, tu vas chez un garagiste c’est 100€... »
=> Bizarrement, ça rassure toujours un acheteur d’occasion, quand l’entretien a été fait en concession BMW, plutôt que chez SudAuto ou FeuRouge.
On se demande pourquoi... 😁

CONNEXION UTILISATEUR