Rapport 2020 sur la responsabilité : Apple détaille ses actions contre le coronavirus chez ses fournisseurs

Mickaël Bazoge |

Apple publie ce soir l'édition annuelle de son rapport sur la responsabilité des fournisseurs. Un document qui revêt une importance toute particulière en cette période de crise du coronavirus. D'ailleurs, c'est la première fois que le document s'ouvre sur une lettre de Sabih Khan, le vice-président des opérations. Il rappelle les mesures prises pour assurer la meilleure protection sanitaire des salariés, que ce soit dans les locaux de l'entreprise ou chez ses fournisseurs.

« Nous voulons remercier tous les fournisseurs dans le monde pour leur engagement, leur flexibilité et l'attention prodigués à leurs équipes alors que nous continuons à évaluer l'impact complexe du COVID-19 ». Dès le départ de cette épidémie, Apple a travaillé avec ses sous-traitants au « développement et à l'exécution d'un plan qui place la santé des gens avant tout ». Des centaines d'employés d'Apple ont « travaillé sans relâche » pour la mise au point de ce dispositif : prise de température, limite du nombre de travailleurs, distanciation sociale, équipements, protocoles de nettoyage.

Les espaces dans les usines ont été reconfigurés là où c'était nécessaire, tandis que les horaires de travail ont été revus pour « maximiser l'espace interpersonnel ». Le travail n'est pas terminé et Apple poursuit ses discussions avec des experts médicaux et de confidentialité pour développer des protocoles de santé et de sécurité. « Nous n'avons pas permis au COVID-19 de saper les valeurs qui définissent depuis longtemps qui nous sommes. Ces valeurs sont ancrées dans les responsabilités que nous avons les uns envers les autres et envers la planète ».

Le rapport 2020 sur la responsabilité des fournisseurs est le fruit d'entretiens avec plus de 52 000 employés de la chaîne d'assemblage, et de 1 142 évaluations au sein des fournisseurs dans 49 pays (y compris des audits surprises). L'an dernier, 82% des sous-traitants ont parfaitement respecté le cahier des charges d'Apple en matière de droit du travail, des droits de l'homme, de la santé et de la sécurité, et de l'environnement, contre 76% en 2018. 17% ont affiché quelques faiblesses (24% en 2018). Et moins d'1% ont présenté de sérieuses déficiences.

Le programme « zero waste » lancé en 2015 par Apple — qui vise à réduire les déchets et les émissions de carbone — est désormais intégré dans la chaîne d'assemblage final, de test et de packaging pour tous ses produits les plus importants.


avatar Fanoo | 

Des entretiens avec plus de 52 000 employés ?

On imagine qu’ils n’ont pas passé le week-end entier avec chacun d’eux...

avatar raoolito | 

@Fanoo

il suffit d'un entretien de 15mn sur base d'un questionnaire posé. Le choix judicieux des questions et une réponse basée sur un potentiel (genre de 1 à 10) donnent souvent de très bon résultats car non binaires.

Les sondages des français qu'on entend partout sur tous les sujets durent moins longtemps...

CONNEXION UTILISATEUR