La crise pourrait faciliter l'avènement de l'Apple Car

Christophe Laporte |

Il en est moins question ces temps-ci, mais Apple n’a semble-t-il pas tiré un trait sur ses ambitions dans le domaine de l’automobile. Les rumeurs restent vagues et même un analyste comme Ming-Chi Kuo ne s’attend à rien avant l’horizon 2023-2025.

Le sujet est toutefois de retour sur la table de certains analystes. Katy Huberty insiste sur le fait que la puissance financière d’Apple et par conséquent les sommes qu’elle peut allouer à sa R&D sont sans commune mesure avec ce qui se fait dans l’industrie automobile. Le budget recherche et développement d’Apple pour l’ensemble de ses activités devrait flirter avec les 19 milliards de dollars. À titre de comparaison, celui de l’ensemble de l’industrie automobile avoisinera sur la même période les 80/100 milliards de dollars.

Le changement de business modèle opéré par Tim Cook depuis quelques années déjà ouvre également des perspectives à Apple dans ce domaine. Lorsqu’Apple travaillait d’arrache-pied sur son projet Titan, beaucoup se demandaient comment Apple allait parvenir à tirer son épingle du jeu. Habituée à faire 40 % de marge sur ses produits, une voiture Apple rapporterait dans le meilleur des cas quelques points de marge.

La nouvelle Apple a montré qu’elle pouvait aborder les choses de manière bien différente, si le jeu en valait la chandelle. Son service de vidéo à la demande, Apple TV+, est au coeur de ses produits, mais également sur un grand nombre de téléviseurs de tierce partie. Si vous avez acheté récemment un récepteur Sony, Samsung ou LG, vous pouvez regarder les dernières séries Apple ou diffuser une vidéo depuis votre iPhone, le tout sans posséder une Apple TV. Voilà qui était impensable il y a quelques années.

Au final, pour mettre un premier pied dans le domaine de l’automobile, Apple a fait de même en signant des accords avec de nombreux constructeurs pour intégrer CarPlay, qui au passage est l’une des belles réussites d’Apple ces dernières années. Les utilisateurs s’habituent à avoir une expérience Apple dans leurs voitures. Son copilote (Apple le présente ainsi) agit comme un cheval de Troie. La difficulté pour Apple consiste à passer à l’étape suivante. Comment passer du CarPlay co-pilote à une plate-forme complète qui contrôlerait entièrement ou presque la voiture et la faire payer aux constructeurs et/ou aux clients sous forme d’abonnement ?

Mais tout est une histoire de contexte et pour Apple, ainsi que pour les GAFA de manière générale, celui-ci est porteur. L’industrie automobile s’apprête à vivre des moments difficiles et pourrait ainsi être sujette à des alliances que l’on pensait il y a peu difficiles, voire impossibles.

Tags
avatar r e m y | 

Faut avouer que maintenant qu'ils ont conçu des roues (pour le Mac Pro), il ne manque plus grand chose pour faire une voiture !

(Je m'inquiète un peu du prix quand même...)

avatar r e m y | 

@r e m y

Ah si .... maintenant que j'y pense.... faudra penser à mettre des freins sur les roues! 🥴

avatar loupsolitaire97 | 

@r e m y

200k€, pas en dessous à mon avis.

avatar brunnno | 

@loupsolitaire97

Et combien pour la coque de protection 😉

avatar cham | 

@r e m y

🤣🤣 Excellente !! Merci 👍

avatar raoolito | 

on sent bien que carplay serait en mesure de piloter plus que simplement ce qui sort de l'iphone, au moins tout l'AV de la voiture deja (radio, gestion du son, du bluetooth, wifi, etc..)
D'ailleurs on a beau critique r(avec justesse) apple sur ses ratés en la matière, ils restent tres bon comparés aux constructeurs de voiture niveau securité des communications ^^

avatar flux_capacitor | 

@raoolito

CarPlay n'est justement qu'une interface déportée. TOUT ce que fait CarPlay est calculé DANS l'iPhone. Une automobile ne saurait se reposer sur un téléphone pour ses fonctions essentielles, il faudrait qu'Apple investisse le calculateur de bord dans son ensemble (comme Google l'a fait avec Polestar), l'iPhone ne faisant plus partie de l'équation (il ne serait plus qu'un accessoire, pour éventuellement streamer de la musique, et encore : avec Apple Music, même plus besoin de l'iPhone physiquement).

avatar raoolito | 

@flux_capacitor

+1 l'etape suivante

avatar Osei Tutu | 

Le tout collé ne doit pas être pratique dans le secteur automobile

avatar flux_capacitor | 

@Osei Tutu

Mais qu'est ce qui est donc "tout collé" chez Apple ? Je veux dire, à part la batterie de certains Mac ?

avatar Smoky | 

S’ils pouvaient ajouter la connexion Bluetooth à CarPlay dans tous les modèles ça serait top.

Quelle plaie de devoir sortir son iPhone pour le brancher en USB...

Si certains le font pourquoi pas tous ?

avatar Maxi22700 | 

Quand on voit la qualité de car play par rapport à tous les systèmes intégrés directement par les constructeurs, on ne peut qu’espérer que le projet Titan débouche sur quelque chose !

avatar DrStax | 

@Maxi22700

Vrai pour la plupart, mais certains constructeurs ont de très bon système (Audi par exemple).

avatar Maxi22700 | 

@DrStax

Techniquement c’est très bon chez Audi.
Visuellement... toujours un cran de retard par rapport à ce qui se fait dans la tech.
Un cran de retard c’est déjà bien hein, par rapport à ce qui se fait chez Renault par ex

avatar Mike Mac | 

Avec les roues du Mac Pro, Apple a revisité le hublot pour machines à laver. Samsung doit craindre des incursions d'Apple dans l'électroménager.

https://img.ibxk.com.br/2020/02/28/28132403441086.jpg?

https://media3.bsh-group.com/Product_Shots/1600x900/MCSA02252723_WM14W5H...

avatar Gaetanmac | 

Tesla réalise 20 % de marge sur sa model 3 et 25 % sur ses modèles S et X.

avatar C2SC3S | 

Curieux de voir le résultat.

avatar albert13 | 

Apple peut commencer comme l’iphone qui avait fait exploser les prix des téléphones portables puisqu’ils ont changé les paradigmes en faisant un smartphone et non un téléphone...
Ensuite ils ont continué à tirer les prix vers le haut et enfin le produit ayant atteint une vitesse de croisière et une place indéniable sur le marché ils ont commencé à faire des produits moins chers jusqu’au SE 2020
Il ne faut pas oublier si je ne m’abuse que Tesla a commencé sauf erreur avec une voiture assez haut de gamme entre 100.000 et 130.000 suivant les options ( je crois) et ils en ont vendu ;-) et ensuite après avoir acquis une expertise certaine avec une non moins notoriété ils vendent à présent des modèles 3 bcp moins chers...
On peut penser que Apple attaque ds le haut de gamme qui est une niche non négligeable en commencant à 150.000 bon poids et ensuite en fonction du succès redescende à 70.000 et pourquoi pas moins s’il rachète un constructeur...
Ou alors qu’ils construisent au grand damnes de Trump(ette) une usine en chine, au vietnam ou pourquoi pas en Inde..
Ok je rêve peut-être en 4D...😜
N’oublions pas que des grosses têtes de chez Apple sont fanas de voitures et que l’un d’eux a un jeton chez Ferrari 😜

avatar Mike Mac | 

Comme dit le prophète de la voiture électrique pour tous :

Noël au balcon
Pâques au Dyson !

avatar C2SC3S | 

@Mike Mac

Je préfère le Desproges:
Noël au scanner,
Pâques au cimetière.

avatar Billytyper2 | 

@C2SC3S

La nouvelle :
Noël à la corona
Pâques en bière

avatar Inconnu-Soldat | 

Que veut donc dire cette phrase : les sommes qu’elle peut allouer à sa R & D sont sans commune mesure à ce qui se fait dans l’industrie automobile ? Est-ce parce que ce serait trop faible ? Dans ce cas dire ça c’est d’une assez grande stupidité car d’une part comparer une seule entreprise à la totalité des dépenses de grands groupes ne vaut rien, ensuite Apple dispose d’une trésorerie de, je crois, 150 milliards de dollars. En en prélevant 30 - ce qui en laisserait un paquet - elle investirait plus que chaque groupe isolé. Enfin Apple vise une seule voiture et sans doute électrique (infiniment moins de pièces que dans une atmosphérique) et avec une seule voiture on a un besoin infiniment moins élevé que toute une gamme y compris essence, diesel, électrique, SUV, quatre quatre, berlines, coupé, familiale etc.

avatar Lucas DUQUESNE | 

@Inconnu-Soldat

Quand on oppose à un véhicule électrique un véhicule qui consomme de l’essence/diesel on parle d’un véhicule « thermique » et non pas « atmosphérique » ... mon dieu ... quand la sphère bobo geekos qui s’extasie toute la journée sur la suprématie d’Apple (qui n’innove plus que par l’augmentation de la diagonale de ses dalles et du nombre de lentilles, rappelons-le) se met à parler d’automobile c’est un sacré massacre.
Apple est bien trop décorrelée de toute réalité industrielle. C’est tout au plus un concepteur qui délègue toute sa production à la chine. Il y a un certain fossé entre faire un concept-car plein d’écrans partout pour exciter la nouille des geekosbobos et produire en masse un modèle compétitif dans une industrie déjà congestionnée. Tesla s’y est mis y’a 10 ans et commence à peine à gagner de l’argent. Je vois mal Apple accepter de perdre des milliards pendant 10 ans pour arriver à l’équilibre financier et vendre quelques voitures dans la même veine que Tesla qui bénéficie déjà de l’aura geek/californien qu’elle aurait pu avoir. Et puis ... pour se lancer dans une telle aventure il faut avoir un vrai mojo, des dirigeants visionnaires prêts à lancer de nouveaux chantiers, ne pas avoir peur de prendre des risques et innover. Bref pas l’Apple d’aujourd’hui.

PS : regardez le coup de frein que le projet Titan s’est mangé il y a quelques années et comprenez bien que Apple ne prendra pas de risques et ne dépensera pas à perte pour votre plaisir.

avatar demenla971 | 

@OhMyLuLe

Et pourtant il y a une énorme place à gagner pour les véhicules propres autonomes ou petits collectifs. Le marché est énorme imaginez une voiture sans chauffeur qui vient vous chercher et vous dépose là où vous souhaitez. Vous payez à la course ou à l’abonnement. La société qui vend ce service connaît tout de votre vie âge classe sociale adresse...
Tesla va y venir ce n’est pas pour rien que les Tesla apprennent autant, le futur sera aussi avec la Tesla en semi collectif.

avatar CorbeilleNews | 

Attention au batterygate, là cela ne pardonnera pas ...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR