Il y a 35 ans, Apple se débarrassait de Steve Jobs

Jean-Baptiste Leheup |

On la connaît bien, l’histoire de John Sculley, le PDG de Pepsi que Steve Jobs, d'une seule phrase, convainquit de prendre la tête d'Apple. Pour ceux qui auraient raté l'épisode, vous pouvez relire l'article qu'Anthony lui avait consacré il y a quelques années.

Mais en ce 31 mai, c'est l'épilogue de la relation entre les deux hommes qui nous intéresse. Car il y a 35 ans tout juste, Sculley obtenait la tête de Jobs, après plusieurs mois d'opposition frontale. Une décision que l'on considère aujourd'hui comme une erreur magistrale, tant Apple a souffert durant l'absence de son cofondateur, avant de ressusciter à son retour.

Jobs et Sculley (image extraite du rapport annuel d'Apple, 1984)

Et si nous profitions de cet anniversaire pour nous demander, avec les archives des magazines Fortune et MacWorld, si la réalité n'est pas un peu plus complexe, et les responsabilités, un peu plus partagées ?

Fortune, donc, avait consacré un long article aux péripéties d'Apple : un véritable épisode de Dynasty à la tête de la société, où un PDG de 46 ans écartait du pouvoir son cofondateur tout juste trentenaire, quasiment l'inventeur de l'informatique personnelle, le créateur de l'ordinateur le plus emblématique du moment. Une décision incompréhensible pour bien des observateurs, tant les deux membres du duo semblaient indispensables :


avatar Amaury C. | 

Peut être le temps d’arrêter de parler du passé et de se concentrer sur l’avenir, non ?

avatar whocancatchme | 

@Amaury C.

Ça doit être même pas 1 article sur 100... et c’est toujours agréable à lire

avatar raoolito | 

@whocancatchme

+1
C'est dans le passé qu'on lit quelques pistes de compréhension pour l'avenir ( iu en en tenant compte)

avatar Bruno de Malaisie | 

@raoolito

Lorsque je recherche quelque chose sur une personnalité connue sur Wikipedia, je regarde très attentivement les premières années de sa vie.
Beaucoup de choses s’expliquent à cette simple lecture...

avatar fte | 

@Amaury C.

Il n’y a plus d’avenir. L’avenir c’est la pandémie, le confinement, mourir seul en toussant ses poumons. Le passé est la seule chose encore joyeuse en ce monde. L’humanité est sur le déclin.

avatar Islandis01 | 

@fte

Et sinon ...
Ça va bien ??

avatar fte | 

@Islandis01

"Et sinon ...
Ça va bien ??"

Yep. Pas encore de zombies. Mais je suis prêt pour leur arrivée.

avatar ckermo80Dqy | 

@Amaury C.

« La vie doit être vécue en regardant vers l’avenir, mais elle ne peut être comprise qu’en se retournant vers le passé. »
Kierkegaard

avatar F7544 | 

@Amaury C.

Ohne Vergangenheit gibt es keine Zukunft.

vidéo Dark - saison 1 Bande-annonce VO
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19575171&cserie=20328.html

avatar Ielvin | 

@F7544

Excellente série :)

avatar Oliviou | 

@Amaury C.

Personnellement j’aime beaucoup la variété des articles. Les retours historiques, les articles de fond sur le passé ou le présent, les trucs très pointus, les rumeurs à la con, les tests d’objets inutiles ou de matériel immanquable... Je ne lis pas tout, (Pro tip : ne lire que ce qui nous intéresse) mais je suis content que tout existe sur ce site. C’est du vrai boulot de journaliste, et ça devient rare.

avatar Sindanárië | 

@Amaury C.

"Peut être le temps d’arrêter de parler du passé et de se concentrer sur l’avenir, non ?"

Avec Cook l’avenir d’Apple semble plus proche de la boutique souvenirs-bazar-chinois à Venise que de l’innovation numérique des premiers temps d’Apple !

avatar Furious Angel | 

Passage interessant de l’histoire d’Apple, mais était-ce vraiment une erreur ? Steve Jobs a un peu changé, il a exploré d’autres univers avec NeXT et Pixar, et peut-être qu’en restant chez Apple, tout aurait explosé avant 1990.

Le retour de Steve Jobs s’est accompagné d’une tonne d’idées géniales, à commencer par la campagne Think Different, qui a posé l’image d’Apple alors qu’ils n’avaient plus grand chose à vendre. Puis l’iMac, l’iPod, iTunes et l’iPhone, en seulement 10 ans. Pas sûr que tour ça aurait été possible sans la traversée du désert. Cela lui a permis de revenir en sauveur alors qu’il aurait peut-être été de plus en plus contesté en restant. C’est dur de réécrire l’histoire !

avatar Fennec72 | 

@Furious Angel

👍

avatar Lecorbubu | 

@Furious Angel

Tout à fait, et de l’aveu même du co-fondateur d’Apple cette période lui a été salutaire. Nul sait ce qui se serait passé si Jobs n’avait pas été viré, une chose est sûr néanmoins c’est que cette épisode lui a permis de créer d’autres projets formidables qui ont eu une place significative dans l’histoire de l’informatique et du cinéma d’animation.

Bel article, ces rétrospectives s’appuyant sur des articles de l’époque sont toujours aussi passionnantes à lire. Merci à la rédaction de MacG !

avatar Sindanárië | 

@Lecorbubu

"lui a permis de créer d’autres projets formidables qui ont eu une place significative dans l’histoire de l’informatique et du cinéma d’animation."

Jobs VS l’informatique c’est la décharge électrostatique VS un cyclone sur Jupiter 😬

avatar max351 | 

@Furious Angel

Tout à fait !
En plus, il ne faut pas oublier qu'il n'a pas été mis au placard par plaisir mais parce que les résultats étaient mauvais... C'est ce qui arrive dans la majorité des entreprises.

avatar Sindanárië | 

@max351

"Tout à fait !
En plus, il ne faut pas oublier qu'il n'a pas été mis au placard par plaisir mais parce que les résultats étaient mauvais... C'est ce qui arrive dans la majorité des entreprises."

Jobs a été mis au placard car surtout il était borderline !

avatar max351 | 

@Sindanárië

"Jobs a été mis au placard car surtout il était borderline !"

Je ne suis pas d'accord avec toi. La raison principale c'est que le conseil estimait qu'il n'avait pas les épaules pour être à la tête de l'entreprise. Je pense que son côté "borderline" a permis au conseil d'ajouter des arguments à son cas. Dans une entreprise, business is business et un patron borderline, s'il fait du chiffre, restera à la tête de l'entreprise.

avatar fte | 

@Furious Angel

"C’est dur de réécrire l’histoire !"

Et c’est encore plus dur de juger l’histoire.

avatar Fennec72 | 

En lisant un peu trop rapidement « plus de Steve à blâmer », j’ai tremblé quelques instants en ayant cru lire « Steve Ballmer ». 😉

avatar gardiolan | 

@Fennec72

La même 😄

avatar fte | 

Agréable lecture !

Je ne suis pas convaincu que ce fut une erreur. Qui peut dire ce qui est une erreur ou non, sans jeter un coup d’œil dans un univers parallèle où Jobs n’aurait pas été écarté ?

Je suppose que les équipes Mac aujourd’hui sont dans une position comparable aux équipes Apple II de l’époque. iOS occupe aujourd’hui une telle place chez Apple...

avatar Furious Angel | 

@fte

C’est quand même très différent, iOS et macOS ne sont pas en concurrence et il y a même énormément de passerelles entre les deux. Je pense que l’équipe de dev de macOS regroupe largement plus de monde que tout Apple en 1985 !

avatar Sindanárië | 

@fte

"Agréable lecture !"

Mais c’est indécent toute cette hypocrisie !
Tout ça pour avoir les mois d’été offerts !
Bande de crevards 😬😈

avatar Krysten2001 | 

@Sindanárië

Moi aussi je veux des mois offerts !!!!😬😬😬

avatar Sindanárië | 

@Krysten2001

😅

avatar raoolito | 

@fte

disons que Jobs n'y mettait pas du sien, se moquant littéralement de l'autre équipe. Pas de cela maintenant, les directions sont les memes

avatar nomatechapl | 

Cette dépossession de son « bébé » et ses colères pathologiques lui ont quand même valu le cancer dont il est mort... mais avant il aura réalisé la valeur de la vie (cf discours à Stanford : https://www.google.fr/amp/s/amp.lepoint.fr/2156241 )

avatar David Finder | 

@nomatechapl

Ah, parce que tu sais d’où est venu son cancer, toi ?
🎩

avatar Sindanárië | 

@David Finder

"Ah, parce que tu sais d’où est venu son cancer, toi ?"

À force d’utiliser iOS

avatar raoolito | 

@David Finder

pourtant yavait pas la 5G à l'époque ?
Quoique peut-être qu'à cupertino....????????

avatar fabricepsb71 | 

@nomatechapl

J’ai lu autant de conneries pour la maladie d’Alzheimer

avatar mlab5166 | 

Connaître le passé permet de comprendre l’avenir !
Très bon article de l’équipe MacG. Continuez ainsi, même si certains râlent car ils connaissent déjà ces histoires.

avatar Uriah Heep | 

Ce type d’article est salutaire car il permet de faire une pause entre 2 annonces soft ou hard.
Et surtout un retour sur l’histoire d’Apple peut être source de réflexion pour les jeunes générations qui ne se rendent pas compte qu’Apple, société de référence aujourd’hui, aurait pu mourir plusieurs fois depuis qu’elle existe.

avatar Sindanárië | 

L’histoire d’Apple c’est un peu les contes de la crypte 😬😈

avatar Lelong | 

C'est juste pour cela que je ne bois jamais de Pepsi ... ni de Coca d'ailleurs, pas plus que je n'utilise de PC ou de système Android, cela fait parfois du bien d'être monomaniaque comme le fondateur ...

avatar ioda | 

Ne mélangez pas tout, aussi intelligent et visionnaire qu'est été Steve, faut vraiment être con ou débile pour refuser de traiter le seul cancer du pancréas soignable et se contenter de tisanes "hippy" ! ! ! ! Le pire dans tout ça c'est que depuis, plus rien de novateur chez Apple ! ! ! ! Même le new MacPro ( financièrement inaccessible pour le commun des mortels) n'est qu'un actualisation du "camion" ! ! ! Comment vont ils amortir les sites de production ? ? ? ? Steve, revient ! ! !

avatar Sindanárië | 

@ioda

"aussi intelligent et visionnaire qu'est été Steve"

🤔

Normalement les contes de fées commencent par « il était une fois...»

avatar fte | 

@ioda

"Comment vont ils amortir les sites de production ? ? ? ?"

En vendant des iPhone et des claviers magiques.

avatar lesurfeurfou | 

Un mal pour un bien

avatar Danny Wilde | 

J’apprécie grandement ce genre d’article surtout en tant qu’abonné.
Cela change des articles sur les rumeurs de futurs produits et autres fakes news sur le design de l’iPhone 12 ou 13......
Merci pour d’élever le niveau 👍

avatar BingoBob | 

J’adore ces articles sur les retours historiques !
J’aimerai bien en savoir plus sur ce que Jobs a fait pendant sa période Next..

CONNEXION UTILISATEUR