Résultats T2 2020 : Apple est-elle immunisée contre le coronavirus ?

Mickaël Bazoge |

Avec un chiffre d'affaires de 58,3 milliards de dollars pour des bénéfices s'établissant à 11,2 milliards, Apple se sort finalement plutôt bien de ce premier trimestre 2020 qui fera date dans l'histoire. Et pas uniquement dans l'histoire d'Apple !

Hé bien, on s'en souviendra de ces trois premiers mois de l'année 2020 (qui correspondent au deuxième trimestre fiscal pour Apple). L'épidémie de coronavirus a complètement chamboulé le train-train du constructeur de Cupertino, et du reste de la planète. Fermeture des boutiques, d'abord en Chine puis partout dans le monde, avertissement sur résultat mi-février, action AAPL en chute libre (elle s'est reprise depuis 😅)… Apple produit même ses propres visières de protection !

Mais Tim Cook, guidé par son optimisme habituel, a toujours gardé son sang froid. Sans doute parce qu'il est à la tête de l'une des entreprises les plus rentables au monde et qu'apocalypse virale ou pas, ses produits trouveront toujours preneur. C'est tout juste si le calendrier des lancements a été bousculé : de nouveaux iPad Pro, MacBook Air et Mac mini ont ainsi été présentés mi-mars, alors qu'une bonne partie du monde se confinait. Un mois plus tard, rebelote avec l'iPhone SE et le Magic Keyboard !

Bref, tout va bien dans le meilleur des mondes sous cloche ? Pas tout à fait, Apple n'est pas complètement immunisée comme le montrent les résultats trimestriels de ce T2 2020.

En bref

En milliards de dollars.

T2 2020 T2 2019 Évolution
Chiffre d’affaires 58,3 58 +0,51 %
Bénéfice 11,25 11,5 -2,7 %
iPhone 28,9 31 -6,73 %
iPad 4,3 4,8 -10,3 %
Mac 5,3 5,5 -2,9 %
Services 13,3 11,4 +16,5 %
Autres produits 6,2 5,1 +22,5 %

Chiffre d'affaires et activité

Pour son second trimestre fiscal, Apple avait initialement estimé un chiffre d'affaires compris entre 63 et 67 milliards de dollars. Des prévisions qui ont volé en éclats en raison de la crise sanitaire bien sûr. Malgré tout, le constructeur ne s'en sort pas si mal avec des ventes qui s'établissent à 58,313 milliards (davantage qu'au T2 de l'année dernière !), pour des bénéfices de 11,25 milliards (-2,7%).

« Malgré l'impact global sans précédent du COVID-19, nous sommes fiers d'annoncer qu'Apple a enregistré une croissance durant le trimestre, avec un record historique pour les services et un record pour les wearables pour un deuxième trimestre », explique Tim Cook.

Dans un environnement difficile, les utilisateurs de produits Apple s'en sont servi plus que jamais pour rester connectés, informés, créatifs et productifs, ajoute le CEO. Ce dernier indique que l'entreprise a fabriqué des « dizaines de millions de masques et d'écrans de protection » à destination des soignants et des personnels hospitaliers partout dans le monde. Dans le détail, ce sont plus de 30 millions de masques de protection et 7,5 millions de visières qui ont été produits par Apple.

Si la majorité des Apple Store demeurent toujours fermés, le constructeur procède à des réouvertures au compte-goutte. Le réseau chinois a rouvert, tout comme le magasin de Séoul. Les boutiques autrichiennes (une seule) et australiennes (22 en tout) relèveront leurs rideaux dans une à deux semaines. Même avec des boutiques closes, l'activité Apple Store — qui compte aussi le magasin en ligne — a enregistré un trimestre record.

Tim Cook a indiqué que les ventes avaient fortement piqué du nez entre mi-mars et mi-avril, mais qu'elles s'étaient reprises depuis la deuxième quinzaine d'avril.

Luca Maestri, le directeur financier de l'entreprise, a de son côté salué la « résilience » de l'activité d'Apple ainsi que ses performances financières. La marge brute s'établit à 38,4%… et à 65,4% pour les services ! La trésorerie dégagée durant ce trimestre atteint 13,3 milliards de dollars, soit 2,2 milliards de plus par rapport à l'année précédente durant la même période. L'entreprise est désormais assise sur une montagne de cash d'une hauteur de 193 milliards. La trésorerie nette, sans la dette, est de 83 milliards.

Le conseil d'administration a par ailleurs autorisé une augmentation de 50 milliards de dollars pour le programme de rachat d'actions, qui s'ajoutent aux 40 milliards disponibles. 18,5 milliards y ont été consacrés au dernier trimestre, pile quand l'action AAPL prenait un coup derrière la caboche. Malin ! Ces 90 milliards vont servir durant les douze prochains mois.

Ventes d'iPhone

Avec des ventes d'iPhone à hauteur de 28,9 milliards de dollars, on ne peut pas dire que ce segment ait particulièrement bien tenu le choc durant le trimestre : les ventes se contractent de 6,7% par rapport au T2 2019. Une contre performance qui doit sans doute beaucoup au coup d'arrêt de l'activité en Chine. L'iPhone représente la moitié du chiffre d'affaires total d'Apple au second trimestre : c'est 11 points de moins qu'au premier.

Tim Cook a fait allusion à l'iPhone SE, tout juste sorti. La réponse des clients a été forte pour ce qui est l'iPhone le plus abordable au catalogue. Des clients qui voulaient un smartphone plus petit avec les dernières technologies du moment, ou des switchers d'Android. En revanche, le patron d'Apple n'a pas relevé de tendance à « l'achat budget », comprendre : les gens n'achètent pas nécessairement l'iPhone SE parce qu'il n'est pas cher.

Ventes d'iPad

Alors que l'iPad a connu une belle année fiscale 2019, depuis deux trimestres c'est de nouveau la soupe à la grimace : les ventes ont reculé de 11% au T1 2020, et de 10% au T2 avec un total de 4,3 milliards de dollars encaissé pour cette catégorie de produits en début d'année. L'absence de nouveauté à même d'emballer les consommateurs est sans doute la raison pour laquelle les tablettes ne font pas recette depuis six mois.

Ce résultat est d'autant plus décevant que beaucoup pressentaient une bonne tenue des ventes en raison des mesures de confinement : l'iPad est l'appareil idéal pour s'occuper durant les longues journées à la maison. Toutefois, les ventes ne sont pas au point mort et le prochain trimestre pourrait en apporter l'illustration. Dans le monde de l'éducation, l'iPad a trouvé des clients en cette période où les élèves sont tenus loin de leurs classes. Tim Cook a indiqué que des dizaines de milliers d'iPad avaient été commandés pour l'Ontario au Canada, Glasgow en Écosse et Porto Rico, ainsi que 100 000 unités pour Los Angeles et 350 000 à New York.

Ventes de Mac

Allez, ce n'est pas si mal pour le Mac qui s'en tire avec une baisse des ventes de 2,9% d'une année sur l'autre. La catégorie s'en sort avec un chiffre d'affaires de 5,3 milliards de dollars. Le très bon MacBook Air sorti mi avril devrait permettre au segment de rebondir au troisième trimestre…

Services

C'est un refrain qu'on entend beaucoup ces derniers mois (années) : les services, c'est la vache à lait d'Apple. Rebelote durant ce trimestre, avec un chiffre d'affaires qui s'établit à 13,3 milliards de dollars, en hausse de 16,5% ! Les services (Apple Music, Apple TV+, iCloud, App Store…) signent tout simplement leur meilleur trimestre de tous les temps. Apple compte plus de 515 millions d'abonnés payants, soit 125 millions de plus d'une année sur l'autre. D'ici la fin de l'année fiscale (fin septembre), le constructeur devrait atteindre les 600 millions d'abonnés payants.

Les services ont profité, si on peut dire, de la situation sanitaire. Les utilisateurs confinés ont téléchargé des applications et regardé Apple TV+, a indiqué Tim Cook. FaceTime et Messages connaissent des records en termes d'usage quotidien. Apple News a atteint 125 millions d'utilisateurs actifs mensuels.

Autres produits

Satisfecit aussi du côté de la catégorie fourre-tout des autres produits (Apple Watch, AirPods, Apple TV, Beats…) qui enregistre une très solide performance — c'est d'ailleurs le meilleur second trimestre pour ce segment avec 6,28 milliards de dollars, soit une progression de 22,5%. Néanmoins, cette croissance est la plus faible de la catégorie depuis le T1 2017.

Pour le prochain trimestre

Comme on pouvait s'y attendre, Apple ne donne aucune estimation de résultats pour son troisième trimestre fiscal (qui recouvre avril, mai et juin). Luca Maestri a toutefois donné quelques indications qui laissent penser que ces trois mois seront rock'n'roll : il s'attend à ce que les ventes d'iPhone et de wearables (Apple Watch, AirPods) soient moins bonnes qu'au T3 2019, durant lequel les smartphones avaient généré 25,9 milliards de dollars et les « autres produits » 5,5 milliards. En revanche, la situation devrait s'améliorer pour l'iPad et le Mac.

avatar bugman23 | 

Le T2 on l’attends dans les IMac !

avatar iMotep | 

Étonnant... ou pas

avatar Dimemas | 

Non surtout qu’il me semble que l’article est dans la continuité de la communication d’Apple qui est complètement mensongère !

Il faut quand Même dire la vérité et rappeler une chose ! Le T2 2019 était déjà catastrophique sur fond de guerre avec la chine entre Trump et la chine !!!!
Mais cela n’est JAMAIS mentionné dans l’article et c’est totalement voulu puisqu’il ne faut pas trop descendre la sacro sainte Apple.

Je vous invite à regarder l’article en lui-même :
https://www.google.fr/amp/s/www.macg.co/aapl/2019/04/t2-2019-les-service...

Donc Apple partait déjà sur un trimestre complètement raté normal que les chiffres soient stables !
Pire encore ! Cela veut dire que Apple a vendu encore moins d’iPhone, d’iPad et de Mac que l’an dernier mais plus de services, c’est donc une belle fessée qu’ils viennent de se prendre !

C’est dingue de venir faire un article en mettant TC en messie et de dire que c’est un sacré chef d’entreprise alors qu’il n’a rien fait et n’aide pas le contribuable à se protéger contre le covid puisqu’il ne participe au projet de géolocalisation...

Ce mec est une coquille vide et un champion de la com et du marketing a l’américaine et le pire c’est qu’il y a des articles comme celui-ci pour cacher la réalité des faits !
Macg vous êtes de pire en pire les gars !!

avatar Baptiste_nv18 | 

@Dimemas

C’est vrai qu’un chiffre d’affaire de 58,3 milliards de dollars c’est nul, les autres entreprise doivent plaindre Tim Cook. De toute façon Apple c’est terminé tout le monde le sait, regardez ils n’ont que 190 milliards, au bord de la faillite

avatar Lirche | 

@Dimemas

Whoua quelle analyse fine et neutre, absolument pas sous le prisme du troll

avatar eleodie | 

@Dimemas

Il va falloir travailler tes analyses.

avatar headoverheel | 

@Dimemas

Il manque un paragraphe dans votre analyse :

Apple devrait tirer des conclusions de cette crise et modifier sa feuille de route en conséquence . Il faudrait par exemple:
-developper les services
-proposer un téléphone moins cher
-vendre un produit non anxiogène lié à la santé.

Comme ceci est déjà en place, c’est la preuve que Tim Cook ne sert définitivement à rien.

avatar max351 | 

@Dimemas

Tout le monde sait bien que les entreprises communiquent sur ce qu'elles veulent bien communiquer et tu as raison de rappeler quelques points qui auraient pu être oubliés. Mais je ne suis pas sûr que ce soit le rôle de MacG d'avoir une analyse des résultats financiers d'Apple. Ils les donnent, les analyser comme tu le voudrais sûrement est autre chose.

avatar SartMatt | 

Le T2 2019 que tu qualifies de "catastrophique" et "complètement raté" était tout de même le 2ème ou 3ème meilleur T2 de l'histoire d'Apple...

avatar bbibas | 

@Dimemas

On pourrait avoir ton analyse sur les CA et marge de Facebook et Alphabet. Merci par avance

avatar pocketalex | 

@dimemas

Tu peux avoir la haine sur les produits Apple, cela ne dois pas te faire dire n’importe quoi

Apple arrive a gagner du fric dans une periode ou certains business chutent de 80%, mais toi tu en conclus qu’ils se viandent grave...

Faut arrêter d’être guidé par tes frustrations mec

avatar Dimemas | 

D’abord je ne suis pas ton pote.

Deuxièmement, heureusement que certains relèvent le niveau ici et ont compris ou je veux en venir.
Je ne sais pas ce que c’est cette manie de croire que j’ai de la haine ou je ne sais pas quoi, je n’en ai rien à faire de cette entreprise autant qu’elle en rien à battre de vous. Le monde n’est pas noir ou blanc et j’ai contrairement à beaucoup d’entre vous une capacité à rester critique.
Je ne dis que la vérité et parfois elle blesse parfois elle est dure à entendre ou comprendre tellement vous vivez dans votre monde.
Pour le reste hein ! Quand on voit le niveau de décrépitude de la majorité d’entre vous ici, ça me fait doucement sourire.

Dans le Q1 2020 il y a janvier et février qui étaient des mois pleins. Et le confinement a commencé mi février !
Donc oui c’est catastrophique d’un point de vue économique mais pourquoi Apple ne donne pas les chiffres du mois de mars qu’on rigole.
En gros, ces revenus sont le reflet de la bonne forme d’Apple sur 2 mois enfin du prix des produits pommes qui permet de faire monter les revenus.
Mais bon vous êtes trop de mauvaise foi pour comprendre cela.

avatar jazz678 | 

@Dimemas

« Et le confinement a commencé mi février »

17 mars si on parle bien de la France

avatar Paquito06 | 

@Dimemas

"Pire encore ! Cela veut dire que Apple a vendu encore moins d’iPhone, d’iPad et de Mac que l’an dernier mais plus de services, c’est donc une belle fessée qu’ils viennent de se prendre !"

Les “Services”, c’est le futur d’Apple. Si une personne n’a pas compris cela depuis 4-5 ans, elle ne merite meme pas d’etre sur ce forum 😂

avatar narugi | 

@Dimemas

Je comprend son analyse. Les résultats observés de manière brute comme c’est le cas dans l’article rappelle que les chiffres sont plutôt encourageants.
Néanmoins, une chose me chiffonne avec Apple, c’est qu’aucun produit commercialisé n’est tourné vers l’avenir. Pas de cloud maison, pas d’IA et un orteil seulement sur l’AR. Il faut pousser encore plus la watch sur la santé car c’est un marché relais.

avatar Saussau083 | 

Les services ont bien aidés... une petite montée en puissance grâce à Arcade et TV (surtout le premier) ? Et l’augmentation du nombre d’abonnés d’Music ?

avatar fte | 

La dégringolade de l’iPad m’étonne. Meh.

avatar Furious Angel | 

@fte

C’est un produit increvable... Peu de gens le remplacent

avatar Achylle_ | 

@Furious Angel
Je pense aussi.
Mon iPad Air 2 marche encore très bien. Mes enfants se régalent avec.

avatar pagaupa | 

@Achylle_

Moi mon ipad mini 1ere gen est devenu une brique ...

avatar fredsoo | 

@pagaupa

Pour moi le 1er et le 2eme, je vais monter un mur😄

avatar pagaupa | 

@fredsoo

Ça fait chic! Dans le grenier! 😜

avatar fifounet | 

@Furious Angel

« C’est un produit increvable... Peu de gens le remplacent »

Totalement vrai
Mais cette théorie n’est plus audible ici. 🤔

avatar pocketalex | 

Je viens d’acheter un ipad pro, pour remplacr mon vénérable ipad air 2 de 2014

Remplacer, vraiment ? Oui et non. Oui pour moi, qui a besoin d’une tablette plus moderne et plus capable, mais non, il va continuer sa vie au sein de la famille, pour d’autres usages, car il fonctionne encore et toujours parfaitement, il est toujours rapide, fluide et plaisant a l’usage. Il servira aux enfants pour des jeux et des dessins animés, il a encore de belles années devant lui

L’ipad est une révolution douce. Il a changé la vision des ordinateurs, mais en douceur, tranquillement (alors que l’iPhone a été plus radical dans le milieu de la téléphonie).

avatar XiliX | 

@Furious Angel

"C’est un produit increvable... Peu de gens le remplacent"

Carrément...
Je voudrais remplacer mon iPad de 4 ans, mais je n’ai pas le cœur, car il fonctionne encore merveilleusement

Pages

CONNEXION UTILISATEUR