La lutte contre la pédophilie se mène aussi sur iCloud

Florian Innocente |

Durant la conférence du CES sur la gestion des données personnelles, Jane Horvath, Senior Director of Global Privacy chez Apple, a brièvement dit qu'Apple avait mis en place un système pour débusquer d'éventuels images pédophiles ou pouvant laisser supposer des faits de maltraitance sur enfants, qui sont stockées sur iCloud.

C'était à la suite de ses propos fustigeant l'idée de chercher à installer des portes dérobées dans les systèmes de chiffrement en espérant résoudre certains grands maux de ce monde. Comme le rapporte The Telegraph, elle a ajouté : « Nous employons certaines technologies pour aider à dépister des cas d'abus sexuel sur des enfants. »

Sans plus de détails de sa part sur ces outils en question, un porte-parole d'Apple a renvoyé vers une page du site contenant un peu plus d'informations. Celles-ci ont été publiées pour la première fois à l'automne dernier, comme le relevait MacObserver à l'époque.

Apple utilise la technologie de correspondance d'images pour rechercher et signaler l'exploitation d'enfants. Tout comme les filtres anti-spam dans les e-mails, nos systèmes utilisent des signatures électroniques pour détecter des abus présumés sur des enfants. Nous validons chaque correspondance par un examen individuel. Les comptes avec un contenu relatif à l'exploitation d'enfants enfreignent nos conditions d'utilisation et tous les comptes que nous trouvons avec ce type de contenus seront désactivés.

Dans son article sur MacObserver, Andrew Orr supposait qu'Apple se repose sur PhotoDNA, inventé par Microsoft et mis à disposition du National Center for Missing & Exploited Children (NCMEC). Ce système créée une signature électronique (une suite de chiffres) à partir d'une photo et la compare avec les signatures générées à partir d'images connues pour contenir de telles scènes.

Apple ne dit pas comment elle analyse ces images sur iCloud où elles sont stockées chiffrées, et si elle utilise PhotoDNA. Cela semble plausible puisqu'il faut une base conséquente et spécialisée, comme celle du NCMEC (45 millions d'entrées), avec laquelle comparer ses propres signatures.

avatar Zara2stra | 

@denisbook

Mais vous insistez pour défendre la pédocriminalité !
Vous les préférez en dessous de 6ans ou de 8 ans ?
Française ou Thaïlandaise ?
Ordure va !

avatar fousfous | 

@Zara2stra

Attention à ne pas laisser ses émotions prendre le dessus comme ça, en plus d'être désagréable dans une conversation c'est comme ça que des personnes se font lyncher sans raisons.
Si vous n'êtes pas d'accord avec un discours attaquez les arguments, pas la personne. Parce que là tout le monde s'énerve et on rate le plus important.

avatar denisbook (non vérifié) | 

@fousfous
Merci fousfous, vous êtes absolument l'opposé de votre pseudo :)

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@fousfous
"parler de pedophile je trouve ça un peu fort, l'âge légal étant de 15 ans et la fille avait 14 on ne peut pas vraiment parler de prédateur d'enfant"
Que si on doit parler de prédateur d'enfantS, car cet énergumène ne s'est pas vanté que d'un seul forfait : garçons et filles, de 10 à 16 ans, age qu'il affirmait être son maximum acceptable, et tout cela sous l'oeil goguenard de l'intelligentsia parisienne.
Contrairement à ce qu'affirme @denisbook, le livre qui dénonce ce criminel (et avec lui tous ceux qui ont fermé les yeux) est aujourd'hui utile, mais s'il aurait été préférable qu'il puisse avoir été écrit plus tôt. Le silence sur cette affaire était un scandal, merci à celle qui l'a levé.

avatar fousfous | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Après ça peu nous amener sur le débat de l'âge de consentement qui dépend du pays et est loin de faire consensus suivant les sensibilités de chacun (suffit de voir les réactions). Donc personnellement dire que quelqu'un est une ordure comme le disent certains ici alors que ça dépend pas mal de la conviction personnelle me semble juste (et je le répète je connais pas l'affaire, et je suis pas qualifié pour me prononcer là dessus).

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@fousfous "Après ça peu nous amener sur..."
Non, ça ne va pas nous amener à des conversations oiseuses relativistes.
"et je le répète je connais pas l'affaire"
Et en conséquence documentes-toi avant d'intervenir afin d'éviter d'écrire des choses regrettables.

La loi est univoque et la morale dans notre culture aussi, et nous enjoignent à condamner la lapidation, où la mise au bordel d'enfants. En conséquence quand un énergumène français va au bordel en Thaïlande consommer et s'en vante dans ses livres et dans les médias, il doit être condamné. Ce rappel de la loi et à la morale est essentiel, car il permet de réaffirmer cet interdit qui doit s'appliquer à tous (dans notre pays).
"Un galop d'enfer, journal de Gabriel Matzneff sur ses années 1977-1978, publié en 1985 100, où l'écrivain raconte qu'il lui arrivait d'avoir « jusqu’à quatre gamins – âgés de 8 à 14 ans – dans mon lit en même temps, et de me livrer avec eux aux ébats les plus exquis, tandis qu’à la porte d’autres gosses, impatients de se joindre à nous ou de prendre la place de leurs camarades, font “toc-toc” »"
Matzneff raconte, dans Mes amours décomposés, avoir eu recours à des enfants prostitués en Asie : « Quel repos la prostitution ! Les gamines et les gamins qui couchent avec moi sans m'aimer, c'est-à-dire sans prétendre dévorer mon énergie et mon temps, quelle sinécure ! Oui, dès que possible, repartir pour l'Asie ! »

avatar fousfous | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

La loi peut-être mais la morale certainement pas, qui est tu pour vouloir imposer TA morale aux autres?
Et ce monsieur on s'en fou c'est pas le sujet de l'article.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ fousfous "qui est tu pour vouloir imposer TA morale"
Tu as bien raison, je ne dois pas imposer MA morale :
J'ai bêtement penser que c'était NOTRE morale.
Alors si toi où qui que ce soit ici a une autre morale que la mienne
et souhaite exprimer son soutien au comportement de Matzneff : qu'il s'exprime.
Autrement permet moi d'écrire NOTRE loi et NOTRE morale condamnent ses actes

"Un galop d'enfer, journal de Gabriel Matzneff sur ses années 1977-1978, publié en 1985 100, où l'écrivain raconte qu'il lui arrivait d'avoir « jusqu’à quatre gamins – âgés de 8 à 14 ans – dans mon lit en même temps, et de me livrer avec eux aux ébats les plus exquis, tandis qu’à la porte d’autres gosses, impatients de se joindre à nous ou de prendre la place de leurs camarades, font “toc-toc” »"
Matzneff raconte, dans Mes amours décomposés, avoir eu recours à des enfants prostitués en Asie : « Quel repos la prostitution ! Les gamines et les gamins qui couchent avec moi sans m'aimer, c'est-à-dire sans prétendre dévorer mon énergie et mon temps, quelle sinécure ! Oui, dès que possible, repartir pour l'Asie ! »

avatar fousfous | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Mais le monsieur je m'en fiche et je ne le défend absolument pas. Il a sûrement fait des choses illégales (et il s'en vante pas très malin) mais c'est pas sur ça que je parle, seul un juge ou un jury est compétent pour discuter de ça avec tout les éléments (même si la ça semble plié).
Ce qui m'inquiète c'est que tu sembles penser qu'il existe une morale commune qui serait la bonne et qu'il faudrait appliquer. Hors ça n'existe pas (la loi existe et faut la respecter on est d'accord là dessus), les exemples du passés ne manquent pas pour se rendre compte que la morale la plus acceptée change énormément en l'espace de quelques années.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ fousfous
des actes illégaux mais aussi immoraux, car pour l'instant tu n'as pas ouvertement défendu au nom de ta morale ses agissements.
J'attends.

avatar fousfous | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Mais je vais défendre personne, ma morale elle ne regarde que moi, je n'ai pas à l'imposer ou m'en servir pour quelque chose.
Tout ce que je dis c'est que la morale n'est pas une justification, ce n'est pas un argument étant donné que ça relève plus de l'opinion que de la vérité générale.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ fousfous
"Ce qui m'inquiète c'est que tu sembles penser qu'il existe une morale commune"
Encore une fois j'attends de toi ou de qui que ce soit de dire qu'au nom d'une morale différente vous soutenez les actions de cet individu.
Dans l'absence de cette affirmation claire, je ne peux qu'en conclure à ton choix :
- tu partages cette morale qui condamne ces actes ?
- tu t'opposes à cette morale et cautionne ces actes ?
Ne tergiverse plus.

avatar fousfous | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Tiens un faux dilemme, t'as oubliée la 3ème option, je m'en fou royalement et donc je n'ai pas à cautionner ou à ne pas cautionner ce que font les autres.
Tu détournes complètement l'attention, c'est assez malhonnête comme façon de faire. Ce que je dis c'est que la morale c'est pas universel POINT.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ fousfous
"je m'en fou royalement"
Face à une personne qui viole des enfants de 8 à 13 ans ?
Vraiment ? Tu ne ferai rien pour l'en empêcher si tu pouvais ?
Parce qu'aucune règle morale te dit que tu dois l'en empêcher ?
"Ce que je dis c'est que la morale c'est pas universel POINT."
Je dirai pourtant que c'est une règle morale universelle :
si on peut empêcher la souffrance, la destruction la mort d'un enfant,
on a l'obligation morale de le faire.
Impossible de tourner le dos en disant
"je m'en fou royalement"

avatar fousfous | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Oui on est bien sur une question de morale, ce que tu qualifies de viol d'autres pourront le qualifier de consentement éclairée.
Tu vois bien qu'on est dans une impasse, à partir du moment où on peut t'opposer une autre façon de voir les choses sans mentir on est sur une question d'opinion et ça ne peut donc par définition pas être universel. C'est juste ça dont je veux parler.
Les actes des uns et des autres ne m'intéressent pas, c'est pas pour ça que je suis intervenu dans la discussion. Mais si vraiment tu veux mon avis oui je n'hésiterai pas à protéger quelqu'un d'un viol et je suis plutôt du genre interventionniste.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ fousfous
De quoi je parle quand je parle de viol ?
D'actes sexuels effectués par des clients sur des enfants de 8 ans dans des bordels thaïlandais.
Les enfants n'ont pas refusé le client. Mais ils n'avaient jamais souhaité se trouver dans ce lieu.
Pour moi la question ne se pose pas, un acte sur un exclave sexuel est un viol.
Et qui oserait qualifier cela "de consentement éclairée"?
Non, nous ne sommes plus dans une impasse puisqu'au nom de NOTRE morale, tu es (enfin) prêt à t'opposer avec NOUS à l'esclavage sexuel et par conséquence tu condamnes moralement le client qui en profite.
C'est "mal" de coucher avec un esclave sexuel, nous souhaitons au nom de notre morale protéger les enfant qui le subisse. Et en protégeant la victime, nous affirmons ainsi la croyance en une valeur morale.

"Les actes des uns et des autres ne m'intéressent pas"
Moi non plus, ce qui me concerne par contre ce sont les victimes.
Et c'est en pensant à elle que je suis intervenu pour rappeler les faits, la loi et... la morale. condamner des actes (pas les personnes) qui engendrent des victimes, c'est éviter que ces actes se continuent.

avatar Derw | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

« La loi est univoque »
Oui, à un instant t et dans un pays donné.

« et la morale dans notre culture aussi »
Non, certainement pas.

avatar denisbook (non vérifié) | 

@ J'en_crois Pas_mes yeux
Alors attention à ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit ! Ma critique ne concerne uniquement 'QUE' la personne qui a écrit ce livre et qui a vécu une véritable histoire d'amour de plusieurs mois à l'âge de 14 15 ans, pas des autres relations que je ne connais pas !
Ce n'était pas une relation forcée et plusieurs lettres d'amour en témoignent (d'après ce que j'ai lu). Alors voilà moi je pense que l'on peut à 15 ans aimer une personne plus âgée ... mais ça c'était avant visiblement ... maintenant c'est tribunal et guillotine ! quand la pensée ne suis pas, seuls les clichés subsistent ...

avatar House M.D. | 

@denisbook

Vous tentez d’utiliser des comparaisons ineptes pour justifier un discours injustifiable... comparaison n’est pas raison.

Et les lois sur la pedophilie existaient déjà à l’époque de Matzneff. Il est d’ailleurs totalement scandaleux et inacceptable qu’elles n’aient pas été immédiatement appliquées.

avatar denisbook (non vérifié) | 

@ House M.D
Non non je réponds juste à votre affirmation 'la loi c'est la loi' qui ne me satisfait pas.
Bon allez je vous tire ma révérence, de toutes les façons nos échanges seront effacés ... et avec juste raison vue la tournure que ça prend !

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@denisbook "qui a vécu une véritable histoire d'amour "
Une histoire d'amour...! On croit rêver (un cauchemar)
ce prédateur qui écrit :
"Un galop d'enfer, journal de Gabriel Matzneff sur ses années 1977-1978, publié en 1985 100, où l'écrivain raconte qu'il lui arrivait d'avoir « jusqu’à quatre gamins – âgés de 8 à 14 ans – dans mon lit en même temps, et de me livrer avec eux aux ébats les plus exquis, tandis qu’à la porte d’autres gosses, impatients de se joindre à nous ou de prendre la place de leurs camarades, font “toc-toc” »"
Matzneff raconte, dans Mes amours décomposés, avoir eu recours à des enfants prostitués en Asie : « Quel repos la prostitution ! Les gamines et les gamins qui couchent avec moi sans m'aimer, c'est-à-dire sans prétendre dévorer mon énergie et mon temps, quelle sinécure ! Oui, dès que possible, repartir pour l'Asie ! »

avatar denisbook (non vérifié) | 

Vous êtes terrible ! vous ne m'écoutez pas, je parle de l'histoire d'amour entre Matzneff et l'écrivaine ... pas des autres histoires que je ne cautionne pas du tout ! faut-il le dire, c'est tellement évident !!!

avatar fousfous | 

@denisbook

Te fatigue pas, pourquoi s'embêter à lire ce que dit l'autre quand on peut juste faire un homme de paille pour justifier sa position.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@denisbook "Vous êtes terrible ! vous ne m'écoutez pas, je parle de l'histoire d'amour entre Matzneff et l'écrivaine"
Parce que tu y crois à "cette histoire d'amour ?" qu'un prédateur qui violent par dizaines des enfants de 8 ans (car une relation sexuelle dans un bordel avec un enfant est forcément un viol) une personne qui déclare qu'avec les prostitués en Asie il n'a pas à perdre du temps et de l'énergie comme avec les petites françaises, quand il déclare que 16 ans, c'est trop vieux pour lui, tu crois donc que cet individu a vécu une "histoire d'amour" ?

avatar fousfous | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Après l'histoire des 16 ans où il trouve que c'est trop vieux c'est ce qu'on pourrait appeler une "préférence", tout comme on ne peut pas juger quelqu'un qui ne sortirait qu'avec des blondes "parce que les brunes c'est pas pour lui".

Pages

CONNEXION UTILISATEUR