Apple : 2,5 milliards contre la crise du logement en Californie

Florian Innocente |

Apple va consacrer 2,5 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros) à la lutte contre la crise du logement en Californie. À l'instar de Microsoft et de Google qui se sont chacun engagés à investir respectivement 500 millions (à Seattle) et 1 milliard (dans la baie de San Francisco), Apple entend aider des familles modestes ou travaillant dans le secteur public, à acheter un logement dans cet état où les sociétés high-tech et leurs employés ont contribué à faire exploser les prix de l'immobilier.

Tim Cook et le gouverneur de Californie, Gavin Newsom. Image : Apple

Tim Cook parle d'une « responsabilité civique importante » pour Apple qui doit permettre aux gens de « vivre [dans la Silicon Valley], de fonder une famille et d'être actifs au sein de la communauté ».

Une ligne de crédit de 1 milliard de dollars va être ouverte pour l'État de Californie afin de construire et développer des habitats plus accessibles financièrement.

Un autre milliard aidera les primo-accédants à financer leur acquisition, avec particulièrement en ligne de mire les personnels de l'État : enseignants, pompiers, infirmiers, vétérans de l'armée, etc.

Ensuite, des terrains d'une valeur de 300 millions de dollars, situés à San Jose et appartenant à Apple, seront mis à disposition pour construire de nouveaux logements à prix réduits.

Le capital récupéré par ces crédits sera réinvesti dans d'autres projets durant ces 5 prochaines années. Apple s'attend à ce que ces sommes soient employées tout au long d'une période de 2 ans.

Enfin, 150 millions vont être utilisés par un organisme à but non-lucratif, le Housing Trust Silicon Valley, pour des prêts à long terme et non remboursables, et 50 millions seront donnés à l'association Destination: Home qui s'occupe plus particulièrement de la réinsertion de sans-abris.

Le gouverneur Gavin Newsom voit dans cette initiative décidée avec Apple, un moyen de relancer la construction de logements en Californie et de retenir des familles ne pouvant plus suivre l'envolée des prix. Et de faire un appel du pied à d'autres entreprises pour qu'elles imitent cet exemple.

Tags
avatar reborn | 

🍿🍿🍿 🍻

avatar vrts | 

assez pour se racheter une conscience et une image public, pas assez pour etre realiste, et beaucoup trop tard.

mais c'est quand meme tres socialiste comme approche pour un pays aussi capitaliste, c'est pas rien comme decision.

avatar shaba | 

@vrts

Évidemment il fallait un commentaire comme ça... image ou pas ce sont toujours des milliards qui profiteront à beaucoup de gens.

avatar vrts | 

Ces milliards (de l'evasion fiscale mondiale d'Apple) serviront a des Americains, tant mieux pour eux mais je vous trouve bien complaisant, c'est un holdup legal cette evasion. De l'argent qui aurait du aller dans les caisses des pays concernes.

En tout cas cette operation P.R. fonctionne du feu de dieu...

avatar shaba | 

@vrts

De l’optimisation pas de l’évasion, la différence est grande même si moralement ça reste ambigu.

avatar vrts | 

@shaba ; Si vous voulez, le resultat est le meme...

avatar mouahahaha | 

De l'optimisation c'est ça oui, et le chantage à l'emploi avec l'irlande pour avoir une taux en plus bas possible que le légal ? Bien évidemment si l'UE demande de rembourser 13 milliards d'€ à l'irlande c'est parce que tout est légal... :)

avatar iPop | 

@vrts

Non c’est pas rien.

avatar headoverheel | 

@vrts

Cela n’est pas surprenant. Il existe une culture du don aux États Unis.

avatar vince29 | 

Ah on peut choisir ses pauvres ?

avatar ech1965 | 

toutafé
! c'est un des "principes" et une grande différence avec l'Europe:
En Europe on paie (beaucoup) des impôts en disant "l'état n'a qu'à aider ... ( les pauvres, les malades, les vieux, les handicapés....) et on s'achète une bonne conscience. la charité est "peu"(en tout cas moins) pratiquée.

Aux US, l'idée est que: ce n'est pas à l'état à décider quoi faire avec mes sous: JE décide et j'aide qui je veux ( les pauvres... de ma communauté religieuse: la dime est couramment pratiquée, les sans abris ... de ma ville) l'école de mon quartier...
les oeuvres de charité brassent des millions.

( je ne sais pas ce qui est le mieux )

avatar raoolito | 

@ech1965

Attention a ne pas plaquer "europe". comme aux usa, cela regroupe des situations très diverses et ce que vous décrivez peut parfaitement se voir dans des pays de l'est.
A contrario, suivant l'etat américain la logique de redistribution est différente

avatar Memo | 

Rien n’obligeait Apple à faire ça. Et pourtant elle le fait. C’est un exemple à suivre. Mais certains vont trouver le moyen de critiquer. Voyons comment

avatar House M.D. | 

@Memo

Vous n’avez même pas eu le temps de poster votre réponse que quelqu’un s’est chargé de vous donner raison… triste mais prévisible…

À force de critiquer les initiatives des grands groupes ou des plus riches, ils finiront par ne plus rien faire et garder leur pognon. Qu’ils en donnent beaucoup ou peu, ça reste d’une grande utilité. Le jour où ils en auront marre d’être critiqués quoiqu’ils fassent, on aura tous l’air bien cons.

avatar mouahahaha | 

Utiliser l'argent de l'évasion fiscale, qui ruine des pays, pour faire le philanthrope au yeux des neuneux serait un modèle à suivre ?

avatar jazz678 | 

@mouahahaha

Quel pays a été ruiné par l’évasion fiscale ?

avatar IceWizard | 

@jazz678

« Quel pays a été ruiné par l’évasion fiscale ? »

La Grèce, il n’y a pas très longtemps !

avatar Paquito06 | 

@IceWizard

“« Quel pays a été ruiné par l’évasion fiscale ? »

La Grèce, il n’y a pas très longtemps !”

Faudrait expliquer egalement le rapprochement entre l’optimisation fiscale des entreprises d’une part (ici à SF puisque c’est de la crise du logement dont il est question) et les mensonges des politiques 🇬🇷 qui truquent les comptes d’autre part, ce qui a mené à la cata qui devait arriver tot ou tard.

avatar IceWizard | 

@Paquito06

Je ne suis pas un spécialiste du sujet, mais je me souviens très bien des reportages à l’époque, expliquant que l’église ne payait aucun impôt sur son immense patrimoine immobilier, ni sur ces activités. Les grands armateurs non plus, bien que la Grèce possède la première flotte marchande au monde.

Le cadastre immobilier était un tel foutoir que les gens pouvaient acheter des maisons et des propriétés sans que le fisc ne le sache, ni pour les droits de mutation, ni pour les impôts fonciers.

La fraude aux impôts était (est ?) le véritable sport national grecque, touchant toutes les couches de la sociétés, pas seulement les puissants.

Cela a causé un énorme trou dans les finances publiques, que les politiques ont cachés en magouillant avec les chiffres, pour devenir membre de l'Union européenne, au lieu de régler la situation.

Ce n'est certainement pas la seule raison, mais cela représente une grosse partie du problème.

avatar Paquito06 | 

@IceWizard

Ca represente une partie du probleme en effet. Ca vient seulement du laxisme des politiques couplé à leurs magouilles ensuite, ils mangent a tous les rateliers. En Grece avant leur crise, on ne pouvait payer qu’en cash, du coup, aucune recette pour l’Etat. L’Europe a ete obligee de leur dire d’accepter la carte bancaire afin que les taxes commencent a rentrer. La blague.

avatar jazz678 | 

@IceWizard

« La Grèce, il n’y a pas très longtemps »

La faillite grecque n’est pas due à l’évasion fiscale.
Corruption. Mauvaise gouvernance. Problèmes structurels. Politiques keynésiennes ruineuses. Laxisme de l’état allemand qui a financé un état grec défaillant
...

Réduire ça à l’évasion fiscale c’est méconnaître le sujet

avatar debione | 

@jazz678

Vous oubliez ( j’ose espérer pas sciemment) le rôle de GS dans la crise de la Grèce... Et je vous laisse seul juge du rapprochement entre Apple et GS... Même vision.

avatar jazz678 | 

@debione

« Vous oubliez ( j’ose espérer pas sciemment) le rôle de GS dans la crise de la Grèce... »

GS a mis ses grains de sable dans des rouages qui étaient déjà bien grippés de toutes façons.
La Grèce avait notamment maquillé ses déficits publics et s’était lancée dans des opérations bancaires risquées sur conseil de GS.

Bref, l’évasion fiscale n’a jamais ruiné aucun pays solide.

« Et je vous laisse seul juge du rapprochement entre Apple et GS... Même vision. »

C’est à dire ? Faire du pognon ? Faire de l’optimisation ou de l’évasion fiscale ? Le scoop..

Quant au parallèle entre le rapprochement d’Apple et de GS...et la faillite grecque, je vous en laisse juge

avatar debione | 

@jazz678
J’aime bien votre façon de dire « grain de sable » pour qualifier l’attitude de GS dans la crise grecque... Tout comme le scandale en Malaisie , GS n’est qu’un petit grain de sable... Non GS est grandement responsable pour avoir permis tout cela... et c’est bien cette banque qu’a choisi Apple pour sa carte, car c’est évidement la banque qui lui ressemble le plus, sinon ils auraient pris une autre banque ( et de fait par la bande cautionne les actions de la banque)

Et un jour vous ferez la différence entre faire du pognon, et être prêt à tout pour faire du pognon. Et non, tous les requins ne se ressemblent pas, certain n’attaques pas l’homme... et mieux que cela c’est la majorité qui n’attaque pas l’homme. GS n’est pas de ceux là. Et Apple gentiment non plus.

avatar jazz678 | 

@debione

On s’éloigne..

Arrêtons là

Pages

CONNEXION UTILISATEUR