Jony Ive aurait été frustré par le manque d'implication de Cook dans les produits

Stéphane Moussie |

C’est un Jony Ive frustré qui quittera Apple dans les prochains mois. Dans une enquête, le Wall Street Journal confirme les informations du FT et de Bloomberg selon lesquelles le designer en chef n’avait plus vraiment le cœur à l’ouvrage depuis quelques années déjà (lire : Jony Ive, un designer libéré).

En cause notamment, la tournure plus opérationnelle prise par Apple sous la direction de Tim Cook. Jony Ive aurait été frustré que l’équipe dirigeante accueille de plus en plus de profils issus de la finance et des opérations, plutôt que d’autres domaines faisant partie de l’ADN d’Apple.

Jony Ive présentant le nouveau Mac Pro à Tim Cook au sortir du keynote de la WWDC 2019.

Le designer, qui avait l’habitude de travailler en tandem avec son « partenaire spirituel » Steve Jobs, aurait aussi été découragé par le manque d’implication de Tim Cook dans les produits. Ce dernier rend rarement visite au studio de design, de son aveu même, contrairement à son prédécesseur.

Tim Cook a fait tout ce qu’il a pu pour retenir aussi longtemps que possible son designer star. Il lui a accordé une rémunération (dont le montant est toujours secret) largement supérieure à celles des autres dirigeants, ce qui en aurait d’ailleurs agacé quelques-uns.

Tim Cook a aussi donné son feu vert à l’Apple Watch, un projet porté par Jony Ive, qui a poussé pour faire de la montre un accessoire de mode. L’embauche de Paul Deneve, ancien PDG d’Yves Saint Laurent, et la fabrication d’une Apple Watch Edition en or à 11 000 € sont de son fait. Des milliers d'unités en or n'auraient pas trouvé preneur. Depuis, Apple a recentré sa montre sur la santé.

En 2015, le CEO a également accepté la demande du designer de prendre ses distances des activités quotidiennes pour achever notamment l’Apple Park. Un changement qui a laissé l’équipe de design quelque peu orpheline, selon une source du Wall Street Journal : « L’équipe avait besoin d’être autour de lui. Ils étaient déçus qu’il s’éloigne. Ils voulaient toujours avoir son feu vert pour aller de l’avant. »

Deux ans plus tard, c’est Tim Cook qui demande à Jony Ive de reprendre les rênes de l’équipe de design, ce qu’il accepte, mais sans mettre le même entrain que par le passé. Un épisode évocateur est une réunion concernant ce qui allait devenir l'iPhone X. Regroupée en janvier 2017 dans un club privé de San Francisco, la vingtaine de membres de l'équipe design attendront trois heures avant que leur responsable ne pointe le bout de son nez. Surtout, Jony Ive ne prendra pas la peine de trancher les questions en suspens, comme l'animation à définir lorsqu'on passe de l'écran de verrouillage à l'écran d'accueil, alors qu'il reste peu de temps pour finaliser le projet.

Le départ du Britannique cette année ne marquera pas la fin de son travail pour Apple. Il continuera de collaborer avec la Pomme par le biais de son nouveau studio LoveFrom. Apple paierait « des millions de dollars par an » pour garder sa contribution.

Jony Ive a déclaré qu’il souhaitait continuer à plancher sur les wearables. Il achèvera peut-être les lunettes de réalité augmentée, qui afficheraient des messages et des cartes, qu’il aurait commencées à Cupertino.


avatar lou1987 | 

Jony Ive doit simplement être fatigué de travailler. Laissez le partir et trouver quelqu’un d’autre!

avatar e2x | 

godamnn guys! on est des milliers et millions à compter sur de bonnes machines avec du stockage des prises un clavier (😶) etc... et les 2 dirigeants de la pomme faisaient un caca nerveux depuis des années ...
bouuh tu m’aimes pas tu viens pas m’voir au bureau ... psshh 💀🔫

avatar debione | 

On ne retient pas un designer en chef avec des : la même chose que l’annee Dernière mais en plus fin, ça c’est bon pour tester du stagiaire, je comprends bien qu’il se
Je pense que c’est bien le manque de renouveau qui a épuisé le gars, pas de TV, pas de voiture pas de nouveaux produits, juste surtout ne rien changer au design. Et qui confirme un peu l’abandon progressif du materiel au détriment des services... Apple n’a actuellement sans doute rien dans les cartons, en tout cas rien qui puisse retenir ou intéresser Ive.

avatar reborn | 

@debione

C’est Ive le designer produit, et il avait les mains libre. C’est à lui de penser les produits.

Il a pensé l’Apple Watch, Cook l’a suivit contre l’avis des autres cadres.

Il voulait une voiture ? —> Projet Titan

avatar pat3 | 

@debione

"Et qui confirme un peu l’abandon progressif du materiel au détriment des services."

Très très très progressif hein 😁

avatar Akwarel | 

C’est marrant, sans pour autant être un de leurs client, mais la marque a l’heure actuelle qui me rappel de plus en plus l’Apple pre-2010 c’est Oneplus. Et ce que je lis de Ive me conforte dans cette idée.

avatar JPTK | 

Bah je veux bien le comprendre le Tim, c'était digne d'un vieux couple, faudrait un vent de fraicheur, quand tu vois le dernier Mac pro, c'est un peu une blague, un G5 revisité, et pas forcément en mieux.

avatar armatchi | 

Je n’ai pas reconnu Jony Ive sur la vidéo... les gros salaires l’ont bien changé physiquement, à moins que ce ne soit l’ennui ...

avatar pagaupa | 

@armatchi

Les restos!

avatar loubalico06 | 

Je pense que Tim Cook a eu raison de recentrer l'Apple watch sur l'aspect santé et sport, et on voit bien que c'est la bonne stratégie, il n'ya qu'a voir les ventes lamentables de la version bling bling en or. Voir aussi les choix déroutants pour les ordinateurs et les macbook. Un peu de sang frais ne pourra faire que du bien à Apple je pense. Les designers passent, les grandes maisons restent...

avatar Un Type Vrai | 

Finalement, J. Ive avait besoin d'un mentor qui lui dise "non" ou alors "Tu ne t'es pas surpassé" ou encore "c'est de la merde ton truc, reviens demain avec un bidule mieux"...
Et Tim ne jouant pas ce rôle on en arrive à :
- Des compromis sur le design (l'usage donc) au profit de l'épuré (le beau donc).
- Des produits bizarres (batterie, souris qui se chargent par le dessous, touchbar qui remplace une partie du clavier - le concept d'HP est nettement plus utile et simple ...)
- Une perte des raisons de l'existance des produits (le mbp devient un mba 15", le MP devient une poubelle ...)
Finalement je souhaite à J. Ive de réussir son nouveau défit. mais j'ai peur que sans contradicteur ça fasse plouf (une belle montre en or et une belle paire de lunette en titane en oubliant l'usage...)
L'avenir nous dira.

avatar marenostrum | 

c'est pas la contradiction qui joue (y avait pas ce rapport entre ces deux gars là), mais un gout supérieur ou de même niveau, que Ive l'acceptait sans problème. ils étaient potes les deux. et normal que le design fatigue au bout d'un moment, faisant la même chose des boites sans vie. y a pas d'espace, de liberté, plein de contraintes techniques, financières, humaines, de temps, etc. c'est pas un vrai Art tout simplement, où t'es le seul maitre à bord. il te faut l'autre qui te pousse, te donne son avis, te donne l'énergie pour avancer.

ils sont fragiles les esprits créatifs. c'est pas des machines. en plus dans le design sont entouré d'ingénieurs, programmeurs, comptables, etc. dont les relations avec l'art sont inexistantes.

avatar Un Type Vrai | 

Évidemment, la relation comportait aussi des "tu est génial", "je t’aime" et "Tu es un vrai dieu"...
Ce que j'ai ressenti dans l'article, c'est que J. Ive avait un défit : Plaire à S. Jobs.
Sans défit, il se démotive.

Pardon si mon commentaire était à sens unique pour leur "relation"...

avatar marenostrum | 

il faut être DEUX dans notre époque pour réussir un projet. je ne sais pas d'où ça vient par contre. chez Adobe ils était deux, chez Google pareil, Microsoft, Apple, etc. avec Ive, Jobs remplaça Wozniak qui était pas au niveau de ce que Jobs voulait faire, les meilleurs ordinateurs qui existent.

pour ça que après la disparition de Jobs, Ive appela son pote Newton, mais apparement ils les ont pas laisser faire, n'étant pas chez eux. d'où l'obligation de la création de leur propre boite. chez Apple ils n'avaient surement pas l'espace désirée. même si la soucoupe volante a l'air de contenir une ville à l'intérieur.

on apprend qu'un truc, que moi je le voyais déjà que Cook est un type qui sert à rien. c'est un simple apparatchik.

avatar iPop | 

"Le designer, qui avait l’habitude de travailler en tandem avec son « partenaire spirituel » Steve Jobs, aurait aussi été découragé par le manque d’implication de Tim Cook dans les produits."

Je ne suis vraiment pas surpris, Tim est un amoureux d’Excel.

avatar stemou75 | 

La discussion entre Ive et Cook dans la vidéo est assez incroyable. Tim Cook découvre les détails du design du Mac Pro 😳. Effectivement il y a quand même un léger souci 😂😂😂

avatar ednet92 | 

Sûrement le signe que ça patine au board ...
La watch a 11K sans doute une connerie mais un buzz dingue.
Divergence croissante sans doute, logique financière qui prend le pas sur le design ? Probable
Il était pue être derrière le Mac Pro (en forme de petite poubelle et non évolutif) a vérifier

Sinon sur l’épaisseur. Attention au retour du bend gate

avatar PixelPopz | 

Johnny qui part, Apple va mourrir

avatar PixelPopz | 

Sans rire quand je vois la gueule du MacPro on dirait un truc des années 2000 😄
Autant la corbeille je trouvais ça innovant et joli en un sens, mais là, boaf quoi, c’est rétrograde

avatar pat3 | 

@PixelPopz

"Sans rire quand je vois la gueule du MacPro on dirait un truc des années 2000 😄
Autant la corbeille je trouvais ça innovant et joli en un sens, mais là, boaf quoi, c’est rétrograde"

Tu l’as acheté l’ancien? Non. Tu vas l’acheter le nouveau ? Non. T’es juste pas le client de ces machines.

avatar fte | 

@pat3

"Tu l’as acheté l’ancien? Non. Tu vas l’acheter le nouveau ? Non. T’es juste pas le client de ces machines."

Il n’y a aucun rapport entre le commentaire original et ta réponse. T’es-tu trompé de fil ?

avatar fte | 

Toutes ces histoires qui sortent, tous ces commentaires de proches ou moins proches d’Apple et Ive... on en découvre des dysfonctionnements internes !

Enfin, découvre, c’est un mot très fort.

Le design à l’arrêt, les machines abandonnées, les pannes multiples, la qualité médiocre, la touchbar sans objet ni but ni usage chez Apple, la communication interne défaillante, l’optimisation financière et de production à outrance, l’entreprise devenue ouvertement un produit financier...

On ne découvre pas grand chose. C’est plus une confirmation...

avatar ioda60 | 

Décidément, la "dégringolade" depuis le "départ" de Steve, se confirme de jours en jours. La créativité et/ou le génie de la Pomme a toujours été Steve qui a trouvé en J. Ive le complément idéal au niveau créativité. Malheureusement il n'a pas identifié chez Jonathan la capacité a "géré" financièrement la maison, d'ou Tim mais on est de plus en plus confronté au coté Haute Finance de son management. Tous les "bugs" identifiés récemment (ou pas MacPro 2013) le confirment, et on ne sait certainement pas tout. Tout a fait d'accord également avec l'incohérence des tarifs des nouveaux MacPro / Ecran ! Ils n'ont pas fait l'erreur de prendre comme base la version 2013 , on l'a échappé belle ! ! Mais vu les prix , je ne suis pas persuadé que les pros vont investir autant tous les 3/4 ans pour renouveler leur flottes de matériel . Encore une belle gamelle financière en perspective ! ! ! Mais je me trompe certainement ! ! ! Voila comment une grande marque commence sa "dégringolade" , dommage .

Pages

CONNEXION UTILISATEUR