Apple, victime collatérale de la bataille américaine contre Huawei

Mickaël Bazoge |

L’arrestation au Canada de Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei (et par ailleurs fille du fondateur du groupe, Ren Zhengfei) a été très mal vécue par les autorités chinoises et par plusieurs entreprises du cru. Plusieurs opérations de soutien ont ainsi été organisées : cela va de l’acquisition des solutions professionnelles développées par le géant technologique, au remboursement total ou partiel de l’achat d’un smartphone Huawei. Un brasseur offre même aux employés et aux clients présentant la facture d’un smartphone Huawei l’équivalent en alcool de 30% du montant total de l’appareil !

D’après Nikkei, ce sont plusieurs centaines d’entreprises, petites et grandes, qui ont mis en place ces opérations. Cela pourrait prêter à sourire, sauf que des mesures de représailles et de boycott contre Apple sont également à l’œuvre : confiscation d’appareils Apple, amendes, retenue de salaires, et même des licenciements peuvent intervenir contre les malapris se présentant au travail avec un iPhone en poche !

Si Apple est ainsi visée, c’est que le constructeur représente les États-Unis aux yeux de bon nombre de consommateurs chinois. Le pays mène une guerre commerciale contre la Chine, à tel point que la Pomme envisage la délocalisation de la production de l’iPhone.

Les équipements réseau de Huawei, en particulier pour la 5G, sont également dans le collimateur des États-Unis, qui soupçonnent l’entreprise d’y installer de discrètes portes dérobées. Washington fait d’ailleurs pression sur ses alliés pour que leurs infrastructures n’utilisent aucun équipement du groupe.

C’est dans ce contexte qu’est intervenue l’arrestation de Meng Wanzhou à Vancouver, le 1er décembre, sur demande de la justice américaine. La dirigeante aurait trompé des institutions financières concernant des transactions en Iran, des opérations qui enfreignent l’embargo américain imposé au pays. Pékin ne cesse depuis de protester contre Washington et contre Ottawa.


avatar jerome christopher | 

Est ce que l’ONU a entériné l’embargo sur l’Iran ? Non! Donc quelle est la légitimité de cet embargo ? Des entreprises françaises se sont déjà fait dépouillées par les américains à cause de l’extraterritorialité des lois américaines ! Jusqu’à présent la Chine a frappé durement le Canada dont son rôle est jusqu’a présent flou, car Trump s’est dit prêt à intervenir pour faire libérer la dame , donc le Canada n’est qu’une marionnette dans cette affaire !! Tout ce cirque concerne la 5G , ! Les américains risquent de perdre leur capacité d’écoute mondiale si le monde adopte la 5G chinoise !! Donc cet article est à la limite du politiquement correct !! Déjà 3 espions canadiens ont été arrêtés par les autorités chinoises! Les représailles risquent d’amplifier...

avatar reborn | 

@jerome christopher

Je pensais que le pouvoir en place et Huawei n’était pas lié. Apparement je me suis trompé..

avatar jerome christopher | 

@reborn

Toutes les entreprises high tech sont liées d’une façon ou d’une autre aux pouvoirs respectifs de leurs pays ! Prenez vous vraiment au sérieux les débats au congrès US qui parlent de vie privée , des témoignages de Sundar Pichar en passant Mark Zuckerberg au capitole ? Ce n’est que de la poudre de perlimpinpin! Les entreprises high tech confèrent au pouvoir politique de leurs pays respectif un place prépondérante pour arriver à leur fin ! Et c’est valable pour n’importe quelle entreprise technologique ! Kaspersky, Emc(algorithme de chiffrement affaibli à la demande de la NSA) , Huawei, ZTE! Ces géants sont vraiment importants pour le pouvoir de leurs pays d’origine !

avatar reborn | 

Je constate

avatar IceWizard | 

@reborn
"Je pensais que le pouvoir en place et Huawei n’était pas lié. Apparement je me suis trompé.."

Ren Zhengfei, le fondateur de Huawei, est un colonel de l'armée chinoise à la retraite. Dés le début c'est mal barré pour l'indépendance de l'entreprise par rapport au pouvoir ..

avatar reborn | 

Oui je sais, d’où mon commentaire..

avatar gvdlinde | 

@jerome christopher

Je suis personnellement ultra heureux d’entendre cela sachant les plans chinois à venir! Il est temps que nous, petit européen, nous réveillons par rapport à l’impérialisme Chinois (et américain même s’il je le crois beaucoup sain!) qui espionne et achète toutes nos entreprises.

Si vous êtes dubitatif par rapport à mon discours, voici un documentaire qui vous fera sûrement changer d’avis: https://www.arte.tv/fr/videos/060821-000-A/le-dragon-a-mille-tetes/

Essayons de penser plus loin que le bout de notre nez ????

Bonne fête!

avatar charlie105 | 

@gvdlinde

Celui ci est intéressant aussi:
https://youtu.be/ow_tQQzukfQ

avatar gvdlinde | 

@charlie105

Merci beaucoup, je vais y jeter un œil! :)

avatar sopcaja | 

"Washington fait d’ailleurs pression sur ses alliés pour que leurs infrastructures n’utilisent aucun équipement du groupe."

En bon tapins et marionnettes que nous sommes , nous allons forcément nous aligner derrière les intérêts des Américains , sans y trouver évidemment notre compte ( ça ne veut pas pour autant dire que la Chine et Hauwei sont irréprochables, juste que nous n'avons plus notre mot à dire ou notre carte à jouer )

avatar iVador | 

@sopcaja

L’Europe est actuellement trop faible et minée par les populismes pour peser dans la balance, hélas ...

avatar gvdlinde | 

@iVador

Il faut éveiller le peuple européen contre la Chine (primordiale) avant de s’attaquer au américain. Nous nous révoltons par rapport à nos salaire et ainsi de suite mais le vrai GROS PROBLÈME C’EST LA CHINE IMPÉRIALISTE.

Regardez donc ce reportage: https://www.arte.tv/fr/videos/060821-000-A/le-dragon-a-mille-tetes/

avatar reborn | 

@gvdlinde

Mais non! La Chine ils sont gentils! Ils vendent pas cher et donc ils pensent aux consommateurs! Ils veulent nous rendre heureux!

Les US sont jaloux.. ?‍♂️

PS: ?

avatar gvdlinde | 

@reborn

Si seulement on ouvrait les yeux comme je m’en rends de plus en plus compte alors que n’ai encore que 23 ans ?

avatar Hasgarn | 

@gvdlinde

Je crois que le mouvement gilet jaune montre que l’Europe est trop peu populiste, justement…

avatar Bouba | 

@Hasgarn

C'est comme ça partout dans le monde: les réseaux sociaux et les algorithmes Facebook qui nous présentent du contenu publié par des gens qui pensent comme nous cristallise nos opinions.

On devient moins flexible de l'esprit étant incapable de comprendre la position de l'autre (parce que démonisé) , ou même d'avoir une vision globale.

avatar Hasgarn | 

@Bouba

Je ne me base pas tant sur Facebook que sur le bordel autour de chez moi ;)

avatar Bouba | 

@Hasgarn

"Je ne me base pas tant sur Facebook que sur le bordel autour de chez moi ;)"

Bordel c'est sûr! Je vous souhaite que ça se résorbe en bonne solution gagnant-gagnant!!

avatar Hasgarn | 

@Bouba

Je le souhaite pour nous tous. Dans les revendications, il y a des choses qui devrait tomber sous le sens comme le Referendum d’initiative populaire pour ne citer que lui.

avatar Bigdidou | 

@Hasgarn

« il y a des choses qui devrait tomber sous le sens comme le Referendum d’initiative populaire pour ne citer que lui. »

Justement, il ne tombe pas du tout sous le sens.
La théorie et surtout l’application peuvent cacher des défauts redoutables voire rédhibitoire et il faut bien cadrer, verrouiller l’usage et la portée de ces outils de pseudo démocratie directe et qui risquent d’être confisqués et instrumentalisé par les groupes de pressions et les minorités agissantes.
Dans ce genre de trucs, le diable se cache dans les détails, et ils n’ont rien « d’évident ».

avatar Hasgarn | 

@Bigdidou

Les Suisses ont un système qui roule, on a tout le loisir de s’en inspirer.

Mais je te rejoins sur un point, c’est le caractère du français.
Naturel râleur, une majorité qui se laisse faire, un manque de volonté et d’implication…
La faille est humaine…

avatar Bigdidou | 

@Hasgarn

« Les Suisses ont un système qui roule, on a tout le loisir de s’en inspirer. »

J’ai lu un sociologue (dans le monde, il me semble, mais je n’en suis plus certain) qui expliquait que justement, le système suisse ne fonctionnait pas tant que ça, ou, du moins, qu’il était facilement perverti par des groupes très actifs.
En général ces groupes occupent les extrêmes.
De notre côté, on a vu le débat publique à propos de la loi bioéthique noyauté et perverti, pour ne pas dire pourri par des professionnels de la manif pour tous.
Par ailleurs, il est totalement illusoire de prétendre d’opter un système,mis en place dans un pays bien plus riche et 8 fois moins peuplé que la France,avec une organisation territoriale et des problématiques très différentes, internes et sur le plan international.

avatar Hasgarn | 

@Bigdidou

Donc le système marche, même perverti par les extrêmes.

A mes yeux, l’essentiel est là. On peut contrer les extrêmes en étant tout autant actif, on est même plus nombreux.
Après, je n’ai pas lu l’article de ton sociologue. Pour faire bonne mesure, je devrais et si tu as le lien, je prends. Et d’un autre côté, je te propose de voir la vidéo du Defekator (ce nom…) sur la démocratie. C’est en 2 parties d’une heure chacune.
Il a l’avantage de ne pas avoir de biais liés à son métier (ça aussi, je m’en méfie toujours, on ne sait jamais si le point de vue du spécialiste est suffisamment objectif et contextualisé). C’est un type normal qui réfléchit, enfin je crois vu qu’il garde son identité secrète.

En tout état de cause, il y aura toujours moyen de contourner ou d’exploiter les règles. Mais il nous faut des « armes » pour nous faire entendre.
Il nous incombe la charge de ne pas laisser ces armes être utilisées par seulement une minorité.

avatar ForzaDesmo | 

@ Hasgarn @Bigdidou

Si je puis me permettre de m'immiscer dans votre conversation.
Vu mon expérience pour avoir à plusieurs reprises consulté tous les députés de mon département sans compter les courriers ministériels pour tenter de me (nous) faire entendre sur certains sujets, on voit bien la limite de notre système qui est verrouillé pour celui qui voit autrement que ceux qui sont en place, voir même ceux qui n'ont pas le pouvoir et qui restent rangs serrés dans le système qui les nourrit et les tient en place en espérant que se soit leur tour d'accéder au pouvoir à la prochaine fournée.
La maison du peuple est squattée par des personnes qui ne représentent que leur sérail voir parfois qu'eux même. Maintenant je ne suis pas et nous ne sommes pas (dans les dossiers où j'ai eu à agir) des personnes qui avons les gènes de "tout casser" à la capitale pour obtenir quelques choses, mais malheureusement sans ça rien ne paye sauf si vous êtes encarté et ayez le pouvoir des Lobbyistes de l'assemblée.
Il n'existe dans notre pays qu'une démocratie à la Française, c'est à dire pas de "démocratie".
Nous avons fêté cette année les 60 ans de la V république, n'est-ce pas l'âge de la retraite ?
Allons voyons nous sommes depuis bien longtemps entrés dans le 21e siècle. Quelle entreprise garde encore aujourd'hui une politique et surtout une structure avec des outils d'il y a 60 ans ?!

avatar Bigdidou | 

@ForzaDesmo

« Nous avons fêté cette année les 60 ans de la V république, n'est-ce pas l'âge de la retraite ? »

60 ans, c’est la sortie,de l’enfance pour un système politique.

avatar ForzaDesmo | 

@Bigdidou

«60 ans, c’est la sortie,de l’enfance pour un système politique.»
Je disais rapport à l'âge de la retraite en forme de boutade car l'âge n'est pas une constante de vérité.
De plus si l'on regarde l'Histoire française, si on suit ton raisonnement, toutes les républiques française sont mort-nées à part la 3e un peu plus vieille que la 5e. Mais de toute façon les époques sont incomparables, on ne peut pas se baser toujours sur les mêmes schémas. Je pense que l'on est à une époque où il faut ré-inventer les schémas politiques.

avatar Bigdidou | 

@ForzaDesmo

« si on suit ton raisonnement, toutes les républiques française sont mort-nées à part la 3e un peu plus vieille que la 5e. »

Je ne sais pas s’il faut considérer ces républiques comme une période transitionnelle instable entre deux périodes stables (l’ancienne monarchie d’un côté, un système démocratique destiné à se maintenir stable pendant un très longue période de l’autre) ou si c’est le signe que le temps des régimes s’accélère et se raccourci comme le reste.

avatar ForzaDesmo | 

@ Bigdidou

«...pseudo démocratie directe et qui risquent d’être confisqués et instrumentalisé par les groupes de pressions et les minorités agissantes.»
Parce que c'est pas déjà le cas avec le Lobbying auprès des députés à l'assemblée nationale ? Et là, les français n'ont pas le droit de citer. Alors tant cas faire je préfère que le "Lobbying" puisse être fait par tous les français.

avatar Bigdidou | 

@ForzaDesmo

« Alors tant cas faire je préfère que le "Lobbying" puisse être fait par tous les français. »

Je crains que ça soit une illusion.
Je suis très inquiet par cette culture de l’immédiat, le manque de culture et de réflexion politique associée à l’effondrement des corps intermédiaires et des partis.

avatar ForzaDesmo | 

@ Bigdidou

«...Je suis très inquiet par cette culture de l’immédiat...associée à l’effondrement des corps intermédiaires et des partis.»
Tu vois un changement très extrême. C'est je pense, ce qui te fait voir le côté négatif d'un éventuel changement de "système".
Je ne parle pas en ce qui me concerne de culture de l'immédiat. L'effondrement des corps intermédiaire et déjà en marche depuis bien des années, c'est pour ça entre autre que bon nombre de syndicats corporatistes ont fait du lobbying pour la création d 'Ordre pour ne plus à avoir à se poser la question de la pérennité de leur pouvoir et de leur financement. Quant aux parties politiques ils sont déjà éclatés et pourtant on est toujours sous la Ve avec son bon vieux système.
Moi je parle d'un ré-équilibrage du pouvoir et du savoir ou la vérité n'est pas dans un petit cercle de personnes ditent vertueuses (même si elles sont élues) détenant tout le pouvoir répététivement (donc constamment).
Comment penser et croire qu'un petit nombre à tous les savoirs et les solutions plutôt que parmi 66 millions de personnes ? C'est vraiment manquer d'humilité.

avatar Bigdidou | 

@ForzaDesmo

« Comment penser et croire qu'un petit nombre à tous les savoirs et les solutions plutôt que parmi 66 millions de personnes ? C'est vraiment manquer d'humilité. »

C’est vraiment très bizarre comme remarque, où je l’ai pas comprise.
Savoir où on veut aller, ce qu’on veut partager et avec qui, avec qui on veut partager ou pas, à qui on veut s’ouvrir ou pas, qu’elle bioéthique on veut, quelle science, quel enseignement, bref dans quelle société on veut vivre, ok, ça devrait peut-être être plus l’affaire de tous.

Dire qu’il faut des spécialistes pour concevoir les politiques et les mettre en œuvre, en prévoir les effets collatéraux voire contre productifs, ça me parait de la prudence dans un monde tellement complexe.

Moi, je sais et je dis quelle société je veux, pourquoi celle-ci ne me convient pas, ce que je voudrais changer. Mais comment et dans quelles limites pour pas être contre-productif (par exemple en taxant trop les revenus financiers, parce que si tu me laisses faire...), j’en sais rien du tout.
Je vote pour ceux dont la proposition se rapproche le plus du monde que je veux, ou plutôt me frustre le moins en s’en éloignant le moins possible un peu comme quand j’achète un produit Apple depuis quelque temps ;)).
Et ça me va bien.

Dire que quelques spécialistes d’une chose feront mieux qu’une multitude spécialiste d’autre chose, je vois pas très bien le manque d’humilité, surtout pour des choses vraiment très complexes.

avatar ForzaDesmo | 

@Bigdidou

Crois-tu vraiment que les hommes politiques qui sont au gouvernement où même à l'assemblée sont des spécialistes (pour la plus part j'entends) ? Non, les spécialistes sont en coulisse et se sont eux qui finalement dirigent le pays en conseillant/orientant les ministres et le président. Et ceux là, n'ont pas été élu et d'ailleurs bien souvent on ne les connais pas. Et c'est là que je trouve que beaucoup d'autres spécialistes (dans tous les domaines) sont plus à l'extérieur de se petit groupe qui souvent est toujours plus ou moins le même, même quand les gouvernements changent. Et je ne parle même pas de la seconde lame qui prend encore un peu plus une part du gâteau "pouvoir" que sont les Lobbyistes "professionnels" qui tirent également les ficèles.
Les spécialistes sont partout en France (au moins pour ouvrir le débat et élargir les choix et possibilités) et chaque citoyen doit pouvoir avoir une ficèle directement reliée au pouvoir.

avatar Bigdidou | 

@ForzaDesmo

« Crois-tu vraiment que les hommes politiques qui sont au gouvernement »

Oui, ce sont des spécialistes de la chose politique et du pouvoir, de son exercice. Des chefs d’orchestre, qui ne sont effectivement pas nécessairement de bons solistes, mais qui savent les utiliser, les diriger et les coordonner dans un même but.

Macron manque d’expérience dans ce domaine, on a vu le résultat.

avatar ForzaDesmo | 

@Bigdidou
«Macron manque d’expérience dans ce domaine, on a vu le résultat.»

Sans vouloir jeter l'opprobre sur qui que se soit, malheureusement il me semble que nous sommes dans la suite de mauvais chefs d'orchestres qui plus est veulent à chaque fois remanier la partition sur laquelle la France doit jouer vraie (au contraire de jouer faux). Et c'est aussi en cela que je jette la pierre au support de la partition (la 5e Rép.) qui devient un carcan et fait fauter tous les Hommes au pouvoir qui malgré ce qu'ils disent vouloir jouer, rentre dans le moule et jouent toujours une mauvaise partions malgré que celle-ci soit constamment remaniée.
Aujourd'hui, le support a changé partout (à entendre dans le milieu entrepreneurial, associatif et de la vie privée), alors pourquoi ne pas vouloir changer (ou avoir peur de) le support de la partition en utilisant le support 2.0, c'est à dire par métaphore (voir pas) la tablette numérique comme support de la partition républicaine.

De la métaphore à la réalité ? :
https://www.francemusique.fr/emissions/musique-web/le-developpement-des-partitions-numeriques-dans-l-orchestre-36664

avatar Hasgarn | 

@Bigdidou : les parties, les syndicats ont commencé à perdre de leur force il y a bien des années de ça.
Par contre, tu as effectivement raison de craindre la culture de l’immédiat, je suis comme toi, je la crains vraiment aussi. Hanouna / Facebook / Twitter amplifient cette culture de la susceptibilité et de la réaction à chaud. Il faudrait prendre du recul.

Après, tout n'est pas perdu.

Dans la vidéo du Défekator, il montre l'exemple d'un porte-parole gilet jaune qui présente son "super atout" en la personne d'un mec qui se fait passer pour le gars qui gère le pays en sous-main depuis 20 ans. Outre le fait que ce serait précisément ce genre de mec qu'il faut écarter d'urgence vu le bilan des 20 ans, le gars n'est pas pris au sérieux un instant par les gilets jaunes ce qui prouve que les gens ne sont pas encore irrécupérable :)

@ForzaDesmo : toute intervention bienveillante est bienvenue :)

avatar vince29 | 

Je ne crois pas que les "populistes" soient aux manettes de l'Europe depuis ...
Depuis jamais en fait. C'est peut être pas eux le problème du coup.

avatar occam | 

@sopcaja

Alliés ?

Il serait bon de relire à ce sujet la lettre de démission de James Mattis (ministre de la défense sortant) :

« One core belief I have always held is that our strength as a nation is inextricably linked to the strength of our unique and comprehensive system of alliances and partnerships. While the US remains the indispensable nation in the free world, we cannot protect our interests or serve that role effectively without maintaining strong alliances and showing respect to those allies. ...

My views on treating allies with respect and also being clear-eyed about both malign actors and strategic competitors are strongly held and informed by over four decades of immersion in these issues. We must do everything possible to advance an international order that is most conducive to our security, prosperity and values, and we are strengthened in this effort by the solidarity of our alliances. »

En creux, Mattis y désigne ce fait désormais absolument défaut à la politique américaine : la solidarité envers et avec les alliés, la fidélité aux engagements et aux traités et, Mattis y insiste lourdement ici comme dans un autre passage, l’imbrication inextricable des intérêts propres des États-Unis et de ceux de ses alliés.

avatar Azurea | 

@occam
Bonjour, je me suis permis de faire traduire par Bing, le texte en anglais, pour ceux comme moi qui ne le sont pas (bilingue) :

"Une croyance fondamentale que j'ai toujours retenue est que notre force en tant que nation est inextricablement liée à la force de notre système unique et complet d'alliances et de partenariats. Alors que les États-Unis demeurent la nation indispensable dans le monde libre, nous ne pouvons pas protéger nos intérêts ou servir ce rôle efficacement sans maintenir des alliances fortes et montrer le respect à ces alliés. ...
Mon point de vue sur le traitement des alliés avec respect et le fait d'avoir des yeux clairs sur les acteurs les plus malins et les concurrents stratégiques sont fermement tenus et informés par plus de quatre décennies d'immersion dans ces questions. Nous devons faire tout notre possible pour faire progresser un ordre international qui est le plus propice à notre sécurité, à notre prospérité et à nos valeurs, et nous sommes renforcés dans cet effort par la solidarité de nos alliances."

Ajout : Avec translator, lien fourni par SwissAlexx :

« J'ai toujours cru fermement que notre force en tant que nation est inextricablement liée à la force de notre système unique et complet d'alliances et de partenariats. Bien que les États-Unis demeurent la nation indispensable dans le monde libre, nous ne pouvons pas protéger nos intérêts ou servir ce rôle efficacement sans maintenir de solides alliances et montrer du respect envers ces alliés. ...
Mon point de vue sur la façon de traiter les alliés avec respect et d'être lucide au sujet des acteurs malveillants et des concurrents stratégiques est fortement ancré et éclairé par plus de quatre décennies d'immersion dans ces questions. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour faire progresser un ordre international qui soit le plus propice à notre sécurité, à notre prospérité et à nos valeurs, et nous sommes renforcés dans cet effort par la solidarité de nos alliances. »

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

avatar occam | 

@Azurea

Merci d’avoir rendu ce service.

La qualité de la traduction atteinte par Bing est remarquable.
Supérieure en tout cas à la plupart des extraits traduits dans la presse.
Presse francophone, soit dit en passant, dans laquelle je n’ai pas trouvé le rendu intégral de la lettre de James Mattis, surtout de ces passages-clé, sinon j’aurais attaché un lien.

avatar SwissAlexx | 

essaie www.deepl.com/translator encore plus bluffant pour les traductions ;-)

avatar Sergio_bzh | 

je confirme aussi : deepl.com enterre tous les autres traducteurs.

avatar ForzaDesmo | 

@jerome christopher

«Des entreprises françaises se sont déjà fait dépouillées par les américains à cause de l’extraterritorialité des lois américaines !»
Personnellement je n'appliquerais pas le terme "d'extraterritorialité", car se sont tout simplement les lois américaines s'appliquant uniquement aux entreprises (ayant un cahier des charges à respecter pour avoir le droit d'entreprendre sur le sol US) exerçant sur le sol américain qui sont soumises aux lois américaines. Même si je trouve pour ma part qu'elles sont très agressives, c'est la logique des lois et des condamnations qui vont avec pour n'avoir pas respecté la loi. A nous d'être aussi agressif dans un autre domaine qui est celui de l'optimisation fiscale des GAFA.

avatar pim | 

@ForzaDesmo

En même temps, une entreprise sans succursale ou même clients aux States, ça n’existe pas. Peugeot par exemple a plié bagage en Iran, suite à l’embargo américain. Trump avait pour but affiché d’en finir avec un impérialisme qui ne leur fait que des ennemis, mais c’est tout l’inverse qui se produit, ils n’ont jamais aussi bien endossé le rôle du gendarme mondial, aux décisions parfaitement égoïstes.

avatar ForzaDesmo | 

@pim

«...une entreprise sans succursale ou même clients aux States, ça n’existe pas»

Des entreprises côtés en bourse peut-être, et encore que. Ne soyons pas aussi tranché ?
Après je ne m'en fait pas pour ce genre d'entreprise qui sait très bien où est son intérêt. A elle de faire avec les règles de chaque pays ou marché. Mais il est vrai que ce genre d'entreprise veut en général le beurre et l'argent du beurre, alors avec ce genre de grand marché que sont le US c'est sûr qu'ils arrivent sans problème à se faire respecter même quand ils veulent se replier sur eux mêmes. C'est d'ailleurs là où je te rejoins où peu importe ce que font les US, ils seront toujours un "Etat" Impérialiste. Sauf si il y a déclin, mais là... c'est beaucoup moins sûr. ?

avatar BleuRooster | 

@pim

Sauf que c’est pas Trump qui décide réellement, c’est l’administration américaine! La preuve avec la Russie, la Syrie, Le mur

avatar Link1993 | 

@ForzaDesmo

Les entreprises utilisant des technologies américaines pour communiquer, ou faire une partie de leur chiffre d'affaire tombent eux aussi dans cette loi...
Ce n'est pas juste être aux États Unis...

LCP avait fait un documentaire sur le sujet avec l'affaire Alstom. Le débat qui suivait est à regarder aussi ^^
http://lcp.fr/emissions/droit-de-suite/283004-alstom-une-affaire-detat

avatar sebasto72 | 

@Link1993

Exactement.
Ainsi que toute transaction financière effectuée en dollars US.
La loi des États Unis s’applique sur toute transaction impliquant une US Person (physique ou morale) et / ou leur monnaie.

avatar Link1993 | 

@sebasto72

En gros, même passer par Skype pour faire une transaction en euro suffit à tomber dans cette loi....

avatar reborn | 

@Link1993

Merci j’avais été choqué par ce doc.. ?
Les US ou comment se faire ?? dans tous les cas.. ?

avatar ForzaDesmo | 

@ Link1993

Merci pour ce lien. Je comprends maintenant ce qu'a voulu dire @jerome christopher pour certaines grosses entreprises.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR