L'action AAPL crève les plafonds

Mickaël Bazoge |

Bim, ça c'est fait. À la clôture de Wall Street, l'action Apple a atteint son plus haut historique à 183,83 $ (durant la journée, elle avait même touché les 184,25 $), explosant ainsi son précédent record du 12 mars, qui était de 181,72 $. C'est sans doute un soulagement pour les actionnaires, qui ont vu le titre AAPL flirter avec les 160 $ il y a deux semaines…

Cette spectaculaire remontada est la conséquence de l'annonce des très bons résultats du second trimestre financier, de la solidité des ventes d'iPhone, et aussi du soutien remarqué de Warren Buffett. Le milliardaire très écouté des investisseurs a acheté 75 millions d'actions supplémentaires au premier trimestre (une emplette qui s'élève entre 12 et 13 milliards de dollars tout de même).

Le patron du fond d'investissement Berkshire Hathaway possède désormais 240 millions de titres Apple, ce qui en fait le troisième plus gros actionnaire, derrière Vanguard et BlackRock. « Si vous regardez Apple, je pense qu'ils ont gagné près de deux fois plus que la deuxième entreprise la plus profitable aux États-Unis », a-t-il expliqué à CNBC. « Et vous pouvez placer tous leurs produits sur la table de la salle à manger », apprécie-t-il.

Tim Cook est en tout cas ravi de voir Warren Buffett reprendre du rab de pomme. Le CEO d'Apple a aussi précisé que « sur un plan personnel, j'ai toujours admiré Warren et je lui suis toujours reconnaissant de sa perspicacité et de ses conseils ». Apple soigne ses actionnaires : l'entreprise a annoncé une rallonge de 100 milliards de dollars pour son programme de rachat d'actions et de versement de dividendes.

avatar C1rc3@0rc | 

@reborn

«Il n’y a pas que l’argent dans la vie, fait pas semblant de pas comprendre.»
C'est un type de poncif que tu jettes la sans repondre a la question!

Je vois que Cook est le dirigeant d'une societe multimiliardaire, nommé et reconduit par un CA qui travaillent pour des actionnaires.
Le boulot de Cook c'est d'atteindre des objectifs commerciaux et financier et s'il les depasse il a un bonus. Son expertise c'est l'optimisation de production et l'optimisation de la rentabilité. Le travail et l'expertise de Maestri c'est l'optimisation financiere.
Alors que Jobs tenait Apple hors de porté des financiers, Cook a fait d'Apple une societe de financiers.
Ce sont les faits observables et ce que je constate.

Maintenant, selon toi, quelles sont les motivations de Cook, Maestri et du CA d'Apple?

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« Et pourquoi donc?
Il y a des donnees, les math sont universelles »

????

ton utilisation de l’arithmétique ferait mourir de rire un étudiant de première année de la plus obscure des écoles de commerce ?

Il n’y a rien de rationnel dans tes propos, juste des sophismes, de la paralogique et de la pseudo science.

Tu fais de l’analyse hors sol sans avoir le commencement du début d’un substrat de connaissance sur les sujets où tu crois prétentieusement faire des mathématiques.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

Les constructions sans fondation ça ne marche pas.

Et tes constructions n’ont strictement aucune autre fondations que des dégoûts et tes aigreurs ?

avatar Iphoneur | 

@C1rc3@0rc

« Apple pourrait arrêter toute activité, ça aurait pas d'impact sur le cours de l'action. Les deux sont indépendants ».

N’importe quoi, le cours d’une action est dépendant des bénéfices de l’exercice. Si aucune activité, aucun bénéfice et le cours de l’action s’effondre. C’est basique.

avatar deltiox | 

@Iphoneur

Euh attention à ne pas tomber dans l’excès
Certaines boites ont des cours flamboyants avant même d’avoir pu démontrer qu’elles seront un jour rentables (même si beaucoup y croient fort)

avatar webHAL1 | 

@Iphoneur
« N’importe quoi, le cours d’une action est dépendant des bénéfices de l’exercice. »

Non, le cours de l'action d'une entreprise est bien davantage lié à sa capacité à convaincre les investisseurs sur sa rentabilité future que sur des bénéfices actuels.
Bien des sociétés ne réalisent aucun bénéfice avant plusieurs années (Amazon, Spotify, Tesla), et pourtant le cours de leur action grimpe de manière significative. D'autres, comme Microsoft par exemple, ont continué à voir leurs bénéfices augmenter, mais le cours e leur action a stagné, voire diminué, car la bourse considérait qu'elles n'avaient plus de relais de croissance.
En bref, les investisseurs s'intéressent au potentiel d'une entreprise, pas à sa situation actuelle.

avatar Iphoneur | 

@webHAL1

Tu as parfaitement raison, les investisseurs anticipent toujours les résultats futurs.

Mais en disant cela, je rebondissais sur l’affirmation de Circé selon laquelle « Apple pourrait arrêter toute activité, ça aurait pas d'impact sur le cours de l'action. Les deux sont indépendants ».

Le cours de bourse est toujours dépendant des profits, je maintiens, mais effectivement des profits escomptés, comme tu le relèves justement, l’ajustement du cours se faisant ensuite, à la hausse ou à la baisse, lors de la publication des résultats.

avatar webHAL1 | 

@Iphoneur
"Mais en disant cela, je rebondissais sur l’affirmation de Circé selon laquelle « Apple pourrait arrêter toute activité, ça aurait pas d'impact sur le cours de l'action. Les deux sont indépendants »."

À ce que j'ai compris, le sens de son message était : Apple pourrait arrêter son activité actuelle et devenir une société de gestion financière, et cela n'inquiéterait pas la bourse.
Je pense qu'il s'agit là d'une hypothèse quasiment impossible à vérifier. Il est très difficile de prédire comment réagiraient les investisseurs, même si on peut imaginer que, si les dirigeants d'Apple présentaient une stratégie très solide de réorientation de la société avec des garanties en béton, ils renouvelleraient leur confiance. Mais ça fait un sacré "si". ^_^

avatar reborn | 

@webHAL1

" Mais ça fait un sacré "si" "

Tu viens de résumer le problème de la quasi totalité de ses interventions. Tout est basé sur des gros "si", de grosses suppositions quoi..

avatar jazz678 | 

@webHAL1

« Apple pourrait arrêter son activité actuelle et devenir une société de gestion financière, et cela n'inquiéterait pas la bourse. »

Quand on veut engager et poursuivre un débat, on commence par énoncer des hypothèses vraisemblables. La finance d’entreprise n’est pas le métier d’Apple et rien ne laisse à penser que ça le soit un jour.

avatar Yacc | 

@jazz678

Surtout pour dégager cinquante milliards de résultats il faudrait faire travailler bien plus que la trésorerie d’Apple.

avatar xDave | 

@webHAL1

C'est juste con. On ne devient pas une banque juste parce qu'on a du fric.
Comme si c'était un but ultime à une certaine valeur atteinte de devenir ce truc infâme.
J'espère qu'Apple fait de la formation reconversion. Il faudrait sinon virer 50000 ingénieurs pour les remplacer des ronds de cuir administrateurs de comptes.

C'est ridicule.

avatar Yacc | 

@xDave

Ce n’est pas une question d’objectif, cela n’a juste économiquement aucun sens.

avatar xDave | 

@Yacc

On est bien d'accord ?

avatar Yacc | 

@webHAL1

Yep ?

Ce qui intéresse un investisseur c’est demain, pas aujourd’hui.

avatar C1rc3@0rc | 

@Bigdidou

«Le seul truc que j'aime rais d'Apple, c'est qu'ils créent un budget spécial dans l'urgence : 0,000000001% de leurs bénéfices pour implanter correctement Samba dans HS et virer le gars responsable des mises à jour qui plantent régulièrement.»

Ben deja reconstituer un pole MacOS autonome et avec des moyens realistes ça permettrait de resoudre beaucoup de problemes...
et se rappeler que MacOS c'est un Unix et qu'il y a de bonnes raisons de respecter et d'utiliser les fondements d'Unix.
Et en plus les utilisateurs veulent l'acces a l'Unix de MacOS!

Et y a bien quelques soubressauts dans cette direction avec la Pro wrokflow team et les promesses sur le MacPro (et le Mac Mini ).
Le fait qu'enfin Apple ressuscite ce type d'organe a tendance a montrer que le programme d'abandon du Mac pourrait etre en voie d'inversion.
Meme si je reste tres prudent face aux enfumages de Cook et Schiller, je veux y croire.

En terme d'ingenierie je vois pas comment ils pourraient par contre rattraper MacOS HS. C'est une berezina de l'ampleur de Vista.
Le plus coherent c'est de passer au successeur avec l'objectif de faire du LTS et d'assurer le service minimum pour HS, comme MS l'a fait pour Vista et Windows 7.
S'il y a 15 ans on m'avait dis que j’espérerais un jour qu'Apple s'aligne sur MS... mais force est de reconnaître que Windows 7 a bien ete une reussite inversement proportionnelle au désastre qu'a ete Vista. Et MacOS HS c'est la même ampleur que Vista...

Donc oui enfin avoir des protocoles reseaux Unix (et les services Unix avec une interface digne de ce nom ce serait bien mieux que les bidouilles comme Airdrop...) et generaux bien implementés ça fait partie des imperatifs.
Mais il y en a un paquet de trucs du genre, qui d'ailleurs etaient dans le paquet NeXT et qui ont ete oubliés sur le chemin...
Ce serait bien d'ailleurs que Cook et surtout Federighi se souviennent publiquement des principes de NeXT...
Ça ne pourrait qu'ameliorer les Macs... mais ça demande un de balayer presque 8 ans de strategie d'elimination de Mac et MacOS et de changer en profondeur les objectifs de la societe...

Le pire c'est qu'Apple a une autoroute ouverte pour placer des Mac en prenant les PDM de Wintel depuis que l'hydre est dezinguée (coup de grace donné par MS avec les PC ARM).
Si au lieu de tout miser sur l'iPhone, l'encloudage et de se faire un film sur l'iPad-futur-PC-a-la-place-du-PC ils s'etaient donné les moyens de faire du bon Mac, les PDM du Mac ce serait pas 6% mais probablement 50% ou plus...
Et c'est pas encore trop tard et Apple a du pognon et une opportunité de rattraper le gachi... On va voir ce qu'il en est a la WWDC.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

C’est incroyable que bien qu’ils ne suivent aucune de tes recommandation ils soient depuis longtemps les acte les plus rentables sur quasiment tous les segments où ils sont impliqués ?

Pour couler une entreprise la solution la plus rapide est d’en confier la stratégie à l’inénarrable Circé.

Tu ne comprends rien au business et aux réalités des marchés.

Ton nombril n’est pas le centre du monde désolé de te le rappeler et tes goûts et dégoûts n’ont strictement aucune portée universelle ?

avatar reborn | 

@C1rc3@0rc

Et tu crois qu’ils sont entrain de faire quoi chez Apple ? Fait pas genre le devin, l’actualité depuis 1 an deja nous confirme qu’Apple est très active sur le mac et que d’excellentes choses arrive à la fin de la décennie.

Apple n’a pas abandonné le mac, et le mac n’est pas à 6%.

avatar C1rc3@0rc | 

«@C1rc3@0rc
Et tu crois qu’ils sont entrain de faire quoi chez Apple ?
Fait pas genre le devin, l’actualité depuis 1 an deja nous confirme qu’Apple est très active sur le mac et que d’excellentes choses arrive à la fin de la décennie.
»

Je ne crois rien, j'espere comme je l'ecris.
Apple s'est lancé dans une operation de com en s'applatissant d'excuses pour beaucoup de conneries commises depuis 2012 et qui ont provoqué le rejet de plus en plus d'utilisateurs de longue date et refroidi presque definitivement les secteurs professionnels pourtant acquis de longue date.
Mais si ça montre que la direction a pris acte de la realité et des doleances des utilisateurs, pour le moment ça reste de la com et il n'y a rien de concret. Depuis qu'il est en poste Cook promet beaucoup et jusqu'a present la deception a toujours etait au bout de la promesse...
Apres, tu as parfaitement raison: ça fait un an qu'Apple a fait cette prise de conscience et la rendue publique, c'est court un an face a l'ampleur de la tache. C'est pour ça que la WWDC va etre cruciale et qu'il est legitime d'y attendre des annonces concretes et au moins des mises a jours materielles sur les points les plus urgents pour prouver que tout ça n'est pas que de l'enfumage habituel.

«Apple n’a pas abandonné le mac, et le mac n’est pas à 6%.»
Si Apple avait abandonné le Mac, c'est un fait. Maintenant il y a depuis un an un espoir que la societe fasse machine arriere, mais pour l'instant on a que des promesses de Cook, rien de concret.
Bon allez pour te faire plaisir, selon les sources(IDC,Gartner,...) la PDM du mac c'est entre 6% et 7%. C'est pas un drame quasi toute l'existence d'Apple a ete entre 5% et 10%, mais la justification, qui etait vraie au demeurant c'etait a cause du monopole Wintel.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

Tu prends vraiment tes fantasmes pour des réalités ?

Et ton nombril pour le centre du monde ?

avatar reborn | 
avatar C1rc3@0rc | 

https://www.statista.com/statistics/263393/global-pc-shipments-since-1st...
2017
270 millions de PC
18.5 millions de Mac
6.9% de PDM.

https://www.statista.com/statistics/269703/global-market-share-held-by-p...
2017 => 7.05% de PDM

Comme je te dis tu prends les différents instituts ils placent la PDM annuelle du Mac dans le marché du PC entre 6% et 7%

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

Oui les ventes du Mac se portent fort bien malgré une gamme que tu conchis et je n’évoque même pas la rentabilité ?

Je sais ça t’est insupportable ?

avatar melaure | 

@Yacc

Si tu regardes d'un peu plus qui achêtent des Macs aujourd'hui, c'est ça qui est le plus intéressant. Ok ca se vent en masse mais plus du tout a la même clientèle que dans les années 80 a 2000. Pas difficile de faire des montagnes de fric dans le luxe ...

Tout dans le monde Apple actuel n'est qu'histoire de fric et de paraitre. Perso ca me débecte et je n'ai aucune machine post 2012 car c'est du matos pour pigeons ! Et y en a des pelletés autour de la planète ... ce qui cool pour Apple du coup. Mais perso je gaspilerais mon pognon pour la daube actuelle ...

Et le retour du Mac je n'y crois que peu et surtout il faudrait que ce soit fait par d'autres gens que Cook et Ive. On ne reviendra au vrai matos et au coté technique que lorsque ces deux escrocs auront été jeté du bateau.

avatar Yacc | 

@melaure

Apple va où est le marché, objectivement difficile d’en faire reproche aux dirigeants.

Même si cela laisse sur la route pas mal de monde ici.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR