Tim Cook : la fusion de macOS et d'iOS n'est toujours pas d'actualité

Mickaël Bazoge |

Non, Apple n'a pas l'intention de fusionner macOS avec iOS. Tim Cook l'a de nouveau confirmé au Sydney Morning Herald durant l'événement spécial organisé pour l'éducation à Chicago il y a quelques semaines — et qui a vu Apple lancer un nouvel iPad. Les deux systèmes d'exploitation continueront de vivre séparément, ce qui n'empêche pas évidemment le travail en commun.

« Nous ne croyons pas qu'il faille édulcorer l'un au profit de l'autre. [Le Mac et l'iPad] sont des produits incroyables », a expliqué le patron d'Apple. « Une des raisons qui font que ces deux produits sont fantastiques c'est que nous les poussons à faire ce qu'ils font bien. Et si vous commencez à vouloir les fusionner, vous allez devoir faire des compromis ».

Si Apple voulait fusionner les deux plateformes, « peut-être que l'entreprise [Apple] serait plus efficace en fin de compte. Mais il n'est pas question de cela », poursuit-il. « Nous voulons donner aux gens des choses qui vont les aider à changer le monde, à partager leur passion, à exprimer leur créativité. Donc, cette fusion qui obsède certains, je ne pense pas que ce soit ce que les gens veulent ».

Tim Cook tenait à peu de choses près le même discours en 2015 : « Nous avons le sentiment très fort que les clients ne sont pas à la recherche de quelque chose qui serait la convergence du Mac et de l'iPad », expliquait-il dans une interview à The Independant (lire : Tim Cook : « Les clients ne demandent pas un mélange de Mac et d'iPad »).

Le Surface Book de Microsoft tente de concilier tablette et ordinateur portable.

Sur un plan plus personnel, Tim Cook révèle que son premier ordinateur a été un Apple IIc, utilisé à l'école d'ingénieurs pour un projet de programme de contrôle d'inventaire (le futur directeur des opérations d'Apple était déjà là…) ou pour un magasin de location.

Au bureau, il utilise habituellement un Mac pour travailler, et un iPad à la maison (en 2014, il déclarait réaliser 80% de son travail sur une tablette). « J'utilise toujours un iPad quand je voyage. Mais j'utilise tout et j'aime tout [ce que fait Apple] ».

Si la convergence n'est toujours pas à l'ordre du jour, le flirt poussé entre macOS et iOS demeure lui toujours d'actualité. Les deux plateformes n'ont cessé de se rapprocher l'une de l'autre, par exemple avec la passerelle Continuity qu'Apple a dressée dès 2014. iCloud participe aussi du rapprochement des deux systèmes d'exploitation, chacun piochant dans le contenu synchronisé par le nuage.

Et puis les applications aussi pourraient bien la jouer de plus en plus collé-serré, avec le projet Marzipan qu'Apple pourrait dévoiler dès la WWDC (lire : Marzipan : est-ce une bonne idée d'unifier les apps iOS et macOS ?).

Tags
avatar webHAL1 | 

« Au bureau, il utilise habituellement un Mac pour travailler [...] »

Tout est dit. ;-)

avatar Franckali | 

@webHAL1

Un peu facile...
Mais en tant que PDG, et ayant à sont bureau un imac pro de 27pouces, c’est sûre que je ne vois pas ce qui va foutre avec son ipad!!
Comme je l’ai dit il y’a des métiers où l’ipad ne remplacera jamais le mac... jonathan yve, avait bien dit que depuis l’ipad pro et pencil, ils n’utilisent plus le papier et le crayon pour les croquis dans leur équipe de designer!!

avatar byte_order | 

@webHAL1
> Au bureau, il utilise habituellement un Mac pour travailler

"What's a Mac?"

^^

avatar C1rc3@0rc | 

@webHAL1
+1

En effet, back to the Mac par rapport aux declarations des annees precedentes!
Pour la production, le PC c'est encore ce qu'il y a de mieux et irremplaçable dans la majorité des secteurs!

La communication de Cook devient un peu moins de l'enfumage depuis l'exercice historique de contrition publique a cause du Mac pro Poubelle. Et les excuses regulieres face a l'indaptation des produits post 2012 et des bug failles des OS (High Sierra ayant quand meme value un "le client ne merite pas ça" de la part de Cook)

Apres il restes des incoherences:

«iCloud participe aussi du rapprochement des deux systèmes d'exploitation, chacun piochant dans le contenu synchronisé par le nuage.»
iCloud est une ineptie qui expose l'utilisateur, qui degrade le role du Mac, fait voler en eclat le principe de l'effet halo (t'achete un iPhone alors tu mets un pied dans l'ecosysteme ou tu finira par acheter un Mac, et inversement)

«le projet Marzipan qu'Apple pourrait dévoiler dès la WWDC »
Je sais pas quel est le guignol qui a lancé cette idee ridicule et sans la moindre credibilite (et au nom qui aurait une legitimité chez Google) mais ça n'a aucun sens.
Le principe d'Apple est d'avoir des OS et machines distincts et dont la specificité tient sur le type d'interface:
-dispositifs d'interaction (clavier/souris/trackpad) => MacOS
-dispositifs d'interaction tactile => iOS

Ive conserve encore sur l'idee de Jobs - une des dernieres qu'il na pas rejeté - : pas de Mac tactile!

Apres, qu'il y ait une mise en coherence des API dans la migration vers Swift, c'est une bonne chose, souhaitable et la plus rapide possible, mais ça peut pas aller plus loing. Concervoire une interface tactile et une interface clavier/souris sont deux choses radicalement differentes et dont l'ergonomie et le niveau d'interaction sont tres differents.
On le voit avec l'echec de Microsoft sur le mobile, si au niveau du noyau l'OS etait reussi, la confusion de l'interface Metro est totalement pourrie et a conduit a l'echec du mobile.

Apple a tout interet a simpliflier la vie des programmeurs afin qu'ils aient le minimum a acquerir en connaissance d'API, mais a interet a mettre le plus de barrieres possible afin que le conception d'une interface MacOS et iOS necessite deux travail de conception distincts. Le jour ou une app conçu pour iPhone tournerait directement sur un Mac c'en est fini d'Apple.

avatar Franckali | 

C’est vrai que beaucoup de personnes notamment moi ne souhaitent pas cette fusion! Seulement les journalistes qui ont plus d’impact nous bassinent tellement avec leur « l’ipad est bien pour lire du contenu, mais pour productivité préféré le mac ou PC », ou « a quand mac OS sur ipad » et j’en passe...

Le journaliste a peut-être besoin d’un camion, donc oui l’ipad ne remplacera pas son mac, mais il doit savoir que pour travailler en milieu professionnel on a pas toujours besoin d’un camion, ou encore qu’une voiture a bien des avantages sur un camion!!

Dans mon cas comme dans plein d’autres, l’ipad est beaucoup plus efficace; On compare toujours l’ipad au mac avec des comparaisons où le mac est certes meilleurs, mais jamais dans l’autre sens! Sur bien des point l’ipad est meilleurs que le mac, n’en déplaisent à certains ....

avatar iPop | 

@Franckali
On compare toujours l’ipad au mac avec des comparaisons où le mac est certes meilleurs, mais jamais dans l’autre sens! Sur bien des point l’ipad est meilleurs que le mac, n’en déplaisent à certains ....

Ça c’est pas faut. L’iPad est bien meilleur que le Mac sur bien des points.

avatar bugman | 

@Franckali

C'est vrai. Ce qui montre bien que ce sont des produits différents (complémentaires aussi).

avatar C1rc3@0rc | 

@Franckali

Au lieu d'aligner des generalités sans substances, il faut donner plutot une description precise et des exemples concrets de tes usages de l'iPad et en quoi il simplifie ton travail par rapport a un PC!

Parce que ce qui manque justement dans la "presse" - dont l'activité est plus ordonnée par les commanditaires annonceurs que par le travail de nature journalistique - c'est justement des etudes de cas basées sur des exemples concrets!

La majorité des gens voient ce que le marketing leur montre: l'iPad c'est un PC plus simple et moins cher... or des PC moins chers que l'iPad il y en a et il y a tout un tas de choses plus simples (voire impossible a faire sur un iPad) a faire sur un PC que sur un iPad...

avatar Franckali | 

@C1rc3@0rc

Tu veut des exemples?

- Tout ce qui est annotation document déjà au pencil est mille fois mieux sur ipad!
- dans des métiers professionnels comme les enseignants à l’université, on reçoit les copies , les corriges aux pencil, et on les renvoient (simple , efficace). Les profs avec un mac: envoyer on imprime, on corrige au stylo, on rencoi
- j’utilise one note, et ce que j’ai tapé au clavier en « brouillon » j’aime mettre des annotations au crayon de papier (virtuel), je possède un macbook air, et ne pas pouvoir faire de note manuscrite nuit énormément pour ma part....

- je travail dans le domaine de la traduction arabe-français , français-arabe et passer d’un clavier à l’autre sur mac c’est juste une horreur, et je pense que c’est la même chose pour les claviers chinois, hébreux , japonais etc... De plus, quand je reçois le texte, je prend des notes au pencil lors de la première lecture, bien pratique et intuitifs! Auparavant je pouvais seulement surligner sur le mac, les notes manuscrite sont très intuitifs on n’a pas envie de taper du texte pour prendre des notes rapide sur un textes, ou encore relier des choses... bref, ceci n’est qu’un aperçu !

Pour beaucoup de métiers l’ipad s’est très bien intégré; j’ai vu un reportage qui parlé des acteur qui utilisaient l’ipad pour recevoir et lire leur scripte, alors qu’avant ils avaient des paquets de feuilles...

On dit toujours l’ipad n’est bien que pour consommer du contenu, le « que » me fait bien rire...

avatar pocketalex | 

@Franckali

Merci pour tes exemples et je suis on ne peut plus d'accord avec ton discours, pourtant évident, sur le fait que l'iPad est parfois plus approprié qu'un laptop pour de nombreux usages, usages que l'on retrouve dans une utilisation professionnelle

Maintenant, il convient de constater que les usges que tu décris sont de la "consultation", ou de la "consultation améliorée", entend par là des taches... basiques.

Annoter un document, c'est le consulter et ajouter des informations manuscrites ou tapées au clavier. Mon propos n'a rien de discriminant ou insultant, je tiens à le préciser, mais cela est ce qu'on appelle une "tache basique".

Basique ne veut pas dire "sous-métier", bien au contraire. Cela veut juste dire que techniquement, l'intervention de l'utilisateur est ultra-simple.

Cela confirme le propos qu'un iPad est limité à des taches ultra simples, des taches basiques.

L'iPad s'inscrit parfaitement dans certains métiers ou les taches sont "basiques", techniquement parlant, et dans ces cas là, il peut aisément et avantageusement remplacer un laptop. Il lui est même infiniment supérieur. Ce d'autant plus qu'il a un "form-factor" qui est son avantage :

Se déplacer sur la scène d'un amphithéâtre avec à la main, un iPad ou un laptop, ce n'est pas la même chose. C'est beaucoup plus simple et efficace avec un ipad !
Être sur un chantier et recevoir des documents, ajouter des annotations et renvoyer le tout pour que le projet avance, c'est beaucoup plus simple et efficace avec un iPad qu'avec un laptop, un chantier ce n'est pas un bureau avec une chaise confortable

Les exemples sont nombreux ou l'iPad est bien évidemment plus adapté, plus pratique, plus efficace qu'un ordinateur

Mais à chaque fois, on ne parle que de "taches basiques". Ce discours de certains, dont toi qui résument leur propos à "un iPad peut remplacer un ordinateur", propos laconique et totalement incompréhensible pour une énorme majorité d'utilisateurs qui se demandent bien comment faire ne serait-ce que 5% de leurs taches sur cette tablette, masque une réalité plus fracassante : la tablette est un outil de consultation, et a l'avantage énorme de la mobilité. Elle est supérieures à un laptop dès que certaines conditions sont réunies : besoin de mobilité, besoin de consulter et annoter, besoin de créer des choses simples (taper du texte, un croquis, etc) ou d'intervenir ponctuellement sur des documents. Que des taches basiques.

Dans ce cadre, somme tout très restreint, un iPad peut remplacer un laptop et lui sera infiniment supérieur.
Pour le reste, c'est un outil inutilisable ou extrêmement contraignant, capable de permettre à son utilisateur de faire dans la douleur et en une ou deux heures ce qu'il ferait en 5 minutes sur un laptop ou un desktop.

C'est la généralisation du propos qui me pose problème. Oui, un iPad est supérieur professionnellement à un ordinateur, oui, dans un certain cadre ultra-restreint. Sinon c'est au mieux une complication, au pire un truc totalement inutilisable.

avatar Jacti | 

Pas tout à fait d'accord. Utiliser un iPad pour faire un mixage en utilisant conjointement Logic Pro sur un ordinateur de bureau n'est pas simplement de la consultation. Le mixage tactile ou le pilotage d'un instrument virtuel via l'iPad est un plus énorme pour le musicien.
D'une façon générale, tout pilotage de matériel ou de logiciel par un iPad est un plus car il permet la mobilité. On peut même utiliser un iPhone, c'est ce que fait Eddy de Pretto sur scène.
Perso, je suis absolument contre la fusion IOS/Mac OS car ce ne sont pas les mêmes usages.

avatar Jacti | 

Pas tout à fait d'accord. Utiliser un iPad pour faire un mixage en utilisant conjointement Logic Pro sur un ordinateur de bureau n'est pas simplement de la consultation. Le mixage tactile ou le pilotage d'un instrument virtuel via l'iPad est un plus énorme pour le musicien.
D'une façon générale, tout pilotage de matériel ou de logiciel par un iPad est un plus car il permet la mobilité. On peut même utiliser un iPhone, c'est ce que fait Eddy de Pretto sur scène.
Perso, je suis absolument contre la fusion IOS/Mac OS car ce ne sont pas les mêmes usages.

avatar pocketalex | 

@Jacti

Non, utiliser du pilotage d'instrument pour Logic Pro n'est pas de la consultation, tout comme retoucher une photo RAW sur iPad n'est pas de la consultation

L'iPad est un outil majoritairement prévu pour de la consultation, ça ne veut pas dire qu'il ne sais faire et rien que faire QUE de la consultation, cela reste une tablette tactile, donc interactive, donc apte à faire des choses. Plein de choses. Et même des choses plus simples et plus utiles qu'un laptop.

Le discours n'est pas là. Oui, on peut faire "des choses" avec un iPad, mais le cadre reste limité. Que ce soit la musique (l'iPad peut-il remplacer à 100% ton Mac avec Logic Pro) ou d'autres domaines (l'iPad peut-il remplacer mon Mac avec Photoshop, Illustrator, After Effect, Première Pro, Audition, C4D, Blender, etc, avec TOUTES leurs fonctionnalités ?) il reste un outil qui fera des choses basiques. Basiques et hyper utiles, mais basiques.

Si les "choses basiques" rentrent dans le cadre de son travail, l'iPad peut remplacer toute machine. Si les "choses basiques" ne représentent que 50, 10 ou 5% de son travail, il reste un outil complémentaire et pas plus, ou un outil totalement inutile.

Je cherche pas à casser de l'iPad, j'en ai un, j'adore, je m'en sers à fond tous les jours. C'est un appareil totalement révolutionnaire, indispensable, génial.
Et à un moment, dans la journée, je dois bosser. Alors je pose l'iPad et j'allume l'iMac Pro (ou le MB 12")

avatar harisson | 

@pocketalex

"[...] dans un certain cadre ultra-restreint"

Avec l'avénement de l'iPad Pro, du Pencil et du Cloud/Web applicatif, c'est le cadre de l'utilisation d'un ordinateur qui devient mécaniquement plus restreint (en très gros, des tâches lourdes nécessitant beaucoup de puissance de calcul).
Tes biais d'usages et d'attentes prosumer spécifiques font que tu ne peux te projeter dans une logique d'usage uniquement via une tablette.

Après, quand on voit la photo de Timmy et ses propos ambivalents sur ses propres usages, on comprend bien les confusions que ça engendre (je lui recommanderais de prendre exemple sur ce que font les autres acteurs du secteur dans sa communication produits en recadrant un petit peu les objectifs de "Capitaine Courage").

avatar pocketalex | 

@harrisson

La tablette ouvre de nouveaux usages, tout en reprenant d'anciens en mieux (tout ce qui est consultation) ou en équivalent (mail, surf, etc) mais pour autant, si novatrice soit-elle, elle n'en reste pas moins contrainte par son "form factor"

L'écran de 10", 12" au mieux, c'est bien mais ça reste, en utilisation informatique, un espace restreint dans lequel ce que l'on fait avec un 27" devient très tordu

Même pour une utilisation "office". Intervenir, et même créer un tableau, c'est tout à fait possible sur iPad. OK
Bosser sur 5 document en même temps, de plusieurs centaines de lignes/colonnes, entre une tablette 10/12" et tes petits doigts, et un PC/Mac de base mais avec un écran 27", un clavier, une souris, c'est pas le même délire.

Alors tu vas m'expliquer avec un trottinette tu fais Paris/Lyon, que dans la théorie, c'est "possible", et je vais te répondre "euh oui ... c'est sur"

avatar harisson | 

@pocketalex

"Alors tu vas m'expliquer avec un trottinette tu fais Paris/Lyon, que dans la théorie, c'est "possible", et je vais te répondre "euh oui ... c'est sur""

Je ne vais rien t'expliquer, tes biais d'usages (légitimes) liés à la performance et au "confort" ne correspondent pas à l'utilisation d'une tablette (ni même à un futur Mac ARM), et ce n'est pas parce qu'on n'arrive pas à projeter ses usages dans tel ou tel appareil qu'il n'est pas productif et adapté aux autres (qui sont très majoritaires ^_^).
Perso, je profite des différents appareils proposés par Apple et de leur complémentarité pour morceler mes usages.

avatar webHAL1 | 

@pocketalex
« Dans ce cadre, somme tout très restreint, un iPad peut remplacer un laptop et lui sera infiniment supérieur.
Pour le reste, c'est un outil inutilisable ou extrêmement contraignant, capable de permettre à son utilisateur de faire dans la douleur et en une ou deux heures ce qu'il ferait en 5 minutes sur un laptop ou un desktop. »

Tout à fait d'accord.
On ne m'enlèvera d'ailleurs pas de l'idée que le fait que Tim Cook utilise un Mac à son bureau plutôt qu'un iPad est totalement révélateur de cet état de fait. Son travail quotidien sur un micro-ordinateur se compose très probablement majoritairement de la consultation d'information et d'écriture de courriels. Et pourtant, bien que ces deux activités soient parfaitement faisable sur un iPad c'est vers un Mac que va sa préférence. Pour ma part, je pense que le multi-fenêtrage, la souris et la taille de l'écran jouent un rôle significatif dans cette décision.

Cordialement,

HAL1

avatar pocketalex | 

@webHAL1

oui enfin à mon avis, le père Cook il a un iMac 27", un Macbook ou un Macbook Pro, un iPhone X , un iPad Pro et une Apple Watch ....

avatar harisson | 

@webHAL1

"On ne m'enlèvera d'ailleurs pas de l'idée que le fait que Tim Cook utilise un Mac à son bureau plutôt qu'un iPad est totalement révélateur de cet état de fait."

Tu as mal lu la news, la répartition est de 80%(iPad)/20% pour Timmy, selon ses déclarations.

D'ailleurs, on le sent bien dans la stratégie globale, Apple fait beaucoup plus pour la communication, pour les "efforts" marketing et commerciaux de l'iPad (et sa déclinaison Pro Cookienne) au détriment du Mac.

avatar webHAL1 | 

@harisson
« Tu as mal lu la news, la répartition est de 80%(iPad)/20% pour Timmy, selon ses déclarations. »

Je n'ai pas lu la source originale, car je fais confiance à MacG pour la traduction et la reproduction fidèle de celle-ci. Et l'article ici dit :
"Au bureau, il utilise habituellement un Mac pour travailler, et un iPad à la maison [...]". Je ne pense pas que le patron d'Apple aurait utilisé le terme "habituellement" s'il ne passait réellement que 20% du temps sur son Mac, d'autant plus en connaissant l'empressement de Tim Cook à promouvoir l'iPad. Donc soit ses déclarations de 2014 (presque 4 ans) ne sont plus d'actualité, soit il avait été un peu trop enthousiaste à l'époque.

avatar harisson | 

@webHAL1

On ne peut pas suivre les propos ambivalents de Timmy concernant ses propres usages au pied de la lettre, surtout en réponse à un journaliste (le "j'aime tout et j'utilise tout ce que fait Apple" est significatif pour moi).
L'iPad Pro est le device de l'ère Tim Cook et je ne serais pas étonné que seulement 20% de ses tâches soient effectuées sur un Mac (ce qui n'est pas foncièrement choquant en soi).

avatar webHAL1 | 

@harisson
« On ne peut pas suivre les propos ambivalents de Timmy concernant ses propres usages au pied de la lettre, surtout en réponse à un journaliste (le "j'aime tout et j'utilise tout ce que fait Apple" est significatif pour moi). »

Pourquoi ? Tim Cook est le premier "commercial"'d'Apple. Je ne pense pas que ses déclarations soient faites sans réfléchir, d'autant plus lorsqu'il est face à des journalistes.
Je ne verrais vraiment pas pour quelles raisons il déclarerait "j'utilise habituellement un Mac à mon travail" si cela n'était pas vrai. Je suis persuadé qu'il se sert également d'un iPad, mais c'est probablement plus une "vitrine", surtout lorsqu'il est en déplacement.

avatar C1rc3@0rc | 

@Franckali

Oui donc l'iPad est superieur pour annoter au crayon des documents.
il est vrai que ce type d'argument est aussi celui qui justifie de s'equiper d'un TabletPC dans certains metiers.

Apres, comment utilises tu l'iPad pour le travail de traduction lui meme?
Tu utilises quels logiciels pour taper la traduction sur iPad, et comment tu geres les différents dictionnaires, et comment fais tu sans pouvoir afficher la source, la destination et le(s) dictionnaire(s) en meme temps?
Trouves tu que les claviers d'iPad soient plus adaptés que ceux des Mac pour passer d'une langue a l'autre?

avatar klouk1 | 

@C1rc3@0rc

Il y a sûrement des milliers d’exemples ou l’ IPad remplace indéniablement un pc, notamment en situation de mobilité. Exemple en suivi de chantier . Archipad permet de faire des observations, des remarques, des prises de photos, la localisation sur plan, la génération de rapports, la récupération des données BIM… le tout avec un IPad sans trimballer une tonne de docs. Ben oui ça change la vie et c’est infaisable avec un pc

avatar C1rc3@0rc | 

@klouk1

«Il y a sûrement des milliers d’exemples ou l’ IPad remplace indéniablement un pc»

C'est un discours generaliste qui echoue lorsqu'on cherche a avoir des cas concret et des exemple d'amelioration de productivité par rapport a un PC.
C'est justement pourquoi je demande des exemples concrets "metiers" ou l'iPad est utilisé comme outil principal de production.
Le secteur musical utilise reelement l'iPad comme outil de production, mais cela reste une rareté.

Tu es architecte, proffession qui a eu une importante communauté d'utilisateurs de Mac. Mais tu donnes quelques exemples qui ne sont pas ceux de l'edition de contenus. Tous les architectes que je connais travaillent avec des gros PC, et sur les chantiers ils sont equipés d'un carnet de croquis, d'un dictaphone et... d'iPhone pour prendre les photo. Donc si tu as des usages de l'iPad plus precis et des vraies solutions productives qui vont plus loin et mieux que le Mac, je serais heureux se lire ces exemples concrets.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR