Tim Cook : « Les clients ne demandent pas un mélange de Mac et d'iPad »

Florian Innocente |

Mélanger un Mac avec un iPad n'est pas à l'ordre du jour chez Apple, a de nouveau martelé Tim Cook dans une interview donnée à The Independant. Qu'importe que de tels mariages soient célébrés sur d'autres plate-formes, ainsi que le Surface Book l'a encore montré.

Surface Book

« Nous avons le sentiment très fort que les clients ne sont pas à la recherche de quelque chose qui serait la convergence du Mac et de l'iPad » a expliqué Cook. Comme par le passé, il ne voit pas comment le résultat de ce mélange pourrait être pertinent « Nous nous attachons à faire la meilleure tablette du monde et le meilleur Mac du monde. En mettant les deux ensembles on n'y arriverait ni pour l'un, ni pour l'autre. Ca conduirait à différentes formes de compromis. »

Tim Cook à Cork en Irlande cette semaine, avec son iPad Pro — crédit @tim_cook

Quant à sa précédente saillie, où il avait questionné l'utilité d'acheter aujourd'hui un PC alors que sort un produit comme l'iPad Pro, il ne fallait pas le comprendre pour les ordinateurs personnels au sens large du terme. Il a resitué son propos dans la traditionnelle opposition entre OS X et Windows : « Un Mac et un PC ce n'est pas la même chose ».

L'avenir du Mac reste au beau fixe, assure le patron d'Apple en réponse à une question sur les gains en performance régulièrement constatés par les processeurs des iPad. Une réponse qui n'exclut pas le scénario d'une utilisation des processeurs d'Apple en lieu et place de ceux d'Intel. De telles spéculations ont encore une autoroute devant elles.

C'est vrai que la différence entre l'architecture x86 et la série A (d'Apple, ndlr) est bien moindre qu'elle ne l'a jamais été. Ceci étant dit, ce que nous avons essayé de faire, c'est de prendre en compte le fait que les gens utilisent les deux appareils iOS et Mac. Nous avons donc choisi certaines caractéristiques et les avons rendues plus homogènes entre les deux environnements. Avec des choses comme Handoff, nous avons fait en sorte qu'il soit plus facile de commencer un travail sur un appareil et de le poursuivre sur un autre.

Cook a également réitéré sa confiance dans la perspective de voir les ventes d'iPad reprendre le chemin de la croissance. Il le disait aussi en avril dernier mais dans les résultats trimestriels qui se suivent et se ressemblent, c'est toujours le Mac qui progresse d'une année sur l'autre et pas l'iPad. Comme dans chacune de ses interview récentes, il complète son propos en racontant qu'il ne voyage qu'accompagné de son iPhone et d'un iPad Pro pour travailler.

Enfin, questionné sur la rumeur de projets automobiles, le patron d'Apple s'abstient évidemment de la moindre révélation tout en montrant que le sujet ne le laisse pas insensible.

Je n'ai rien à annoncer quant à nos projets. Mais je pense que d'ici plusieurs années, des changements significatifs vont intervenir dans l'industrie automobile, avec l'électrique et la conduite autonome. Et il va falloir sérieusement s'intéresser à l'interface utilisateur. Je pense que beaucoup de changements vont se produire à cet endroit là.
avatar F@bi1 | 

Bah si !

avatar bonnepoire | 

Bah non. Achète une surface et parles-en.

avatar frankm | 

Bah non !

avatar Letiteuf55 | 

Moi si !

avatar enzo0511 | 

Cook a hérité du même pouvoir que Steve, celui de deviner ce que les gens pensent et veulent

avatar patrick86 | 

"Cook a hérité du même pouvoir que Steve, celui de deviner ce que les gens pensent et veulent"

Si je demandais à mes clients ce qu'ils veulent, il me répondraient un cheval plus rapide.

Henry Ford.

avatar rikki finefleur | 

patrick86
et pendant 90 ans Ford a fait des voitures plus rapides ! Se contredisant lui même.

Pff.. tu vois , on peut en faire des longueurs de ce genre de reprise, et le mélanger à une sauce.
Pour revenir à cook . C'est idiot.
Je vois pas en quoi une tablette, ou plutôt un écran ne deviendrait pas un ordi portable en lui même.

avatar user | 

@rikki finefleur :
Ho le boulet...
Même la phrase de Ford il ne la comprends pas...

avatar madaniso | 

@enzo0511 Et un fanboy, un !

avatar enzo0511 | 

@madaniso :
Tu connais le sens de ce mot ou alors tu n'as pas compris que je foutais de la gueule de Tim Cook ?

avatar mfams | 

@enzo0511 :
Jobs n'avait pas de pouvoir particulier ... juste de l'intelligence et visionnaire

avatar enzo0511 | 

@mfams :
Y a une différence entre être visionnaire et imposer des choix
Jobs a tout de même imposé ses choix
Cela ne change en rien le succès de certains produits mais Apple n'écoute pas ses clients

avatar mfams | 

@enzo0511 :
s'il n'écoute pas ses clients, pourquoi des millions achètent leurs produits? Et Jobs imposait ses choix parce qu'il y a croyait comme tout leader. Heureusement pour lui il a prouvé maintes fois qu'il avait raison.

avatar jean_claude_duss | 

@mfams :
Et maintes fois qu'il s'était planté. Jobs ne voulait pas d'applications natives sur iOS. Il disait : les web app c'est parfait, il avait son idée de téléphone 3.5 pouce max : plus grand ça intéresse personne...
Je passe sur la période 1980-1985

avatar mfams | 

@jean_claude_duss :
Je trouve qu'il a eu plus de flair que le contraire si on regarde ce qu'est devenu Apple sous son leadership. Dsl

avatar feefee | 

@enzo0511 :

"mais Apple n'écoute pas ses clients"

C'est bien pour ça qu'ils évoluent ... Apple , pas les clients .
Un client ne veut pas évoluer , il veut juste garder ses habitudes .

avatar pickwick | 

S'il n'écoutait pas ses clients c'est justement par ce que ses clients n'auraient jamais eu l'idée ou demandé de nouveaux produits en rupture. C'est un peu comme si le principe de précaution était la règle qui gouverne le monde.... rien n'avancerait plus, à part les terroristes...

avatar ofabriceo | 

La il va falloir mieux écouter ces clients

avatar MacGyver | 

depuis quand il ecoute ses clienst lui ?

ou alors peut-etre etre juste pour se marrer, apres acoir ecoutr sosn banquier, son directeur marketing et ses actionnaires

avatar lyonp69 | 

Horrible !!!! Inutile. On voit bien le flop de la surface de Microsoft.

avatar Ginger bread | 

@lyonp69 :
Pas si sûr, si justement il se permet de la critiquer c est qu elle tacle l ipad et le mac

avatar arekusandoro | 

@lyonp69 :
As tu simplement testé la surface ?? Évidemment MS a eu besoin de 2 (voir 3) pour sortir quelques chose de correct...mais bon pour avoir teste la version 3, c'est tout simplement bluffant et c'est évidemment le futur de l'informatique pour les PC...un iPad "pro" c'est bien gentil mais à part balancer tes présentations et faire mumuse ca n'a rien de pro....

avatar Pommeduverger | 

Vous êtes une minorité pour l'instant les mecs …

Dans le sens où les clients d'Apple ne se résume pas simplement aux geeks.

Mais nul doute que si la tendance s'inverse, Cook changera de position c'est plutôt rassurant d'une certaine manière

Actuellement l'approche d'Apple est complémentaire : chaque appareil est un complément d'un autre et pour maximiser l'expérience ont les fait communiquer entre eux avec synergie
L'approche de Microsoft est substituable : un appareil remplace l'autre. Du coup on se retrouve avec presque les mêmes produits qui font la même chose.

En soi je trouve la vision d'Apple plus courageuse que celle de Microsoft.

Je pense que Microsoft "réinvente le passé" quand Apple tente de créer l'avenir avec des technologies neuve et des choix drastique en terme d'interface.

Au fond c'est normal que ça se passe comme ça. Le succès d'Apple vient du monde mobile, Apple avec l'iPad a changé les choses.
Pendant ce temps là Microsoft était encore à Windows 7 sur un marché en déclin … du coup c'était plus confortable pour Microsoft de "refaire le Pc" de tenter de refaire partir la mayonnaise, plutôt que de suivre la page blanche d'Apple.

L'avenir se prête d'avantage aux interfaces tactile, aux Clouds, aux technologies ARM, ect … pas au X86, à l'USB, aux combos clavier souris …

Bref on verra, dans certains usages un PC reste indispensable mais pour l'utilisateur lambda la tablette suffit. De plus, la vrai tablette pourra remplacer un PC un terme grâce à des logiciels de plus en plus puissant.

avatar frankm | 

"Du coup on se retrouve avec presque les mêmes produits qui font la même chose"
Oui presque, heureusement qu'il y a presque dans le texte !

avatar Kimaero | 

Pour avoir utilisé la Surface pendant un certain temps (sous Windows 8), je peux vous garantir que ce n'est pas la joie.

Ce n'est effectivement ni un bon PC, ni une bonne tablette.
On se retrouve la majorité du temps à trouver plus pratique l'utilisation de la Surface avec une souris (!!!) et un clavier, que d'utiliser l'interface tactile.

Au lieu d'une "tablette sous Windows avec port USB", on se retrouve en fait avec un PC à écran minuscule qu'on ne peut pas utiliser de façon aussi "nomade" qu'un vrai mini-PC, faute à son clavier et son pied qui limitent les endroits où on peut l'utiliser (faut oublier les genoux).

Aucune idée si Windows 10 a "amélioré" l'ergonomie (en postulant que la Surface ait un jour possédé de l'ergonomie), mais je ne retournerai pas dessus et le SurfaceBook ne m'attire pas du tout.

Un iPad n'a pas la polyvalence d'une Surface, mais au moins c'est une bonne tablette qui remplit parfaitement son rôle.

Je suis d'accord avec Cook sur ce point, à trop vouloir en faire on ne fait rien bien.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR