Hausse des dépenses de lobbying des GAFA à la Maison-Blanche

Stéphane Moussie |

Près de 50 millions de dollars au total. Jamais Apple, Amazon, Facebook et Google n’avaient dépensé autant en lobbying auprès du gouvernement américain. De ces quatre entreprises, c’est Apple qui a augmenté le plus significativement ses dépenses pour peser dans les débats : elles sont passées de 4,25 millions à 7 millions de dollars (mais cela reste deux fois moins que Google).

Donald Trump en 2016. Crédits : Gage Skidmore (CC BY-SA 2.0)

Cette hausse coïncide avec la première année de présidence de Donald Trump, marquée par plusieurs discordes avec Apple et souvent l’industrie tech dans son ensemble : décret anti-immigration début 2017, retrait de l’accord de Paris sur le climat au milieu de l’année, sort des « Dreamers » à la rentrée, fin de la neutralité du net en décembre.

Ce n’est que récemment que Donald Trump et Tim Cook sont apparus pour la première fois sur la même longueur d’onde. À la suite de la réforme fiscale qui baisse l’impôt sur les sociétés, Apple va rapatrier aux États-Unis 245 milliards de dollars qui dormaient à l’étranger. « C’est formidable de voir qu’Apple profite des RÉDUCTIONS DE TAXES. Une grande victoire pour les travailleurs américains et pour les États-Unis ! », a commenté le locataire de la Maison-Blanche.

avatar MacGyver | 

doit on voir cela comme une corruption autorisée des elus ?

avatar Aimstar95C | 

@MacGyver

Oui Mac c'est bien cela du Lobbying et aux US c'est même légal...

avatar lome_bbrr | 

légal et surtout on en est informé! contrairement à l'Europe où tout se fait en coulisses...
j'avais découvert ça dans les filmo/reportages "Bowling for Colombine" (la RNA) et "Sicko" de Michael Moore.
à voir absolument d'ailleurs.

avatar Paquito06 | 

@MacGyver

C’est comme ca qu’on peut le definir depuis l’etranger. Pas de la corruption a proprement parlé mais “je te finance ta campagne et tu seras clement avec mon business”. Le lobbying puise ses sources chez les peres fondateurs qui admettaient que la nature meme de l’Homme etait de servir ses propres interets et donc autorisaient les lobbying en politique. Du coup, il en existe des centaines aux US et 2 mois avant les elections presidentielles par exemple ils entrent en jeu. Apple a depense 7 millions (corporate) mais Soros en a depense aussi 7 (personnel) par exemple. Le fait qu’on change d’heure ici aux US 2 semaines avant ou apres l’Europe pour l’heure d’hiver/d’ete est du aux lobbying du barbecue et du golf par exemple, pour n’en citer que tres peu mais puissant. Un des plus connu et tres puissant egalement etant la RNA (republicain/armes).

avatar stitchbe | 

Le lobbying existe aussi en Europe. Sauf que les montants sont bien plus élevés aux USA. A la base, il ne s'agit pas de payer des élus, mais de fournir des études, des experts, des conseils... En sachant bien sûr qui paie et donc quel sera le résultat des études avant qu'elles commencent.

On doit surtout y voir le manque total de préparation et d'expérience de l'équipe en place, qui non seulement n'a pas l'expertise mais en plus se méfie de son administration, donc beaucoup de membres étaient déjà là avant l'an 1 de l'ère Trump...

avatar Issou la chancla | 

On a beau taper sur Trump, son pays se porte comme un charme économiquement depuis qu'il est là https://www.challenges.fr/monde/etats-unis/l-insolente-sante-de-l-econom...
Pas étonnant qu'Apple emboite le pas si y'a des billets à se faire à la maison.

avatar pagaupa | 

@Issou la chancla

Traverse les états-unis, tu constateras à quel point les états-unis se portent comme un charme!
Moi je dirai qu'à part les grandes villes, les états-unis se sont arrêtés aux années 50.

avatar Paquito06 | 

@Issou la chancla

Je te conseille de regarder the Daily Show, avec Trevor Noah qui remplace Jon Stewart, sur Comedy Central. Ca va casser tous les mythes que tu as sur Trump mais retablir une part de verite.

avatar LisbethSalander | 

@Paquito06

Il y à un excellent film sur le lobbying de la RNA qui est «  Miss Sloane » avec Jessica Chastain, diffuse ce soir sur Canal + par ailleurs.
Si certains s’intéressent aux lobbying c’est un film à voir !

avatar Paquito06 | 

@LisbethSalander

Je l’ai vu, j’ai trouvé ca trop tiré par les cheveux. Elle a reponse a tout, a toujours le dernier mot, est toujours la plus futee et vise toujours juste, pense a tout. Et je ne sais pas a quel point on est proche de la realite, meme si le film est plus long que la moyenne, on n’a pas de details croustillants. Un peu succinct mais divertissant.

avatar mfams | 

@Paquito06

Effectivement, assez mordant son humour... et il travaille à Los Angeles sans avoir la nationalité américaine je crois, tout juste un permis. Difficile de le déporter, celui-là.

avatar KingAbas | 

En début de mandat un président en exercice profite du travail de son prédécesseur et surtout bien sûr de la conjoncture économique. On peut d’ailleurs faire la même remarque pour Macron en France.

avatar Abd Salam | 

@KingAbas

Sans oublier que les chiffres peuvent être bon «globalement» mais ne traduisent pas la situation réelle du pays...

Car les chiffres présentés comme nationaux peuvent ne traduire que la situation particulière des très riches... et non l’état du pays (ou la situation particulière des travailleurs).

avatar imatoumi | 

Donald Trump sera pour les États Unis le meilleur président qu’ils n’ont jamais eu

avatar iPop | 

@imatoumi

C’est bien la preuve que le genre humain est mal barré. C’est mon avis.

avatar lecureuil | 

On parle des États Unis mais le lobbying existe partout et il est très fort dans l’UE également. De très nombreux textes sont d’ailleurs écrits par les lobbyistes qui indiquent ensuite aux élus européens ce qu’il faut voter le moment venu.

avatar barla | 

@lecureuil

Tout à fait. On a la même chose à l'échelle européenne, nationale et locale mais non officielle.

On a même des pourritures qui passent d'élu, à conseillé dans le privé puis retour dans le public avec indemnités dans tous les sens.

avatar CorbeilleNews | 

@barla

Et tout cela est autorisé...

Ou comment faire les choix pour ses copains, le public (entendez par là votre argent messieurs dames) au service du priv... euh copains je voulais dire !!!

Je vais faire voter 2-3 lois qui me permettront de booster mes stock options que j'ai acquis dans la banque ou je travaillais avant d'être élu avant d'y retourner après...

avatar barla | 

Si on appelait ça proprement il faudrait parler de crime organisé .

Mais bon c'est légal en effet et chez nous on appelle ça politique.

avatar Abd Salam | 

@barla

C’est juste le libéralisme.

Question strictement politique, c’était interdit (en France en tout cas) ! des histoires de conflits d’intérêts ! On se demande pourquoi.

Ensuite cela a été légalisé, à condition d’attendre 5 ans entre deux postes qui pouvaient avoir des connexions.

Puis, on a tout libéralisé comme on dit.

avatar VSG | 

800 emplois ont été créés grâce aux cars Macron. E. Macron alors ministre de l'Économie, en annonçait jusqu'à 22 000 (source la Vie du Rail).
Le locataire de l'Elysée fait pâle figure à côté du Président Trump.

avatar Average Joe | 

Je te raconte pas la tronche des emplois créés. À comparer avec ceux que ce genre de politique a détruit, depuis les années 80. En fait les cars Macron, c'est de la politique des années 1930 (la première vague de fermetures de lignes aux voyageurs dans un premier temps. Un tiers du réseau ferré national a fermé, avant bien souvent d'être déclassé puis déferré soit 13 400 km sur 42 000, dès 1938).

CONNEXION UTILISATEUR