Fermer le menu
 

Diversité chez Apple : du blanc avec des petites touches de couleur ici et là

Mickaël Bazoge | | 21:55 |  34

La diversité, c'est un crédo d'Apple qui devrait aller de soi, mais dans un contexte politique difficile — aux États-Unis comme ailleurs —, c'est devenu un combat de tous les instants. Le constructeur a livré son nouveau rapport sur la diversité, accompagné d'une vidéo qui célèbre une humanité « plurielle », pas « singulière ». Apple compte 130 000 employés partout dans le monde.

En 2017, les femmes représentent 32% des effectifs, un chiffre qui n'a pas évolué depuis l'an dernier ; 36% des salariés d'Apple de moins de 30 ans sont des femmes, 1 point de mieux qu'en 2016. 29% des cadres sont des femmes (+1), 39% des cadres de moins de 30 ans chez Apple sont des femmes (+3 points).

Depuis 2014, la représentation des femmes dans les effectifs du groupe a augmenté de 2 points. La société a embauché 37 000 femmes. 68% des effectifs chez Apple sont des hommes, avec des nuances importantes selon les secteurs d'activité : dans la techno pure et dure, ils sont 77%. Dans tout ce qui ne touche pas à la tech, les hommes sont 61%. À la direction, ces messieurs pèsent 71%.

23% des effectifs du groupe sont issus de minorités (+1 point par rapport à 2016), 31% des employés de l'entreprise de 30 ans sont des employés provenant de minorités. La moitié des embauches réalisées entre juillet 2016 et juillet 2017 aux États-Unis concerne justement des minorités qui sont historiquement sous-représentées dans le secteur des technologies.

Au sein d'Apple, le salarié type est un homme blanc : c'est le cas pour 54% pour l'ensemble des effectifs aux États-Unis. Il y a bien sûr des variations : ils sont 76% dans les directions des Apple Store, et 62% à la direction d'Apple tout court.

À gauche, en 2017 ; à droite, les chiffres de 2014. Cliquer pour agrandir
Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


34 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar madaniso 09/11/2017 - 22:07

Toujours la même histoire...

Déjà que les gens ne sont toujours réellement recrutés pour leurs compétences réelles, si on commence à faire des quotas, on a pas fini.

avatar Sedik 09/11/2017 - 23:00 via iGeneration pour iOS

@madaniso

Je suis dans le fond d’accord avec toi le concept de quota je ne suis pas pour mais le problème comme le disait les militants afro-américains c’est bien beau de voir la chose comme une course ou tous le monde part de la même ligne... mais dans la vie réelle ça ne se passe pas comme ça, la méritocratie ça ne marche pas a tous les coups : l’héritage, le passif te rattrape et des gens talentueux se trouvent mis à l’écart juste parce qu’ils font partie d’une minorité ou d’une catégorie de la population qui subit des stigmates sociaux : pauvres/noirs/handicapés/homosexuel... Ou parfois tout simplement ils n’ont pas de réseau... et certains cumulent ces « handicaps »

avatar madaniso 10/11/2017 - 01:09 (edité)

@Sedik Un réseau comme un héritage, ça se construit. Tout ça reste des excuses pour moi encore des excuses.



avatar kornichon 10/11/2017 - 07:25 (edité)

@madaniso : où vois-tu des quotas dans le rapport ? Nulle part. Ces quotas, tu les as fantasmés.

L'objectif n'est pas de recruter des gens en fonction de leur ethnie ; c'est une interprétation erronnée, bizarrement faite toujours par le même type de personnes. L'objectif est exactement l'inverse. C'est de s'assurer qu'à compétences égales, il n'y a pas de discriminations ; autrement dit, qu'une ethnie ne soit pas artificiellement sur-représentée (discrimination à l'embauche) par rapport aux compétences réellement disponibles dans la population.

Je répète encore une fois : Apple n'a pas mis de quotas par profil.

avatar zoubi2 09/11/2017 - 22:14

Petite erreur sans doute dans le dernier graphique = 2017 à gauche, non ?

avatar JOHN³ 09/11/2017 - 22:26 via iGeneration pour iOS

Bon même si c'est du marketing j'adore ces messages que Apple transmet. Sur ça ils assurent 👍🏻
Après bon, en soit, rien de tout ça ne transparaît quand j'utilise mon mac ou mon iPhone. C'est vraiment pour se donner une bonne image, même si je crois en ces mêmes valeurs. Après tout on donne l'âme que l'ont veut à son entreprise !

avatar olivier9275 09/11/2017 - 22:26 via iGeneration pour iOS

Il faudrait savoir quel est le pourcentage de blanc, asiatiques, noirs, etc. dans la population totale aux USA pour le mettre en regard de ce pourcentage chez Apple et voir s’il y a sous-représentation et de qui. Sans ces chiffres, on ne voit pas vraiment le sujet.

avatar Philbee 09/11/2017 - 23:26

Diversité chez Apple : de l’iPhone avec des petites touches de Mac ici et là...😎

avatar TITITO 09/11/2017 - 23:35 via iGeneration pour iOS

Pub pour les émirats ??

avatar Barijaona Ramah... 10/11/2017 - 00:42

Le titre de l'article serait-il inspiré de cet autre article du jour ? https://www.macg.co/galerie/2017/11/jony-ive-imagine-la-couverture-dun-m...

OK, je ➡️

avatar occam 10/11/2017 - 04:00 via iGeneration pour iOS

@Barijaona

My thoughts exactly 😊

avatar 0MiguelAnge0 10/11/2017 - 01:29 via iGeneration pour iOS

Cook est blanc et homo. Dès qu'il est passé CEO, il y a eu une tres nette orientation de la pomme pour la vague 'arc-en-ciel' avec comme point d'orgue sone coming out.

S'il avait été issue d'une minorité ou ait été une femme, les causes défendues avec plus d'argne auraient-elle différentes..?

avatar adamB 10/11/2017 - 05:21 via iGeneration pour iOS

Juste une remarque, il s'agit des comparaisons des chiffres des nouveaux embauchés entre deux années différentes et pas avec ceux du personnel.
En plus on mélange le nombre d'employés à travers le monde avec les profilage ethnique états-uniens (interdit par la loi dans de nombreux pays et pas qu'en France)
Mais bon il est déjà prouvé qu'on trouve exactement les mêmes profils dans chaque catégories sociales donc leur com' a du sens hein ? Ah non ? On en est à choisir quelqu'un sur sa classe sociale et pas sur son profil professionnel c'est ubuesque... (vu ça récemment, on remplace un AM par une femme cadre pour augmenter le nombre de cadre femme dans l'entreprise alors que le boulot n'a pas changé et qu'il a toujours été fait par un AM...)

avatar prommix 10/11/2017 - 05:30 (edité)

Ou place-t-on dans ce graphisme une personnes de petite taille, noire, transsexuelle et de confession juive ?
Et je vous vois venir. Non ce n'est pas trois types de personnes mais bien une seule.

avatar arnopier 10/11/2017 - 08:41 (edité)

Sammy Davis Junior, pas trans mais borgne ...

avatar une fleur 10/11/2017 - 08:58 via iGeneration pour iOS (edité)

@prommix

Grand paradoxe épistémologique en sociologie quantitative : on peut construire dans la théorie des individus que l’on n’a jamais observé dans la réalité.

avatar Bigdidou 11/11/2017 - 08:38 via iGeneration pour iOS

@une fleur

"Grand paradoxe épistémologique en sociologie quantitative : on peut construire dans la théorie des individus"

On peut même dire que cette thaumaturgie créatrice est quasi-pathognomonique de cette science.
J'aurais voulu aussi caser ichtyologie que j'aime bien, mais c'est jamais facile ;)

avatar DVP 10/11/2017 - 09:44

@prommix: Et que dire d'un personnes de petite taille, noire, transsexuelle, de confession juive, malvoyante, vegan et communiste :D

avatar prommix 10/11/2017 - 10:40

Pardon. Je croyais que j'étais quelqu'un de spéciale, mais je vois qu'il y toujours quelqu'un plus en "difficulté" que soit.

avatar pivert42 10/11/2017 - 14:39 via iGeneration pour iOS

@prommix

 Sammy Davis junior : noir juif borgne et petit
Il en a conclut que s’il était populaire c’est qu’il chantait bien ;-)

avatar tictac 10/11/2017 - 05:47

Puisque le sujet semble passionner MacG, qu'en est-il de la diversité chez MacG, combien d'articles signés d'une femme par exemple ?

avatar watatzor 10/11/2017 - 06:11 via iGeneration pour iOS

@tictac

Bien dit! Alors MacG, la réponse...

avatar lecureuil 10/11/2017 - 08:26 via iGeneration pour iOS

De toute façon on aura beau dire Apple est l’une des entreprises les plus diversifiées par rapport à la plupart.
On ne peut rien leur reprocher de ce côté là.
Vous voulez beaucoup plus de diversité ? Regardez plutôt du côté de chez McDo.
Les emplois sont majoritairement des minorités visibles, ceux qu’on appelle finalement les working poor

Pages