Carnet mondain : Tim Cook, Al Gore, Lisa Jackson

Mickaël Bazoge |

Tim Cook va recevoir le trophée Free Expression 2017 décerné par Newseum, dans la catégorie Liberté d'expression. Le CEO d’Apple est salué pour son leadership qui permet de développer des technologies ayant un « impact profond » sur la manière dont nous communiquons. Il s’est également fait le porte-voix de plusieurs causes : l’égalité, la diversité, l’accès à l’éducation, les droits LGBT. La remise aura lieu ce 18 avril en présence du récipiendaire, et l’événement sera retransmis en direct à cette adresse.

Al Gore, l’ex-vice-président américain et actuel membre du conseil d’administration d’Apple, discutera environnement avec Lisa Jackson ce mercredi 19 avril au nouveau Apple Store Union Square (San Francisco). La conversation tournera autour de la Journée de la Terre qui aura lieu le 22 avril et de l’engagement d’Apple pour la protection de l’environnement. On peut s’enregistrer dès maintenant pour participer à ce rendez-vous.


avatar Philbee | 

"Il s’est également fait le porte-voix de plusieurs causes : l’égalité, la diversité, l’accès à l’éducation, les droits LGBT"

Mister Cook goes to Washington...

Je propose qu'on rende sa liberté à notre petit Timmy pour qu'il puisse faire de la politique à plein temps ! Pauvre homme, l'informatique semble tellement l'ennuyer, comme d'ailleurs les revendications de sa clientèle...

avatar Aimstar95C | 

@Philbee

Je suis d'accord avec toi, ca me saoule d'avoir un homme politique à la tête d'Apple, je préférais quand c'etait un visionnaire, un entrepreneur..

avatar Doctomac | 

Sincèrement, Apple va bien, OK (mise à part le fiasco du MacPro) mais avec le recul, je pense que Cook n'est pas le meilleur CEO pour Apple. Il est politique, s'affiche dans ses combats et ses positions relatifs à certaines questions sociétales,.... Bref, il veut faire d'Apple ce qu'Apple ne peut être et ne doit être.

Pour moi, ça restera une énigme quand au choix de Jobs pour sa succession, à savoir Cook. Phil Schiller est selon moi un successeur bien plus légitime : il aime la technique (comme Jobs), aime les produits (comme Jobs), aime les présenter (comme Jobs et ce que Cook ne fait pas), est bien meilleur en Keynote et a été au côté de Jobs dans de mémorables présentations.

Schiller aurait été un CEO dans la lignée de Jobs, un patron des produits, pour les produits et pas simplement comme Cook (qui aurait dû rester dans l'opérationnel, il le faisait bien), un comptable qui fait simplement le bilan de ce qui rentre chaque trimestre, bien plus à l'aise quand il parle des droits LGBT que quand il cause Mac.

Après, peut-être que Phil a refusé.....

avatar reborn | 

@Doctomac

Ça marche pas de cette manière la direction d'Apple.

Cook est CEO mais ce n'est pas pour autant qu'il a tout les pouvoirs.

Il faut arrêter cette comparaison avec Jobs qui n'a pas lieu d'être, puisque Jobs sous-traité le management à Cook pour se concentrer sur les produits et le marketing.

Exemple: c'est Cook qui a était envoyé en première ligne pour négocier avec les opérateurs mobiles les conditions de vente du 1er iPhone.

On est pas dans des cas de CEO = chef totalitaire.

C'est plus une équipe dirigeante chez Apple, qu'un CEO qui prendrais les décisions uniteralement.
Le pouvoir est décentralisé chez Apple, d'ailleurs Cook a affirmé à plusieurs reprise ne pas vouloir/pouvoir remplacé Jobs à lui tout seul.

En vrai Cook a ce rôle de CEO bien avant 2011.

https://www.aboveavalon.com/notes/2017/1/19/grading-tim-cook

@teammacg
Un petit article de fond sur comment fonctionne le top management d'Apple ne serait pas de refus. Histoire d'en finir avec le fameux duo Cook/Ive, représentant du diable sur terre selon les pleureuses de macg.

avatar FollowThisCar | 

"le fameux duo Cook/Ive, représentant du diable sur terre"

Perso, j'ai plutôt l'habitude de me plaindre de la bande des 4, qui inclut donc Phil et Eddy Cue !

Je laisse Craig en dehors pour l'instant, le temps de trouver un nom à cette conspiration éventuelle à 5 ...

avatar conster | 

Apple, de part sa taille, influence significativement les marchés sur lesquelles elle opère.
Que ce soit sur le marché boursier, la production, les commandes de matériel, l’écologie, son influence et telle, que les décisions qu’elle prends sont scrutées et évaluées par tous pour en saisir toute la portée. Elle est assez puissante pour modifier les équilibres de tous les secteurs qu’elle occupe et ceux ou elle voudra aller.
Un geek avec l’esprit startup n’est plus suffisant pour faire ce travail.

avatar deltiox | 

Il a dit quelquechose sur les conditions de travail et les salaires des travailleurs des chaînes de montage de smartphones ? Sur les conditions des mineurs pour extraire les matières premières à base de terres rares en Afrique ? Sur le financement par l'impôt dans les pays de ses clients de l'éducation publique ?

Non ?
Bon ben qu'il reste dans un registre non politique Svp

avatar Crunch Crunch | 

Tim Cook est très bien.
Il y aurais un autre PDG qu'il ferrait la même chose que Cook. La taille gigantesque de l'Apple d'aujourd'hui oblige un peu ces dirigeant à s'exprimer sur "les choses de la vie"

CONNEXION UTILISATEUR