Tim Cook fait du lobbying à la Maison Blanche contre le décret sur l'immigration

Florian Innocente |

Tim Cook est en contact avec des « responsables au plus haut niveau au sein de la Maison Blanche » à propos du décret sur l'immigration signé par Donald Trump. Dans une interview accordée au Wall Street Journal, le patron d'Apple leur explique que le retrait de ce décret est important non seulement pour Apple mais aussi pour le pays.

« Plus que tout autre dans le monde, ce pays est fort grâce à notre immigration et à notre possibilité et à notre capacité d'accueillir des gens venant de tous les horizons. C'est ce qui nous rend particuliers. » Des centaines d'employés d'Apple subissent les conséquences de ce décret, a expliqué Tim Cook : « Ce sont des gens qui ont des amis et des familles. Il sont des collègues de travail. Des contribuables. Il sont des membres importants de la communauté ».

Dans certains cas par exemple, ces salariés se retrouvent dans l'impossibilité de faire venir des proches à l'occasion d'un événement familial, c'est le cas d'un salarié dont les parents, attendus pour une naissance, ont la double nationalité canadienne et iranienne. Il est important que les salariés d'Apple « soient le reflet du monde » dès lors que l'entreprise vend ses produits dans plus de 180 pays, a ajouté Cook.

Le patron d'Apple n'est pas entré dans les détails de ce qu'il pourrait faire au niveau judiciaire, il se veut « constructif et productif ». Amazon a annoncé lundi ses intentions de soutenir une action en justice portée par le procureur général de l'État de Washington où est installé le groupe, pour combattre le décret.

En parallèle à ce lobbying auprès de la Maison Blanche, Apple va alimenter les caisses d'ONG engagées dans le soutien de réfugiés, en doublant la mise offerte par ses employés. Ces contributions personnelles sont allées en augmentant ces derniers jours, a expliqué Tim Cook. L'année dernière, Apple avait ajouté 2,5 millions de dollars aux sommes collectées.


avatar Larson | 

La contre attaque commence

avatar C1rc3@0rc | 

Ou ça fait un moment que Trump et attaqué de toute part. Il a meme deja ete la cible d'une tentative d’assassinat :(

Que les multinationales, qui sont les premieres a beneficier de l'emploi d'immigrés se lancent dans la lutte contre le decret qui vise en premier - et temporairement - a limiter les risques de venue de terroristes sur le territoire US est une chose.

Mais ce qui est interressant c'est que cette levee de boucliers contre Trump oblige les USA et surtout les entreprises a se comporter en organismes sociaux luttant pour les droits civiles et ceux de l'Homme. Au pays de l'ultra-liberalisme et de la finance toute puissante, c'est deja remarquable! ;->

avatar Sindre | 

Comment défendre ses PDM à l'étranger.
Il est certain que faire des pubs pour et avec des Rednecks, cela va obliger à un sacré changement de posture chez Apple. ?

avatar XiliX | 

@Sindre

En Syrie, l'Iran...etc wahouuu effectivement

avatar rolmeyer | 

Laporte et Andy vont être content ils en parlaient hier dans macbreak weekly

avatar spece92 | 

Trump risque pas de l'écouter

avatar Doctomac | 

C'est bien tout ça mais ce serait bien que Timi nous parle (via ses différentes interview) un peu de MacPro et un peu moins de politique.

avatar C1rc3@0rc | 

@Doctomac
Alors il resterait muet pendant au moins 4 ans ;(

avatar romainhc | 

Ce sont surtout des aspirateurs à ingénieur ces boites. Ils n'ont que le 1/3 des ingénieurs chez eux et siphonnent les autres pays ... d'où la fuite des cerveaux français, entre autre.

avatar hairsplitter | 

Entièrement d'accord, ils plument les pays de leurs cerveaux et cadres, une honte et ils viennent faire la morale.

avatar flo3183 | 

@hairsplitter

"Entièrement d'accord, ils plument les pays de leurs cerveaux et cadres, une honte et ils viennent faire la morale."

Ce me fait halluciner ça... un jour l'immigration c'est le top, un jour c'est pourri...

avatar C1rc3@0rc | 

@flo3183

Le probleme c'est pas l'immigration, le probleme c'est les pauvres.
Faut relire Zola, c'est pas nouveau, les bourgeois des beaux quartiers honnissaient les pauvres - la vermine - qui venaient des faubourg et encore plus les paysans ou ouvriers crevent-la-faim. On a rajouté une dimension raciale au fur et a mesure que les transports progressaient, mais la pire race universelle c'est bien celle des pauvres. La pauvreté est meme une maladie sous crainte comme une epidemie, qui pourrait meme etre contagieuse!!!

Bon, le probleme c'est qu'il y a une forme de pauvreté extreme et tres sournoise qui elle est bien contagieuse, cela s'appelle le sur-endettement, mal profond qui touche la majorité des USA... mais comme cette pauvreté a l'apparence de la richesse, on la supporte plus volontier.

avatar flo3183 | 

@C1rc3@0rc

Les races, ça n'existe pas m'a-t-on dit. Quoique, ça dépend des fois en fait...

Sinon, je n'ai jamais cru au social, mais ce à quoi je crois le plus, ce sont les mathématiques. Parce 1 ne fera jamais 0 dans notre monde...
Et quand on mélange un peuple riche et un peuple pauvre, ça fait un peuple moins riche, et un autre peuple vidés de ses têtes pensantes qui aurait pu sortir son pays de la misère.
Idem concernant les guerres. Si on mélange un peuple relativement paisible avec un autre peuple qui est régulièrement en guerre de religion ou d'ethnie, le peuple paisible ne l'est plus vraiment.

Si tu vois ce que je veux dire...

avatar pat3 | 

@flo3183

"Sinon, je n'ai jamais cru au social, mais ce à quoi je crois le plus, ce sont les mathématiques. Parce 1 ne fera jamais 0 dans notre monde...
Et quand on mélange un peuple riche et un peuple pauvre, ça fait un peuple moins riche, et un autre peuple vidés de ses têtes pensantes qui aurait pu sortir son pays de la misère."

Arrête de mathématiser le monde, tu vas te faire mal à la tête… et dit moi comment ton peuple riche peut exister sans un peuple pauvre à partir duquel il peut définir sa richesse?

Tu peux rendre feuille blanche, mais attend une heure avant de sortir ;)

avatar flo3183 | 

@pat3

Je vais faire simple : rapporte à une échelle plus petite, j'ai commencé dans la vie avec -10 000€ à cause d'un mauvais investissement. Aujourd'hui, si je fais le rapport debit/crédit, j'ai à peine 1000€ de côté et pourtant, je suis considéré comme riche.
Donc la réponse est simple : c'est le travail qui permet ça.

avatar r e m y | 

@flo3183

Ah ok! Les riches sont riches parce qu'ils bossent, les pauvres sont pauvres parce que se sont des fainéants...

C'est ca?

avatar Bigdidou | 

@hairsplitter
"Entièrement d'accord, ils plument les pays de leurs cerveaux et cadres, une honte et ils viennent faire la morale."

C'est du second degré, j'imagine, pour se moquer de ces pays qui ne savent plus retenir leurs cerveaux.

avatar r e m y | 

@hairsplitter

Quand on a Trump comme Président, a-t-on vraiment encore besoin de cerveau?

avatar ckermo80Dqy | 

@hairsplitter

Ah bon, les cerveaux sont obligés d'y aller le pistolet sur la tempe ?? Apple c'est pas attractif ? Vous êtes pathétiques avec vos raisonnements de franchouillards. Apprenez à penser, nom de dieu. Tiens, lisez des livres !

avatar macfredx | 

@romainhc

"d'où la fuite des cerveaux français, entre autre."

Le problème n'est pas plutôt à chercher en France ?...

avatar bobdu87 | 

Au lieu de t'occuper des immigrés que tu exploites et autres machin LGBT, occupes toi des mac c'est ça ton boulot.... sinon casses toi et lances toi en politique....

avatar adamB | 

Pas souvenir d'un lobbying d'Apple quand Obama a pris le même décret il y a quelques années... ah mais Obama était un gentil j'suis bête !!

avatar r e m y | 

@adamB

Ces 2 décrets ne sont en rien comparables !

avatar Moonwalker | 

Tu as raison. Obama en a mis pour six mois, pas 90 jours.

La liste de pays avait été établie par la précédente administration.

Trump fait ce qu'il dit et dit ce qu'il fait. Ça change du bonimenteur qui comparait Daesh à une équipe de basketball junior.

avatar Kappy | 

@adamB
"Obama a pris le même décret il y a quelques années... ah mais Obama était un gentil j'suis bête"

Il y a une autre explication: Obama n'a pas pris le même décret il y a quelques années.

avatar XiliX | 

@adamB

Alors là oui pour le coup tu es bête

avatar ckermo80Dqy | 

@adamB

On va te le dire combien de fois que ce n'était en rien le même décret ! P... la propagande et les "faits alternatifs", ça suffit, là ! Non seulrment fachos mais menteurs. Tu me diras, ça va ensemble.

avatar BleuRooster | 

"Plus que tout autre dans le monde, ce pays est fort grâce à notre immigration"

L'immigration c'est bien pour les patrons pas pour le peuple ! Avec l'immigration il pèse sur les salaires et les conditions de travail ! quand il embauche pas de travailleur détacher !

avatar r e m y | 

@BleuRooster

Ce Pays s'est construit par l'immigration (ou détriment des populations locales qui ont été plus ou moins exterminées...)

avatar Orus | 

Oui n'oublions pas que les américains sont des envahisseurs génocidaires, ayant totalement anéantit les peuples indigènes. Le peu qui reste est considéré par ces stupides rednecks religieux et conservateurs (aussi décérébrés que des islamistes) comme des sous hommes et enfermés dans des camps, qu'ils appellent "réserve indienne".

avatar Moonwalker | 

C'est peut-être pour cela que ce certains voudraient éviter que cela se reproduise.

avatar XiliX | 

@BleuRooster

Connais-tu réellement l'histoire des Etats Unis d'Amérique ?

avatar Orus | 

La seule méthode : s'attaquer à l'empire Trump. Les multinationales comme Apple en ont les moyens et la force.

avatar konoplyanka06 | 

On a mérité Trump ! Car pendant que "tout allait bien!", la plupart d'entre vous, vous avez fermés vos cœur à la souffrance des autres (ex: crise des réfugiés en 2015). Cette crise était votre jugement car on ne ferme pas nos portes ou notre esprit de solidarité, lorsque des gens qui ont besoin d'aide, ont tout perdu à cause d'une guerre injuste, entretenu qui plus est par notre pays.

La punition n'est pas terminée car après les USA et le R-U, c'est au tour de la France d'être jugée.

Si vous continuez à fermer vos cœur à la souffrance des autres peuples, vous allez laisser le populisme gagner les esprits des gens. Et vu comment la situation se développe, les chances que le FN l'emporte grossissent de jour en jour à mesure que les polémiques sur Fillon s'amplifient.

Donc vous inquiétez pas, la même chose est prévue pour la France en mai 2017.

La seule chose que vous ne savez pas c'est que le populisme va entraîner la réaction des pays dits "pauvres". Sous la houlette de la Chine et de la Russie, tous les pays "en développement" vont se détourner du dollar et de l'euro, ce qui va provoquer la plus grande crise de tous les temps.

Ça sera la fin de l'Occident riche et prospère et le début de la misère pour nous ici (puisque nous n'avons plus d'industries et que le FN au pouvoir marquera la fin de l'euro, aujourd'hui deuxième devise mondiale).

Je vous laisse imaginer la suite.

avatar flo3183 | 

@konoplyanka06

La fin du capitalisme comme on le connais. C'est ou qu'on signe?

avatar Bigdidou | 

@flo3183
"La fin du capitalisme comme on le connais. C'est ou qu'on signe"

Je veux bien.
Pour le remplacer par quoi ?

avatar macfredx | 

@Bigdidou

Même question ???

avatar Bigdidou | 

@konoplyanka06
"ce qui va provoquer la plus grande crise de tous les temps.
Ça sera la fin de l'Occident riche et prospère et le début de la misère pour nous ici etc..."

On dirait une parodie d'Haroun Tazieff par Laurent Gerra.

avatar macfredx | 

@Bigdidou

????

avatar Philomo | 

Trump ne fait qu'appliquer la loi 8 U.S. code 1182, qui décrit exactement ce qu'il a fait et qui lui en donne le droit.
De plus la liste des pays concernée catalogués comme terroristes a été établie par Obama qui lui même avait appliqué cette loi contre les irakiens pendant 6 mois en 2011.
Donc ses détracteurs peuvent toujours causer ...

avatar Kappy | 

@Philomo
"Obama qui lui même avait appliqué cette loi contre les irakiens pendant 6 mois en 2011"

Ce qui est entièrement faux…

avatar Moonwalker | 

Ce qui totalement vrai.

Les faits sont plus têtus que vos contre-vérités.

avatar Philomo | 

Sur quoi vous appuyez vous pour dire que c'est faux ?

avatar Kappy | 

La décision d'Obama est à placer dans un contexte précis. Dans le cadre de l'affaire Kentucky, il a renforcé les contrôles pour l'obtention des visas, ce qui a retardé l'entrée dans le pays des réfugiés irakiens pendant six mois.

Dans le cas de Trump, celui-ci interdit purement et simplement l'entrée aux USA à des ressortissants de sept pays, et ce, sans qu'il y ait une menace concrète.
Sans oublier que si Trump était sincère dans sa démarche, il devrait interdire l'accès à des pays dont les ressortissants ont déjà commis des attentats sur le sol américain. Mais dans ce cas-là, ce seraient de tout autres pays que ceux qu'il a choisi.

Bref, ce sont deux décisions différentes prises dans des contextes différents.

avatar manu666 | 

@Philomo

http://m.huffingtonpost.fr/2017/01/30/barack-obama-a-t-il-pris-les-memes-mesures-anti-immigration-que/

Tu te trompes ce n'est pas le même décret, pas les mêmes conséquences et pas la même justification.

Voilà tu peux me remercier, tu vas arrêter d'avoir l'air stupide en répétant benoîtement ce que Trump dit.

avatar Moonwalker | 

En citant des mensonges pour défendre tes mensonges, tu ne feras pas avancer la vérité.

Le décret de Trump ne cible aucunement la religion.

Parler de décret anti-musulman est une interprétation abusive des anti-Trump.

Obama a bien bloqué les ressortissant d'un pays pendant six mois. Il a bien utilisé une disposition législative mise place sous son administration, cette même administration qui a fourni la liste de pays concernés.

Mais bon, il s'en fout le Donald. Il fait ce qu'il veut malgré les petits chiens hargneux.

Et comme le rappel l'article que tu as mis en lien : "Il a également rappelé que la délivrance de visas reprendrait à la fin des 90 jours de suspension, quand de nouvelles procédures de contrôle auront été selon lui mises en place."

avatar Kappy | 

@ Moonwalker
"Le décret de Trump ne cible aucunement la religion."

En même temps, c'est pas comme si Trump n'avait pas assez souvent répété pendant sa campagne qu'il en avait après les Musulmans et les Mexicains.

"Obama a bien bloqué les ressortissant d'un pays pendant six mois. Il a bien utilisé une disposition législative mise place sous son administration, cette même administration qui a fourni la liste de pays concernés."

Obama n'a pas bloqué l'arrivée des ressortissants de l'Irak. Il a à la suite de l'affaire Kentucky renforcé les contrôles pour l'obtention des visas, ce qui a entrainé des retards pendant six mois.
C’est quand même différent que d’interdire purement et simplement l’accès aux ressortissants de plusieurs pays —, en plus, sans menace concrète préalable.
C'est un peu comme comparer un torchon à une serviette. Une partie de rednecks ne verront peut-être pas la différence, mais une large partie d'Américains oui.
Après, on sait bien que les populistes ne font pas dans la nuance.

"Il fait ce qu'il veut malgré les petits chiens hargneux"
C'est vrai que Trump n'a vraiment jamais l'air hargneux… Merci pour ce moment de grand humour :)

avatar r e m y | 

@Kappy

Pour compléter...
Les mesures prises alors par Obama, ciblaient les personnes ayant séjourné dans 7 Pays identifiés comme foyer du terrorisme. Ces personnes pouvaient être de n'importe quelle nationalité, y compris américaine et devaient subir des contrôles et enquêtes supplémentaires avant d'être soit acceptées soit refusées d'entrée sur le territoire.

Ca n'a vraiment rien à voir avec ce décret annoncé à grand renfort de trumpette!

avatar Kappy | 

@remy

Et pour être tout à fait complet, il y a deux parties à distinguer dans les mesures de Barack Obama que Trump mentionne à tort et à travers:

La première mesure concerne les réfugiés irakiens pour qui les contrôles avant leur entrée sur le territoire américain ont été renforcés à la suite de l'affaire Kentucky. Ce qui pendant six mois a entrainé des retards dans la gestion de leurs dossiers en 2011.

La deuxième mesure date de 2015 et concerne les personnes qui ont séjourné en Iran, en Irak, au Soudan, en Syrie, en Libye, au Yémen et en Somalie depuis 2011 ET qui normalement auraient pu entrer aux États-Unis sans visa. Par exemple, un Français, un Britannique, un Allemand… En raison de leur nationalité, ces personnes auraient pu entrer aux USA sans visa, mais parce qu'elles avaient séjourné dans un de ces sept pays depuis 2011, elles ont dû demander un visa.

Trump, en revanche, interdit l'entrée aux États-Unis de tous les ressortissants de ces sept pays, même s'ils ont un visa une carte verte.

Ces mesures n'ont donc strictement rien à voir entre elles: on a d'un côté un retard dans le traitement des demandes pour les réfugiés irakiens, de l'autre l'obligation de demander un visa si on a séjourné dans un des sept pays en question, de l'autre enfin une interdiction pure et simple d'entrer aux États-Unis.

Chacun est libre de soutenir ou pas l'une ou l'autre de ces mesures. Mais lorsque Trump prétend que c'est du pareil au même, il prend les gens pour des imbéciles. Et visiblement, ça marche parfois.

avatar Philomo | 

Avez-vous vraiment lu ce qu'a fait Trump ? j'en doute ! D'ailleurs il n'a jamais dit que c'était du pareil au même que Obama, on constate juste qu'Obama a utilisé la même méthode.

Quant à Trump, qui n'a jamais empêché les détenteurs de visa et de carte verte d'entrer, c'est de la pure désinformation. voici l'essentiel de son décret :

> 1- Il suspend l'entrée aux USA de façon temporaire pour 90 jours, comme
> immigrés et non immigrants, des personnes provenant de 7 pays où les
> djihadistes sont particulièrement actifs et organisés afin de permettre
> à l'administration de réexaminer les renseignements dont les USA ont
> besoin pour accorder des visas. Après ce réexamen qui durera 30 jours,
> il demandera à tous les gouvernements étrangers de fournir les
> renseignements exigés pour l'adjudication des visas et si ceux-ci ne les
> fournissent pas dans un délai de 60 jours, l'administration lui
> soumettra une liste de ces pays et ces derniers pourront être l'objet
> d'une déclaration qui interdira l'entrée des ressortissants de ces pays
> jusqu'à ce qu'ils fournissent ces renseignements. Tous les pays qui ne
> fournissent pas les renseignements exigés pour l'adjudication des visas
> peuvent être visés, y compris le Canada.
>
> 2 – Durant cette période, l'administration américaine va réduire la
> lourdeur des enquêtes et des visas seront délivrés au cas par cas si
> l'intérêt national n'est pas menacé et doit fournir 4 rapports d'étape
> aux 30, 60, 90 et 120 jours.
>
> 3 – Il met sur pied un programme visant à identifier les personnes qui
> cherchent à entrer aux USA sur une base frauduleuse dans l'intention de
> causer un préjudice aux USA ou qui risquent de causer un préjudice suite
> à leur admission (base de données, vérification des doubles identités,
> entrevues personnelles, etc.) Rapports aux 60, 100 et 200 jours.
>
> 4 – Il suspend l'actuel programme d'admission des réfugiés pour une
> période de 120 jours pour en faire un réexamen. À la reprise du
> programme, les demandes d'admission basées sur la religion donnera
> priorité aux religions minoritaires dans le pays de nationalité de
> l'individu (ex: les chrétiens de Syrie) et il suspend durant cette
> période l'entrée des Syriens. Rapport dans 200 jours.
>
> 5 – Il déclare que l'entrée de plus de 50.000 réfugiés pour l'année 2017
> serait préjudiciable à l'intérêt national des États-Unis.
>
> 6 – Pendant la période de réexamen de 120 jours, l'admission des
> réfugiés se fera cas par cas.
>
> 7 – Il coordonnera avec les Etats et les municipalités la gestion des
> conditions d'établissement aux USA des réfugiés admis.
>
> 8 – Il fera procéder à la révision des règles concernant les motifs
> d'interdiction de territoire pour terrorisme.
>
> 9 – Il fera accélérer le programme de suivi biométrique des
> entrées-sorties pour tous les voyageurs aux USA.
>
> 10 – Il suspend le programme d'exemption de visas et exige que tous les
> demandeurs de visas soient l'objet d'une entrevue personnelle et il
> augmentera le personnel consulaire à cette fin.
>
> 11 – Il fera réviser tous les accords de réciprocité des non immigrants
> pour s'assurer que les pays étrangers accordent en matière de visas le
> même traitement que les USA accordent.
>
> 12 – Il rendra publiques toutes les informations concernant :
> – le nombre de ressortissants étrangers aux États-Unis qui ont été
> accusés, condamnés ou expulsés pour des infractions liées au terrorisme,
> – le nombre de ressortissants étrangers qui ont été radicalisés après
> leur entrée aux USA, qui ont commis des actes terroristes ou apporté un
> soutien matériel aux organisations liées au terrorisme dans des pays
> menaçant les USA,
> – le nombre et le type d'actes de violence sexiste à l'égard des femmes,
> y compris les homicides d'honneur, commis par des ressortissants
> étrangers aux USA,
> – tout autre renseignement pertinent lié à la commission d'actes
> criminels commis par des ressortissants étrangers.
>
> 13 – Il y aura dans un an un rapport sur le coût de ces programmes.
> On peut être d'accord ou pas d'accord avec cela, mais au moins, il faut
> prendre le temps pour bien le comprendre afin de porter un jugement
> éclairé sur sa nature.
>
> Vous trouverez ci-joints tous les décrets de Trump depuis son arrivée en
> fonction. Ici:
> http://www.presidency.ucsb.edu/executive_orders.php?year=2017

Pages

CONNEXION UTILISATEUR