Décret anti-immigration aux USA : des contestations et une nouvelle mesure en route

Stéphane Moussie |

Branle-bas de combat après le décret controversé interdisant l’entrée sur le sol américain des ressortissants de sept pays musulmans (Syrie, Iran, Soudan, Libye, Somalie, Iraq et Yémen).

Après avoir émis des critiques, parfois vives, sur cette mesure prise par le nouveau président des États-Unis, des entreprises américaines sont passées aux actes pour soutenir les personnes affectées.

En rouge, les pays dont les ressortissants sont interdits d’entrée sur le sol américain. Carte Bloomberg.

Google vient de mettre en place un fonds de 4 millions de dollars qui servira à financer des ONG œuvrant pour les droits des réfugiés et la défense des libertés civiles. Il s’agit de la plus importante campagne de crise jamais lancée par Mountain View, selon USA Today.

Le CEO de Starbucks a annoncé son intention de recruter 10 000 réfugiés au cours des cinq prochaines années, les utilisateurs d’Airbnb peuvent proposer gratuitement leur logement aux personnes affectées, Viber a rendu gratuits les appels entre les États-Unis et les sept pays concernés…

Ce décret anti-immigration n’est qu’un début. Bloomberg a eu vent d’un projet de réforme portant sur les visas H–1B utilisés par les entreprises high-tech, dont Apple, pour faire venir des spécialistes, mais également par d’autres pour embaucher des milliers de travailleurs peu qualifiés.

D’après le document préparatoire, les entreprises devraient donner la priorité aux travailleurs américains et en cas de recrutements de travailleurs étrangers, la priorité serait accordée aux mieux rémunérés.

Une réforme de la politique d’immigration est réclamée depuis plusieurs années par une partie de la Silicon Valley. Avec l’initiative FWD.us lancée en 2013, Mark Zuckerberg déplorait notamment le quota extrêmement bas de visas H–1B accordés aux travailleurs étrangers hautement qualifiés. À ce stade, l’incidence du projet de l'administration Trump sur les recrutements effectués par les entreprises high-tech n’est pas claire.


avatar SidFik | 

allez on continue dans le bon sens et la philantropie ! et si on stoppais l'optimisation fiscale maintenant !

avatar C1rc3@0rc | 

«et si on stoppais l'optimisation fiscale maintenant !»

Tu veux dire mettre fin aux paradis fiscaux asiatiques, bloquer les systemes de défiscalisation anglo-neerlandais et les paradis fiscaux britanniques ou alors obliger les grosses multinationales californiennes a payer leurs impots en Californie et pas a Reno ou dans le Delaware, deux des plus puissants paradis fiscaux de classe internationale ?

Trump ne fait que ce qu'il avait promis durant sa campagne:
- blocage l'immigration depuis les pays musulmans représentant un risque terroriste,
- politique de préférence nationale de l'emploi,
- suppression des cadres pro-environnement au profit de la compétitivité des entreprises US,
- favoriser le cadre anti-avortement et suppression des subventions aux ONG pro-avortement
- dégommage des traités de déréglementation transatlantique et de la zone pacifique
- rapprochement avec la Russie
...
Pas de surprise pour l'instant, il applique son programme sur lequel il a ete élu.

On peut aussi s'attendre a des mesures touchant la France et la Belgique, vu qu'il avait annoncé la couleur lors de sa campagne - en terme de protection contre le terrorisme - et que la France est aussi un bon fournisseur d'ingenieurs et de chercheurs notamment pour la Silicon Valley...

Maintenant on va bien voir aussi quelles mesures il va prendre contre la Chine, et la ça risque d'etre aussi epique et les media vont encore jouer au vierges effarouchées, tombant des nues, alors que tout le programme est connu depuis plus de 6 mois.
Et vu le nombre de ressortissants chinois qui travaillent dans les universités californienne ça va faire drole.

Finalement, il faut dire qu'en Europe, quasi tous les etats ont connu une dictature nationaliste dans l'histoire moderne: on sait ce que ça donne et on cultive une memoire pour eviter de retomber dedans.
Les USA ont toujours ete nationalistes mais ont aussi toujours eu consciences d'etre un pays fait d’émigrés... Cette conscience vient peut etre de disparaitre sous le poids de la precarité resultant d'un endettement de dimension astronomique.

Petite remarque sur le titre: les etats concernés par ce bloquage le sont parce qu'ils sont listés comme representant un danger majeur de terrorisme par les agences de securité US et nullement parce qu'ils sont sous doctrines et lois musulmanes.

avatar madaniso | 

On se croirait sur Le Monde... Quel rapport avec Apple ?
Titre pu** a clic avec encore 300 commentaires de personnes qui ne comprennent rien ou bien peu à l'économie.
De moins en moins d'intérêt de venir sur Macg pour moi en tout cas tant que les sujets seront aussi éloignés de la thématique principale.

avatar Paquito06 | 
avatar en ballade | 

@madaniso

Steve jobs au papa syrien

avatar madaniso | 

@en ballade Quand tu es bon, tu réussis partout. Jobs aurait été bon en Syrie aussi.
Ce sont les minables qui disent que si ils sont dans telle ou telle situation, c'est la faute des autres.

avatar une fleur | 

@madaniso

« Quand tu es bon, tu réussis partout. »

Ce n'est certainement pas le cas. L'on sait depuis les années soixante que pour réussir, il faut d'abord être né de parents de culture dominante, prédisposer de relations privilégiées, être allé dans les établissements scolaires les plus prestigieux, et éventuellement être bon.
L'ascension sociale étant une tout à fait chose marginale qui entretient le système dominant de reproduction sociale.
(Bourdieu & Passeron, Les Héritiers, etc., Teulon, Les FDD.)

avatar Paquito06 | 

@une fleur

Je suis d'accord avec madaniso. Quand on est bon dans un domaine, on reussit, point barre. Pas aussi vite et facilement que les personnes qui ont des facilites comme tu dis (milieu social, network, etc), mais on reussit. (J'en suis la preuve). Et les US aident beaucoup pour ca. Je sais aujourd'hui qu'en France je n'aurai pas pu reussir, ou alors je serais encore en train de galerer, mais aux US meme si ca n'a pas ete facile tout le temps, ca m'a ete offert.
Edit: le meilleur exemple en date: Jack Ma. Refoulé de Harvard dix fois, peut etre bien plus de l'Ivy League entiere, et voila ce qu'il est devenu aujourd'hui ?

avatar madaniso | 

@Paquito06 Tout à fait, je me suis par exemple intéressé récemment à Zuckerberg et même si ce mec n'aurait pas fait Facebook dans un autre pays, il aurait fait de grandes choses. Il a une logique de travail excellente, de plus, il partage ses conseils un peu partout et je peux dire que je m'en inspire.

Il y a deux façons de voir les choses. Soit on accepte qu'on est tous égaux et que ceux qui réussissent sont ceux qui ont acquis et utilisent des méthodes leur permettant de réussir. -> Donc bosse correctement (Pas dans le sens travailler plus pour gagner plus) et tu réussiras.

Soit on reconnait que certains sont des génies et la majorité des idiots et dans ce cas -> Bah bosse pour tenter de t'améliorer et te rapprocher du génie.

Au lieu de cela, les minables passent leur temps à nous monter les uns contre les autres.

avatar une fleur | 

@Paquito06

« Quand on est bon dans un domaine, on reussit, [...] (J'en suis la preuve). »

Un enfant d'ouvrier qui naît aujourd'hui en France a 5 % de chance d'accéder à l'université ou aux classes préparatoires (Ministère de l'Éducation nationale). Ses chances de sortir diplômé d'une grande école sont d'un ordre négligeable. Le constat de la reproduction s'est aggravé sensiblement depuis Girard du fait de l'inflation des titres scolaires (Boudon, L'Inégalité des chances).
La part marginale d'individus réussissant leur ascension sociale est nécessairement celle qui est valorisée par l'institution politique dans la perspective de l'égalité des chances. De sorte qu'il est à la fois une médiatisation et une auto-estime hypertrophiées en ce qui concerne ces individus (cf. Dubet).

« Et les US aident beaucoup pour ca. »

Les États-Unis sont parmi les pays qui entretiennent le plus les inégalités, dans un ordre comparable à la France selon les perspectives d'études intergénérationelles (Naudet, Sociologie, n°1). Le Danemark est à l'inverse l'un des pays où la mobilité sociale est la plus forte — jusqu'à trois fois plus qu'aux États-Unis et en France.

avatar Paquito06 | 

@une fleur

Pour ton premier paragraphe, ca reprend ce que j'ai dit, il est plus difficile pour un enfant d'ouvrier de s'en sortir mais c'est loin d'etre impossible. La propension a reussir est certes plus grande parmi les milieux aises. Si ledit enfant est bon, il reussira anyway.

Je n'oserais pas comparer les US, terre d'immigres avec 330 millions d'habitants, qui bien entendu aura l'ecart d'inegalites le plus eleve vu qu'on y trouve les plus riches mais aussi les plus lauvres de la planete, et le Danemark, qui n'accueille personne et ne compte meme pas 6 millions d'habitants. C'est comme mettre en avant toujours et toujours la Norvege, Suede, Finlande, qui ont des IDH eleves, avec des populations infimes, qui n'ont pas ou peu d'immigres, et se sont gavés grace aux ressources naturelles. Comparons ce qui est comparable.

avatar une fleur | 

@Paquito06

« Si ledit enfant est bon, il reussira anyway. »

À moins de défendre dans un pur élan innéiste que les classes sociales sont hiérarchisées selon leurs compétences et que ces caractères se transmettent de façon biologique, il est mathématiquement nécessaire que beaucoup d'enfants d'ouvriers intellectuellement capables ne prennent pas l'ascenseur social.

Par ailleurs, à titre individuel d'optimisation des chances d'ascension sociale, l'émigration au Danemark constitue de fait une stratégie plus pertinente que l'émigration aux États-Unis. Abstraction est bien évidemment faite des conditions culturelles et des préférences professionnelles.

avatar Paquito06 | 

@une fleur

J'ai deja entendu cette theorie, celle de ne pas prendre l'ascenseur social. Pourquoi non, cependant, si elle mene au bonheur

avatar sachouba | 

@une fleur :
"À moins de défendre dans un pur élan innéiste que les classes sociales sont hiérarchisées selon leurs compétences et que ces caractères se transmettent de façon biologique"

Et pourquoi ce serait entièrement faux ?
Un enfant d'une personne qui a fait une école prestigieuse a plus de chance de faire lui-même cette école prestigieuse, puisque les capacités intellectuelles de ses parents sont en partie transmises génétiquement...

avatar béber1 | 

@sachouba
"..puisque les capacités intellectuelles de ses parents sont en partie transmises génétiquement…"

et on en arrive à l'intelligence transmise par la sélection des nobles fin-de-races^^

avatar en ballade | 

@Paquito06

"pas ou peu d'immigres"

La suede? Proportionnellement plus qu'en France

avatar pepe.felipe | 

@en ballade

N'oublie pas que la Suède est un pays, et à ce titre le nom s'écrit avec une majuscule. Juste au cas où hein... parce que visiblement, tu n'as pas fais lettres non plus :D

avatar Paquito06 | 

@en ballade

Peut etre en %. Enfin ca se compte sur les doigts de la main :)
Les US se sont construit avec 98% d'immigres, y a que 2% de natifs. Y a 200 ans le pays n'existait pas. J'ai acquis la nationalite en 3 ans. Ma femme et beaucoup de nos amis font partie de la seconde generation d'Americains.

avatar hdam1959 | 

@Paquito06

"Quand on est bon dans un domaine, on reussit, point barre […]
Je sais aujourd'hui qu'en France je n'aurai pas pu reussir"

Faudrait savoir. Alors quand on est bon, on réussit ou pas …?!

avatar Paquito06 | 

@hdam1959

J'aurais mis plus de temps, alors que ca a ete bcp plus rapide aux US. Tout va plus vite aux US, dans un sens ou l'autre.

avatar harisson | 

@hdam19959

"Faudrait savoir. Alors quand on est bon, on réussit ou pas …?!"

On ne le saura jamais ^_^ La réussite, c'est une notion très subjective qui engendre parfois beaucoup de contradictions avec soi-même.

avatar madaniso | 

@une fleur Bourdieu n'a pas dit que des conneries mais il en a dit quand même. Et à partir du moment où tu reconnais que chaque être est programmé par son vécu, il peut donc "réussir" de multiples façon.

Votre discours est tout ce que je déteste car il donne raison à ceux qui sont déjà malchanceux, d'encore moins vouloir s'en sortir. Sur le moment, c'est cool, on reporte ces problèmes, puis un jour on est vieux et on regrette. Si vous ne voulez rien regretter, bougez vous !

avatar une fleur | 

@madaniso

« Bourdieu n'a pas dit que des conneries mais il en a dit quand même. »

L'analyse bourdieusienne de la reproduction sociale n'a pas été abordée ; rappelons simplement le constat établi dans Les Héritiers. Ce constat est confirmé et reconnu comme un élément prégnant de la sociologie de l'éducation et des classes depuis plus de cinquante ans, y compris chez les scientifiques les plus libéraux tels Boudon.

avatar sachouba | 

@une fleur :
"être allé dans les établissements scolaires les plus prestigieux, et éventuellement être bon"
Parce que les établissements scolaires publics les plus prestigieux acceptent les gens mauvais ?

avatar une fleur | 

@sachouba

« "être allé dans les établissements scolaires les plus prestigieux, et éventuellement être bon"
Parce que les établissements scolaires publics les plus prestigieux acceptent les gens mauvais ? »

Les grandes écoles ont recours à des entretiens de personnalité qui sont de nature à dévaloriser les candidats des classes populaires du fait d'écarts de capital culturel. La chose est très sensible à Sciences Po et à l'ÉNA (Eymeri, Les Gardiens de l'État).

avatar madaniso | 

@une fleur Vous savez que dans moins de 20 ans (En tout cas j'espère) tous vos établissements prestigieux seront archaïques ? On n'a pas besoin de faire une grande école pour réussir sa vie. On a assez d'exemples dans le secteur high tech pour le prouver. D'ailleurs les grands écoles ne sont pas un bon modèle pour être un entrepreneur en 2017. Enfin c'est mon avis.

Bref, arrêtez de vous trouvez des excuses si vous voulez réussir, commencez par faire quelque chose qui va dans ce sens.

avatar sachouba | 

@madaniso :
Je ne pense pas que les écoles prestigieuses perdent de leur intérêt dans les années qui viennent. Le réseau qu'elles créent ainsi que leur prestige auprès des employeurs valent plus que les cours qui y sont enseignés. Et ce n'est pas près de changer.

Et la démonstration par l'exemple ne fonctionne pas. Le taux de réussite en sortie d'école d'ingénieurs prestigieuse n'est pas exactement le même que pour les gens qui n'ont pas fait d'études...

avatar Paquito06 | 

@madaniso

Je n'oserai pas m'avancer au fait que dans moins de 20 ans les ecoles prestigieuses disparaitront comme tu l'avances cependant. Si je regarde autour de moi a Wall Street, les mecs sortent tous de l'Ivy League quand ils sont Americains, de Sciences Po/HEC ou grosse ecole d'Ingé quand ils sont Francais. Ca reste un gage de qualite et ton CV est retenu. Ces ecoles forment annee apres annee des gens brillant, de prix Nobel etc. Ca aide beaucoup. Mais oui, y a toujours moyen de reussir en ne faisant pas parti de ce carcan educatif.

avatar sachouba | 

@une fleur :
D'une part, il n'y a aucun entretien de personnalité dans les grandes écoles d'ingénieurs.
D'autre part, les entretiens de personnalité discriminent les personnes peu cultivées. C'est le minimum quand on veut faire Sciences Po... Se plaindre de ça, c'est exactement comme se plaindre qu'il faut travailler ses cours pour réussir ses études.

avatar une fleur | 

@sachouba

« D'une part, il n'y a aucun entretien de personnalité dans les grandes écoles d'ingénieurs. »

C'est tout à fait exact. Cela explique en partie qu'il y ait deux fois plus d'enfants d'ouvriers en école d'ingénieur qu'en école de commerce.

« D'autre part, les entretiens de personnalité discriminent les personnes peu cultivées. »

La culture exigée en entretien de personnalité est une culture de classe supérieure, qu'un individu de classe populaire n'est pas disposé à posséder. Cela d'autant plus que les classes supérieures ont les moyens matériels de produire des expériences culturellement qualifiantes. À cela s'ajoute des exigences en matière d'hexis corporel extrêmement discriminatoires.
Vous avez été invité à lire les travaux de Jean-Michel Eymeri sur le sujet.

En 2014-2015, l'on compte 6,4 % d'enfants d'ouvriers dans les classes préparatoires. Le taux n'est plus que de 2,5 % et 2,7 % en école de commerce et en école normale. (Ministère de l'Éducation nationale.)

avatar noooty | 

@madaniso

Soit tu ne comprends pas la lecture, et le problème, soit tu votes le pen...
Voici ma réaction avec les personnes comme toi: ?

avatar BleuRooster | 

@noooty

Dès personnes comme toi ?

avatar madaniso | 

@noooty 1000 fois que je dis ici que je suis libéral. Je suis donc pour la libre circulation des marchandises et des individus. Mon commentaire c'est juste que c'est pénible des article "spectacles" sur un forum high tech. Je vais plus venir puis voilà.

avatar flo3183 | 

@madaniso

Et si les gens se moquaient totalement de l'économie?

avatar madaniso | 

@flo3183 J'aimerai pas avoir ton compte en banque si tu t'en fou de l'économie...

avatar XiliX | 

@madaniso

Commentaire de pu**

avatar madaniso | 

Lequel ?

avatar ckermo80Dqy | 

@madaniso

Pas de problème, ne viens plus.

avatar Claude Pelletier | 

Je remercie MacGénération de nous offrir une grande palette de sujets de réflexion autour de l'informatique Mac qui fournit des solutions à nos problèmes mais ces solutions ne tombent pas du ciel. Ce sont des produits, des marchandises et des services élaborés, fabriqués par des êtres humains et pas par des robots.
L'organisation de la production, les rapports de création, de fabrication, les conditions sociales, les pays acteurs de cette production avec leurs particularités institutionnelles, législatives ont leur importance. Toute production s'inscrit dans un système de normes sur lesquelles les pouvoirs politiques, et les entreprises interfèrent. Quand Trump perturbe les conditions de circulation des hommes, la perturbation touche aussi l'industrie informatique. Voilà une petite réponse pour remettre dans les clous la nécessité pour les lecteurs de ce site d'en savoir le plus possible et de ne pas porter des œillères. Ici, on apprend les particularités des logiciels, l'évolution des performances des machines, les innovations matérielles et logicielles puis l'on s'intéresse aux êtres humains qui nous permettent d'en profiter.

J'ai noté que vous aviez une curieuse conception de la réussite des individus. Vous avez dit que l'on réussit quand on est doué, point barre, et j'ai senti que vous perceviez les critiques des inégalités sociales comme des pleurnicheries et ceux qui les tiennent pour des "minables" (je vous cite).

Il semblerait que vous n'avez pas compris que nos sociétés ont développé depuis longtemps la division du travail. Notre "monde" a besoin d' ingénieurs ET de balayeurs. Sans la présence de "petits" métiers, les "grands" métiers auraient du mal à déployer leurs compétences, trop préoccupés par les tâches quotidiennes. Notre société a besoin d'une division insistante, poussée du travail. Sans elle, tout s'écroulerait. S'il n'y avait que des ingénieurs, qui balaierait, qui produirait les magnifiques gadgets, qui leur ferait à manger, etc…

Cette vérité d'évidence nous échappe bien souvent tant nous sommes conditionnés à fétichiser la réussite et à ne regarder que ceux qui arrivent les premiers. Pourquoi ne parle-t-on que du vainqueur d'un marathon, et un peu de ses challengers, alors que tant d'individus ont été capables d'arriver au bout de l'épreuve. En quoi est-ce inouï d'avoir couru une vingtaine de minutes et de l'avoir fait à peine, à peine un peu plus vite que le deuxième, que le troisième… ? Le dernier aussi a fait un effort.

Il me semble que vous vivez au USA, un pays marqué par l'idéologie protestante, la tendance calviniste (il me semble) qui perçoit dans la réussite sociale un signe divin. Encore une idéologie religieuse et une idée tordue. Ce genre d'idéologie au caractère diffus et dominant imprègne tous lors individus même si l'on n'est pas croyant. Elle parfume l'air social que vous respirez. D'autres familles chrétiennes voient les choses autrement, et refusent le fétichisme de la réussite et du dollar ; elles sont plus compatissantes envers les exclus, les pauvres, ceux qui ne sont pas dans la réussite.

Enfin n'oubliez pas que, dans le monde tel qu'il va, tout le monde ne PEUT pas réussir. Plus terrible encore, l'absence de réussite de certains valorisent encore plus la réussite des vainqueurs …… comme dans la course à pied. Vaindieu. En fait, tout le monde de DOIT pas réussir !

avatar Paquito06 | 

C'est vrai que les quotas par les grosses boites sont vite atteint en matiere de visa et les RH sont les derniers a decider si oui ou non tel employe en obtiendra un. Y a deja des guerres au sein des boites pour leur attribution... pour ma part quand je n'avais que la nationalite FR, j'etais arrive aux US successivemement avec un visa F1 pour les etudes puis L1 pour l'emploi (remobilite intra company avec connaissances specifiques, plus de H1B de dispo). Sinon, pour bcp de jobs notament en hitellerie/restauration, faut voir tous ceux qui viennent aux US avec un ESTA (waive program) et qui passent au Canada/Mexique une fois tous les 3 mois pour le renouveler! Quelle vie ?

avatar Pongo | 

Article très clivant sans grand rapport avec les technos Apple.
Revenons à l'essentiel. Y a d'autres sites pour s'écharper.

avatar C1rc3@0rc | 

Ben c'est quand meme tres proche d'Apple comme debat, d'une part parce que Cook se positionne politiquement de maniere tres claire, d'autre part puisque les decisions de Trump vont avoir un impact très important sur Apple a tous les niveaux.

Imposer un cadre qui favorise exclusivement la conception et la production sur le territoire US, ça veut dire clairement une montée des prix importante du materiel, avec un risque de baisse de qualité important: y a qu'a voir le Mac Pro 2013!

Si Apple est obligé de racheter toutes les entreprises a l'international participant a son ecosysteme economique pour tout centraliser aux USA et en Californie, avec un taux d'imposition de 35%, tu peux etre a pratiquement certain qu'Appe va pas rogner sur ses marges, donc on peut s'attendre a +30% a +80% de montée en tarif a court terme...

Meme si on veut oublier l'aspect fiscal qui touche Apple, il y a tout l'aspect technique et historique. Si Jobs etait d'origine Syrienne de par son pere, il y a surtout le fait qu'Apple a toujours compté dans ses rang un grand nombre de non-americains, et pas mal de français.

Aujourd'hui Apple vit de l'international, que se soit pour sa production ou ses revenus.

Les USA sont aujourd'hui un aspect mineur de son economie et si le design est "designed in California" une bonne part de l'ingenierie se fait en Asie ou provient d'Europe.

Certes le blocage des ressortissants des 7 pays concernés pour l'instant par les decrets de Trump ne sont pas tres significatifs pour Apple, mais cela n'est qu'un début: Trump a annoncé clairement son programme depuis des mois, la on a juste la preuve, s'il le faillait, qu'il le met en oeuvre.

Apres, on peut se dire qu'Apple a aussi l'opportunité d’accélérer son déploiement a l'international et quitter de plus en plus les USA. Ce qui peut etre le cas de beaucoup d'autres boites.

avatar sachouba | 

@C1rc3@0rc :
Oui, on comprend, Apple est une entreprise très engagée et prête à tout pour faire évoluer les mentalités.
C'est sûrement pour cette raison qu'ils suppriment les clichés de familles homoparentales dans leurs pubs françaises.:)

avatar C1rc3@0rc | 

@sachouba

Donc tu insinue que Cook serait homophobe et pro-conservateur fondamentaliste chrétien...

Essaies encore.

avatar sachouba | 

@C1rc3@0rc :
Certainement pas ! J'insinue que Tim Cook, que tu fais passer pour une personne qui a de fortes opinions et est prêt à les partager au grand public, fait passer l'image de marque d'Apple bien avant ses convictions.
C'est qu'il ne doit pas être si humaniste que ça, non ?

avatar fousfous | 

Bah la solution va tout simplement être de délocaliser les centres de recherche hors des US, comme ça ils auront tout gagné ^^

avatar XiliX | 

@fousfous

Bah non, ils vont se faire taxer lourdement ;p

avatar Claude Pelletier | 

Taxer par qui ?

avatar enzo0511 | 

C'est incroyable cette générosité soudaine envers les réfugiés
Est ce que Starbucks a déjà cherché à donner sa chance à un sans abri dans n'importe quel pays où il est implanté ?
Chez nous c'est pareil on a un paquet de petits vieux qui renoncent à se faire soigner faute de moyens mais par contre on a 5000€ à filer à chaque migrant qui veut bien repartir, toucher les pépettes et revenir aussitôt...

avatar fousfous | 

@enzo0511

Ah c'est beau la désinformation des fachos...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR