« La France a toujours eu une place à part pour Apple », Tim Cook

Nicolas Furno |

C’était la première fois que Tim Cook passait officiellement en France. Une visite qui a commencé hier, dimanche 5 février, dans l’Apple Store de Marseille puis à celui du Louvre. Aujourd'hui, le patron d’Apple a rencontré un couturier parisien et JR, il a cassé la croûte chez l’habitant et échangé avec des développeurs à l’Apple Store du Marché Saint-Germain et les journalistes du Figaro.

Le quotidien a en effet obtenu une interview du CEO où il évoque l’Apple Store des Champs-Élysées, la réalité augmentée, l’intelligence artificielle et la fiscalité.

Photo Sébastien SORIANO/Le Figaro. Cliquer pour agrandir

Tim Cook confirme l’intérêt d’Apple pour les Champs-Élysées

La rumeur est ancienne : on parlait déjà en 2010 d’un Apple Store sur les Champs-Élysées, certainement l’avenue parisienne la plus connue au monde. Depuis le mois de novembre, son ouverture était quasiment officielle avec l’apparition d’un document émanant du département et qui évoquait l’ouverture.

C’est, à notre connaissance en tout cas, la première fois qu’Apple confirme officiellement son intérêt pour l’artère. Interrogé par le journal, Tim Cook répond clairement que son entreprise a des vues sur les Champs-Elysées. Sans toutefois dire explicitement qu’il s’agit d’un Apple Store et le patron reste très flou à ce sujet : « S'agissant de l'espace sur les Champs-Elysées que vous évoquez, nous travaillons encore pour savoir ce que nous allons en faire. »

Voici le bâtiment sur les Champs-Élysées qu’Apple veut occuper. Cliquer pour agrandir

Alors, Apple Store ou bien bureaux ? Étant donné qu’il s’agit d’un bâtiment commercial qui donne directement sur l’avenue, on voit mal pourquoi Apple n’en ferait pas une boutique en bonne et due forme. Peut-être que les permis sont difficiles à obtenir sur le plan architectural en revanche.

Europe : fiscalité et production

Le Figaro a interrogé Tim Cook sur deux points qui fâchent. Pour commencer, la production essentiellement chinoise sur fond de polémiques outre-Atlantique. Apple pourrait-elle produire en Europe, voire en France ? La réponse est claire :

Dans ces débats sur la localisation des usines, il y a une trop grande tendance à se focaliser sur le lieu où est assemblé le produit. Lorsque vous ouvrez le produit et en regardez les différents composants, vous verrez que le monde entier est représenté. Nous avons 4600 fournisseurs en Europe, et nous avons déjà dépensé 11 milliards de dollars sur le continent.

Autre sujet abordé, la fiscalité et notamment le refus d’Apple de rembourser les 13 milliards d’euros à l’Irlande comme le réclame l’Union Européenne. On connaissait la position de Tim Cook sur ces sujets, sa réponse au quotidien n’est pas surprenante :

Nous payons plus d'impôt que n'importe quelle entreprise au monde. Nous ne faisons pas d'évasion fiscale. D'après nous, la loi est claire. Nous devons payer des impôts là où nous créons de la valeur.

Illustration proposée par l’Union Européenne.

Réalité augmentée et intelligence artificielle

Ne vous attendez pas à une annonce fracassante, Tim Cook s’est contenté de répéter ce qu’Apple a déjà eu l’occasion d’exprimer à plusieurs reprises sur ces deux sujets prospectifs. Le CEO renouvelle son intérêt pour la réalité augmentée et souligne le succès de Pokemon GO pour appuyer son argument.

Quant à l’intelligence artificielle, elle « rend l’iPhone encore meilleur ». Un appareil devenu indispensable, souligne Tim Cook qui croit au passage à un retour des ventes en hausse, empruntant au passage une comparaison avec le marché du PC :

Regardez ce qui s'est passé avec le PC. Si vous revenez dans les années 1990 et au début des années 2000, vous verrez que les ventes ont parfois baissé, avant de repartir de plus belle. Le smartphone prendra le même chemin. Les produits innovants font toujours la différence.

Photo Sébastien SORIANO/Le Figaro. Cliquer pour agrandir

Apple et la France

Même si Tim Cook a pris son temps pour venir en France — cela fait cinq ans qu’il est à la tête d’Apple —, il n’a pas manqué de rappeler à plusieurs reprises les liens entre l’Hexagone et son entreprise. Lors de l’inauguration de l’Apple Store du Carousel du Louvre, le premier dans le pays, Pascal Cagni avait même déclaré que « La France est la fille aînée de l'Eglise Apple », rien que ça.

Le CEO d’Apple n’utilise pas de métaphore religieuse, mais il a malgré tout souligné ces liens privilégiés par le biais de la créativité notamment :

La France a toujours eu une place à part pour Apple. C'est le meilleur endroit pour découvrir et discuter avec tous les musiciens, les graphistes, les designers ou les photographes qui utilisent nos produits. Il y a une telle énergie créatrice.

Tim Cook de passage chez JR, le célèbre artiste français. Cliquer pour agrandir
Tim Cook en visite chez le couturier français Julien Fournié qui travaille désormais sur son iPad Pro, avec un Apple Pencil pour dessiner ses créations. Cliquer pour agrandir
Tim Cook avec le photographe qui a pris des photos utilisées dans le cadre de la campagne Photographié avec l’iPhone. Cliquer pour agrandir

Au-delà de saluer les artistes et développeurs français, Tim Cook avait un message très intéressé à faire passer : « Notre présence en France est déjà importante. Nous employons plusieurs milliers de personnes. Elles travaillent dans nos Apple Store, certaines sont ingénieurs. Nous avons en effet acquis discrètement quelques sociétés dans le pays […] nous avons contribué à la création de 180 000 emplois en France, dont une majorité dans l'économie des applications ». Une manière, aussi, de répondre à tous ceux qui critiquent les impôts payés par Apple dans le pays. Rappelons à ce sujet que le fisc enquête sur l’entreprise depuis près de deux ans.

avatar occam | 

@pocketalex

Sébastien Soriano, du Figaro, est crédité ; on peut donc espérer qu'il a été payé. Si tel est le cas, il aura peut-être les moyens de se payer le module DxO ViewPoint 3, pour rectifier les volumes et redresser la perspective de son image. En l'état, c'est assez atroce.

avatar pocketalex | 

ça ressemble à des photos shootées à l'arrache avec un smartphone (par forcément récent)

lumière, cadre, poses, rien n'est valable

Edit : la 1e photo avec Tim Cook cadré épaule, et celle avec JR sont bien, mais ces deux photos sont noyées parmi du bofbof

avatar perick | 

La boutique paraît très petite pour y caser un Apple Store.
D'après nous, la loi est claire. Nous devons payer des impôts là où nous créons de la valeur --> c'est l'inverse de ce qu'Apple fait. Il faut légiférer rapidement pour faire payer aux entreprises leurs impôts la ou elles doivent le faire

avatar r e m y | 

4600 fournisseurs en Europe????

Tim, on ne t'a pas demandé combien Apple emploie d'avocats fiscalistes pour optimiser ses impôts en Europe!

avatar PierreBondurant | 

"[pays X] a toujours eu une place à part..."

Sacré marchand de tapis! Toujours les memes discours...

avatar gela | 

@PierreBondurant

Exact.

avatar Pierre H | 

Il est allé au Louvre ??? Il est malade ??? J'ai lu le tweet de son président, Paris est à feu et à sang à cause des méchants terrorisss !!! Attention Tim !!!

avatar enzo0511 | 

Le baratineur qui sort la même phrase dans chacun des pays où il se rend
Il pourrait faire de la politique

avatar byte_order | 

Ah nan, en Inde il a dit que Apple y serait pour les 1000 ans à venir.

Donc, non, il ne dit pas la même chose dans chaque pays.
Il dit juste les éléments de langage que son service de presse pense être flatteur aux oreilles de l'audience visée.

Et visiblement, son service de presse pense que les français aiment croire que la France a une place spéciale dans le cœur de chacun.

avatar r e m y | 

@byte_order

Bien sûr que la France a une place spéciale dans le cœur des entreprises de la Silicon Valley!
Si nous n'avions pas des dirigeants avisés dont l'un d'eux a inventé Internet (probablement conseillé par sa femme ou ses enfants), ces entreprises n'existeraient tout simplement pas!

avatar béber1 | 

sans compter sur le Minitel, véritable modèle de l'iPad
Y'a qu'à enlever tous les frenchies de l'histoire d'Apple, et elle serait sans doute encore dans son garage

avatar FreeDa | 

Une place à part dans les taux de conversion monétaire ?

avatar NymphadoraTonks | 

Tellement d'aigreur dans les commentaires...
Certains doivent être remplies d'ulcères.
Tim Cook a l'air d'un type pas bien méchant, il fait son job point barre. Apple fait bien ce qu'elle veut de ses produits, si vous n'êtes plus satisfait au lieu de déverser votre bile m, la concurrence vous tend les bras.
Ça deviens de plus en plus lourd de lire les commentaires MacGe qui faisaient pourtant l'attraction du site.

avatar byte_order | 

Ouais, arrêtons d'exprimer notre mécontentement et laissons tranquillement les gens faire leur boulot quoi.
Fillon veut devenir président, hop, arrêtons de critiquer son honnêté, son intégrité.
Apple veut continuer à accumuler un max de fric en s'octroyant une impunité fiscale car elle "crée de l'activité" (sous entendu, les autres entreprises, elles, non...), laissons là tranquille.

Merci pour ce beau conseil de passivité et du rejet de l'indignation dans nos vies, qui vont enfin devenir plus heureuses grâce à l'acceptation accueillante de nos sorts.

avatar béber1 | 

"Certains doivent être remplies d'ulcères."

même pas c'est naturel.
Pays de la râlerie universelle

avatar byte_order | 

De l'esprit critique, du doute, du refus de l'acceptation universelle.
Y'a toujours 2 faces à une pièce.

avatar béber1 | 

J'assume moi-même ces 2 faces, en pestant souvent contre mon scepticisme

avatar SMDL | 

@béber1

Et ma naïveté, j'oubliais

Janus

avatar béber1 | 

c'est moins rigolo

avatar Jack.Atreides | 

Et oui la france c'est une vache a lait

avatar rikki finefleur | 

"La France a toujours eu une place à part pour Apple"
Celle de bien se faire enfler par exemple..

avatar Manu | 

"La France a toujours eu une place à part pour Apple"

C'est tout à fait vrai. L'Apple France de J.L Gassé a été la première organisation de ce type hors USA. Souvenez-vous de l'Apple Expo qui était la seconde manifestation en importance pour Apple après MacWorld. Sans compter le nombre de français qui ont joué un grand rôle dans l'histoire d'Apple avec Steve Jobs.

avatar Moonwalker | 

Une place à part… certes, mais pas au point d'y payer des impôts, faut pas déconner.

avatar byte_order | 

Cela serait injuste. Apple crée des emplois, de l'activité économie, révolutionne nos vies, porte les changements culturels. Comment osez vous vouloir la punir par un devoir fiscal !!!

avatar SMDL | 

@Moonwalker

Ils sont américains, mais ce n'est pas non plus pour cela qu'ils y paient leur dû :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR