Pour Phil Schiller, la controverse autour des MacBook Pro est « normale »

Mickaël Bazoge |

Phil Schiller, le grand patron du marketing d’Apple, assure le service après vente des nouveautés présentées la semaine dernière dans une interview à l’Independent. Il revient notamment sur l’accueil réservé par le public aux MacBook Pro, qui a provoqué « un débat passionné » — c’est le moins qu’on puisse dire !

Cliquer pour agrandir

« Beaucoup de choses ont impressionné les gens, et d’autres ont créé la controverse », explique-t-il. Mais malgré les polémiques très vives, « nous sommes fiers de vous dire que notre boutique en ligne a reçu plus de commandes pour les nouveaux MacBook Pro que pour n’importe quel autre ordinateur portable auparavant », se réjouit Phil Schiller.

Moins langue de bois sans doute, le vice-président au marketing se dit « surpris » par les critiques, nombreuses et virulentes, autour des choix d’Apple pour ces ordinateurs. Toutefois, il trouve cela finalement « normal » : « Je n’ai jamais vu un nouveau produit Apple qui n’ait pas fait l’objet de critiques et de débat (…) Nous avons pris un gros risque, et bien sûr en avançant il y a également des changements dont il faut s’accommoder. Nos clients sont des passionnés, ce qui est formidable ».

Nous nous soucions de ce qu’ils aiment et de ce qui leur pose des problèmes. Et c’est notre métier que d’accompagner les gens au travers de ces changements. Nous savons que nous avons pris de bonnes décisions avec le MacBook Pro, et que le résultat est le meilleur ordinateur portable jamais conçu, mais il est possible que ce ne soit pas parfait pour tout le monde tout de suite. C’est OK, des gens ont ressenti cela avec le premier iMac et ça s’est plutôt bien passé.

L’interview est aussi l’occasion pour Phil Schiller de revenir sur certains choix controversés pris par Apple avec ces MacBook Pro. Pourquoi, par exemple, avoir supprimé le slot SD prisé des photographes ? C’est un slot « encombrant » dans lequel la carte sort à moitié, décrit-il. Et pourquoi ce type de cartes plutôt qu’un autre ? « Nous avons choisi la SD parce qu’il y a plus d’appareils photo qui utilisent [ce format], mais on n’a pas eu le choix. Donc, c’était un peu un compromis ».

Pour le remplacer, on pourra soit opter pour un lecteur USB (certains sont « très fins et rapides »), soit pour une connexion Wi-Fi dont sont équipés certains appareils photo. « Nous pensons qu’il y a un choix entre l’adaptateur physique, si vous voulez, ou le transfert sans fil ».

Quid du port jack, qui a disparu de l’iPhone 7, mais qui est resté sur le MacBook Pro ? « Ce sont des machines professionnelles ». S’il ne s’était agi que de brancher un casque, alors le port jack aurait tiré sa révérence sur les MacBook Pro, car « nous pensons que le sans fil est une très bonne solution [pour écouter de la musique] ».

Beaucoup d’utilisateurs de MacBook Pro ont des installations dans des studios, des moniteurs, des amplis et d’autres matériels audio qui n’ont aucun équivalent sans fil et qui nécessitent un jack, dit-il. Une explication qui en vaut une autre, mais on aurait aimé que Schiller s’explique aussi sur la nécessité de transporter avec soi une multitude de câbles et d’adaptateurs — après tout, il n’existe pas de solutions sans fil pour le HDMI ou le Mini DisplayPort.

Image The VergeCliquer pour agrandir

Concernant la présence de la Touch Bar et l’absence d’écran tactile sur les Mac, le vice-président reprend la doxa d’Apple : utiliser un Mac, c’est fondamentalement différent qu’utiliser un iPhone ou un iPad. Les appareils iOS offrent une « manipulation directe, multipoints, avec des applications plein écran ». Quant à l’expérience Mac, « dominée par nos ordinateurs portables », les manipulations sont indirectes avec des « curseurs et des menus ».

Un des signes distinctifs du Mac est la barre de menus du Finder, en haut de l’écran, un élément « au cœur de l’identité et de l’expérience » du Mac. « iOS n’a pas cette barre, et ne l’aura jamais. L’idée de toucher un menu en haut de l’iPhone ne va pas. Si vous faites un Mac tactile, il faut trouver comment proposer une bonne expérience avec votre doigt sur un écran. Croyez moi, nous avons essayé, et c’est une mauvaise expérience. Ce n’est ni aussi bien, ni aussi intuitif qu’une souris et qu’un clavier ». Un discours qui rejoint celui de Jony Ive (lire : Jony Ive confirme qu'il n'y aura pas de Mac avec écran tactile).

En parlant d’expérience plus ou moins bonne, Phil Schiller est revenu aussi sur l’une des principales nouveautés de macOS Sierra, à savoir Siri. « Nous avons attendu un moment avant de proposer Siri sur Mac » : il a fallu d’abord mettre au point ce que les utilisateurs voulaient faire avec l’assistant, c’est à dire « rechercher dans les fichiers et des choses comme ça ». Lancer Siri sans ces fonctions, ça n’aurait pas eu beaucoup de sens, décrit-il. En ce qui concerne l’absence de la fonction « Dis Siri », elle est due à une limite technique des Mac et à ses capacités basse consommation.


avatar awk | 

@pocketalex

Il y a pire: les mauvaises pratiques, les mauvais workflow, les mauvaises méthodologies ...

Les gains de productivité potentiel sont gigantesques sur ces aspects mais c'est tellement plus facile de râler sur sa machine ?

avatar awk | 

@IceWizard

Sans barre tactile aucun intérêt ?

avatar IceWizard | 

@awk
J'attendrais d'avoir fait joujou avec un MBPr et sa barre tactile, pour me faire une opinion. Pour le moment ils ne sont pas encore en démonstration dans les AppleStore français.

avatar awk | 

@IceWizard

C'est il le semble la moindre des choses ??

Je dirais même qu'on ne peut se faire une vraie opinion que sur un temps d'usage assez long avec ce type de proposition ?

avatar pn10000 | 

@IceWizard

Ouvrir une page safari pendant 5 minutes, t'as permis de juger des performances de la machine ?

avatar IceWizard | 

@pn10000

"Ouvrir une page safari pendant 5 minutes, t'as permis de juger des performances de la machine ?"

Je me m'attend pas spécialement à de nouvelles performances. Ce n'est pas une nouvelle machine, juste un rafraîchissement du MBPr 13" 2015 que j'utilise tous les jours. C'est la nouvelle carrosserie que je voulait voir, tout particulièrement le clavier papillon.

avatar Trillot | 

@McDO "Ils tellement bons qu'il y a une grogne mondial à travers les forums spécialisés, logique :)"

Non, dans les forums il n'y a que les pleureuses habituelles qui réagissent avant même d'avoir pu tester les machines: c'était mieux avant, yaka faucon...

Lamentable...

avatar awk | 

@Trillot Bernard

LA représentativité du microcosme est on ne peut plus douteuse face à une base installée de 100M et des volumes de ventes annuelles de 18M ?

avatar awk | 

@McDO

Si tu crois sue les forums de neo-geek sont représentatifs d'autres choses qu'eux-mêmes ?

C'est une clientèle on ne peut plus marginal pour Apple le gros de cette engeance étant sous wintel ?

avatar McDO | 

@awk

Microsoft a pensé la même chose lors de la sortie de la Xbox One. Jusqu'au moment où ils ont dû rectifier le tire avant frôler l'accident industriel.

"Si tu crois sue les forums de neo-geek sont représentatifs d'autres choses qu'eux-mêmes ?"

On parle pas du forum hardware.fr. On parle de internet. Des geek comme des monsieurs tout le monde. Si c'était si négligeable que ça, Phil n'aurait peut être jamais entendu parler, pareil pour le journaliste, ce dernier n'aurait même pas pris la peine de poser la question et Phil d'y répondre. Si le sujet est abordé ce n'est pas pour rien.

avatar awk | 

@McDO

Strictement rien à voir, vous aimez vraiment faire des comparaisons hors contexte.

Comparaison n'est pas raison ?

avatar awk | 

@McDO

Il n'y a quasiment pas de "monsieur tout le monde" sur ce que tu mets en avant mais des neo-geek

avatar awk | 

@melaure

L'arrogance sans limite ne me semble pas être où tu la vois.

Le jour où vous aurez prouvé le millième de compétences professionnelles de ceux que vous vous permettez de conspuer avec morgue et arrogance .., ???

avatar SebD | 

Ah ce bon vieux Phil....

avatar pocketalex | 

Schiller de rien, il fait la blague

avatar ovea | 

@SebD :
Phil … le crypto-zoologue du Mac :-)))

avatar ofabriceo | 

J'adore le passage où il explique que les ventes sont exceptionnelles. Comme ils font ce qu'ils veulent des chiffres, ils sera impossible de savoir si ces dires sont vrais

avatar awk | 

@ofabriceo

Tu auras les arrêtés de comptes trimestriel qui seront un bon indicateur ?

Sur ce type de société côté ils font très attention a la communication de ce qui a un poids financier, si un actionnaire se trouve demain en capacité qu'un VP a raconté n'importe quoi sur le niveau de ventes cela peut coûter très cher à Apple et au VP

Bref il est conseillé de ne pas raconter n'importe quoi dans ce cadre sur des volumes de ventes ?

avatar poco | 

@awk

C'est d'ailleurs pourquoi les chiffres de ventes mirobolants des A Watch sont noyés dans les comptes.

avatar awk | 

@poco

Un, cela n'invalide en rien les annonces faite au lancement ce qui été ici ton propos.
Deux, la situation du Mac est absolument différente, ce n'est pas un produit nouveau, sur un segment nouveau et il bénéficie de sa propre section dans les rapports d'activité.

Certe l'on n'y trouvera pas les ventes spécifique de ces machines mais la validité de la stratégie d'Apple sur le Mac y apparaîtra clairement ou pas

Bref faire le malin est rarement une preuve d'intelligence ?

avatar adixya | 

Et ils risquent quoi concrètement ?

avatar awk | 

@adixya

En cas de communication de fausse information sur des éléments important les finances ?

Très grosse amandes, prison, interdiction d'exercer des mandats sociaux ?

avatar Neufouad | 

Sans oublier la réponse punitive de l'actionnariat, qui n'apprécie que de manière très lointaine qu'on lui mente sur sa rente. ?

avatar awk | 

@Neufouad

Beaucoup trop subtile ?

avatar CNNN | 

On dirait une parodie... c'est triste

Pages

CONNEXION UTILISATEUR