Quels sont les grands enjeux de cette WWDC ?

Christophe Laporte |

Lundi en fin de journée, nous vous donnons rendez-vous sur lekeynote.fr pour suivre en direct les annonces d’Apple lors de la conférence d'ouverture de la WWDC. Si vous êtes dans les transports ou si vous souhaitez suivre les annonces d’un coin de l’œil, pensez à télécharger notre app iOS. En attendant le début de la conférence (vers 19 heures en France), quelles nouveautés attendre ?

Apple a semble-t-il été assez clair sur le sujet : il ne faut pas s’attendre à des nouveautés matérielles. A priori, les MacBook Pro à barre OLED, ce sera pour plus tard, cet été, voire à l'automne.

Très joli concept de Martin Hajek
Très joli concept de Martin Hajek

Les stars de demain devraient être macOS (il va falloir s’y faire), iOS, tvOS, watchOS, Swift, Xcode, Siri… Tout ce qui fait le quotidien d’un développeur, mais des annonces grand public sont également à prévoir notamment du côté d’Apple Music. Comme à chaque fois, nous avons eu l’occasion de revenir sur les grandes nouveautés que nous espérons pour le successeur d’El Capitan, le petit frère d’iOS 9 ou encore watch OS 3.0.

L’innovation : la meilleure réponse d’Apple face au ralentissement de ses ventes ?

La WWDC, c’est également l’occasion pour Apple de fixer un cap pour les mois et les années à venir. La présentation de certaines technologies donnera des indices sur ce que l'entreprise prépare pour la rentrée en matière de matériel. Mais surtout, Tim Cook devrait insister sur la stratégie de son groupe qui connait quelques difficultés ces derniers mois : les ventes d’iPhone sont en baisse pour la première fois, les ventes d’iPad sont en berne depuis plus de trois ans, tandis que les ventes de Mac souffrent, la faute notamment à l’absence de nouveautés.

Pour relancer la machine, Apple a toujours opté pour la carte de l’innovation. C’est à l’aune de ce précepte qu’il conviendra d’analyser les annonces de Tim Cook. La société californienne dévoilera-t-elle des technologies capables de générer la croissance de demain ? La marque à la pomme a beaucoup semé dans des domaines très différents ces dernières années : paiement sans contact avec Apple Pay, domotique avec HomeKit, santé avec plusieurs initiatives et l’Apple Watch… Autant d’éléments qui doivent participer au renforcement de l’écosystème d’Apple, mais qui n’ont pas (encore ?) eu l’effet escompté.

Apple va-t-elle être en mesure de présenter des avancées significatives sur chacune de ses plates-formes ?
Apple va-t-elle être en mesure de présenter des avancées significatives sur chacune de ses plates-formes ?

Sécurité, Services, Intelligence artificielle : les grands axes d’Apple ?

Il y a cependant trois fronts sur lesquels Apple est particulièrement attendue. La sécurité tout d’abord : on imagine que certaines annonces d’Apple seront suivies de près par le FBI, par exemple. L’affaire avec le gouvernement américain a laissé des traces et il ne fait guère de doutes que la réponse du Californien sera avant tout technologique. En l’espace de quelques années, la vie privée est devenue un axe central dans la communication d’Apple.

Le second point est encore plus fondamental peut-être, puisqu'il joue sur la définition même d’Apple. La firme de Cupertino se présente de plus en plus comme une société de services. Si l'entreprise est décidée à jouer cette carte à fond, cela pourrait engendrer de gros changements dans sa stratégie générale, jusque-là plus centrée sur le matériel.

Apple Music est disponible sur Android, mais ce n'est peut-être que le début. Si le service devient l’élément le plus important dans la stratégie d’Apple, alors on pourrait voir d’autres technologies débarquer sur Android. iMessage pourrait être le premier concerné par ce revirement. Ce serait d’autant plus intéressant que le service de messagerie d’Apple permettrait de faire des micropaiements avec Apple Pay.

Le dernier point concerne l’intelligence artificielle, incontestablement l’un des grands thèmes à la mode. Concrètement, il est surtout question de rendre les assistants comme Siri encore plus futés. Amazon fait des choses très intéressantes avec Echo, son haut-parleur connecté. Google a repéré le filon et a présenté le mois dernier un produit concurrent. Il se murmure qu’Apple travaillerait également sur une solution similaire, mais qu’elle ne verrait pas le jour avant 2017. En attendant, l'entreprise dispose des technologies de VocalIQ qui doivent permettre de faire évoluer Siri.

Tout ceci est d’autant plus intéressant que certaines problématiques sur lesquelles planche Apple s’opposent presque. Comment concilier intelligence artificielle et vie privée ? Si vous voulez que Siri soit pertinent, il doit connaitre le plus de choses possibles à votre sujet. Autrement dit, ce sont les serveurs d’Apple qui doivent amasser beaucoup d’informations vous concernant afin d'améliorer la pertinence des réponses. Une approche qui est difficilement compatible avec les aspirations de Tim Cook sur la vie privée.

Comment Apple va-t-elle s’y prendre ? On devrait avoir des éléments de réponse dès demain !

Tags
avatar Hugualliaz | 

Plus que des nouveautés uniquement technologiques, je serai plus du partie que maintenant Apple devrait opter pour une politique de contenu.

Un service unique regroupant la musique, les livres, les films, les apps, les jeux, presse, universitaire et autres dont certains exclusifs produit par Apple : ça aurait du sens.

avatar romainB84 | 

@Hugualliaz :
Ne serait ce qu'un Apple Music pour les films et séries (à la netflix) mais avec tout le catalogue de l App Store, ça serait sacrément intéressant :-)

avatar iGeek07 | 

@romainB84 :
La chronologie des médias en France empêche toute offre de ce genre (i.e si ils faisaient cette offre, il n'y aurait pas tout le catalogue d'iTunes)

avatar lll | 

Tant mieux pour les producteurs de contenus audiovisuels non subventionnés ! En tant que musicien, je ne peux déjà pas rendre disponible ma musique sur iTunes si je ne la mets pas à disposition sur Apple Music... Les règles qui avantagent seulement Apple ne sont pas toujours les meilleurs choix.

avatar andr3 | 

@iGeek07 :
La France n'est qu'un marché parmi d'autre pour .

avatar CNNN | 

Il est très difficile aujourd'hui de plaider en faveur de l'iPhone, aussi bon soit il, avec un prix si élevé.
Aujourd'hui il y a de très bons smartphones a 300€. Comment justifier de devoir payer 3x plus cher pour quasiment la même chose ?
ios est une bonne raison mais certainement pas suffisante pour bcp de monde.
Je sais que c'est impossible mais si en septembre l'iPhone 7 sort à 650€ en 32go il est certain qu'Apple en vendrait 2x plus..

avatar Dranouss | 

@CNNN :
Vendre plus pour gagner moins... Quel intérêt ?
Les prix de l'iphone 7 ne changeront pas des prix habituels, le 5se joue déjà la carte du low cost made in Apple...

avatar otop | 

"Vendre plus pour gagner moins... Quel intérêt ?"

Vendre plus de services , plus d'apps par exemple. Le modele tarifaire d'apple est completement obsolete , c'est assez etonnant que les baisses de ventes d'iphone aient été repoussé jusqu'a maintenant. L'exemple des ventes de l'ipad sont pourtant edifiantes.....on ne va meme pas parler de celles de l'apple watch puisqu'on ne veut pas nous les donner.

avatar adixya | 

"c'est assez etonnant que les baisses de ventes d'iphone aient été repoussé jusqu'a maintenant" : Ben c'est peut être au contraire la preuve qu'il n'y a pas le lien de causalité que tu mets en avant entre tarif et baisse des ventes.
Pour l'iPad le marché des tablettes est juste beaucoup plus petit que celui des smartphones ça n'a rien à voir avec les tarifs.
L'Apple Watch no comment je ne pense pas que cet objet soit représentatif ou qu'on ait suffisamment de recul, en plus c'est un gadget vraiment pas indispensable au contraire du smartphone.

avatar Dumber@Redmond | 

@CNNN :
C'est parce que tu raisonnes uniquement sur le prix d'un iDevice.. Désolé mais Apple propose une expérience utilisateur et une offre globale, tout cela à un coût global..
Comme on dit dans ces cas là, la somme du tout vaut plus que la somme de ses parties.
Maintenant si tu cherches juste une expérience utilisateur sur un smartphone et que payer le prix demandé par Apple est trop élevé pour toi, effectivement tu peux aller chercher du côté Android.
En ce qui me concerne je ne changerais aucun élément de l'écosystème que je me suis constitué péniblement à la sueur de mon front, et effectivement cela répètent une certaine somme : MacBook, IPhone(s), iPad, Mac mini, iMac.

avatar byte_order | 

> En ce qui me concerne je ne changerais aucun élément de l'écosystème que je
> me suis constitué péniblement à la sueur de mon front, et effectivement cela
> répètent une certaine somme : MacBook, IPhone(s), iPad, Mac mini, iMac.

Okay, donc c'est plus cher, c'est pénible au point d'en suer, mais cet ecosystème vaut plus que la somme des parties ? Et ben, dit comme ça, cela ne donne pas tellement envie, en fait...

avatar Welcomex | 

MacOs entièrement codé en Swift,iOS aussi

avatar Ginger bread | 

@Welcomex :
Pas avant des annees et des annees. T imagine pr la securité?
Autant eviter

avatar reborn | 

@Welcomex :
C'est un peu tôt pour ça

avatar xipiron | 

@Welcomex :
1

avatar LordJizzus | 

@Welcomex :
Aucune chance. Zéro. Nulle.

avatar bbtom007 | 

Les versions majeure des os principaux qui passent a 2 ans pour laisser devs s'appuyer sur une version stable et pérenne ça serait bien. Les sprints c'est bien gentil mais un peu de stabilité et optimisation c'est bien aussi

avatar deltiox | 

@bbtom007 :
1

avatar Ginger bread | 

@bbtom007 :
1 Entièrement d'accord

avatar Thibs69 | 

"La meilleure réponse d’Apple face au ralentissement de ses ventes"
- Des OS de qualité (Yosemite + El Capitan ----> poubelle) ;
- Des tarifs ACCEPTABLES (comme sous Steve...).

avatar malcolmZ07 | 

@Thibs69 :

Tu pourrais me dire ce que tu reproches à El Captain ? Je l'ai installe sur des machines qui datent de 2009 à 2013 et je n'ai aucun soucis. Je le considère même comme la meilleure version d'OSX jusqu'à maintenant ???

La seule application qui fait défaut est aperçu qui consomment énormément de ram (mais pas sur toutes mes machines étrangement). Sinon RAS , que du plaisir..

avatar Thibs69 | 

Ce que je reproche à El Capitan ?
- Sa lenteur sur un MBP 15 2014 512/16/2,3/2 : pour comparer, l'interface d'un iMac de 2011 sous Mavericks est très fluide (là on parle d'une config avec DD 5.400 tr/min, 4 Go de RAM, 512 Mo de VRAM, et d'un i3... cherchez l'erreur) ;
- les freeze (une fois par jour minimum) et les scintillements de l'écran.
Pour ne citer que les principaux.

avatar romainB84 | 

@Thibs69 :
Ouais après je pense que c'est comme de tout, "chez certain ça bug chez d'autre non" :-)
Pour ma part, el capitan tourne comme une horloge sur mon MacBook Pro de 2008 :-)

avatar Thibs69 | 

"Chez certain, ça bug chez d'autre non". Donc on paye 3.000€ pour son ordinateur et à partir de là, avec un peu de chance, peut-être que ça marchera... C'est assez limite je trouve.

avatar lll | 

J'oserais un petit « Clean install ? »

Pages

CONNEXION UTILISATEUR