Apple va vendre 5 milliards de dollars d'obligations supplémentaires

Stéphane Moussie |

Les grandes manœuvres financières d'Apple continuent. Dans un document remis au gendarme américain de la Bourse, la firme annonce qu'elle va vendre 5 milliards de dollars d'obligations. Cet endettement va servir à financer le programme de rachats d'actions, le versement de dividendes aux actionnaires et à faire des acquisitions, entre autres.

Apple n'a pas réellement besoin d'emprunter, elle est assise sur une montagne de 180 milliards de dollars en cash, mais la grande majorité de ce trésor de guerre est situé en dehors des États-Unis. Rapatrier cet argent lui coûterait plus cher en impôts (taxe de 35 %) que sa dette va lui coûter en intérêts.

En 2013, après avoir passé 17 ans sans s'endetter, Apple avait émis pour 17 milliards de dollars d'obligations, un record pour une entreprise. L'année dernière, ce sont 12 milliards de dollars d'obligations qui ont été mis en vente.

avatar minimat | 

"mais la grande majorité de ce trésor de guerre est situé en dehors des États-Unis"

Ça s'explique autrement que par l'évasion fiscale?

avatar Michaël. | 

@minimat :
Ça s'explique par le fait qu'ils font une partie majoritaire de leurs bénéfices à l'étranger.

avatar minimat | 

Ok.

avatar Stardustxxx | 

Ce qui n'empeche pas de faire de l'évasion fiscale dans tous les pays ou légalement c'est possible. Double Irish et Sandwich hollandais ou le luxembourg...

Leur trésor de guerre est coincé dans les paradis fiscaux.

avatar Mrleblanc101 | 

@minimat :
Cela s'explique or le fait que le marché américain est de 300 millions d'individus et le reste de la plate quelque 7 milliards d'individus

avatar Minileul | 

Si le gouvernement des États-Unis proposait à Apple d'importer son trésor de guerre en taxant autant que le taux d'intérêt pratiquer par la banque, il ne sortirait pas gagnant dans cette affaire ? Un peu comme en Irlande, au Canada, en Suisse... Ou les taxes sont très faibles envers les sociétés il me semble.
Ce n'est pas une affirmation, je voudrait comprendre pourquoi il ne le font pas

avatar XiliX | 

@Minileul :
Je pense aussi. Avec 35% de "taxe" (et pas impôts) d'importation, il vaut mieux les laisser là où ils sont.
Avec 5% (en cours de négociation il me semble) les Etats Unis gagnerait quand même je pense. Ils peuvent récupérer 9.000.000.000 de dollars rien qu'en taxe d'importation. Une fois la somme est entrée, Apple va devoir payer des impôts dessus tous les ans.

Par contre ce sont les pays où cette richesse se trouve actuellement qui vont faire la tête. Ils vont perdre en imposition le jour où cet argent est rapatrié aux US.

avatar YARK | 

Apple Années 84-98 : créateur de Macintosh
Apple Années 98-2001 : créateur d'iMac
Apple Années 2001-2007: créateur d'iPods
Apple Années 2007-2009 : créateur d'iPhones
Apple Années 2009-2014 : créateur d'iPads
Apple Année 2015 : banque.

J'aimais bien au début.

avatar fromdisco | 

A leur place avec 180.000.000.000 de $ je rachèterai les Etats-Unis, je change cette loi des 35% et je revends le pays au qatar

avatar ET80 | 

@fromdisco :
Je crois que tu n'acheterais pas grand chose dds usa avec 180 milliards...

avatar Frederick | 

Petite correction, Apple ne va pas "vendre" des obligations mais va "émettre" des obligations.

avatar fromdisco | 

non je crois que ça devrait s'arranger grâce à Barak : http://www.metronews.fr/info/apple-google-microsoft-obama-veut-taxer-les...

avatar jessy | 

Qu'il paye leurs impôts comme tout citoyen, qui ne peut payer des horde d'avocats fiscaliste !!

avatar Orus | 

Que d'argent, que d'argent. Ce n'est pas la cris pour tout le monde on dirait.
Et pendant ce temps là, le Wi-Fi ne fonctionne toujours pas parfaitement sur nos Mac.
Au moins Google utilise son argent pour faire de la recherche dans de multiples domaines.

avatar skyskysky | 

Effectivement on dit émettre une obligation et il ne faut pas sous estimer le fait qu'avoir un endettement permet de réduire le coût de ses impôts

CONNEXION UTILISATEUR