Tim Cook « profondément blessé » par le reportage de la BBC

Mickaël Bazoge |

Le documentaire de la BBC sur les conditions de travail chez les sous-traitants d'Apple fait, comme on s'y attendait, des vagues du côté de Cupertino. Le constructeur a pu répondre à quelques unes des allégations de l'émission d'actualités Panorama (lire : Pegatron : la BBC dénonce les conditions de travail chez un sous-traitant d’Apple), mais cette fois ce sont des dirigeants qui prennent la parole pour défendre l'honneur de l'entreprise. Tim Cook et Jeff Williams, vice président attaché aux opérations, ont fait savoir aux quelques 5 000 employés de la branche britannique d'Apple à quel point ils se sentaient « profondément blessés » par le reportage de la télévision publique outre Manche.

Dans le courriel signé Jeff Williams, le VP écrit que l'émission de la BBC remettait en cause les valeurs d'Apple. « Comme beaucoup d'entre vous, Tim et moi même sommes profondément blessés par l'allégation selon laquelle Apple aurait brisé la promesse faite aux employés de notre chaîne d'assemblage ou induit en erreur notre clientèle d'une quelconque manière ». Williams précise que les « faits » et la « position » d'Apple ont été donnés à la BBC « à l'avance », sans que la chaîne n'ait reflété ce point de vue : ils sont « clairement absents dans ce reportage ».

Jeff Williams reprend l'explication donnée par le porte-parole de la marque concernant l'exploitation de l'étain en Indonésie, dont « une partie est susceptible de provenir de mines illégales ». Deux choix se présentent à Apple : soit se fournir ailleurs qu'en Indonésie, « une voie paresseuse et lâche » car cela ne changerait rien à la situation des travailleurs de ces mines; soit rester engagé sur le terrain et essayer de trouver des solutions locales. Avec d'autres entreprises technologiques, Apple a aidé à la création du Tin Working Group, et cherche à mettre en place un système d'imputabilité des fonderies, ainsi qu'une traçabilité de l'étain — une solution qui existe déjà en RDC et qui donne des résultats (lire Apple fait le point sur l'emploi de « minerais du conflit » dans ses produits).

Dans son attaque frontale contre Apple, le problème des « matières premières de la honte » était sans doute le segment le plus faible de Panorama car cela concerne toute l'industrie, pas uniquement le constructeur de Cupertino. La partie du documentaire consacrée aux usines dédiées à la fabrication de produits Apple avait plus de poids : heures supplémentaires abusives, emploi de mineurs, privation de papiers… L'attaque fait mal car le constructeur ne cesse de faire valoir son code de bonne conduite et ses audits à répétition sur le terrain.

Grosse fatigue sur une ligne de production d'Apple.

Williams explique qu'Apple emploie 1 400 personnes en Chine qui surveillent les opérations dans les usines des sous-traitants — ils y sont d'ailleurs installés à temps plein, où ils doivent faire état des risques et mauvais traitements éventuels. Cette année, Apple a mené 630 audits approfondis, dont de nombreux entretiens seul à seul avec des employés. « Parfois, les critiques pointent la découverte de ces problèmes comme des preuves que le processus ne fonctionne pas. La réalité est que nous trouvons des infractions dans tous les audits que nous menons, peu importe le niveau de l'entreprise sur laquelle nous enquêtons ».

Le VP aux opérations donne ensuite des exemples des améliorations apportées par Apple dans sa chaîne d'approvisionnement : réduction du temps de travail (93% des sous-traitants respectent la limite des 60 heures hebdomadaires), aide aux employés dont les papiers étaient détenus par des intermédiaires sans scrupules; création de programmes de formation (750 000 personnes ont pu en profiter). Williams réitère la promesse qu'Apple va poursuivre son travail pour améliorer les conditions de travail dans ses usines asiatiques, tout en soulignant qu'aucun autre constructeur ne fait autant.


Source
Tags
avatar Nkz | 

Tim Cook est blessé? Mdrrr il nous prend pour des cons vu la misère les chinois combien ils gagnent?

Je ne dirais pas que Tim est blesser mais plutôt gêner de voir ca et ça la réalité les chinois travaille beaucoup d'heure et gagne une merde.

Tim Cook n'est pas capable d'offrir 1 iPhone ou iPad pour les chinois qui travaille pour Apple. Offrir 1 iPhone ou iPad pour les stars là oui pfff c'est pas parce que c'est le marketing et tout.

avatar jazz678 | 

@Nkz :
J'ai juste 2 questions face à ton commentaire:
- tu vis sur quelle planète ?
- tu as quel âge ?
(Je suis tenté d'inverser l'ordre des questions)

avatar gela | 

@jazz678 :
Et toi ? Je suis tenté de te poser la question à toi.

avatar RDBILL | 

@Nkz :
je crois que les petites mains qui travaillent à fabriquer un iphone se fichent pas mal d'en avoir un !
Ils veulent sans doute plutôt un bon logement. des jours de repos. de la bonne nourriture. du chauffage. des médocs....

avatar johnios | 

De base tous les produits fabriqués par millions par les grandes entreprises sont fait par des ouvriers exploités jusqu'à la moelle, il faudrait être bête de penser le contraire. Les entreprises veulent toujours plus de bénéfices, plus de rendements, donc les ouvriers trinquent et ne peuvent faire autrement.
Il faudrait un mouvement social général de tous les ouvriers en chine pour changer quelque chose, une sorte de mai 68 à la chinoise.

avatar finaleSportivo | 

Le travail des mineurs : ça c'est de la merde.

avatar akaaw | 

@finaleSportivo :
Il n'y a pas que le travail des mineurs qui est une merde! L'exploitation humaine ça c'est de la
Merde. Il faut une prise de conscience collective pour que les choses changent et ça c'est pas
Prêt d'arriver car nous les sociétés tendent de plus en plus vers l'individualisme et l'indifférence !
Quelle honte!

avatar dragao13 | 

J'espère qu'un jour les gens finiront par se réveiller ... et que nos gosses auront plus de couilles que nous pour botter le cul à toutes ces entreprises de merde !!!

Faudra bien exploser ce merdier un jour !

avatar jazz678 | 

@dragao13 :
Si nos gosses continuent d'agir et de

avatar jazz678 | 

@jazz678 :
...et de réfléchir avec leurs c...la prospérité des "ces entreprises de merde" est assurée sur le (très) long terme.
Seules les habitudes de consommation peuvent y changer quelque chose. Mais nous vivons (malheureusement pour toi) dans des sociétés bâties sur des valeurs de consommation. Donc je suis assez pessimiste (ou confiant comme tu veux).
Dans tous les cas ce n'est aucunement lié à la taille des organes génitaux...;0)

avatar Yanouss | 

@dragao13 :
Si tu comptes sur les gosses d'aujourd'hui on est pas sorti de l'auberge

avatar Wolf | 

@dragao13 : Du moment qu'on a nos devices, ou est le problème ?

avatar willymac | 

Mais pourquoi s'en prendra à apple en particulier ???

Samsung, Nokia et autre constructeurs n'ont rien a se reprocher ???

Il aurait été plus intelligent de faire une généralité sur l'horrible condition de travail de ces pays, tout constructeur, automobiles, tech, textiles etc etc...

Plutôt que d'en foutre plein la tronche à apple... il est ou le but à part descendre apple plutôt que dénoncer la réalité de l'emploi catastrophique et inhumain de l'industrie de consommation.

avatar Doky_H | 

C'est précisément ce qui a été fait dans le récent reportage Cash Investigations sur France 2. C'est marrant parce que les cibles principales étaient Nokia, Samsung et Huawei mais on a eu droit aux mêmes commentaires qui se demandaient pourquoi on ne s'en prenait pas à Apple.

avatar sinbad21 | 

Exact. Mais là Apple est prise la main dans le sac. Les prises de vue en caméra cachée chez Pegatron accablent Apple, car dans cette usine on ne fabrique que pour Apple. Et ceux qu'on voit au travail sont plus proches de l'esclavage que du salariat. Effarant : à l'embauche ils ont un questionnaire avec des cases à cocher, et on leur dit au micro oralement que s'ils ne cochent pas les bonnes cases (comme d'accepter de travailler la nuit), ils ne seront pas pris.

avatar phantoom | 

@willymac

Apple est une marque forte. Faire un reportage sur Apple marque forcement plus le consommateur.

avatar willymac | 

C'est bien ce que je déplore... il y a bien d'autre marque forte qui malgré eux (ou non) sont dans la même situation... hélas !!!

avatar bugman | 

@willymac : Il n'y a pas qu'Apple. Nike a eu ce genre de problématique à une époque aussi. Ce que je retiens juste c'est le résultat des actions menées.
Alors pourquoi Apple ? Parce qu'Apple à une bonne image, c'est une société appréciée, qui a la volonté (dit elle) et les moyens de changer les choses. Et puis, c'est bien SON fournisseur (SON choix). Alors, pourquoi pas Apple (sans obligatoirement taper dessus bêtement) ?
On la félicitera et on critiquera les autres pour leurs immobilismes plus tard, ne t’inquiète pas pour ça.

avatar patrick86 | 

"Faire un reportage sur Apple marque forcement plus le consommateur."

Ça ne changera fondamentalement rien au problème global.
Un consommateur choqué par ce que montre ce reportage, en retiendra que "Apple = exploitation", puis il ira consommer ailleurs. Ailleurs mais exactement pareil, en croyant faire une bonne action — totalement illusoire. Dans le prie des cas, il consommera encore plus ailleurs parce que c'est moins cher.

--

"Changer les consommateurs" ne solutionnera jamais le problème, mais ne fera que le déplacer.

TRANSFORMEZ les consommateurs en clients et utilisateurs, pour commencer, ensuite, des habitants de la planète Terre. Puis faites-en des citoyens. Enfin — si vous ne les avez pas tous perdus —, faites-les redevenir des Être Humains Vivants et Conscients.

Un consommateur et un consommateur et ne sera rien d'autre qu'un consommateur : un objet ou une personne qui consomme quelque chose.

avatar daxr1der | 

@phantoom :
Si tu savais il se vend plus de téléphones Samsung que Apple.

avatar Shralldam | 

Ces conditions de travail ne devraient plus exister au 21e siècle. Mais dans ce genre d'affaire, c'est toujours les "usual suspects". C'est un peu facile. Nous sommes TOUS responsables.

avatar warmac33 | 

"Deux choix se présentent à Apple : soit se fournir ailleurs qu'en Indonésie, « une voie paresseuse et lâche » car cela ne changerait rien à la situation des travailleurs de ces mines ; soit rester engagé sur le terrain et essayer de trouver des solutions locales."
Je l'aime bien celle-là : apple reste sur place uniquement pour aider à résoudre le problème de la misère dans le monde, pas du tout parce que c'est bon marché. Ca c'est de la com' !

@ willymac :
parce qu'on peut pas tout avoir : lorsque tu deviens une boîte énorme qui joue notamment sur la qualité, le caritatif (RED), la défense des minorités (gays), la fierté de ses marges auprès des actionnaires, et que la moitié du monde riche possède au moins un de tes produits, c'est toi qu'on va clouer au pilori car ça marquera plus. Surtout que Samsung a aussi droit à son lot de scandales dans ce genre (cf d'autres news sur macg).
En gros si tu montres l'exemple d'un fabricant de bottes pour tortues ninjas articulés vendus uniquement au Guatemala ton reportage aura moins d'impact il faut être clair.

avatar willymac | 

On est bien d'accord... c'est bien ce que je reproche aux journalistes qui ont fait ce reportage... sensation et audience avant la dénonciation réel de ces conditions...

Et le journaliste, ou les journalistes, qui ont réalisé ce reportage... vous croyez qu'ils ont un iBidule ? lol

avatar Smirnov711 | 

Vous me faites rire ! Une immense partie de tout ce que vous mangez ou possédez ont été produit dans des conditions de travail aussi désastreuse ! Est ce que ça signifie que vous les cautionnez ? Je ne pense pas .. Alors arrêtez de pointer les gens du doigts, remettez vous en cause et remettez en cause vos habitudes de consommation.

avatar jipeca | 

Cautionner ? Sans doute non ! j'espère .
Mais il faudrait commencer par cesser de chercher à Apple - puisqu'il s'agit d'eux ici et pas d'autres firmes, concurentes ou pas - des tas de bonnes raisons ou d'excuses.
Il semble que ce qui frappe le plus dans ces post c'est qu'on puisse porter atteinte, a minima, à la bonne foi d'apple.
Et là c'est loin d'etre risible.

Et la réaction du cuistot (cook) est tout autant scandaleuse. Il tient davantage a son image qu'a la santé de ces ouvriers, chinois en l'occurence.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR