Apple : un quatrième trimestre fiscal en fanfare avant le feu d'artifice de la fin d'année

Mickaël Bazoge |

Le quatrième trimestre fiscal d'Apple (le troisième du calendrier) revêt depuis quelques années une importance toute particulière. Le constructeur de Cupertino y révèle l'étendue du succès (ou pas) de la vente de Mac suite à l'opération Back to school (terminée le 9 septembre), et c'est également l'occasion de percevoir les premiers effets du lancement de la nouvelle génération d'iPhone (le 19 septembre, soit une dizaine de jours avant la fin du trimestre). Un quatrième trimestre, c'est aussi le moment de faire le point sur l'année fiscale écoulée; celle-ci s'est montrée particulièrement agitée, notamment pour les ventes d'iPad, en recul sur les deux derniers trimestres.

Image (cc) Franco Folini.
Image (cc) Franco Folini.

Plus besoin de se cacher la vérité : malgré des iPad encore en recul (et au vu des nouveautés présentées durant le dernier special event, il est probable que la tendance ne puisse s'infléchir), ce quatrième trimestre est excellent. « Notre année fiscale 2014 est une année record en tous points, et notamment le plus gros lancement d'iPhone avec l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus », s'enorgueillit Tim Cook. « Avec d'incroyables innovations au sein de nos nouveaux iPhone, iPad et Mac, ainsi que iOS 8 et OS X Yosemite, nous allons aborder les fêtes de fin d'année avec la gamme de produits la plus solide à ce jour. Nous sommes également très enthousiastes au sujet de l'Apple Watch ainsi que d'autres fantastiques produits et services à venir en 2015. ».

Chiffre d’affaires et bénéfice

Apple a généré des revenus de 42,1 milliards de dollars durant son quatrième trimestre fiscal, pour des profits de 8,5 milliards ou encore 1,42$ par action. Pour mémoire, ces résultats avaient été l'an dernier au même trimestre de 37,5 milliards de chiffre d'affaires, 7,5 milliards de profits et 1,18$ par action. La marge s'établit à 38% (+1 point par rapport au T4 de 2013). Les ventes à l'international représentent 60% des revenus de l'entreprise.

L'année fiscale 2014 a été exceptionnelle, avec 183 milliards de revenus, soit 12 milliards de plus qu'en 2013. Apple a vendu 243 millions de terminaux iOS, 19 millions de Mac. Les revenus tirés d'iTunes ont atteint les 18 milliards… plus que les ventes annuelles de deux tiers des entreprises du Fortune 500.

Ventes d’iPhone

L'iPhone fait partie des satisfactions du trimestre : avec 39,2 millions d'unités vendues durant le dernier trimestre, Apple fait bien mieux que les prédictions des analystes (38 millions), et bien évidemment mieux qu'au même trimestre de 2013 (33,8 millions). Durant l'année fiscale, Apple a vendu rien moins que 169,2 millions d'iPhone (150 millions en 2013), soit 590 millions de smartphones depuis 2007. Le chiffre d'affaires en fonction des produits montre clairement que l'iPhone est définitivement — et de loin — le principal poste de recettes chez Apple, tandis que la part de l'iPad se rétrécit sérieusement :

Cliquer pour agrandir

Les iPhone 6 sont sur les bons rails pour être disponibles comme prévu dans 115 pays d'ici la fin de l'année. En plus des nouveaux modèles, les smartphones plus anciens se vendent toujours très bien. Les revenus tirés de l'activité iPhone sont en hausse de 21%.

À l'international, l'iPhone s'est particulièrement bien vendu un peu partout dans le monde, notamment en Europe de l'ouest (+20%), en Amérique Latine et au Moyen Orient (+50%), de 17% aux États-Unis. Sur le terrain de l'entreprise, l'iPhone détient 69% du marché américain.

Ventes d’iPad

Du côté de l'iPad, il ne fallait pas s'attendre à des miracles : le recul des ventes se confirme une fois de plus avec 12,3 millions de tablettes écoulées, soit pratiquement deux millions de moins qu'au même trimestre de l'an dernier. Sur l'année fiscale, le constructeur a écoulé 68 millions d'iPad, ou encore 273,2 millions d'ardoises depuis le lancement de l'iPad de première génération. Apple explique le recul du trimestre par l'anticipation du lancement des nouveaux modèles. Petite satisfaction : au Japon, la tablette a connu une croissance de 46%.

Ventes de Mac

C'est sans aucun doute l'autre satisfaction de ces résultats trimestriels : le Mac se porte comme un charme avec 5,5 millions d'ordinateurs vendus. Le trimestre des vacances d'été est toujours profitable pour le Mac, comme le prouvent les résultats du même trimestre de 2013 (4,5 millions). Mais la gamme d'ordinateurs proposée par le constructeur pour cette saison a visiblement plus séduit qu'à l'habitude. Le Mac n'a jamais eu une part de marché aussi élevée depuis 1995, et s'est montré particulièrement populaire sur les marchés émergents (+40%).

Autres chiffres de ventes

L'iPod va t-il bientôt complètement disparaitre des résultats d'Apple ? Les anciennes vedettes du catalogue du constructeur ne cessent de piquer du nez, avec 2,6 millions de baladeurs vendus, contre 3,5 au T4 2013.

Du côté de l'App Store, Apple a comptabilisé 85 milliards de téléchargements depuis le début de cette aventure, avec une croissance de 36% des téléchargements sur un an. Les revenus de l'iTunes Store dans sa globalité ont atteint les 18 milliards de dollars durant l'année fiscale 2014. Apple a recruté un total de pratiquement 10 millions de développeurs (+22%); les développeurs « entreprises » ont été aussi nombreux à s'enregistrer (+30% sur les douze derniers mois).

Autres données financières

Luca Maestri, l'heureux (on peut l'imaginer…) directeur financier d'Apple se dit ravi de la hausse de 20% du revenu par action (1,42$), ainsi que par le flux de trésorerie (cash flow) généré ce trimestre, qui se monte à 13,3 milliards de dollars. Apple va poursuivre « agressivement » son programme destiné aux actionnaires (au grand bonheur, sans doute, de Carl Icahn) : l'entreprise leur a reversé 20 milliards de dollars durant le seul T4, pour un total de 94 milliards. Le conseil d'administration s'est entendu pour verser 0,47$ par action, des dividendes qui seront versés le 13 novembre.

Après la clôture de la Bourse à New York, les investisseurs s'en donnent à cœur joie :

Pour le premier trimestre fiscal 2015

Sans surprise, le T1 2015, qui correspond au dernier trimestre de l'année, rime avec revenus substantiels et profits en adéquation. Apple prévoit un chiffre d'affaires compris entre 63,5 et 66,5 milliards de dollars et une marge entre 37,5% et 38,5%.

Pour l'avenir, Apple va modifier quelque peu sa manière de présenter ses catégories de produits : l'Apple Watch, Beats, l'Apple TV, l'iPod, les périphériques et les accessoires vont rejoindre le poste « Autres produits », les Services regrouperont iTunes, les logiciels et services, les licences, les apps, ainsi qu'Apple Pay. Au premier trimestre 2015, il n'y aura donc plus que 5 catégories : iPhone, iPad, Mac, Services, et Autres produits.


avatar John Maynard Keynes | 

@bugman

Peut être le fait qu'il ne m'a pas parler de geeks ne faisant pas partie des clients d'Apple (ce que j'ai certainement trop entendu ici).

En premier lieu, il est dommage de passer à côté de l'ensemble d'un argumentaire juste parce qu'une part ne vous plait pas ;-)

En suite, le fais qu'Apple ce soit construit en opposition à la culture Geek n'est pas un fantasme mais une réalité historique, un geek canal historique ne peut que détester Apple et ce n'est pas parce que cette notion est utilisé à tort et à travers par certains qui ne la comprennent pas vraiment qu'elle est pour autant fausse.

Un des pb vient du fait que l'on met tout et n'importe quoi aujourd'hui sous le vocable de geek.

Bref les credo de Jobs sont antinomique avec la culture geek élitiste originel : fermeture, démocratisation, mise sous tutelle de l'utilisateur ...

En tout cas je suis réellement heureux que SMDL est réussi à te faire passer certain messages ;-)

avatar SMDL | 

@bugman :

De rien, c'est un plaisir de voir que ça a été utile :)

avatar Bruno de Malaisie | 

@SMDL :
Très bien illustré.

avatar saji_sama | 

Les chiens aboient, la caravane passe, mais oui ma bonne dame, Apple est en déclin, Apple est mort depuis la mort de Jobs....

avatar MKO | 

Impressionnant !

avatar sqlut | 

"Bien mieux que les prévisions" 39 m pour 38m payes ton objectivité. Un écart de 2,6% par rapport à la réalité. pour Moi leurs prévisions très justes, bien au contraire.

Vous êtes ici pour faire du journalisme ou de l'amateurisme?

avatar Mickaël Bazoge | 
Bravo, tu remportes le prix ronchonchon du jour !
avatar John Maynard Keynes | 

@Mickaël Bazoge

Pas un ronchon, juste un gars qui ne comprend rien à ce qu'il commente et qui veut faire son malin, hélas classique :-(

Une sur-performance de ce niveau sur le consensus de volume, ce n'est pas rien et c'est assez remarquable de la part d'Apple, les outils à la disposition des analystes sont assez performant, un écran de 1,2 M de pièce ce n'est pas rien.

avatar sqlut | 

@ginger: je n'apprécie pas des masses JMK, cependant je déteste encore plus les illettrés.

Amicalement,

avatar Ginger bread | 

@sqlut :
Lol ça fait mal :/

avatar XiliX | 

@sqlut :
Perso, je déteste les impolis.

Bien amicalement

avatar Doctomac | 

L'ère post-PC est en fait l'ère du Mac.

avatar arekusandoro | 

@Doctomac :
Oui c'est pour ça que tout le monde en à un...ha non...

avatar Doctomac | 

Juste comme ça tu peux me redonner la définition de "ère" ?

Par ailleurs, c'était une boutade au vu des ventes du Mac qui se portent très bien, celles de l'iPad qui diminuent un peu (en sachant qu'elles pourraient repartir à la hausse comme ce fut ce cas pour le Mac...), celles du PC qui sont bof bof...

Au passage, ces chiffres montrent à quel point le Mac est quand même un pilier du business d'Apple et que, contrairement aux dires de certains, ce pilier n'est pas prêt d'être démoli par la pomme.

avatar altakz | 

Bravo apple.
Par rapport aux iPad ça va forcément monter avec l'iPad Air 2 et aussi un peu le mini 2 et 3.

avatar arekusandoro | 

@altakz :
Le mini 3 c'est exactement le même avec Touch ID et 100$ de plus...ceci étant les résultats sont juste dingue

avatar Pommeduverger | 

Résultat très impressionnant ! L'iPhone et le Mac sont clairement en grande marche ! L'iPod de toute façon est un produit totalement mort et l'Apple watch va prendre le relais sur ce segment.

En revanche l'iPad m'inquiète ! Je fais confiance à l'iPad air 2 pour attirer de nouveaux clients mais l'iPad mini 3 c'est clairement n'importe quoi.

Je pense qu'une nouvelle vague d'acheteur va arriver pour l'iPad car les utilisateurs d'iPad 2 et 3 arrivent au bout de la durée du cycle de renouvellement de leur machine.
J'ai un iPad 3 je pense changer cette année.

avatar Manao | 

Pas tout à fait d'accord. Nous sommes malheureusement toujours attentifs aux seuls résultats financiers qui font montre d'une santé outrancière. Et si ce n'était pas le seul indicateur. Après tout, on n'épouse pas la mariée uniquement parce qu'elle est riche ;)

Allez, je tente de glisser quelque autre unité de mesure.

La qualité de ses produits n'est pas aussi élevée que ne le laissent entrevoir les résultats financiers. Aucun des phones que j'ai eu entre les mains, aucun n'a été le produit exemplaire que j'étais en droit d'attendre. Boutons défectueux, batteries délirantes… design de l'iPhone 6 qui fait penser à du Samsung. Bref.

Moi je préfèrerai largement des produits de bien meilleure qualité, soignés, irréprochables ! Seul le Mac tire son épingle du jeu (sans être exempt de tout reproche) mais il n'est plus la priorité stratégique de Cupertino. Dommage.

Alors ces chiffres, moi, je m'en cogne un peu le bas du coquillart. Tant mieux pour ceux qui ont des actions à faire valoir. Et je me dis même qu'Apple devrait revenir sur sa qualité légendaire et cesser cette course folle au dividendes.
Plus le château est grand, plus il est difficile à défendre ;)

avatar saji_sama | 

@Manao :
Euh tu as fumé quoi, j'en veux !!
Depuis quand la qualité Apple laisse a désirer?

avatar Manao | 

@saji_sama : M'en reste plus ;)
Mais je te sors la liste si tu veux ;)

avatar saji_sama | 

@Manao :
Ce que je veux dire c'est que si tu penses que la qualité se dégrade c'est surtout du fait du design et des critères de matériaux (donc le paradigme Jony Ive), finesse, légèreté, sont les nouvelles prérogatives, maintenant l'iPhone n'est plus en verre (comme le 4), les chanfreins ont disparus (comme le 5).
Maintenant si tu veux des produits en plastic ou du style du MacBook Blanc, c'est un autre choix aussi

avatar Dwigt | 

C'est quand même dingue cette fixation sur Jony Ive de la part de certains. On aurait presque l'impression qu'Ive est un des hommes les plus détestés sur cette planète, et qu'il ne peut pas sortir dans la rue sans qu'il y ait des gens pour lui cracher au visage ou lui jeter le contenu d'un pot de chambre. Comme si c'était un gourou, un charlatan qui imposait ses choix à une entreprise de plusieurs de dizaines de milliers de personnes après avoir hypnotisé Tim Cook et le reste des dirigeants.

avatar jazz678 | 

@Manao :
Comme arguments foireux on a vu pire...
Malheureusement pour toi les résultats financiers sont les seuls qui vaillent. Ils prennent en compte entre autres la qualité des produits proposés par Apple. Les gens achètent parce que ce sont de bons (et beaux) produits de qualité. Sur ce point je pense qu'il n'y a pas grand chose à dire. Mais on peut chipoter;0)...

avatar Manao | 

@jazz678 : Non c'est assez censé de mon point de vue. Je ne dis pas que les produits Apple sont mauvais tu auras remarqué ;)

Quant aux indicateurs financiers, et bien ils parlent des résultats financiers. C'est un ensemble. Les produits, la communication, le marketing… ils ne traduisent pas la qualité des produits.

Petite liste :
- iPhone 4 : bouton "home" en panne sans parler des problèmes de réception.
- iPhone 5 : problème du bouton on/off et problème de batterie.
- iPhone 6 : châssis instable (à côté du bouton "home", ça branle un peu). Design douteux. Une amie qui est pas trop branché Tech qui me demande si je suis passé chez Samsung ? ;)

Bon j'arrête là. Côté Mac. Jamais le moindre soucis.

Alors ouais, je me permets d'apporter un avis personnel. Et… pas de bol, je n'ai qu'à poser la question autour de moi pour lister sensiblement les mêmes problèmes sur les iPhone. Donc je le redis, les chiffres financiers c'est juste bon pour parler de la boîte, pas des produits.

avatar saji_sama | 

@Manao :
Les résultats financiers se sont les résultats des produits Apple et de la satisfaction client chiffrées, maintenant tu peux dire aussi que tout les clients Apple sont des moutons qui se font tondre, j'ai envie de dire et alors? Au pire les gens sont des moutons, au mieux ils plébiscitent les produits Apple

Pages

CONNEXION UTILISATEUR