Tim Cook, un patron de « temps de paix »

Florian Innocente |

Plus consensuel, plus posé, plus impliqué dans la vie d'Apple au sens large… le Wall Street Journal a dressé un portrait de Tim Cook en comparant sa méthode de direction à celle de Jobs. Le quotidien s'est appuyé sur des témoignages (anonymes) qui lèvent un peu le voile sur l'approche de Cook.

Sur la manière de conduire le navire Apple, Cook est décrit par un ancien employé comme un PDG de « temps de paix » par opposition à un PDG de « temps de guerre » pour Jobs. L'entreprise est devenue puissante et n'a plus grand chose à voir avec celle des années 90 dont beaucoup prédisaient la fin. Le conflit continue avec Samsung mais un armistice a été signé avec Google.

Crédit : downloads4mac

Tim Cook est plus accessible, plus mesuré dans ses propos et dans ses relations avec les gens, poursuit l'article. Là où un Jobs aurait recalé sans ménagement des projets présentés, Cook sera moins tranchant, encourageant les gens à creuser une idée, peut-être pas encore très carrée, mais présentant un potentiel. Cook serait moins cassant, moins prompt à dire « non », ce qui à l'inverse ne gênait aucunement son prédécesseur.

Pour autant, ce n'est pas nécessairement vu comme un défaut. Apple a grandi et que son portefeuille de produits s'élargisse n'en est qu'une conséquence logique. Jobs n'aurait peut-être pas procédé différemment et donné aussi son feu vert à des projets capables d'emmener son entreprise sur d'autres terrains.

Cook délègue davantage à ses lieutenants, expliquent d'autres personnes. Il y a moins cette volonté d'opposer les gens comme savait le faire Jobs, mais plutôt d'arriver à des décisions collégiales, quitte à ce que cela ralentisse certains développements. Mais au moins, l'effort est plus collectif. On l'a vu d'ailleurs lorsque les pôles logiciel et design/interface ont été réorganisés autour de Ive et Federighi. Ou lors des keynote où chacun vient à tour de rôle jouer sa partition.

Autres éléments différenciateurs, la manière dont Apple a accru ses efforts et les a rendus plus visibles encore pour défendre certaines causes : environnement avec par exemple une pub à laquelle Cook a prêté sa voix, lutte contre les discriminations, lutte contre le SIDA, etc. Non que Jobs était fondamentalement imperméable à ces questions mais il était avant tout focalisé sur les produits et peut-être moins sur le rôle social et politique d'Apple.

À ce titre, aucun produit foncièrement nouveau n'est sorti d'Apple sous la direction de Cook — excepté la grosse surprise du Mac Pro. Il faudra attendre certainement cet automne pour qu'arrivent les premiers produits de l'ère Cook.

On apprend surtout que le PDG entend renforcer le conseil d'administration en faisant entrer des personnalités supplémentaires. Aujourd'hui, ce conseil compte 8 personnes (Cook compris), toutes arrivées sous la direction de Jobs et parmi eux des fidèles de l'ancien patron. Six membres aussi ont la soixantaine au minimum et quatre sont là depuis au moins dix ans. On n'en saura pas plus sur les intentions de Tim Cook, s'il compte par exemple féminiser cette instance qui n'a qu'une seule femme à bord, ou s'il cherche certains profils en particulier.

Crédit : Matthew Zagaja
Tags
avatar Birthofaguru | 

Cook c'est un peu le François Hollande d'Apple. Consensus, usine à gaz, gouvernance partagée, etc.

avatar jojo5757 | 

@Birthofaguru :
Rien a voir !!!!

avatar saji_sama | 

@Birthofaguru :
Ahah essaye encore, Cook est clairement a la hauteur

avatar boubloux | 

@Birthofaguru :looool y'a une différence entre un homme qui fait des consensus et qui fait prévue d'intelligence comme tim Cook et l'autre flanby débile

avatar Anthanagor | 

@Birthofaguru :
Cook, lui, est a la hauteur, il a les épaules et il est bon, on le voit grâce aux résultats...
Hollande quant a lui n'a clairement pas les épaules, il ne fait rien si ce n'est aggraver la situation actuelle, il est tout simplement mauvais, on le voit grave aux résultats... :)

avatar Switcher | 

@ Birthofaguru

Non. François Hollande adorerait obtenir les résultats de Tim Cook.

Nuance.

avatar iRobot 5S | 

@Switcher :
La différence c'est que cool a hérité d'une entreprise en bonne état, Hollande a obtenu un pays en mauvais état, sinon question caractère ils se ressemblent.

avatar iRobot 5S | 

@iRobot 5S :
Cook

avatar marenostrum | 

il était pas obligé de le prendre, s'il était en mauvais état.

avatar iRobot 5S | 

@marenostrum :
Tu aurais préfère qu'il le laisse aux mains de l'autre ?

avatar Tchobilout23 | 

Dommage .. Article un peu court.. Je reste sur ma fin.

avatar colossus928 | 

Ca reste rare, mais pareil.

avatar baptistecanazzi | 

Tout à fait d'accord... !

avatar mirando | 

Marrant le 3 eme drapeau devant Apple. Ça fait longtemps?

avatar Link1993 | 

@mirando :
C'est une histoire de gay pride californienne. Apple la supporte officiellement avec ce drapeau.

avatar Julien | 

Non un Hollande il n'y en a qu'un seul exemplaire et heureusement mais malheureusement pour nous il est a la tête de notre pays ... Tim COOK a la tête de la France avec les mêmes résultats financiers qu'Apple je signe immédiatement.

Blague à part on jugera Tim COOK lorsqu'un nouveau projet matériel Apple sera lancé pour le moment, il a juste effectué de la MAJ matériel rien d'extraordinaire à gérer ... Mais nul doute qu'il va gérer cela d'une main de maître l'avenir nous le dira ...

avatar Lestat1886 | 

@Jul21 :
Je le penses aussi. Même au niveau logiciel, iOS 8 et Yosemite sont un très bon signe. Par contre, j'ai du mal a être enthousiaste sur une iwatch...

avatar jackhal | 

Bah la différence entre Hollande et Tim Cook, c'est qu'il y en a un qui ne sélectionne que des profils AAA et l'autre qui doit faire avec des des profils F en millions d'exemplaires et qui en plus sont persuadés d'être des profils A (ou mieux).

avatar mirando | 

Normalement c'est la pomme le 3ème drapeau.

avatar iRobot 5S | 

@mirando :
Il est surtout plus haut que les autres

avatar daxr1der | 

@Switcher :
Et toi tu reverai d'avoir ce de hollande :-)

avatar colossus928 | 

euh...

avatar Eurylaime | 

Tim Cook a donné son accord pour le iPad mini, ce qui est loin d'être négligeable.

avatar marenostrum | 

la même chose que samsung. jouer sur les tailles des écrans.
en plus Jobs lui a laisse du boulot (des projets dans les cartons) jusqu'à la retraite. sauf si ça ne marche pas, on va voir sa capacité de changer le cap.

avatar Florian Innocente | 
De mémoire c'est Jobs qui a donné son accord pour l'iPad mini, sur l'insistance d'Eddy Cue qui avait testé de petites tablettes Samsung.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR