Des perquisitions chez Apple France et plusieurs grossistes

Christophe Laporte |


L'Autorité de la concurrence mène une vaste enquête sur Apple. Elle s’intéresse particulièrement aux relations contractuelles entre la filiale d’Apple en France et ses principaux grossistes et distributeurs. Cette enquête fait suite à la plainte déposée par eBizcuss en avril 2012 (lire : eBizcuss attaque Apple en justice [MàJ]). Le revendeur avait attaqué Apple pour abus de position dominante, abus de dépendance économique et concurrence déloyale.

C’est dans ce contexte que l'Autorité de la concurrence a effectué une perquisition la semaine dernière chez Apple France ainsi que chez ses principaux grossistes et distributeurs dans l'Hexagone. Mac4ever précise que Techdata et Ingram ont également reçu la visite de la brigade de répression des fraudes.

Parmi les griefs faits à Apple, il lui est souvent reproché de privilégier ses réseaux de distribution à celui de ses partenaires. eBizcuss se plaignait par exemple de ne pas avoir été alimenté en iPad 2 et en MacBook Air, alors que ces deux produits étaient les fers de lance de la gamme Apple (lire : eBizcuss en conflit avec Apple).

Une enquête peut en cacher une autre pour Apple. Les Echos rapporte que l’App Store est également dans le viseur du gendarme de la concurrence. L’année dernière, Apple avait fait évoluer les différents paliers tarifaires de l’App Store sans prévenir personne. Le Groupement des Éditeurs de Service en Ligne (GESTE) s’était ému de cette décision unilatérale, réalisée sans la moindre concertation (lire : Presse : le GESTE contre l'augmentation des tarifs sur l'App Store). Là encore, pour l’autorité de la concurrence, il est question de savoir si ‘Apple n’abuse pas de sa position pour imposer aux développeurs d’applications des conditions économiques qui les empêchent de vivre.

Contacté par nos soins, Apple ne nous a pas répondu pour l'instant.

avatar RedMak | 
"il est question de savoir si ‘Apple n’abuse pas de sa position pour imposer aux développeurs d’applications des conditions économiques qui les empêchent de vivre." N'importe quo!
avatar macbook60 | 
Il abuse les gens C normal qu Apple vendent ses produit en priorité dans leurs magasins
avatar Anonyme (non vérifié) | 
la loi exige une égalité de traitement pour l'ensemble des revendeurs et clients. Il est évident qu'Apple privilégie son réseau interne sans vouloir proposer des solutions viables à ses revendeurs. Le client pense être privilégié jusqu'au jour où il n'aura plus le choix car il n'y aura plus de concurrence.
avatar iPekka | 
@macbook60 Merci pour nos yeux.
avatar macbookintel | 
Ils ont eu plus d'un an pour faire le ménage avant les perquisitions... elle est pas belle la vie ?
avatar poulpe63 | 
D'un côté, on peut dire qu'Apple fait ce qu'il veut : la concurence, c'est surtout ce qu'il y a en face => écosystème Googleplay/Android, Windows/Microsoft, etc...
avatar foudeapple | 
@RedMak cette vérité te dérange ?
avatar studdywax | 
@macbook60 Non ce n'est pas normal, si Apple a des revendeurs privés dont beaucoup ont assuré et assure encore la proximité avec le public où il n'y a pas d'Apple Store et qui disposent de très bon conseillés et techniciens, il faut qu'ils assument afin que leurs produits soient disponible pour tous et partout. En France c'est la loi. It's a law !
avatar damiendu83600 | 
J'espère que la commission tombera sur apple pour les prix de l'app Store parce que je ne l'ai toujours pas avalé l'augmentation de 10 centimes.
avatar fosterj | 
oui il faut un peu ré-equilibrer la balance ..
avatar Silverscreen | 
Si Apple veut vendre en Europe et en France, qu'elle se conforme à nos lois. Outre le montage complètement foireux qui fait des Apple Store français une filiale qui perd de l'argent et ne paye donc pas d'impôts sur les bénéfices, la concurrence déloyale avec son propre réseau de Premium Reseller a l'air quand même manifeste… eBizcuss avait sûrement d'autres problèmes financiers mais les différences de traitement entre Apple Stores, gros réseaux type FNAC et revendeurs plus petits m'a toujours parue relativement évidente…
avatar inoga | 
@damiendu83600 : 'J'espère que la commission tombera sur apple pour les prix de l'app Store parce que je ne l'ai toujours pas avalé l'augmentation de 10 centimes.' C'est une blague ???
avatar beenouze | 
Je me bouche le nez... C'est la grosse boutique avec des grosses rangers qui écrase littéralement ceux qu'elle croisent. Partenaires ? Laissez moi rire ! Pensez à tous les salariés de ces distributeurs qui pensaient être "partenaires". Elle pense être au dessus des lois... Des cafards quoi. Le pot de terre contre le pot de fer, comme toujours. Tous ce que je retiens de l'histoire de la pomme c'est qu'elle a eu une période bien noire et qu'elle a failli sucer les cailloux, ils ont la mémoire bien courte. La roue tourne, elle finira par s'étouffer avec ses milliards. Il y aura toujours quelques fanatiques qui vont venir la défendre ici ou ailleurs... Je ne voue aucun culte pour cette boîte, elle fait de bons produits, ça s'arrête là... Elle est comme les autres Samsung, Microsoft, Google, Sony, pas mieux !
avatar Topaloff | 
@macbook60 Non ce n'est pas normal. Apple impose à ses revendeurs agréés une référencement minimum de 90% de matériels Apple dans ses rayons. Autant dire que les produits qu'il leur fournit est leur source économique majeure. Si Apple ne livre pas, c'est la mort du magasin, par asphyxie.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Apple impose ses normes dans ses boutiques, c'est son droit, mais quand elle impose ces normes chez ses APR (qui ne sont pas franchisés) sans assumer les coûts que cela entraîne, cela explique sans doute la chute de certains. ICLG-Ebizcuss, Youcast, la Hollande (34 APR), à qui demain ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
cherchez un revendeur sur le site d'Apple, vous verrez que tout est fait pour vous envoyer sur l'Apple Store. Soit Apple décide que les APR ne sont plus des revendeurs et partenaires, soit elle pratique l'égalité des chances.
avatar fromdisco | 
@ macbookintel : non ils ne peuvent pas faire le ménage. Ce sont des pièces comptables qu'ils recherchent (Par exemple, si un grossiste à commandé des MBAir à la même date que eBizcuss et que ce dernier à été livré 3 mois après le grossiste, c'est forcement que l'un est privilégié par rapport à l'autre !)
avatar regsam | 
Si cela continue comme cela , Apple quittera la France et nous commanderons par internet. C'est ce qui pend au nez de ce gouvernement imbécile.
avatar patrick86 | 
@ pomitou : Non, vas ici http://www.apple.com/fr/buy/ Tu y trouveras (à droite) une zone nommée "Trouver un revendeur". ;)
avatar Hideyasu | 
@damiendu83600 : 'J'espère que la commission tombera sur apple pour les prix de l'app Store parce que je ne l'ai toujours pas avalé l'augmentation de 10 centimes.' Bah sa alors ... Les développeurs gagnent plus avec cette augmentation, t'es prêt à payer des centaines d'euros un produit & tu te plains pour quelques centimes ? :/
avatar beenouze | 
@regsam Ce qu'il ne faut pas lire, c'est avec ce type de "raisonnement" que les grands groupes piétinent allègrement les lois. N'oublie jamais que le petit artisan crache ses impôts jusqu'au sang car il ne dispose pas d'une armée d'avocats pour lui border des feintes de margoulins en col blanc... Ils se régalent sur notre dos, ne l'oubliez pas, parce que le fisc ne nous oublie pas lui. Je désespère du manque de discernement dont font preuve nos chers con-citoyens...
avatar peated | 
@regsam Perso l'AppleStore est à 350 bornes. Donc si Apple se casse je continuerai a acheter, si je continue, à la FNAC le même produit mais 5% moins cher. Ce que je fais depuis bientôt 8 ans.
avatar joneskind | 
@iPekka : Tu voulais sûrement dire pitié ? Pitié pour nos yeux !
avatar joneskind | 
@studdywax : Complètement +1
avatar joneskind | 
@regsam : C'est toi l'imbécile. Le gouvernement fait son boulot. Récupérer les tunes là où elle peut et accessoirement faire respecter les lois et protéger les emplois. Il n'y a pas de raison que les PME soient toujours les mêmes à payer les taxes pour que les multinationales s'en mettent plein les fouilles. Par ailleurs si les gouvernements précédents n'avaient pas doublé la dette du pays on en serait pas là.
avatar joneskind | 
@beenouze : +1
avatar Shimomura | 
Le gouvernement Hollande est composé d'une belle brochette de "mouches à merde".
avatar joneskind | 
@Shimomura : Les mouches à merde font ce qu'elles peuvent avec l'étron que leur a laissé Sarkozy.
avatar beenouze | 
@Shimomura Je dirais même plus, gauche ou droite, les mouches ont la même origine... Les toilettes de l'ENA. Réveillez-vous, on nous endors, on nous gave de beaux discours bien moisis... On est dans une moise noire... Mais pas pour tous hein.
avatar RedMak | 
@foudeapple : Je suis développeur ios alors je sais que c'est pas vrai.|
avatar Freephone | 
Il étai temps que cette info arrive ici, pour un site spécialisé dans l'actualité Apple c'est étrange non?
avatar wildtiger | 
Elle est bien belle l'image d'Apple... Hier c'était Microsoft, aujourd'hui Apple, demain ce sera un autre monstre : la roue tourne.
avatar Shimomura | 
@joneskind elle a bon dos la crise, tout comme Nicolas Sarkozy. Hollande est une machine à promesses dont les rouages se sont arrêtés de tourner le soir de son élection. Qu'il s'agisse d'Apple ou de n'importe quelle autre entreprise, elles ne font qu'utiliser un système mis en place avec l'aval de l'ensemble des états du monde. Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt. Les hommes politiques, tous partis confondus, ne sont qu'un panier de crabes dont la seule activité se résume à trouver des boucs émissaires pour justifier leur médiocrité et leur cupidité. Es-tu naïf au point de croire que les fleurons de l'industrie française n'utilisent pas les mêmes pratiques d'évasion fiscale ? Audit financier de Renault, Peugeot, Citroën, Airbus, ... ? Une utopie.
avatar elise | 
@Shimomura +++++++++++++++
avatar en ballade | 
@macbook60 : Illégal
avatar en ballade | 
@regsam : C'est grave?
avatar Iteck | 
Apple est une boîte qui fait de bons produits, hard et soft... Point. Pour le reste, Apple est une grosse boîte, qui comme la plupart des grosses boites, essort ses employés et ses "partenaires" jusqu'à la dernière goutte, triche avec les lois et les impôts à grand coup de montages fiscaux et autres savantes subtilités plus ou moins propre... Apple est donc bien une société dans "l'air du temps", animée par cet esprit qui écœure de plus en plus de gens tout en en séduisant de plus en plus aussi... Société de schizophrènes !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@iTeck Entièrement d'accord avec toi. Mais est ce une raison pour laisser faire ? Le consommateur est à la fin la victime de ces stratégies.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
La question qui vient à l'esprit, c'est : "Pourquoi un aussi bon produit - le Mac - est représenté par une marque aussi peu scrupuleuse" ? Le Macintosh qui "résistait encore et toujours" à l'envahisseur Microsoft, était novateur, intuitif, ludique et "révolutionnaire" comparé à l'empirique et statutaire usine à gaz Windows. Et pour avoir travaillé dans la distribution informatique, j'ai constaté qu'Apple a été presque "adorable" avec ses revendeurs et ses clients quand ses parts de marché et sa situation économique étaient au plus bas. Mais c'était il y a longtemps et la situation a bien changé ! Quel paradoxe : Apple fait toujours de beaux objets avec un excellent OS, mais son attitude dominante et son absence de vertu lui ont fait perdre son plus grand capital : La sympathie. Car force est de constater que l'éthique et le respect ne sont pas les valeurs phares de la Pomme, loin de là : - Contrats d'experts Apple et de revendeurs dénoncés du jour au lendemain et sans justification, - Partenariat intenable tant du point de vue des marges que des exigences logistiques, - Non respect des lois sociales, fiscales et économiques, quasiment en toute impunité… Mais leur stratégie de rentabilité immédiate finira, sans aucun doute, par leur revenir comme un sévère retour de manivelle !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Pépin Tout à fait d'accord. Pour se développer, Apple a suivi les règles et a créé des équipes pour chaque pays. Ils ont mis le paquet en embauchant et cela a eule succés que l'on connait. Une fois cette réussite établie, ils ont petit à petit réduit les effectifs et regroupant les prises de décision à Londres, puis à Cupertino. Et allez demander à des décideurs à Cupertino de tenir compte des règles Françaises !

CONNEXION UTILISATEUR