Apple annonce le versement de dividendes et un programme de rachat d'actions

Anthony Nelzin-Santos |
À quelques minutes du début d'une conférence de presse qui devrait préciser cette décision, Apple a annoncé qu'elle verserait désormais des dividendes à ses actionnaires et qu'elle allait procéder à un programme de rachat d'actions.

Le dividende trimestriel sera de l'ordre de 2,65 $ par action et sera versé à partir du quatrième trimestre fiscal 2012, qui commence le 1er juillet prochain. C'est la première fois depuis 1995 qu'Apple versera un dividende à ses actionnaires, signe que l'ère Steve Jobs est bien finie : la légende veut que le co-fondateur de la société eût été viscéralement opposé à cette pratique. Cette pratique permet néanmoins de « fidéliser » les investisseurs et de rendre l'action moins sensible à leurs éventuels caprices. Les cadres d'Apple (hors Tim Cook) sont aussi concernés par cette décision, qui doit aussi les retenir de partir à la concurrence. Selon Peter Oppenheimer, directeur financier d'Apple, le versement d'un dividende devrait permettre d'écouler 45 milliards de dollars sur trois ans. Cette décision doit être confirmée par le conseil d'administration de la société.

Un conseil d'administration qui a d'ores et déjà autorisé le lancement d'un programme de rachat d'actions à hauteur de 10 milliards de dollars à partir du 30 septembre 2012, date du début de l'exercice fiscal 2013 d'Apple. Ce programme, qui sera conduit sur une période de trois ans, est officiellement conçu pour renforcer la valeur de l'action dans les procédures internes d'attributions d'options. Comme le versement d'un dividende cependant, il renforce la valeur de l'action Apple pour les investisseurs : Apple rachète ici l'équivalent d'1,8 % de ses actions à leur dernier cours public, autant d'actions qui ne seront plus en circulation, augmentant la valeur de celles qui restent. Ce mouvement est néanmoins d'une ampleur extrêmement limitée dans les conditions actuelles.

« Nous avons utilisé une partie de nos liquidités pour investir en augmentant nos dépenses de recherche et développement, par des acquisitions, des ouvertures de boutiques, des immobilisations d'actif dans notre chaîne de fournisseurs et le développement de notre infrastructure. » déclare Tim Cook, le CEO d'Apple, qui assure que ces mouvements continueront. « Même avec ces investissements », poursuit-il, « nous avons toujours un bas de laine en cas d'occasion stratégique et suffisamment d'argent pour les opérations quotidiennes. », suffisamment pour s'offrir le luxe de verser un dividende et racheter des actions. Il est vrai que cette politique devrait être neutre voire rentable pour Apple : les 55 milliards de « dépenses » annoncés sont potentiellement financés par les seuls intérêts et la croissance de sa masse actuelle de liquidités et de son action, rendue encore plus attractive, sur ces trois prochaines années.
Tags
#AAPL
avatar mika1204 | 
@Eclipse80 : plutôt d'accord avec toi. Attendons de voir. Je ne pense pas qu'Apple sera moins innovatrice sans ce paquet de cash. SJ qui se retourne dans sa tombe? J'en suis pas si sur que ça. On peu imaginer TC et SJ en avoir causé ensemble. Je vois mal le nouveau CEO trahir le co-fondateur de la boite sur ce sujet.
avatar zearnal | 
@FTBZ ainsi que renforcer la valeur de l'action, comme précisé en fin d'article, par le mécanisme qui fait que tout ce qui est rare est cher (plus rare, donc plus cher etc ...). Au niveau des dividendes, après tout pourquoi pas, si Cook arrive à contenir les appétits voraces et sans limites de toute la clique financière, car le danger est bien là : La prise de pouvoir total des financiers au détriment de l'investissement et de l'innovation. HP en est l'exemple le plus flagrant, et le plus terrifiant. J'espère de tout cœur que Cook saura ne pas reproduire les erreurs du passé.
avatar Orpioo | 
Racheter des actions je comprends, donner des dividendes aux actionnaires, je comprends. Mais faire les deux, je comprends moins.
avatar Tchak | 
ça c'est un projet industriel ambitieux et innovant !!! Est-ce que ça veut dire qu'il n'y a plus de grandes innovations dans les tuyaux (je veux dire qui font l'ouverture du journal de 20h comme l'iPhone ou l'iPad) ? Parce que iPhone et iPad c'est quand même une déclinaison du Newton datant des années 1990, et là je ne vois pas trop...
avatar MacGyver | 
@guigus31 cherche et tu comprendras
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Donc si ça augmente le prix par action, ça signifie que Tim Cook va être encore plus riche quand il obtiendra ses 10 millions d'actions c'est ça ? https://www.macg.co/news/voir/213812/tim-cook-1-million-d-actions-sous-condition Non pas que je pense que ce soit sa seule motivation, mais les dirigeants d'Apple ont (presque) tous eu le même genre de deal à la mort de Steve si je ne m'abuse ? Et ils vont donc tous être plus riches quand ils obtiendront leurs actions ?
avatar MacGyver | 
incroyable, des gens qui veulent devenir toujours plus riches ca c'est un scoop
avatar Nesus | 
@phantoom : Tu as raison. Il y à déjà 40 milliards qui vont partir ailleurs que dans l'innovation. Apple n'a absolument plus besoin d'actionnaires. Elle est largement suffisamment puissante pour s'autofinancer. Malheureusement Tim est un financier. C'est dans sa tournure d'esprit et c'était prévisible. Seul une personne avec une très forte volonté et une paire de couilles pouvait faire l'impasse sur le système. Steve est bien mort.
avatar Francis Kuntz | 
On va vite savoir si le système tient la route. D'ici 2 ou 3 ans s'il y a une grosse baisse de qualité des produits, on saura que les actionnaires ont pris le pouvoir ...
avatar Gueven | 
La fin d'une époque :( Seul SJ pouvait résister à la pression des investisseurs. Pauvre Tim Cook.
avatar Apple92 | 
@DarKOrange : n'exageres pas quand même.
avatar philus | 
Réfléchissez un peu avant de dire n'importe-quoi. Apple va verser à ses actionnaires 45 milliards de dollars sur 3 ans. Ils font actuellement de l'ordre de 30 milliards de dollars de bénéfice par an, soit 90 sur 3 ans. Vous croyez que leur 'trésor de guerre' va en souffrir ? Ils sont tout simplement arrivés à un tel niveau de trésorerie qu'ils sont quasiment à l'abri de tout et peuvent acheter tout ce qu'ils veulent. Ca ne sert donc à rien de rajouter du cash aux 100 milliard de réserves. Dans ce cas, quoi de plus normal que de récompenser les actionnaires qui leurs ont fait confiance depuis si longtemps sans aucun retour... De plus, 2,65 $ par trimestre, ça fait 10,6 € par an, soit un taux de 1,8 % (pour une action à 585 €). Vous placez votre argent à 1,8 %, vous ? C'est moins que le livret A....
avatar Apple92 | 
Quand on immobilise 15000 euros dans le capital s'une boite, on attend un minimum de ROI, sous forme de dividende souvent, ou de plus value.
avatar JB | 
De manière générale, autant verser des dividende est logique pour une société cotée, autant le rachat d'action reste pour moi une aberration démontrant la dérive du système de son objet (trouver des financement contre une part des bénéfices générés) vers le passage de la priorité des sociétés vers la satisfaction des actionnaires plutôt que le succès d leur entreprise et leur pérennité... Adieu Steve...
avatar Le docteur | 
Vous allez voir comment ils vont les "fidéliser actionnaires. Appl
avatar java2412 | 
Mon opinion concernant cet annonce pour répondre à quelques questions: i) a priori cela constitue un mauvais signal envoyé au marché, car cela montre le manque de débouché pour l'entreprise, en gros quand une entreprise ne peut pas investir son cash à un taux de rendement supérieur à son coût du capital il vaut mieux rendre le cash aux actionnaires. Pour une boite qui est censé être innovatrice c'est inquiétant. C'est ce qui est arrivé à Microsoft en 2004 si je ne m'abuse, et ça a marqué le début d'un déclin de la valeur de l'action. De plus, en l'absence de débouché, plutot que de placer ces fonds dans des obligations d'état US (qui rapportent rien) autant le distribuer, sinon avec l'inflation; , il y a destruction de valeur pour les actionnaires=> à relativiser car la montagne de cash peu sans doute diluer ce raisonnement ii) verser des dividende constitue aussi un signe positif en l'avenir; car si la boite est inquiet sur ses perspective, elle aurait tendance à garder un bas de laine, mais cela va forcer Apple a continuer a verser ce dividende, ou du moins le meme yield tous les ans sous peine d'envoyer un signal négatif en cas de réduction du ratio de distribution (effet cliquet) iii) le rachat est qqch de plus exceptionnel qui n'entraine pas d'effet cliquet, et il est sans doute expliqué en partie par les octrois d'actions aux dirigeant (pour en donner à Cook, la boite doit en racheter sur le marché) iv) au niveau du contrôle, cela ne change rien, le contrôle appartient aux actionnaires per se. Ceux qui vont participer perdront des % de controle. Apple ne se controle pas elle même. Et puis 1,8% de la capitalisation sur 3 ans, c'est pas énorme
avatar Le docteur | 
Apple, c'est fini.
avatar codeX | 
@philus Merci de ramener les choses à leurs justes valeurs parce que ça partait grave en vrille. Il y en a qui ferait mieux de penser à leurs économies plutôt qu'à celles d'Apple. Ils vont bientôt en avoir besoin.
avatar java2412 | 
Et 60-70% de leur cash est offshore... ça devient interessant... http://www.zerohedge.com/news/apple-announces-10-billion-share-repurchase-program-265-quarterly-dividend-plans-spend-45-billi
avatar Orus | 
Steve Jobs n'est plus là pour tenir la barre. Et voilà, tout va aller de travers. Le panier de crabes s'agite, chacun veux sa part du gâteau. Il n'aura pas fallu longtemps.
avatar klxy77 | 
Quand je lis certain commentaires .... Sans commentaires
avatar Tnt1701 | 
Ce n'est pas la fin d'Apple, il leur reste encore 45 milliards de $ plus encore toute la valeur qu'ils vont prendre d'ici ce qu'ils aient donné ces 55 milliards dans 3 ans
avatar DarKOrange | 
@Philus et Apple92 Et passer de 80$ à 600$ en 2 ans c'est pas une récompense ni un ROI ? les dividendes ne servent à rien sinon à pervertir le système.
avatar r-a-p-h | 
Je comprend vraiment pas vos réactions, je trouvais ça inacceptable que apple avec les profits qu'elle fait, ne reversé pas de dividende. en plus tout ça est financé par les intérêts. ça serait bien d'avoir d'autre commentaire que de prolo qui capte pas grand chose à la finance ...
avatar Apple92 | 
Oui d'autant plus que c'est avant impôt ! Les dividendes sont très lourdement taxés.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR