Pegatron impliqué dans l'affaire de corruption

Anthony Nelzin-Santos |
Dans l'affaire de corruption qui touche un cadre d'Apple, les choses se compliquent : Pegatron, branche du groupe Asustek qui a notamment fabriqué les cartes-mères d'iMac ou l'iPod shuffle et qui serait en train de produire l'iPhone CDMA, a reconnu qu'une de ses sociétés-filles avait obtenu des informations de la part de Paul Shin Devine en échange de pots-de-vin (lire : Un cadre d'Apple arrêté pour corruption).

Kaedar Electronics, la société en question, a été achetée par Pegatron fin 2008. L'affaire serait antérieure à cette acquisition : Kaedar fournit des emballages d'iPod à Apple depuis 2005, et c'est justement Devine qui aurait permis à Kaedar d'entrer en contact avec la firme de Cupertino. Charles Lin, porte-parole de Pegatron, a précisé qu'une enquête interne était en cours, et n'a pas précisé le montant qui avait été déboursé par Kaedar pour obtenir des informations qui lui auraient permis de se placer dans les appels d'offres.

Pegatron elle-même n'aurait rien à se reprocher : il faut dire que cette société est un assembleur de premier plan et un partenaire privilégié d'Apple. Lin a donc précisé que cette affaire n'affectait en rien les relations de Pegatron avec Apple. Cinq autres sociétés auraient été impliquées dans cette affaire. Lors de sa comparution lundi matin devant la Cour fédérale de San Jose, Paul Shin Devine a plaidé non-coupable.

[MàJ] Pegatron a précisé avoir suspendu de ses fonctions la dirigeante d'une unité de production chinoise, salariée avec le plus d'ancienneté chez Kaedar : « elle pensait payer pour des services commerciaux, pas des pots-de-vin ».

avatar Macleone | 
[quote]Paul Shin Devine a plaidé non-coupable.[/quote] Ça se présente quand même assez mal pour lui: [quote]a reconnu qu'une de ses sociétés-filles avait obtenu des informations de la part de Paul Shin Devine en échange de pots-de-vin.[/quote]
avatar makidoko | 
Un peu hors sujet : voici un gars arrêté la semaine dernière jugé cette semaine. en France, arrêté la semaine dernière, il serait jugé en 2014. De quel coté de l'Atlantique se situe le bug?
avatar norman | 
Non non, en France on peut être arrêté et relâché le lendemain, surtout à Grenoble.
avatar J-L | 
Makidoko, ce n'est pas qu'[i]un peu hors[/i] sujet. Allez, je me tape le point Godwin comme ça on arrête tout de suite cette discussion ridicule : va donc te faire juger de l'autre côté de l'Atlantique, passe sur la chaise électrique et on en reparle.
avatar marc_os | 
@ norman : Jamais entendu parler de la comparution immédiate instaurée par notre grand ministre de l'intérieur, Nicolas le Petit ?
avatar Macleone | 
En même temps ils l'ont arrêté à la fin de l'enquête. C'est un peu normal que ça aille vite.
avatar J-L | 
Hé, les gars, je m'étais sacrifié pour qu'on arrête le hors-sujet... Ne crachez pas sur ma tombe !
avatar makidoko | 
J-L, J'ai pas tout compris à ton raisonnement. Je pose une question, et tu me souhaite d'aller me faire électrocuter. Non, j'avoue que j'ai du mal à saisir. Ou peut-être est tu parti à extrapoler je ne sais quoi autour de ma question, mais il faudra que tu m'explique. Par ailleurs, à comparer ce qui est comparable dans ce genre d'affaire, je ne suis pas certain qu'une seule personne accusée de corruption aux Etats Unis n'ait été condamné à la chaise électrique.. J'ai comme un doute sur ce point là, si tu me permets et que tu ne me souhaite pas cette fois de me faire guillotiner.
avatar Pascal-007 | 
« Pauvre » Paul Shin Devine ! Comme ça se trouve, il sera bientôt le seul à être au courant qu’il y avait des pots de vin, avec sans doute quelques gérants de bas-étage décrits bien sûr comme étant de parfaits imbéciles par les grands patrons des entreprises ayant trempé dans l’affaire. Les grandes entreprises en question et leurs comités directeurs se déclareront innocents et ignorants de telles malversations faites contre leur gré et sans leur approbation… Au final, dans toute cette histoire, le seul crasseux qui restera sera Paul Shin Devine. Et on ne sera pas loin de l’accuser de s’être envoyé des pots-de-vin à lui-même, j’en suis convaincu !

CONNEXION UTILISATEUR