Apple rachète l'application de recherche Siri

Florian Innocente |
Apple a racheté Siri, une petite startup née il y a exactement un an et, auteur d'une application pour iPhone : Siri Assistant. Ce logiciel utilise la reconnaissance vocale pour analyser les questions que vous lui posez, et de retourner des réponses trouvées sur des sites spécialisés, en le reformattant sous une présentation conviviale. Par exemple des adresses de restaurant doublées de leurs localisation géographique, un cinéma ou un service de taxi. Cet utilitaire n'est proposé que sur l'App Store américain et son rachat a été confirmé par un représentant de Siri.

iTunessiri


Apple propose déjà une fonction de reconnaissance vocale depuis l'iPhone 3GS, mais elle lui adosserait ici un nouveau service qui n'est pas sans rappeller celui que propose déjà l'application pour iPhone de Google, laquelle utilise aussi la reconnaissance vocale. Apple par ce rachat jette une (petite) pierre dans le jardin du moteur de recherche.


Tags
avatar Sylvain ALLAIN | 
Tout le monde rachète tout le monde... Et bien je vais me racheter un MBP 15 Core i5 2.4 GHz ! Na !
avatar NoxDiurna | 
Ce logiciel, marche t il en français? Sinon, l'acquisition en soit est intéressante mais n'étant pas vraiment fan de contrôle vocal en général, je ne crois pas faire recours à ce type de solution.
avatar divoli | 
Je vais racheter Sylvain ALLAIN. Et le faire bosser un peu. Parce que juste quelques tests par an, on ne peut pas dire qu'il est un acharné du travail, l'asticot... :D
avatar HAL-9000 | 
Apple tue dans l'oeuf la concurrence potentielle en rachetant cette dernière. Plus besoin de R&D, Apple attend gentiement qu'une startup' fasse le boulot de R&D, et le moment venu : HOP rachat ! Tu parles d'une stratègie…digne du traité "L'art de la guerre" de Sunzi.
avatar imonamac | 
Feraient mieux de racheter Adobe
avatar Florian Innocente | 
@ HAL-9000 C'est vrai, et Apple a déjà commis ce type de félonie par le passé, en rachetant NeXT. Tu perds la main question troll.
avatar supermoquette | 
«Apple tue dans l'oeuf la concurrence potentielle en rachetant cette dernière. Plus besoin de R&D, Apple attend gentiement qu'une startup' fasse le boulot de R&D, et le moment venu : HOP rachat ! Tu parles d'une stratègie…digne du traité "L'art de la guerre" de Sunzi.» Bigrement énorme.
avatar HAL-9000 | 
@ innocente C'est vrai oui, Steve a effectivement racheté NeXT un an après la création de cette dernière… Autant pour moi…
avatar curly bear | 
l'art de la guerre est un très bon traité en effet.
avatar Florian Innocente | 
@ HAL-9000 Gil, pas Steve. PS : on s'en fout un peu (voire pas mal) s'ils rachètent une jeune pousse ou un vieil arbre, c'est l'intention qui compte. Et le racheté n'a pas eu un pistolet dans la bouche.
avatar fred78 | 
A mon avis, Apple a decidé d'attaquer Google sur ses marchés, iAd faisant partie de cette stratégie
avatar daito | 
@Hal, Tu penses quoi du rachat de Palm par HP et du travail R&D de HP??
avatar iJack | 
Je me souviens que l'un des patrons de Nothing Real n'était pas mécontent du tout de son rachat par Apple. Apple avait payé un bon prix visiblement, car il semblait content de son sort :)
avatar pseudo714 | 
"Et le racheté n'a pas eu un pistolet dans la bouche." Par contre il a eu beaucoup de pognon dans les mains.
avatar pseudo714 | 
si apple veut vraiment niquer la concurrence et se faire beaucoup d'argent ils feraient plein de soft pour windows et avec l'expertise apple en interface utilisateur simple je crois qu'ils vont défoncé le ibm, hp, adobe, google et autres
avatar Sednisil | 
@ HAL-9000 : Je vous rappelle qu'on doit écrire "Au temps pour moi" et non "autant pour moi". Cette expression a un sens bien précis, qui vient du vocabulaire militaire. http://www.academie-francaise.fr/langue/questions.html#au_temps
avatar Thierry61 | 
c'est la loi du genre. Les start up ont souvent pour vocation à se faire racheter. C'est évidemment l'une des façons pour leur géniteurs de gagner beaucoup d'argent et pour les racheteurs d'acquérir une nouvelle technologie. Rien que d'extrêmement banal.
avatar Cratès | 
@ Sednisil et Hal-9000 L'origine avancée par l'Académie pour justifier l'orthographe de cette expression se fonde sur des suppositions et n'a fait, à ma connaissance, l'objet d'aucune démonstration irréfutable. Claude Duneton, (Le Figaro Littéraire du 18 décembre 2003) a contesté cette étymologie avec d'assez solides arguments, dont la référence suivante : "Dans les Curiositez françoises d'Antoine Oudin publié en l'an de grâce 1640, un dictionnaire qui regroupe des locutions populaires en usage dès le XVIe soit bien avant les chorégraphes ou les exercices militaires on trouve : Autant pour le brodeur, « raillerie pour ne pas approuver ce que l'on dit »." Je me permets de rappeler, à titre d'exemple et sans chercher à mettre en cause la compétence de l'Académie à statuer sur le français correct, que la graphie "événement" au lieu d"évènement", longtemps considérée comme canonique, n'est due qu'à une erreur d'impression dans la première édition du Dictionnaire de l'Académie. Des grammairiens sérieux, comme des critiques littéraires de renom, se sont demandé si "au temps pour moi" n'était pas une forme pédantesque d'"autant pour moi" (Damourette et Pichon, notamment). Le bon sens recommande pour le moins d'admettre les deux graphies.
avatar Brewenn | 
Si seulement les maitrises et autres doctorats pouvaient dispenser leurs savoir en amont et dans leurs salles de cours, parce qu'aux entretiens dans les DRH je ne vous dis pas les "dégâts". Mais peut être sont ils tout simplement débordés par leurs activités sur le net qui ne leur laissent que quelques heures disponibles par semaine pour "instruire" !
avatar sgm | 
@innocente "Et le racheté n'a pas eu un pistolet dans la bouche. " Ah non, tu te trompes, Apple fait du chantage. C'est un spécialiste des coup montés. Il a une équipe de détectives privés, Ces détectives piègent les entrepreneurs : Ils les suivre, envoient une prostitué, le pigeon se fait droguer avec du GHB, il se fait photographier avec une pauvre fille égorgée plein de sang sur les mains. Quand il se réveille, Apple leur offre candidement de les aider l'affaire est conclut. Tu savais pas qu'Apple est l'œuvre du diable. Qu'est-ce que Ève a mangé dans le paradis terrestre, qui l'a fait manger. SJ a le 666 tatoué derrière la nuque.
avatar Cratès | 
@ Brewenn "aux entretiens dans les DRH je ne vous dis pas les "dégâts". C'est vrai pour des millions de gens cultivés, curieux, et qui aiment partager leurs connaissances. Mais je comprends bien que ce n'est pas ce profil que recherchaient tes DRH... Et si mon savoir ne t'intéresse pas, celui que tu as à délivrer ne pique pas non plus ma curiosité.
avatar starbus | 
Merci Cratès de nous faire partager ce petit aperçu de tes connaissances.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ah Cratès est de retour vous m'avez fort manquez, vous êtes l'un des seuls qui relève le niveau ! Bon retour permis nous...
avatar HAL-9000 | 
@ daito Dans le cas d'HTC, c'était soit le rachat, soit la disparition de cette dernière... Pas pareil que racheter une startup très prometteuse qui est à sa première année de dév.
avatar Un Vrai Type | 
@ Cratès : On peut critiquer l'académie sur plein de points... A commencer par le "à priori" qui devrait en toute logique s'écrire appriori. Quoi qu'il en soit, je leur souhaite bonne chance pour écrire la règle du "a avec accent" devant "priori", "posteriori" etc... Pour en revenir à la news, Apple rachète certes de petites sociétés, mais cela fait toujours partie d'une stratégie globale (je pense à Quartz Compozer par exemple).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR