Fermer le menu   
header

Canonical veut qu’Ubuntu soit accessible au plus grand nombre

par Anthony Nelzin le 8 mars 2013 à 17:45

Alors qu’une (petite) controverse a éclaté autour de la possibilité qu'Ubuntu adopte le modèle des rolling releases, Mark Shuttleworth a tenu à faire le point sur la situation sur son blog personnel. Au passage, comme le remarque PC Pro, le fondateur de Canonical s’en prend à l’auto-proclamée « élite » de l’informatique, insistant sur le fait qu’Ubuntu a été conçu « pour les masses ».

« Je n’ai absolument aucun intérêt pour ceux qui veulent juste être différents. L’élite. "Linux est censé être compliqué pour rester exclusif" est la chose la plus stupide que l’on puisse dire. », clame-t-il, arguant que l’open-source est au contraire une formidable occasion pour disséminer l’innovation et l’apporter au plus grand nombre. Ce ne serait ni plus ni moins que la mission de Canonical, la société qui pilote Ubuntu — qui propose sa distribution GNU/Linux sur smartphones, tablettes, ordinateurs et téléviseurs grâce à son interface unifiée Unity.

Un changement qui ne va pas de soi certes, mais la résistance de certains lui fait « lever les yeux au ciel » :

Bien sûr, [Unity] est un changement majeur qui a contrarié certains membres des communautés existantes. Je respecte le fait que d’autres préfèrent d’autres expériences, donc nous sommes toujours disposés à consacrer beaucoup d’énergie (mais pas toute) à [d'autres environnements de bureau, dont KDE et Gnome]. […] Mais si nous voulons être plus qu’une plateforme pour les bricoleurs, nous devons accélérer la cadence sur Unity pour suivre Android, Chrome, Windows et Apple.

Bref, continuer à rendre Ubuntu attractif et facile à utiliser serait plus important que « de prendre soin des besoins d’une minorité qui ne partage pas notre objectif que le libre devienne la norme. » Shuttleworth va même plus loin, n’hésitant pas à inviter ceux qui ne sont pas en phase avec la direction prise par Ubuntu à aller voir ailleurs.

Car ce billet de blog n’est pas simplement une sorte de confession de foi, mais aussi le résumé des tensions qui traversent la communauté Ubuntu depuis plusieurs mois. À force de pousser Ubuntu vers le grand public, Canonical finit par prendre de nombreuses initiatives à l’impact important (comme le mode HUD) et par rejeter beaucoup de contributions de tiers pour plus de cohérence, ce que certains interprètent comme une subtile fermeture.

Catégorie : 

Commentaire(s)

avatar Mark Twang 08/03/2013 - 18:16

C'est l'intérêt même d'Ubuntu. On a plusieurs dizaines de distri Linux orientées geek qui offrent tout ce qu'il faut en matière de fonctions pros. Ubuntu est la seule distri orientée grand public : elle doit jouer sa carte.

avatar elamapi 08/03/2013 - 18:22

C'est clair ... Je vois pas l'interet de raler pour UNE distrib sur 500.000 qui décide de faire du grand public ....

D'autant que ce sont les mêmes qui ralaient déjà quant à l'utilisation de drivers proprio sur Ubuntu. Ils ne devraient donc même plus être là.

avatar Anonyme (non vérifié) 08/03/2013 - 18:28

On peut installer unbuntu sur un Mac ? Comment ? Est ce dangereux ? Y a t'il des risques ?

avatar Almux 08/03/2013 - 18:35

Vouloir être cohérent mène souvent à donner l'impression d'être "rigide" ("fermé").
Mais, un esprit ouvert saura reconnaître la différence et ne pas s'enfoncer, inconsciemment (mais "volontairement"), dans un certain sectarisme.

avatar luke974 08/03/2013 - 18:52

Bof sa fait longtemps qu'on entend qu' ubuntu c'est pour le grand public et tout mais sa reste coton pour dépanner (sur pc) à mon avis ubuntu restera un truc de geek ...

avatar Mark Twang 08/03/2013 - 19:02

Je n'en suis pas si sûr. Je connais plusieurs parsonnes qui ne s'intéressent pas à l'informatique et qui ont Ubunutu pour du traitement de texte, du mail et du surf sur Internet. Ils trouvent que c'est plutôt pas trop mal.

avatar Nesus 08/03/2013 - 19:05

C'est ce qui fait qu'osx fonctionne et unbuntu non. C'est bien que ce soit maintenant compris par les dirigeants. Ça va enfin pouvoir avancer.

avatar Trollolol 08/03/2013 - 19:53

Cracher sur ceux qui ont fait son succès, oppa apple style :)

avatar oomu 08/03/2013 - 19:58

C'est sur qu'il y a des changements difficile à avaler parfois (je reste dubitatif devant unity. y a un progrès en bout de course, mais la route est difficile).

Il y a des divergences autour des projets censé façonner le futur de Linux (Canonical aurait annoncé ne plus vouloir de Wayland pour une ENIEME nouvelle technologie amener à remplacer X11, le moteur graphique de linux)... qui semble repousser à des années encore et encore et encore d'atteindre quelque chose de solide pour être équivalent ou supérieur à Os X (ha !) . Tout cela épuise.

Et même si l'énergie que déploie Canonical, la vision de Shuttleworth forcent le respect, j'ai du mal à croire que Canonical peut résoudre seules les principaux manques de Linux sur le bureau/mobile. Les deux environnements sont liés. la communauté des hackers linux dont Canonical est en train de perdre tout intérêt pour le pc de "bureau/maison" mais c'est un tort. Le "bureau" existe actuellement, et il construire pour lui permet d'éprouver des technologies pour ensuite les amener au mobile. Apple a procédé ainsi.

La technique de la terre brulée (abandonner le pc, tout faire pour le mobile) risque de provoquer la perte de toute plateforme de développement libre/hacker/pc d'enthousiaste, qui même faible, est un public qui présent pour tester et faire vivre tout ça. Et il n'est vraiment pas certain que Canonical (ou un autre ou un totalement communautaire projet) soit assez solide pour proposer sa vision de Linux face au Linux de Android adopté par quasi tous sur le mobile.

Non vraiment, c'est un pari audacieux. Et il est normal que des gens grincent des dents. On a besoin d'un Linux pour _ordinateur de bureau_.

-

@Mrdodo [08/03/2013 18:28] via iGeneration pour iPad

"On peut installer unbuntu sur un Mac ?"

oui.

"Comment ?"

avec un dvd d'installation de linux (ubuntu, fedora, autre).

"Est ce dangereux ?"

je ne connais personne qui en soit mort ou a tué son chie.. heu mac.

avatar oomu 08/03/2013 - 20:03

" Y a t'il des risques ?"

Celui d'effacer la partition où est installé Os X et ses données si on abuse de la boisson, qu'on clicque comme un fou et qu'on valide 3 fois de oui oui, je détruis la partition où est déjà installé un système et ses données, oui.

-
Sur un macpro, un 2eme disque dur pour ne pas avoir besoin de repartitionner et redimensionner son disque principal.

-
sur un imac, faudra laisser l'installateur ubuntu ou redimensionner la partition dans l'utilitaire de disque de Os X au préalable pour libérer de la place.

-
Eviter de l'exotique: "alors j'ai hacké pour forcer un windows 8 64b sur mon imac 3TO en fusiondrive et je veux rajouter ubuntu avec REFIT ". Restez simple et ça sera simple. Vivez compliquez et ça sera compliqué.

-
et comme toujours, quoi qu'il se passe, même quand il fait beau et que les oiseaux bleus gazouillent, FAITES DES SAUVEGARDES ! MAINTENANT ! HIIIII !

avatar pvmstg 08/03/2013 - 20:19

@Mrdodo

Le plus simple, si tu tiens à osx, est de passer par virtual box qui est gratuit. Tu installes virtual box, télécharge ubuntu du site en iso et il te reste en lançant virtual box de suivre les indications pour l'installation d'une distribution linux. Très sécure, rapide et fonctionne très bien.

avatar LossId 08/03/2013 - 20:33

Unity serais sans doutes moins critiqué si c'était bien fait et beaucoup plus ergonomique, se qui n'est absolument pas le cas... Beaucoup pense que c'est de la merde...

avatar Guy-Lux 08/03/2013 - 20:38

Avant de critiquer Unity, faut l'essayer. Force est de constater que c'est plutôt pas mal fait et plein d'idées intéressantes.

avatar la bosse des Mac 08/03/2013 - 21:13

Ubuntu que pour les geeks ? J'ai depuis des années installer des Ubuntu pour des personnes qui n'ont rien du geek. Du genre grand-mère de plus de 70 ans qui a un PC sous un Windows planté. Je propose de passer à Linux. Je démarre sur le LiveCD, je fais voir que l'on va sur Internet, que l'on lit et répond à ses messages électroniques comme sous Windows, que l'on peut écrire une lettre avec LibreOffice... La plupart du temps, l'affaire est faite.
Vu la tournure prise par Apple, je pense à me reconvertir vers Linux. Et ce qui me manquera, ce ne sera pas un produit Apple, ce sera Photoshop.

avatar MachX 08/03/2013 - 21:13

@Mrdodo

Pour installer sur mac Ubuntu, le mieux est d'avoir auparavant installé un logiciel de virtualisation de Windows afin de pouvoir installer l'ISO d'Ubuntu.
Vaut mieux ensuite installer le système proprement dit sur une partition physique dédiée sur laquelle tu créeras deux autres partitions logiques, une pour les données et une pour le cache.
Refit te permettra au lancement de choisir ton système. À installer avant tout le reste.
En fait c'est surtout fait pour être installé sur PC, parce que vu le prix des macs, autant rester sous OSX quand on a un Mac. Après si c'est juste pour essayer.

avatar JPTK 08/03/2013 - 21:45

En tout cas c'est clair que quasi les 3/4 des personnes qui sont sous windoz et qui n'y connaissent rien, qui se galèrent avec des trucs pourtant ultra simples (genre récupérer un document sur le web et le mettre sur une clé USB), seraient bien mieux sous ubuntu.

avatar uranium 08/03/2013 - 22:17

"Shuttleworth va même plus loin, n’hésitant pas à inviter ceux qui ne sont pas en phase avec la direction prise par Ubuntu à aller voir ailleurs."

Pour ma part, c'est tout vu, je vais migrer à 100% sur ArchLinux (une distribution tout sauf grand public, mais juste awesome ! >:D ).

Cependant, je continuerai de recommander Ubuntu à ceux qui souhaitent se débarrasser de Windows ou OS X.

avatar LaurentR 08/03/2013 - 22:24

@uranium : "Cependant, je continuerai de recommander Ubuntu à ceux qui souhaitent se débarrasser de Windows ou OS X."

Et moi Kubuntu. Mais bon, c'est parce que je préfère largement KDE à Gnome :)

avatar aldomoco 08/03/2013 - 22:27

pvmstg [08/03/2013 20:19]
@Mrdodo
Le plus simple, si tu tiens à osx, est de passer par virtual box qui est gratuit. Tu installes virtual box, télécharge ubuntu du site en iso et il te reste en lançant virtual box de suivre les indications pour l'installation d'une distribution linux. Très sécure, rapide et fonctionne très bien.

Je confirme ! facile et en plus c'est gratuit (Virtual box et Ubuntu) !
Avec Virtual box tu peux même installer sur OSX plusieurs OS sans être obligé de formater ta partition !

avatar patrick86 08/03/2013 - 22:38

@Mark Twang :
C'est pas faux ce que tu dis, augmente juste les chiffres ;)
Les distributions se contentent en centaines ! Et il y en a suffisamment destinée au grand publique.

avatar Armas 08/03/2013 - 23:09

Je suis plutôt d'accord avec canonial sur la forme, mais cela ne nous precise pas vraiment la nature des changements qui peuvent s'averer contraignants. Quoi qu'il en soit, l'ouverture de l'open source pour pour qu'il devienne un standard incontournable et plus uniquement une simple "solution alternative gratuite" est vivement recommendé. L'exemple le plusinteressant du genre reste a l'heure actuelle webkit qui fait office de veritable pierre angulaire du developpement

avatar uranium 08/03/2013 - 23:12

@LaurentR: Bon, en fait, je recommanderais plutôt Xubuntu (parce que je préfère largement Xfce à Unity :p ).

avatar Stech72 09/03/2013 - 05:26

EN TK

Le Unity de Ubuntu est nettement mieux que le Metro de Windows 8 ….. ya pas de quoi râler non ?

avatar pulsaracat 09/03/2013 - 08:18

@Uranium
+1 pour Xubuntu, ultra light et ultra rapide, de plus en venant du Mac on est "comme à la maison"
Pour info, sur un iMac de 2006, Xubuntu avec VirtualBox est quasi aussi rapide que osx snow léo, c'est pas peu dire...
Pour remplacer Photoshop, j'ai opté pour Krita, mais le nouveau Gimp est pas mal non plus, et pour le montage vidéo, Kdenlive qui ressemble beaucoup a iMovie 6 (le bon iMovie...)

avatar macosZ 09/03/2013 - 10:13

Mon aventure Linux a tourné court. J'avais installé Ununtu sur un "vieux" iMac Intel blanc pour tester. Ça marche plutôt bien mais pour enrichir son OS bonjour la galère a moins d'être informaticien. Saisir des lignes de commandes c'est pas mon truc. Or quand on fait appel à la "communauté" limite on se fait traiter de taré ou de débile.

C'est bien le libre mais j'ai quand même l'impression que la communauté est auto centrée et se complait dans ce côté exclusif, élitiste genre c'est pas pour tout le monde. Dommage car la philosophie de faire du libre pour moi c'est mettre a disposition du plus grand nombre une vraie alternative...

Pages

Connexion utilisateur