Fermer le menu
 

Photoshop sur Chromebook, uniquement en streaming

Mickaël Bazoge | | 20:10 |  16

Les Chromebook sont véritablement en train de percer, du moins sur certains marchés comme celui de l'éducation qui, aux États-Unis, permettent à ces ordinateurs portables pas cher et accrochés au nuage d'afficher une part de marché de 4,5%. L'intérêt des éditeurs commence d'ailleurs à monter, comme chez Adobe qui a annoncé l'adaptation de Photoshop sur Chrome OS. Au delà de l'effet d'annonce plutôt impressionnant — après tout, Photoshop « au complet » (on ne parle pas des versions mobiles plus limitées comme celles pour iOS ou Android) —, il y a tout de même de sérieuses limitations.

Pour commencer, il s'agit d'un projet en beta qui ne concernera dans un premier temps que les abonnés au Creative Cloud qui œuvrent dans le secteur de l'éducation… et uniquement aux États-Unis. Surtout, le logiciel ne sera proposé qu'en « streaming » : Photoshop pour Chromebook sera dans le nuage et on pourra l'utiliser en ligne depuis son portable (via un environnement virtualisé, précise t-on chez Adobe). Avantage : l'application sera toujours à jour, et parfaitement intégrée à Google Drive. Pas besoin de télécharger ni de téléverser des fichiers, tout étant stocké sur les serveurs du moteur de recherche (et rien en local).

Seul hic : il faudra être toujours connecté au réseau pour pouvoir utiliser cette mouture de Photoshop (l'éditeur ne le précise pas explicitement, mais le Chromebook devra disposer au minimum d'une bande passante de 5 Mb/s et une latence maximum de 250 pour pouvoir utiliser le logiciel). L'application sera également accessible depuis le navigateur Chrome, mais uniquement sous Windows. Enfin, ce Photoshop ne tire pas partie de la capacité de calcul des GPU, et ne saura pas communiquer avec des scanners ou des imprimantes.

De sérieuses limites donc, mais Adobe n'en est qu'aux balbutiements de son offensive Chrome OS : l'éditeur laisse en effet penser que d'autres logiciels de la suite Creative sont en cours de développement pour l'OS de Google. Il est d'ores et déjà possible de s'inscrire pour participer au programme beta (qui durera six mois). Et pour tous ceux qui craindraient qu'Adobe songe à imposer l'utilisation de ses applications depuis le cloud, l'entreprise rassure en expliquant que ses produits Creative Cloud continueront d'être proposés au téléchargement, comme aujourd'hui.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


16 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Rigat0n 29/09/2014 - 20:25 via iGeneration pour iOS

Si ils proposent le streaming Steam y'a moyen que je finisse par en acheter un !

avatar Hugo-29 29/09/2014 - 20:45 via iGeneration pour iOS

@Rigat0n :
Honte a toi.

avatar bta_bloquant 29/09/2014 - 20:51 via iGeneration pour iOS

J'ai un chromebook acer 720p c'est vraiment pas mal comme PC alternatif.

Il n'existe aucun lag pour les différentes applications, le 1080 sur YouTube est lu sans souci, et le Google doc est bluffant de simplicité (je prends toutes mes conférences dessus) avec une batterie qui tient allègrement 2j en usage intensif (pour du ttt de texte, compter -30% de batterie pour 6-7h de doc avec wifi éteint).

Moi je suis conquis, je ne m'attendais vraiment pas à ce niveau de qualité pour un ordi a 250€.



avatar lmouillart 04/03/2015 - 07:27

[supprimé]

avatar chezyom 29/09/2014 - 21:09 (edité)

Merci pour ce commentaire… Ca fait plaisir de voir des gens avec du sens. Je ne connais pas les chromebook mais pour ce genre d'utilité, ça a l'air de le faire carrément. Si dans le futur je devais avoir besoin de ce genre d'utilité, j'y penserais pour le budget, c'est pas mal ! En tout cas, merci !

avatar oomu 29/09/2014 - 22:05 (edité)

" (l'éditeur ne le précise pas explicitement, mais le Chromebook devra disposer au minimum d'une bande passante de 5 Mb/s et une latence maximum de 250 pour pouvoir utiliser le logiciel)."

5 Mb PAR SECONDE et 250ms de LATENCE EN UNIVERSITE ?!! Par ETUDIANT ! + LE PROF QUI va gueuler si tôt que ça "saccade et rame" ?

"- oui alors, quand je leur dis de faire le filtre passe-haut, y en a pour qui ça marche et d'autres qui disent que ça rame, et ça me pénalise pour mon cours, on perd du temps et j'ai que 2 heures par semaine pour ce module alors si on plus votre WIFI ne marche po ! "

non non et NON.

l'Humanité n'est pas prête encore pour cela.

-
en usage domestique avec connexion dédié rien qu'à soi ? ha oui, là pourquoi pas.

-
le soucis n'est pas tant le réseau interne le soucis (en filaire ok mais en wifi, multipliez vos 5mbs par des TP de 30 étudiants, sachant que les étudiants sont bardés de mobiles qui vont aussi occuper wifi et que wifi ne garantit pas la latence), mais la connexion à internet.

On est pas toutes des facs à 1gb/s de connexion, sans parler des usages mutualisés d'un campus sur la même ligne.

-
Pour vous dire, les gens peuvent déjà commencer à se plaindre quand en wifi, des remote desktop windows ne sont pas tous bien synchrones sur chaque poste.

Je ne critique pas le concept (encore qu'être dépendant de serveurs centralisés en stream c'est devenir dépendant de l'éditeur pour chaque seconde d'usage) mais qu'il faudra du temps avant que de tels usages deviennent réalistes en universités (du moins en condition "acceptable" pour un vacataire pressé)

avatar Rigat0n 29/09/2014 - 22:09 via iGeneration pour iOS

@oomu :
Pourquoi utiliser Photoshop pour parler de filtres passe-haut ?

avatar John Maynard Keynes 29/09/2014 - 22:17

@Rigat0n

Pourquoi utiliser Photoshop pour parler de filtres passe-haut ?

???

Où est le pb ?

avatar Rigat0n 29/09/2014 - 22:22 via iGeneration pour iOS

@John Maynard Keynes :
(et oomu) Oups pardon on parle pas vraiment des mêmes filtres passe-haut. Réflexe de physicien ! Au temps pour moi.

avatar patrick86 29/09/2014 - 22:44

@oomu :

J'approuve le propos.

Ne pas pouvoir accéder à de "simples fichiers" sur le réseau à cause d'une saturation du réseau Wifi ou de latences énormes, c'est déjà bien assez chiant pour dissuader d'avoir l'idée d'utiliser des logiciels en streaming depuis un Cloud.

--

Répandre les Chromebook en université, du moins en France, n'est vraiment pas une bonne idée. Si tôt les bandes passantes des réseaux sont augmentées un peu, qu'ils sont déjà saturés par un usage toujours plus intensifs.

avatar patrick86 29/09/2014 - 22:20

"ces ordinateurs portables pas cher et accrochés au nuage"

Y'a une antithèse là dedans.

--

"Surtout, le logiciel ne sera proposé qu'en « streaming » : Photoshop pour Chromebook sera dans le nuage et on pourra l'utiliser en ligne depuis son portable (via un environnement virtualisé, précise t-on chez Adobe). […] Seul hic : il faudra être toujours connecté au réseau pour pouvoir utiliser cette mouture de Photoshop (l'éditeur ne le précise pas explicitement, mais le Chromebook devra disposer au minimum d'une bande passante de 5 Mb/s et une latence maximum de 250 pour pouvoir utiliser le logiciel)."

C'est à croire que même avec on bon vieux Minitel (l'original, le cocorico) on peut faire plus de local…
http://www.au-taquet.net/un-minitel-fonctionnant-sous-android/

--

Décidément j'accroche pas. Des que j'entend "Chromebook", je pense à ça : http://www.dinoutoo.com/3615google.fr/

avatar joneskind 29/09/2014 - 23:23 (edité)

Ahah ! Cette bonne blague... Photoshop en streaming... Ouais j'avoue que je m'imagine trop bien traiter mes RAW en streaming... À chaque opération télécharger le résultat sans compression pour travailler sérieusement...
Et la prochaine étape ? Protools yeah !!!! Mais alors je te raconte pas le ping de malade si tu reçois toutes tes pistes en .wave

Nan mais je déconne. Suffit de bosser en jpeg quoi ! Ça fera une bonne alternative à Instagram !

avatar lmouillart 04/03/2015 - 07:27

[supprimé]

avatar joneskind 30/09/2014 - 21:58

@lmouillart

Et ton flux d'affichage il est compressé ou pas ?

Ok merci.

avatar Mithrandir 29/09/2014 - 23:35 via iGeneration pour iOS

Samsung arrête de vendre des portables en Europe larve qu'ils n'en vendent plus. Et ce n'est apparemment pas les Chromebooks qui les ont sauvés.

On est encore dans des effets de buzz basés sur pas grand chose, sachant qu'on sait depuis longtemps ce qu'on doit penser des évaluations des experts.

avatar i-han 01/10/2014 - 22:08 via iGeneration pour iOS

Google nous réinvente le mini pc , poings liés au web.
J'en ai encore un a la maison, disque 500go et w7, c'est vraiment autre chose que ces chromebook.
Faire du photoshop en live sur le cloud, une blague debit.