Fermer le menu
 

PRISM : Apple assure protéger la vie privée de ses utilisateurs

Anthony Nelzin-... | | 09:00 |  58

Dans un court communiqué de presse, Apple réitère n’avoir eu connaissance de l’existence du programme PRISM qu’en même temps que le grand public. « Nous ne laissons pas un accès direct à nos serveurs au gouvernement », explique la société, « et les agences gouvernementales qui souhaitent avoir accès aux données d’un utilisateur doivent fournir une ordonnance du tribunal ».






Image (cc) Thibault Milan.




Du 1er décembre 2012 au 31 mai 2013, Apple a d’ailleurs reçu « entre 4 et 5 000 demandes » d’agences fédérales, étatiques et locales, pour un total de 9 à 10 000 comptes utilisateur ou appareils ciblés. Dans la plupart des cas ces demandes, formulées dans le cadre d’enquêtes criminelles ou pour des raisons de sécurité nationale, concernaient des vols ou d’autres délits, la disparition d’un enfant, la localisation d’une personne souffrant de la maladie d’Alzeihmer, ou la prévention d’un suicide.



Apple assure que chaque requête est traitée individuellement par son équipe légale, qui n’hésite pas à rejeter celles qui semblent incohérentes ou imprécises. Lorsqu’elle accepte, seul « le plus petit jeu de données possible » est communiqué. La firme de Cupertino tient enfin à préciser que certains types de données ne pourront jamais être communiqués car ils sont chiffrés (iMessage, FaceTime) ou collectés de manière agrégée (localisation d’un utilisateur, recherches dans Plans, requêtes Siri).

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


58 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Gabcont 17/06/2013 - 09:10

Reste plus qu'à les croire...

avatar Jeje680 17/06/2013 - 09:14

En même temp les vendeurs de journaux sont content ça leurs permet de vendre plus . Este a savoir ce qui est vrai de ce qui est faux .

avatar sebhug 17/06/2013 - 09:14

@Gabcont Et c'est bien ca le problème malheureusement


avatar geneosis 17/06/2013 - 09:24

Très bonne illustration pour la niouze.

avatar pitav 17/06/2013 - 09:25

Apple assure protéger la vie privée de ses utilisateurs... et les marmottes enrobent le chocolat avec du papier aluminium !!!!!!

avatar oomu 17/06/2013 - 09:32

les données sont cryptées entre utilisateurs facetime/imessage, ça oui mais à ma connaissance, pas par des certificats personnels créés lors de l'activation de l'appareil. Apple doit être en possession des clés de décryptage. Le problème est la non-transparence du fonctionnement interne de ces protocoles et le refus de mettre à disposition des utilisateurs des systèmes tels que pgp (ou gnupg), mime/ssl , etc qui soit SIMPLE et INTEGRÉ dans l'usage de l'utilisateur dés l'allumage de l'ordinateur.

avatar oomu 17/06/2013 - 09:33

@pitav [17/06/2013 09:25] "Apple assure protéger la vie privée de ses utilisateurs... et les marmottes enrobent le chocolat avec du papier aluminium !!!!!!" il n'y a aucune raison de ne pas croire que c'est dans leur intérêt de résister au gvt. Mais ils n'ont pas le droit de résister au gouvernement us, et les serveurs sont sur le territoire us. Le point des révélations c'est que nsa tout comme fbi font fi des résistances des entreprises privées et ne passent PAS par la voie juridique. Ils se servent directement via des accords imposés et secrets ou via hack de l'entreprise/centre d'hébergement.

avatar bompi 17/06/2013 - 09:35

Sont marrants chez Apple.

avatar melaure 17/06/2013 - 09:37

C'est bon, ils peuvent se présenter aux élections, ils sont aussi bon que les politiques. Chez nous aussi le président et le gouvernement n'est jamais au courant quand il y a un scandale, et ils apprennent tout par la presse ... ;)

avatar MA8306 17/06/2013 - 09:38

Hier j'ai vu un pub de Microsoft à la télé

avatar MA8306 17/06/2013 - 09:38

Où ils se ventaient de respecter la vie privée

avatar MachX 17/06/2013 - 09:45

Je pense ne pas être concerné par une enquête pour affaires criminelles, mais par contre j'ai un doute sur les questions de sécurité nationale…

avatar Anonyme (non vérifié) 17/06/2013 - 09:47

Pas exactement le même sujet mais extrêmement proche et tout aussi important si ce n'est plus. Il n'y a aucune fatalité technique (et encore moins légale) à la goinfrerie actuelle d'informations personnelles sur les "profils utilisateurs", ni à l'utilisation de vrais noms plus ou moins imposée, etc. Et -aucun besoin d'ID unique- partagé entre les services par utilisateur. Par contre clairement besoin d'un nouveau rôle, d'une notion de "sphère privée" ou compte pour les données clés, séparation des rôles, plusieurs organisations dans le rôle, et possibilité de déménager. D'autre part aucune loi "défensive ou contraignante sur l'existant" ne fonctionnera. http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/ (IDeNum : dossier repris actuellement par F Pellerin)

avatar lillegubben 17/06/2013 - 09:49

Le problème c'est les américains ... et le reste du monde, dont ils m'ont soit pas connaissance soit ils s'en foutent.

avatar MixUnix 17/06/2013 - 09:55

Je n'accorde aucun crédit aux déclarations de ces sociétés états-uniennes, trop imbriquées dans le "Patriot Act" , et au vu de la mentalité de la "main sur le coeur" de ces gens.

avatar Minileul 17/06/2013 - 10:04

Encore faut-il les croire :-)

avatar elamapi 17/06/2013 - 10:14

Si certain sont pret ç croire Apple, pourquoi ne pas croire Google, MS, Facebook, Twitter & Co ... ce n'est également pas dans leur "interet" ....

avatar liocec 17/06/2013 - 10:23

@pitav : 'et les marmottes enrobent le chocolat avec du papier aluminium !!!!!!' Bon oui, t'étais pas au courant. ;=))

avatar Mithrandir 17/06/2013 - 10:27

@elamapi : De route façon Google utilise le contenu des mails sur gmail pour son propre usage.

avatar lamalice 17/06/2013 - 10:36

En tout cas ça va radicalement changer ma façon de fonctionner. Hors de question de mettre mon trousseau sur iCloud par exemple. J'ai commencé à rechercher un moyen de crypter mes mails également... Avec la révélation de l'écoute des délégués participant au G20 de Londres ils vont avoir du mal à expliquer que c'est pour la lutte contre le terrorisme.

avatar boussiko 17/06/2013 - 10:45

lillegubben: il n'y a pas que les américains.... http://www.franceinfo.fr/decryptage/la-revue-de-presse/a-1028411-2013-06-17

avatar boussiko 17/06/2013 - 10:46

@ mithrandir je n'ai rien chez google et yahoo. mes mails sont chez free et je pense pas qu'ils en soient encore là...

avatar Psylo 17/06/2013 - 10:50

PRISM n'est qu'un petit maillon du système global de surveillance et de capture des données de la NSA. Rien de neuf sous le soleil, beaucoup d'infos étaient déjà connues et publique depuis le 11 septembre. Heureusement en France on n'est pas en reste, Amesys/Bull vend des armes numériques, des solutions de contrôle et d'interception de données à tout plein de pays connus pour leur démocratie (Libye, Syrie, Maroc, Tunisie....)

avatar boussiko 17/06/2013 - 10:59

Psylo ce qui est vraiment inquietant c'est surtout l'amelioration du regroupement de toutes les infos au niveau mondiale......

avatar Obidjoule 17/06/2013 - 10:59

@elamapi : Google c'est prouvé, il suffit d'utiliser leurs services pour constater qu'ils lisent le contenu de vos mails pour vous cibler par de la pub, intrusive voire agressive. S'ils le font pour la pub alors pourquoi pas pour autre chose qui va dans leur intérêt ? Ce pour quoi j'ai d'ailleurs renoncé à utiliser TOUS les services Google. Apple n'a jamais tenté de me cibler pour l'instant. Mais je reste attentif...

Pages