Apple : lorsque le design se heurte à la production

Florian Innocente |
Apple a-t-elle poussé un peu trop loin le curseur en matière de design produit en 2012 ? Avec comme conséquence des lancements entachés de problèmes, dont certains continuent aujourd’hui de produire leurs effets. Plus précisément, l’iPhone 5 et le nouvel iMac ont peut-être montré les risques et les limites d’une politique qui entend concilier l’excellence dans la création et la fabrication avec des volumes de production qui rendent ces exigences presque intenables.

« Jamais jusque-là nous n’avons fabriqué un produit avec un niveau de précision et de finition aussi extraordinaire » clamait Jonathan Ive dans la vidéo de présentation du nouveau téléphone. Un effort qui ne s’est pas traduit de manière aussi éclatante dans les faits, du moins les premiers temps.



Rayures, tâches, éclats dans le métal… on a vu des iPhone 5 pécher sur leur finition dès la sortie de la boite. Puis de l’intérieur de Foxconn sont très vite venus des échos sur la difficulté à produire ce nouveau design dans les volumes demandés par Apple et ses clients.

Une conception exigeante, demandant du temps à être maîtrisée et dont les premiers à en faire les frais furent les employés des chaînes de fabrication soumis à une pression inédite (lire Foxconn : une grève relative au contrôle qualité de l’iPhone 5).

Dans le cas de l’iPhone 5, bien plus que les clients, ce sont en effet les ouvriers qui se trouvent pris en étau. Il faut produire beaucoup, mais avec soin ; vite, mais avec précision. Et dès que l’on parle d’iPhone, les volumes se comptent rapidement en millions d’unités ramassées sur quelques semaines seulement (47,7 millions d’iPhone vendus ces trois derniers mois, mais en incluant les modèles 4 et 4S que l’on peut penser rodés dans leur fabrication). Des ouvriers qui subissent également la pression des clients, lesquels, dans un secteur où un produit chasse l’autre, veulent le dernier appareil dans les meilleurs délais. Patience et high-tech se conjuguant très mal.



Sauf à ce qu’une production entièrement robotisée ne devienne réalité un jour, le facteur humain risque de demeurer un certain temps une variable indépassable dans cette industrie et pour Apple en particulier.

iMac


Le cas de l’iMac est différent, mais tout aussi symptomatique. Ce n’est pas un produit qui connaît les volumes de l’iPhone, ce n’est pas une révolution en matière d’informatique personnelle, cependant la nouvelle génération peine à sortir des usines. Annoncé le 23 octobre et livré au compte-goutte depuis le 30 novembre, l’iMac affiche aujourd’hui encore des délais compris entre 2 et 4 semaines selon les configurations. On croirait presque attendre une nouvelle voiture lorsqu’on commande son 27". Pour comparaison, tous les autres Mac sont en stock.

Ce n’est que depuis trois jours que des échos de progrès dans la production sont arrivés, mais encore sans traduction manifeste sur l’Apple Store.

Apple n’a jamais expliqué les raisons de ce retard, affirmant simplement qu’elle vendait chaque modèle qu’elle parvenait à produire. A priori, l’écran serait le responsable. Entre sa lamination et le nouveau procédé de soudure par friction malaxage du bandeau sous la dalle et de la coque arrière, ce sont les seuls éléments vraiment nouveaux de cet iMac. Processeurs, disques durs, barrettes mémoires, SSD… aucun écho de pénurie sur l’un ou l’autre de ces composants n’a défrayé la chronique et ils sont tout ce qu’il y a de plus standard.

Apple avait par contre, dès la présentation de l’iMac, bien insisté sur la prouesse de cette lamination et de ses avantages. « Cela a représenté un énorme défi, nous n’avons jamais fait de lamination sur un écran aussi grand » expliquait Phil Schiller en assénant comme résultats : une dalle 45% plus fine et des reflets atténués de 75%.



D’aucuns trouveront peut-être que cela fait beaucoup d’efforts pour obtenir une finesse dont on ne profite guère une fois assis devant son iMac et pour faire disparaître des reflets qui n’existaient pas avant que l’industrie informatique ne décrète qu’il fallait maintenant des écrans brillants…



Rarement en tout cas une gamme de Mac ne fut freinée dans son lancement par des choix techniques qui ne traduisent pas une forte valeur ajoutée pour les clients. Soyons juste, si ces iMac étaient arrivés sans changement de design, Apple aurait été tout autant critiquée pour son manque d’imagination.

Mais avec cet iMac, comme avec l’iPhone 5, il y a ce sentiment que ce grand écart permanent entre désir de qualité, de bravoure technique et d’impératifs de quantité frôle un point de rupture. C’était manifeste avec l’iMac dont l’ancienne gamme avait été retirée des rayons tandis que la nouvelle se faisait attendre.

Ce type de situation n’est pas nouveau chez Apple, mais il n’avait pas autrefois les mêmes conséquences. Certains choix techniques ou de matériaux ont conduit à des problèmes plus ou moins vifs. Les rayures dans le châssis du Cube, la peinture écaillée des PowerBook Titanium (quand ce n’était par leur charnière qui se brisait net), les craquelures dans la coque des portables blancs ou le décollement de la surface en caoutchouc des MacBook, la couleur blanche de l’iPhone 4, etc. On peut aussi citer l’iMac tournesol au pied articulé adoré des clients, mais complexe et trop coûteux pour son inventeur.

Ces exemples ont été nombreux, mais ils arrivaient en fin de cycle de vie du produit, ou alors ils n’avaient pas d’impact sur la production, ou bien encore leur capacité de nuisance commerciale était plus relative (le G4 Cube a moins souffert de ses rayures que de son positionnement commercial saugrenu). Tout le contraire de ce qui s’est passé avec l’iPhone 5 et aujourd’hui avec l’iMac, c’est dès le premier jour et même avant leur commercialisation que les problèmes se sont fait sentir.

Il ne s’agit pas de reprocher à Apple sa volonté d’explorer de nouvelles pistes dans les lignes de ses produits, de rechercher une forme de perfection dans leur fabrication. La porosité de l’industrie électronique et informatique à ses idées montre d’ailleurs à quel point il est essentiel qu’elle ne dévie pas du chemin qu’elle a tracé depuis ses origines. En avançant, Apple fait avancer beaucoup de monde derrière elle, au-delà de son cercle de clients. L’entreprise a parfois cédé aux critères économiques dans la conception de ses matériels, mais ce fut pour de piètres résultats (ex : Power Mac 4400 en 1997, ci-dessous et encore on ne l’entend pas fonctionner…).



Le procédé de soudure par friction malaxage qui donne l’illusion que tout le châssis aluminium de l’iMac est fait d’une seule pièce au lieu de deux (si l’on prend la peine de chercher l’ancien trait de soudure quasiment à la loupe…) apportera peut-être d’autres avantages plus évidents à l’utilisateur dans de futurs produits. Ou pas…

Mais pour prendre une analogie avec l’automobile, peut-on aujourd’hui prétendre faire une Jaguar avec la qualité que cela suppose dans les volumes de production d’une Clio ? Jusqu’à quel point ces deux extrêmes peuvent-ils être réunis ? À écouter Apple, c’est tout à fait possible et elle s’y attache.

On peut toutefois se demander si avec les volumes de vente que sont devenus les siens, elle va à chaque lancement d’un produit au design plus élaboré, toujours plus sophistiqué, connaître les affres d’une montée en charge laborieuse, pénible pour les hommes dans les usines et périlleuse pour ses premières ventes.

Faut-il craindre de les voir se répéter lors des prochaines générations parce qu’ils sont foncièrement inévitables ? Faut-il s’inquiéter chaque fois que Phil Schiller parle du challenge technique que fut tel ou tel nouveau procédé ? Les prochains produits le diront et c’est certainement l’un des défis les plus compliqués pour Apple depuis ces toutes dernières années. Réussir à produire beaucoup, mais toujours avec un certain niveau d’excellence. Le possible iPhone "low-cost" sera l’occasion de voir si ce contrat peut être rempli à nouveau.

Sur le même sujet :
- Jonathan Ive sur l’iPhone 4 et la science des matériaux

Tags
avatar Steveric | 
Bonsoir, bel article.
avatar momo-fr | 
"Nous avons atteint un tel niveau de technologie et de design que personne ne peut fabriquer nos produits… et encore moins les copier !" Tim Cook "Notre prochain challenge sera d'arriver à vendre du "rien", très cher et en grand nombre…" Phil Schiller Le bout de la boucle… :-)
avatar Nathalex | 
Surtout si cette recherche du design se fait au détriment de la fiabilité. L'architecture du précédent iMac était déjà soupçonnée être à l'origine des tâches sur les dalles au bout de quelques mois : qu'est-ce que ça va être pour celle-là, plus contraignante encore ? Je ne suis pas certain de prendre le risque de le savoir un jour !
avatar hyrok | 
Vous avez pris Jaguar, mais on peut plutôt citer Mercedes, Bmw ou Audi. Ils arrivent a concilier de très gros volume de vente avec une finition premium. Le problème pour moi n'est pas la qualité. Il est normal que lorsqu'on utilise des technologies nouvelles les premières séries soient mauvaises. C'est le cas chez les constructeurs cités ci dessus. Nul doute que les iphone 6 ou 5s auront droit à des améliorations dans le processus de fabrication qui mettrons aux oubliettes les problèmes actuels. Les vrais questions sont - est ce qu'Apple a vu suffisamment grand ? - est ce qu'à partir d'une certaine quantité de production, une masse critique, il devient impossible de concilier une qualité exemplaire ? Et donc en conséquence prévoir une politique d'échange produit plus souple - est ce qu'Apple est prisonnier de son design ? Pour moi Oui clairement pour cette dernière question. Cela porte préjudice à Apple.
avatar Orus | 
Je veux des cartes graphiques performantes, pas un iMac toujours plus fin. Apple ne joue plus que sur le look, grossière erreur. Ce qui est cool aujourd'hui sera 'nase' demain.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Nathalex : La tu fais des suppositions actuellement l'iMac 2012 ne pose pas de problème . ( a part l'histoire des trace fantôme mais ça viens pas du design )
avatar Steeve J. | 
Faut pas déconner non plus ??? Un iMac, c'est pas un produit de consommation courante ? Ça ne s'achète pas sur un coup de tête avec son caddie, c'est un acte réfléchit (quoi que pour certains !) C'est pas grave qu'il n'y en ai pas à vendre (chez Apple car il y en avait chez les revendeurs des iMacs 2011 et il y en a toujours !) pendant quelque temps. Au contraire ça fait parler et ça fait connaître le nouveau modèle à certaines personnes qui n'aurait jamais été au courant de sa sortie.
avatar rapsodan | 
Le hic, c'est qu'on exige d'Apple qu'il innove et fournisse de la qualité. Maintenant on leur reproche de ne pas en produire assez! Je comprend donc que vous suggérez de passer au modèle d'affaire de Samsung et autres??? J'attend d'Apple une Audi ou une Volvo, pas une Renault! Mieux vaut un modèle avec rareté, innovation et marges confortables que de produire de bas/moyen de gamme... Du moins selon mon point de vue!
avatar melaure | 
La course à la finesse est quand même devenue complètement stupide, et pour quel résultat ? Apple n'arrive pas à fabriquer, et les utilisateurs se retrouvent avec des configs encore plus verrouillées qu'avant. Si pour vous le jetable de luxe est un progrès, alors la bulle de distorsion de réalité continue à bien fonctionner ...
avatar kayabis | 
Merci pour cet article. Je n'ai pas eu l'occasion de voir le nouvel imac en vrai mais c'est vrai que la qualité de finition de mon iphone 5 m'étonne encore... C'est balèze il faut le reconnaitre. Le challenge c'est de prendre soin du téléphone car pas question pour moi de mettre une quelconque protection. Il suffit d'y faire un peu attention et puis je ne suis pas contre quelques accrocs avec le temps, ça ne me dérange pas. Un peu comme les cicatrices. C'est un objet que j'aime voir et toucher et qui fait aussi parti pour moi du choix de ce tel. Pas pour me la péter, je suis pas comme ça mais pour le sentiment de qualité qu'il procure. Après, ma copine se fout pas mal de ces considérations et au renouvellement de son iphone 3gs je ne lui conseillerai pas forcément un iphone 5 (vu le prix). Bref un bon tel pour moi que je compte garder pas mal d'années (je n ai pas la changicite aigue^^). Quant au nouvel imac, je ne vois pas à priori par contre l'intérêt de sa finesse... Aucune utilité à mon avis. Des performances accrues auraient été plus intéressantes. Bref, je pense qu'Apple doit trouver un juste milieu entre le toujours plus fin et de meilleurs perf. Parfois elle met le curseur un peu trop sur la finesse. Je donnerais bien quelques millimètres en plus sur mon iphone 5 pour une meilleure batterie par exemple...
avatar bugman | 
C'est ballot. :/ (... mais c'était pourtant prévisible... et encore, on a pas l'expérience de la tenu dans le temps... to be continued...)
avatar crazy_c0vv | 
Article très intéressant, merci ! Pour moi le nouvel iMac est une hérésie. Son écran hyper fin ne sert littéralement à rien. A faire joli et design, peut-on me répondre. Oui, mais cette fois c'est au détriment des performances (disque dur 5400tr 2.5' dans une machine de bureau !!!). En plus il est trop cher. En tous cas ce n'est pas étonnant qu'ils aient des problèmes de production avec cette machine. Il serait temps de trouver un juste milieu entre design, performance, prix... Je crois qu'il est tout à fait possible de produire ces produits en quantité et en qualité, à condition peut-être d'embaucher un peu plus d'employés pour décharger les pauvres hères qui triment comme des malades. Mais cela signifierait des coûts de production plus importants, et donc, moins de marge. Et l'on sait tous que chez Apple, c'est la marge qui passe avant tout. Bien dommage.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Toujours un problème avec Ive , Florian innocente mdr ^^ ( je crois que vous l'aimez pas trop , dites moi si j'ai tord )
avatar Zetax86 | 
Le nouvel imac n'a pas de performance accrues ? On est sur la même planète ou bien ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Orus : Le thunderbolt permet justement d'utiliser des cartes graphiques surpuissantes sur un MacBook Air, pro, Mac mini ou iMac.
avatar iKalimero | 
il est vrai que la soudure par friction malaxage, est une belle prouesse technique, mais personnellement j'aurai supprimé le bandeau inférieur, la face avant n'aurait alors été composé que par une vitre. Solution élégante, bien plus simple et certainement plus économique.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@crazy_c0vv Le disque dur est le seul problème sinon ils ont gagné en performance graphique et en performance cpu et en ram . L'écran est meilleur et les connectiques sont plus performantes mais par contre si on en veut un il faut absolument acheter l'option fusion drive pour pallier ce problème de disque dur .
avatar mick.simard.93 | 
@Orus et @crazy_c0vv. Si vous voulez la performance avant le design, pourquoi vous vous intéressez à Apple? Oui il y des ordinateurs portables BEAUCOUP plus puissants et BEAUCOUP moins chères que les Macbook... Mais, en achetant un appareil Apple, vous savez très bien que vous misez un peu plus sur le design, la qualité de finition et l'expérience utilisateur que sur les bas prix et les performances?? C'est un iMac pas un PC! J'aime mieux avoir un ordinateur fait de matériaux de qualité que de plastiques cheap!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@mick.simard.93 Et encore l'iMac 27" a toujours été une machines performante , le 21 un peu moins mais est suffisamment puissant pour son objectif . D'ailleurs les iMac sont des machines grand publique et non pas professionnel IOS ont toujours visé le grand publique et pas autre chose . Et l'iMac n'a pas perdu en performance , déjà l'an ce n'était pas de machines ultra puissante . Si vous voulez des performances prenez des Mac Pro ( ou un Pc ) .
avatar s_d | 
Un bel article, on retrouve le Florian qu'on aime ! C'est vrai que l'on sent de plus en plus "des choix techniques qui ne traduisent pas une forte valeur ajoutée pour les clients" ! On peut aussi citer pour l'iPhone une version 4 qui est plus belle mais plus fragile, moins agréable en main que la version 3 (sans parler de l'antennagate). Et une version 5 plus fine, mais la finesse à ce point intéresse-t-elle beaucoup de monde ? A part quand ce sera tellement fin qu'on pourra rouler son smartphone comme un papyrus, beaucoup préféreraient quelques millimètres en plus et une batterie qui tient 2 jours.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@s_d Ouai mais la on gagne en finesse , sans perdre en autonomie . C'est plus beau et plus agréable en main . Bref on perd rien on gagne .
avatar Anonyme (non vérifié) | 
PUIS C'EST BON , VOUS ALLEZ PAS REPROCHER À APPLE DE FAIRE DE BEAU ET BON DESIGN , NON ? C'est quand même une des recettes d'Apple et c'est aussi ce qui fait qu'apple est apple .
avatar Anonyme (non vérifié) | 
La c'est vraiment critiquer pour critiquer .
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Si vous voulez des design pourris et des appareils ultra épais , allez voir le all in one Sony , les ordinateur portable Alien ware et les probable de acer ... Franchement , y en a on se demande ce qu'ils font ici ...
avatar sekhmet | 
Apple a toujours miser sur la finesse et faire le produit le plus compact possible. rien de nouveau. souvenez-vous de l'Imac premier du nom. des modèles de vis hyper rare pour qu'on puisse pas le démonter. un design non extensible, le plus compact possible. La logique n'a pas variée. C'est pas la premiere fois non plus qu'on a des délais, mon premier mac, j'ai attendu 4 semaines pour l'avoir, c'était comme ça. Moi j'espère qu'ils vont continuer à innover dans les process de fabrication et repousser les limites encore...
avatar bugman | 
"PUIS C'EST BON , VOUS ALLEZ PAS REPROCHER À APPLE DE FAIRE DE BEAU ET BON DESIGN , NON ?" Pas la peine d'hurler ! Respire. Non, bien sûr, sauf si cela influe sur autre chose (retrait d'élément, changement de place moins pratique, problèmes de production...)
avatar C1rc3@0rc | 
L'iMac de dernière generation est sans nul doute un des plus gros rate d'Apple depuis longtemps. La recherche de la finesse apparente n'apporte strictement rien par rapport aux precedents modèles, ne comble pas les erreurs majeures d'ergonomie de la machine (essayez en fauteuil roulant d'allumer ou de reseter la machine, une honte), et c'est un cauchemar pour le SAV. Au lieu d'affiner la machine avec cet arrondi inesthétique qui fait penser a un vieux tube cathodique, Apple aurait mieux fait de mettre des composants plus performants et accessibles!
avatar john_steed | 
Question design et manière de le vendre, qu’il semble loin le design qui nous vendait un ”attachement” presque ”amical” avec un de ses produits : http://www.youtube.com/watch?v=GOd5BUA8Lv4 Je crois que je ne me lasserai jamais de cette pub... Quand je vois maintenant à quoi on a droit question pub... Certes, le design est toujours mis en avant mais donne-t-il la même impression de ”révolution” ou de nouveauté ? Je n’en suis pas si sûr ...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@bugman Mais la : le lecteur DVD --> on s'en fiche Le changement de place moins pratique -- ou ? Les problèmes de production --> ok .
avatar C1rc3@0rc | 
"mimicessa [29/01/2013 19:17] via MacG Mobile @Orus : Le thunderbolt permet justement d'utiliser des cartes graphiques surpuissantes sur un MacBook Air, pro, Mac mini ou iMac." Tu veux dire en mettant une carte GPU deportee et relie en thunderbolt? La tu as trop lu la propagande des pro intel il y a un bout de temps. Le thunderbolt n'a que 4 lignes, actuellement pour connecter une carte faut 16 lignes... Donc a la limite pour faire du GPGPU ca peut faire, mais si ta machine a une carte anémique voire une bouse de processeur graphique de chez Intel, ta machine sera toujours a la ramasse niveau graphique.,,
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@C1rc3@0rc C'est pas le cas de l'iMac . Pour le MacBook Air ( vu la finesse de l'appareil ) c'est normal qu'il ait du Intel hd4000 et l'an prochain les cartes seront plus performante ,
avatar drudru | 
@s_d D'accord pour dire que la finesse à partir d'un certain point n'apporte pas grand chose. Après l'intérêt d'une batterie qui tient 2 jours c'est quoi? La nuit c'est le parfait moment pour recharger donc si je tiens la journée, c'est parfait. Et je pense qu'Apple vise la journée d'utilisation pour la très grande majorité des utilisateurs et s'accorde donc un surcroît de finesse. Après ceux qui ont besoin d'une batterie plus costaud, il probablement plus raisonnable de prendre un autre téléphone. Personne n'est obligé d'avoir un iPhone, surtout si ça ne correspond pas à ses besoins.
avatar bugman | 
@ gooplesoft : Carte SD. ;)
avatar daito | 
"Rayures, tâches, éclats dans le métal… on a vu des iPhone 5" Il faut arrêter, cela concernait que quelques modèles sur des millions produits. Donc rien de surprenant dans un processus industriel courant quelque soit le design. "D’aucuns trouveront peut-être que cela fait beaucoup d’efforts pour obtenir une finesse dont on ne profite guère une fois assis devant son iMac" C'est marrant ça, on ne s'est pas posé la question avec les écrans TV qui sont devenus de plus en plus fin et on s'extasiait toujours plus de la finesse accrue de ces appareils. La finesse ici n'a pas un côté pratique en tant que tel et ce n'est pas le but recherché. La finesse dans ce contexte rend le design plus beau et, force de l'expérience d'Apple depuis des décennies dans le domaine, un objet plus beau est un objet qui se vend encore mieux. Il est surprenant que MacG n'ait pas encore compris ce concept qui a fait la fortune d'Apple.
avatar patrick86 | 
Peut être faudrait-il aussi que les gens soient un peu plus patients… Et ne jettent moins sur le nouveau produit "mieux que tous les autres". J'ai attendu mon iPhone 5 deux mois. Sachant où il est fabriqué et par qui, je ne me suis pas plein !
avatar patrick86 | 
@ drudru : Tu n'as pas tout à fait tord pour la batterie. En revanche, une longue autonomie à un avantage : faire moins de cycle de charge, et donc faire durer la batterie plus longtemps. Avec une batterie de MacBook actuelle, en fessant un cycle par jour, ta batterie aura perdue 20% de sa capacité d'origine au bout de 2 ans et ¾ environ. (1000/365 = 2,74)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@bugman Mouai ... Tu m'as peut être eu cette fois , mais je t'aurais un jour ! Je t'aurais ! peu efficace et très cher c'est apple ... --->
avatar bugman | 
@ gooplesoft : Aucunement l'envie de "t'avoir" (ni toi ni un autre). C'est juste une simple constatation.
avatar SIMOMAX1512 | 
Apple a toujours fait et fera toujours des choix drastiques dans son évolution du matériel pour se rapprocher du bel objet dans son ensemble, quelque chose de pur, beau a regarder et a toucher tout en étant suffisamment puissant pour faire ce que mon attend de lui et jusqu'à preuve du contraire c'est le cas, t'es pas content du DD 5400 tours bah prends l'option fusion drive, a tout problème il y a une solution. Je souhaiterai même que Apple aille plus loin dans le design pour pousser l'industrie du hight tech a évoluer encore plus vite, n'oublions pas que Apple est devenu la locomotive du hight tech.
avatar YARK | 
Je dis rien. Ou alors il eut phallus que je recopiasse mes anciens posts... Bon allez, si, je dis. Et merci Florian pour ton acte courageux. Le père Ive a qu'à bien se tenir, la révolte gronde. Le peuple ça masse ! Patit aparté sur le parallèle avec les bagnoles (c'est marrant, la politique des ordis faut toujours qu'on la compare avec les zotos), pas oublier que Porshe a sorti la Boxter et que Mercedes fait de la Classe A depuis un bail... Et pour reparler de mon nAilMac que je veux (que beaucoup d'entre-nous veulent), pourquoi ne pas diviser la gamme en 2 : -l'hyper fine à carte graphique pourrave et le disque à 5400 tr de portable livré avec le couteau à huître et les clés de l'appart pour que l'huissier vienne le récupérer quand vous n'aurez pas réussi à le payer. ET - l'iMac épais (oui 10 cm, même 15 : m'en fous), avec une trappe qui s'ouvre avec les doigts (les espèces d'excroissance qui servent chez d'autres à écrire le mot "propre" et "sans matière grasse" sur les écrans des nouveaux PC Windows 8). Ces doigts dis-je (je dis-je beaucoup) qui n'auraient qu'à soulever icelle-ci (la trappe) pour changer comme des légos Ram et Disque dur, laissant ce choix libertaire de mettre du 3,5" à 7200 tr/mn... avec un écran mat tout con. Pas anodisé, hyposulfité, non, juste le bon viel écran mat que j'ai toujours sur mon vieil iMac de 2006. Avec une bonne carte graphique. Et Mac Os X, bien sûr. Et j'en profite pour faire une bise à mes potes habituels même s'ils n'ont pas mon avis. (Car j'ai cru lire que MacG allait sévir sérieux sur les gens qui s'insultent, mais si on fait des bisous on a le droit non ?).
avatar jacjac | 
Bel article !
avatar daito | 
Je rappelle juste que le DD 5400 tours/minute n'est utilisé que dans la version 21,5 pouces des iMac. Juste comme ça que l'on arrête d'être imprécis.
avatar Abaxil | 
Je vais essayer d'employer des mots qui évitent le bannissement. Je vais répéter encore les mêmes choses puisque la maladie des commentaires est de dire toujours les mêmes choses sans tenir compte du rapport à la vie réelle. Je sais que c'est cause perdue, mais tant qu'à faire il est préférable de ne pas laisser diffuser des informations aburdes (aucune insulte, l'information est absurde). Un DD qui tourne à 5 400 t/mn débite environ 108 méga à la s., un 7 200 environ 120. Ecart de l'ordre de 10 %. Dans la vie courante, la vie de tous les jours on « lit/écrit » généralement des fichiers de quelques mégas et encore. Même les graphistes usent de fichiers de dizaines de mégas. Pour tous ces cas, le temps lecture/écriture est de l'ordre du dixième de seconde. Oui 0,1 seconde. La différence entre les deux disques étant de 10 % elle se chiffre en centième de s. oui 0,01 s. Personne ici ne peut être sensible à cette différence. Cet argument est donc inepte. Ensuite Apple a choisi (ce que cet argument inepte empêche de comprendre) 1 TO à la place de 750 MO. Donc Apple préfère offrir 30 % d'espace en plus plutôt qu'1/100é car il n'existait pas de 2,5 " en 1 TO. Avantage 30 % d'espace en plus, inconvénient de l'ordre du 1/100é de s. Mainteant chacun pense ce qu'il veut. Ensuite en comparant avec les voitures Apple ce n'est ni Jaguar ni Rolls, c'est Audi. Et chez Audi ça dépote. Enfin, cette phrase - si on est autorisé à avoir un avis très divergent de l'auteur toujours aussi loué pour ses belles phrases, mais mon avis diverge fortement - «Faut-il craindre de les voir se répéter lors des prochaines générations parce qu’ils sont foncièrement inévitables ? » est fausse. En effet les nouvelles techniques de soudure et de laminage seront maîtrisées et donc ces problèmes ne se répèteront pas de sitôt.
avatar drudru | 
@patrick86 Tout à fait d'accord, j'apprécierais d'avoir un iPhone qui tient aussi bien que l'iPad. Mais dans la mesure où la seule contrainte est de brancher l'iPhone tous les soirs, ça reste acceptable. Pour la durée de vie de la batterie, de ma propre expérience, je pense que pour l'iPhone ce n'est un problème. J'ai un 3Gs qui a maintenant 3 ans, la batterie n'a pas réellement perdu (pareil pour un 4 et un 4s qui ont 2 et 1 an de moins). Par contre je suis d'accord pour les MacBook Pro c'est différent. Mon MBP qui a aussi 3 ans a perdu la moitié de son autonomie. Je ne m'explique pas cette différence. Peut être l'utilisation sédentaire, il est plus souvent sur secteur que sur batterie.
avatar daxr1der | 
@rapsodan : 'Le hic, c'est qu'on exige d'Apple qu'il innove et fournisse de la qualité. Maintenant on leur reproche de ne pas en produire assez! Je comprend donc que vous suggérez de passer au modèle d'affaire de Samsung et autres??? J'attend d'Apple une Audi ou une Volvo, pas une Renault! Mieux vaut un modèle avec rareté, innovation et marges confortables que de produire de bas/moyen de gamme... Du moins selon mon point de vue!' MDR une config moyenne est comparée a Audi... Parce qu'il faut le dire les imac sont loin derrière des grosses configs PC
avatar Abaxil | 
Pour terminer, si j'ai le droit à nouveau de regretter certains écrits de cet auteur, c'est qu'ici et maintenant il nous parle des problèmes de fabrication de l'iMac et de l'iPhone 5, problèmes très lourds et pourtant dans ses belles analyses antérieures des ventes tant de l'iMac que de l'iPhone, jamais il n'a évoqué ces problèmes comme explication sinon majeure du moins importante pour la mévente de ces deux produits. Ah si il nous a parlé de la culture chinoise qui ne pouvait se faire à Apple (doublement des ventes en un an) Méventes fausses en ce qui concerne l'iPhone 5, je l'ai prouvé par ailleurs en tenant compte du prix moyen de vente (642 $) qui impose que le 5 ait été vendu à plus de 55 % ce qui ne fait pas loin ou plus de 27 millions d'iPhones 5 au 4é T malgré plus de la moitié des pays non fournis avant la mi ou la fin décembre. Pour l'iMac c'est pire puisque le 27 n'est toujours pas vendu en quantité et que l'ancien modèle n'était plus en vente quand le nouveau ne l'était pas encore. On parle là de près de deux mois sur un trimestre. En somme quand cette difficulté de fabrication permet de dire qu'Apple a des problèmes on en parle (ces problèmes existent) ce qui permet de taper un peu sur Apple, mais quand ils expliquent logiquement des ventes perturbées, on en parle pas et on met ça sur le dos du prix, et autres rengaines sans aucune nouveauté. PS j'espère que la vigilance de MacGe ne sera pas prise en défaut quand je me ferai à nouveau traité de malade mental ou de pauvre type.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@bugman Je faisais de l'humour (de merde ) , avec une petite parodie de la pub maf ...
avatar greg3395 | 
les fan de la marque , achète l'imac le premier jour -> après la keynote. il appuis sur f5 plein de fois et espère d'être le premier a le commander. le défaut c'est le clavier et sourie pas top pour les Gamer de starcraft 2 par exemple. Greg
avatar Stardustxxx | 
@Abaxil Tu as vraiment une facon bizarre de comparer des disques durs... Et qui est a cote de la plaque. Pour exemple je te renvoie vers ce comparatif de disque dur 2 To a differentes vitesse 53oo, 5700, 7200 rpm http://www.hardware.fr/articles/835-4/pratique-fichiers.html Comme tu peux le voir, les performances dependent de plusieurs facteurs, tu ne peux pas juste comparer la vitesse des plateaux.
avatar YARK | 
Et pour rebondir sur les disques durs, les 3,5" ayant une plus grosse capacité pourquoi s'en priver ? Avoir une bonne bécane avec 2 To par exemple (+ au moins l'équivalent pour la sauvegarde bien sûr).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR