iPhone 5 : revue de tests

Florian Innocente |


L'embargo d'Apple sur les tests des iPhone 5 remis depuis une semaine à quelques gros titres ou sites de la presse généraliste ou spécialisée est levé. Les premiers tests et appréciations sont tombés. On s'intéressera essentiellement aux impressions sur le matériel et les performances, tout l'aspect logiciel sur iOS 6 étant largement connu maintenant. Revue de presse sur un téléphone qui, globalement, produit toujours son effet.

TechCrunch


« Apple a ciselé le smartphone vers une quasi-perfection » dès le titre, le ton est donné, MG Siegler parle d'emblée d'un appareil « fantastique » même s'il sonne presque comme « faux » lorsqu'on le prend en main la première fois, comme ces appareils factices dans les boutiques d'opérateurs. Une impression donnée en fait par le poids et l'épaisseur revus à la baisse.



Cette légèreté existe déjà dans le monde Android, mais elle est le plus souvent la conséquence de l'utilisation de plastiques à moindre coût, poursuit le journaliste. L'iPhone 5 parvient à se mettre au niveau de ses concurrents les plus légers, mais sans en passer par ce stratagème et tout en augmentant la diagonale de son écran. Avec comme corolaire immédiat, plus de surface d'affichage et de meilleures dispositions pour la lecture de films en 16/9.

L'application Path sur iPhone 5 et sur 4S


Cet écran se voit décerner un autre bon point dans la manière dont il a évolué physiquement. Il est plus grand certes, mais le maintien de sa largeur ne bouleverse fondamentalement pas les habitudes de manipulation à une main. Dans son test, CNET est un soupçon plus réservé, parlant d'un téléphone qui verse davantage dans la catégorie de ceux que l'on doit parfois utiliser à deux mains.



Sur l'esthétique, le seul regret porte sur le look de la face arrière avec ce mélange aluminium et verre, contrairement au tout en verre de l'iPhone 4S. Une appréciation compensée par le toucher métallique de l'alu.

Sur la 4G, mais qui n'aura pas de traduction immédiate en France, le rédacteur a observé des débits descendants de 20 Mb/s et de 3 Mb/s montants, contre 2 Mb/s et 0,75 Mb/s sur le 4S en 3G. L'appareil photo progresse, de même que la qualité audio en appel. On est dans le registre de l'amélioration de l'existant qui, s'agissant de la photo, n'était déjà pas mauvais avec l'iPhone 4S.

En revanche les performances sont décrites comme nettement plus élevées. Cela se manifeste clairement, même face au 4S (qui était toutefois avec iOS 5 et non iOS 6 lors du test). Quelques essais ont montré un iPhone 5 qui démarrait 30 secondes plus vite, lançait des jeux comme GTA 3 ou Infinity Blade plus rapidement et de manière visible, tandis que Camera+ prenait nettement moins de temps pour enregistrer des images bricolées avec des filtres.

Conclusion de TechCrunch, même pour un utilisateur de 4S, l'appareil est tentant. Il l'est assez aussi pour séduire des utilisateurs de Windows Phone ou Android. Mais surtout, rien ne vaut une prise en main « A ceux qui s'inquiétaient après les propos de "déception" autour de l'iPhone 5, je vous suggère tout simplement d'aller dans un magasin Apple vendredi, et de l'essayer par vous-même. Mon intuition est que vous allez réaliser immédiatement à quel point toutes ces fanfaronnades étaient ridicules. L'iPhone 5 est l'aboutissement de ce qu'Apple sait faire le mieux. C'est le smartphone presque parfait. »

The New York Times



David Pogue parle d'un design « magnifique », pensé de manière « cohérente » dans son ensemble, un look « d'avion furtif » dans sa livrée noire et ardoise. Pour lui, les nouvelles dimensions de cet écran sont appréciables en cela qu'elles donnent plus à voir, mais cela ne change pas non plus la vie. Les très grands écrans sur d'autres téléphones apportent un bénéfice plus évident sur certaines applications : lecture, photo, navigation web.

Pogue souligne lui aussi la finesse et la légèreté de cet iPhone par une considération humoristique « Il n'est pas loin de pouvoir tenir le rôle d'un marque-page ».

Si aucune grosse nouvelle caractéristique n'est au menu (Siri sur le 4S, le Retina sur le 4), cet iPhone 5 est une somme d'améliorations sur des points essentiels : caméra, écran, vitesse de fonctionnement et audio. Apparemment, il faut s'attendre à des progrès francs par rapport au 4S dans les photographies prises en basses lumières et la cadence de prises de vues est plus élevée.

L'autonomie aussi ne semble pas souffrir de la 4G. Contrairement à d'autres appareils dotés de cette norme qui peuvent s'épuiser en tout début de soirée, l'iPhone 5 parvient à tenir une journée pleine, au moins dans la plupart des cas. Un constat dressé également chez Engadget.

Le nouveau connecteur Lightning est loué pour son côté fonctionnel (toutes proportions gardées, il rappelle le passage du SCSI au FireWire/USB lorsqu'on compare les dimensions, ndlr). Il est compact, on l'insère indifféremment dans un sens ou dans l'autre, il tient bien en place et il se débranche facilement « C'est l'exemple par excellence d'un connecteur moderne ». Pogue regrette toutefois que malgré ces avantages ce soit 10 ans de compatibilité entretenue entre chaque génération de produit qui passent à la trappe.



Face à la concurrence en présence, David Pogue offre un constat moins tranché que TechCrunch. Les rapports de force sont connus entre les plateformes et ce modèle ne va pas les bousculer. Les nouveaux Windows Phone ont de très bons designs, mais leur catalogue logiciel est pauvre, comme l'offre en accessoires. Sur Android le choix est immense et varié, jusque dans les technologies avec par exemple la NFC. Mais Android est « dans son ensemble, plus bogué, plus chaotique et plus fragmenté » avec toujours ces délais dans la distribution des mises à jour.



Devant cela, l'iPhone n'offre aucun choix en personnalisation, ni beaucoup de choix d'ailleurs de façon générale. Mais il est mieux fini, conçu avec soin et selon des principes qui s'établissent dans la durée, son catalogue est mieux fourni. En guise de conclusion, le passage depuis l'iPhone 4S n'est peut-être pas indispensable, surtout si cela signifie de rompre son engagement avec son opérateur. En revanche, pour ceux qui viennent d'un iPhone 4 ou 3GS, la surprise va être grande.

Engadget



Engadget publie un long test, avec photos et captures d'écran. Les remarques initiales sur le poids, la finesse et le confort de tenue en main qui ne souffre pas du changement d'écran sont identiques à ceux des autres articles. Le modèle blanc est « lumineux et pur », le modèle noir est « sombre et menaçant » (TechCrunch l'appelait le téléphone de Batman). Une surface, sur le modèle noir qui est néanmoins prompt à attraper des traces de doigts et difficiles à faire partir rapidement (tant que l'on ne retrouve pas les délices du MacBook noir…, ndlr).

Le connecteur Lightning est loué pour sa praticité et sa simplicité d'emploi comparé à la précédente prise et par son apparente résistance face au format micro-USB. Les critiques à son encontre ne varient pas, l'incompatibilité physique qu'il induit avec les périphériques existants s'ils n'ont pas d'adaptateur et la disparition de la fonction iPod Out pour les automobiles. Mais comme le disait l'un de ces tests, on a traversé quantité de ruptures identiques avec Apple.

Lors d'un test de synchronisation, Engadget a relevé un léger mieux dans la vitesse de transfert avec Lightning de l'ordre de 20%. Et ce alors qu'on reste sur de l'USB 2. Est-ce que cela tient au connecteur ou à d'autres optimisations internes, mystère. Un gain bienvenu donc, mais modéré pour ceux qui font de gros transferts. Cela ne changera pas énormément de choses et on pouvait espérer mieux sur cette caractéristique.

L'écran, déjà bon avec le 4S, s'améliore encore, observe Engadget, en évacuant cette légère teinte qui pouvait tirer sur le vert. Il se révèle plus neutre encore sur le rendu des couleurs que le 4S et respecte l'espace de colorimétrie sRGB. Utilisé en plein soleil, l'iPhone 4S se débrouillait déjà assez bien, l'iPhone 5 n'apporte qu'un gain mineur.

L'image produite par la caméra en façade est celle où les progrès sont les plus notables, avec le passage du VGA au 720p. Chez Engadget aussi on relève la cadence plus élevée dans les prises de vue en rafale.



S'agissant des performances, le test Geekbench réalisé par le site confirme et dépasse de peu le chiffre apparu le week-end dernier dans les bases de Primate Labs, avec un score de 1628 contre 634 sur l'iPhone 4S (lire iPhone 5 : des performances Geekbench qui laissent du monde derrière). Au quotidien, la différence ne grimpe peut-être pas dans ces proportions, mais tout va plus vite, du lancement des applications aux encodages iMovie et calculs HDR qui se font deux fois plus vite.

L'autonomie se tient bien d'après Engadget, avec un usage sollicitant fortement la 4G, le Wi-Fi et le GPS, le téléphone a tenu 14h et 18 min. Puis 11h et 15 min avec une vidéo tournant en boucle, 4G/Wi-Fi actifs, soit 10 min de moins que le nouveau Droid RAZR Maxx de Motorola qui met justement en avant sa batterie.



Conclusion du site « L'iPhone 5 est une amélioration significative par rapport à l'iPhone 4S dans presque tous les domaines, et dans les endroits qui n'ont pas vu une amélioration par rapport à son prédécesseur - caméra, capacité de stockage - on pourrait défendre le fait que l'iPhone 4S était déjà en haut de la courbe. Tous les domaines, sauf le système d'exploitation qui commence à montrer ses rides. »

Un téléphone qui est soit proche de ce qui se fait de mieux ailleurs, soit au sommet « Est-ce qu'il va vous convaincre de renoncer à votre Android ou Windows Phone pour rejoindre iOS ? Peut-être, peut-être pas. Est-ce qu'il va vous impressionner ? Prenez-le en main - vous pourriez être surpris. Pour les fidèles d'iOS c'est une mise à jour évidente. C'est sans aucun doute le meilleur iPhone à ce jour. Son design établit une référence. C'est celui que vous attendiez. »

Autres tests publiés aux États-Unis ou en France :
- Wall Street Journal
- Daring Fireball
- CNET
- 01Net (qui se dit déçu par l'autonomie lorsqu'elle est comparée à des terminaux concurrents, à l'exception de l'usage en lecture vidéo)
- Le Figaro

crédit : galerie Engadget & CNET.
Tags
avatar Lemmings | 
@Steeve J. : pourquoi voudrais-tu à chaque fois qu'il y ai des "haters" ? T'es en manque ? Tu peux pas être heureux sans choses à contredire ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Merci à la rédaction pour le test de l'iPhone 5 !! J'ai le 4S... Mais bien tentée par le 5 :-)
avatar jean_claude_duss | 
Ya un gros bug la, les commentaires sont en italique !!! c'est quoi ces conneries ? comment les remettre normal ??
avatar bugman | 
@ jean_claude_duss : En demandant gentiment à Florian de fermer sa balise.
avatar mactirelou | 
Je trouve franchement cher pour un téléphone, le côté bi-color du design au dos ne me plait pas du tout, surtout sur le modèle blanc, modèle que j'aimais bien sur l'iphone4/4s. Sinon ios6 je suis un peu déçu, un tel téléphone devrait emporter beaucoup plus de nouveautés en terme de os !
avatar Tchobilout23 | 
Put*** Ça me donne envie... Vivement...
avatar tiboug974 | 
j attends confirmation pour l autonomie
avatar Steeve J. | 
@Lemmings : Parce qu'il y en a à chaque fois mais là je crois qu'il ont mal au c-l en lisant les tests !
avatar stitchbe | 
@Steeve J. : juste pour le fun, un peu de "haters" (quoique je n'en suis pas un...) Voici l'iPhone 5, 6ème génération d'iPhone. Il est plus fin, avec les coins plus ronds. On aurait encore pu faire plus fin, mais alors à cause des coins ronds il aurait eu l'air d'un couteau à beurre. Il fonctionne sur la 4G, plus rapide que le WiFi. Enfin, ça dépend... Si vous vivez à Paris, 1er, 2ème et 3ème arrondissement (le nord du 3ème seulement), et que vous avez un abonnement Orange. Sinon, ben... tant pis. Mais pour vous y rendre, vous pouvez toujours utiliser Tomtom. Mais sans votre car kit, il ne fonctionne plus. Ah oui, vous avez remarqué? On a gardé les côtés plats en alu. On a pensé les faire ronds aussi, comme sur l'iPod, mais alors on allait avoir un procès de Nokia, qui a le brevet pour les "côtés ronds coins carrés". Nous on a seulement le "côtés plats coins ronds". Allez, sans rancune, c'est juste pour le fun... :p
avatar pecos | 
@ Florian... Bon, tu dors ? Ou tu ferme la balise italique ouverte à "crédit : galerie Engadget & CNET." ?
avatar qlb212 | 
@pecos : il est peut-être juste en train de manger, non ? C'est si urgent que ça ??
avatar Florian Innocente | 
@pecos : '@ Florian... Bon, tu dors ? Ou tu ferme la balise italique ouverte à "crédit : galerie Engadget & CNET." ?' Je viens de finir mes spaghettis al limone. Je m'en occupe avant que le café arrive.
avatar Steeve J. | 
@stitchbe : Heu..... Même chez Orange la 4G ne va pas fonctionner mais par contre la H+ oui c'est à dire 42 Méga maxi (ce qui est déjà très très bien !)
avatar madaniso | 
Bof, ils ont tout les journalistes dans la poche. C'est un nouveau smartphone sympa c'est tout. IOS commence à se faire vieux au niveau du design, un besoin de changement se fait sentir. #Switch to Lumia !
avatar lmouillart | 
J'ai les yeux tout tordu, pour Steve J. quand Apple copie la concurrence de A à Z avec plus ou moins d'intelligence le produit commence à ressembler à quelque chose. Il ne reste plus qu'a s'attaquer à iOS, Android 2.3 est une bonne base de départ.
avatar Steeve J. | 
@madaniso : Yes !!! Switch to the "Brique" Avec en cadeau des tuiles.... C'est bon pour un chantier ça non ?
avatar Steeve J. | 
@lmouillart : Tiens, en parlant d'Android 2.3, j'ai un client qui a ce matin acheté un Samsung Galaxy Ace et bien il est toujours en 2.3 et il n'arrive pas à la cheville de mon ancien iPhone 3G.
avatar iTroll | 
Euh Engadget OK mais le WSJ est un nid à fanboys talibans. J'attends de voir ce qu'ils diront sur le Nokia 920.
avatar lemarseillais23 | 
Bien, c est sur qu il est tentant... Mais il est trop cher, et mon 4s de 7mois fonctionne très bien... Enfin... On ne sait jamais...
avatar geekster | 
a steeve j par ce que tu crois que 2 ,3 sites disent du bien de l'i5 que ca nous fait rager ou ca nous rend muet ? looooool je vais te donnez mon avis sur c'te i5 aussi incroyable que ca puisse paraitre, j'ai jamais toucher un iphone de toute ma vie, et en toute honneter,ce i5 me donne vraiment pas envie,car on a l'air de ce faire chier avec un iphone, j'ai l'impression qu'en 10 minutes on connait tout sur l'appareil...alors que moi j'aime me perdre dans les fonctions d'un smartphone et decouvrir les subtiliter qu'il peut cacher... non franchement l'iphone me parait fade,sans saveur....
avatar Florian Innocente | 
@lemarseillais23 : 'Bien, c est sur qu il est tentant... Mais il est trop cher, et mon 4s de 7mois fonctionne très bien... Enfin... On ne sait jamais...' Ben tiens toi à l'écart d'une boutique d'opérateur ces prochains jours :-)
avatar lmouillart | 
@geekster ".alors que moi j'aime me perdre dans les fonctions d'un smartphone et decouvrir les subtiliter qu'il peut cacher..." Ça à l'air passionnant comme utilisation :)
avatar Steeve J. | 
@geekster : T'as jamais touchés un iPhone et tu en parles ?? Donc en fait tu n'est qu'un vilain Clown ? Alors va faire un tour dans un magasin et touche en un ça va te faire du bien ! Fait toi quand même accompagner par Papa ou Maman car finalement tu doit avoir 15 ans !
avatar Lemmings | 
@Steeve J. : mal au cul ? A quel niveau je te prie ? C'est un excellent téléphone, mais c'est ni le meilleur en tout point ni le plus adapté à tous... Je vois pas trop en quoi lire ces tests (excellents) va faire changer d'avis ceux qui n'aiment pas cet appareil...
avatar Frodon | 
Je suis assez d'accord avec le résumé du Wall Street Journal: "Apple has taken an already great product and made it better, overall. Consumers who prefer huge screens or certain marginal features have plenty of other choices, but the iPhone 5 is an excellent choice."

Pages

CONNEXION UTILISATEUR