Quel avenir pour le Macintosh ?

Christophe Laporte |
L’ordinateur personnel est à la croisée des chemins. En effet, les ventes de PC stagnent depuis plusieurs mois, voire reculent dans certains marchés comme en Amérique du Nord ou en Europe de l’Ouest. Longtemps dopé par les ventes de portables, cet objet qui fut longtemps le coeur de notre univers numérique est en train de perdre sa suprématie au profit des terminaux mobiles.

Signe du destin, durant les trois derniers mois de l’année 2010, les ventes de smartphones ont dépassé en volume les ventes de PC. Et le Macintosh dans tout cela ? Quel avenir pour l’ordinateur d’Apple ? C’est le sujet de réflexion de la chronique hebdomadaire de Jean-Louis Gassée.

Comme souvent, Apple est dans une position très particulière. Si les ventes de PC sont au point mort, le Macintosh ne connait pas la crise. Durant le dernier trimestre 2010, le Macintosh a enregistré un nouveau record de vente avec 4,3 millions d’unités vendus, soit une croissance de 23 % par rapport à la même période l’année précédente. Un chiffre d’autant plus remarquable, qu’Apple est toujours resté à l’écart de la guerre tarifaire que se livrent ses concurrents. Le prix de vente moyen d’un Macintosh (1313 $) est stable.



Si les ventes de smartphones viennent tout juste de dépasser les ventes de PC, chez Apple, c’est déjà de l’histoire ancienne ou presque. Non seulement l'entreprise vend plus d’iPhone que de Macintosh, mais en valeur, cela fait fort longtemps que le téléphone génère plus d’argent que l'ordinateur pour Apple. Entre septembre et décembre 2009, l’iPhone a rapporté 10,4 milliards de dollars à Apple soit deux fois plus que ses ordinateurs.

Back to the Mac

Si le Macintosh est un business tout à fait rentable pour Apple, comment faire pour inscrire son succès dans la durée ? La réponse fut donnée par Steve Jobs lors du dernier special event et tient dans une expression toute simple : « Back to the Mac ». Apple a pour stratégie dans les mois à venir d’intégrer certains ingrédients qui ont fait le succès des iDevices dans ses ordinateurs. Cela a commencé avec le MacBook Air qui incorpore désormais par défaut de la mémoire Flash, puis avec l’arrivée du Mac App Store, et cela se poursuivra avec le lancement de Mac OS X Lion cet été.

Et cela marche pour le moment. Le MacBook Air connait un franc succès alors qu’il doit faire face à la concurrence de l’iPad. En commercialisant « un gros netbook » à partir de 999 $, Apple a mis au point une formule intéressante (lire : Apple à la recherche d'un nouvel équilibre). Grâce à un nouvel équilibre (un support de stockage rapide qui compense un processeur peu puissant), le MacBook Air 11" donne une impression de fluidité. Tout se lance très vite, résume Jean-Louis Gassée dans sa colonne. Ce n’est pas forcément l’impression que dégagent, de manière générale, les ordinateurs d'entrée de gamme. Il ne fait pas de doute que le stockage SSD est appelé à remplacer le bon vieux disque dur dans l’ensemble des portables Apple dans les mois à venir (lire : MacBook Air : le futur des MacBook ?).

Mais la mutation la plus importante en cours est certainement d’ordre logiciel. En l’espace de quelques jours, le Mac App Store a déjà fait plusieurs millionnaires, mais surtout, il a permis de revitaliser l’offre logicielle du Macintosh. Vu le succès de la plate-forme de téléchargement pour iOS, de nombreux développeurs ont senti qu’il y avait un coup à faire (lire : Mac App Store : ventes, tarifs, micro-applications… l'avis des développeurs).

Pour le moment, on constate les mêmes conséquences que lors de l’ouverture de l'App Store. Les prix baissent lentement, mais sûrement, un mouvement initié par Apple en proposant Aperture à 62,99 €. L’arrivée du Mac App Store devrait progressivement bouleverser nos habitudes. Vu son succès, Apple songerait sérieusement à retirer les boites logicielles de ses boutiques (lire : Vers la disparition des boîtes).

Mais le plus intéressant peut-être, c’est la notion d’application qui est en train d’être revue en profondeur. À l’instar d’iOS, on voit de plus en plus de logiciels que certains appellent des « microapplications » ou bien des « applications jetables ». Des logiciels vendus à très bas prix et qui se contentent de faire une ou deux choses très bien.

Dans ce qui ressemble furieusement à une transition, Mac OS X Lion constituera une étape tout aussi importante. Si avec Leopard et Snow Leopard, Apple a souhaité réduire les frontières avec Windows afin d’amplifier l’effet halo, elle cherche cette fois à amener les utilisateurs d’iOS en terrain connu avec des fonctionnalités comme LaunchPad, et les applications pleins écrans.



Comment Apple pourrait ensuite passer à la vitesse suivante ? À vrai dire, les pistes ne manquent pas pour Jean-Louis Gassée qui parle notamment la possibilité d’un portage de Mac OS X sur ARM. Jouant sur ce « nouvel équilibre » que nous évoquions plus haut, Apple pourrait fournir une machine plus performante, plus silencieuse et dotée d’une meilleure autonomie. L’ancien dirigeant d’Apple estime que l’arrivée du Mac App Store facilite très certainement la donne.

En effet, si le processus de validation d’Apple a ses défauts, il a également ses avantages dans un tel scénario. Le fait que les développeurs ne puissent utiliser des API privées rend plus simple une telle transition d’un point de vue technique. Une telle transition n’a plus rien d’impensable, Microsoft lors du CES a annoncé que Windows 8 prendrait en charge ce type d’architectures (lire : Microsoft au CES : A comme ARM et Avatar).

Apple va-t-elle lancer des appareils hybrides mi-tablette, mi-PC ? Comme le note Jean-Louis Gassée, des produits de ce type existent déjà. C’est le cas de cet ordinateur Toshiba qui propose deux manières bien distinctes de travailler.



À coup sûr, un tel produit estampillé d’une pomme avec le soin du détail que l’on connait à Apple pourrait être très intéressant. Plusieurs brevets apparus ces derniers temps montrent que la société californienne explore cette piste (lire : Nouveau brevet décrivant un iMac multitouch). Mais Apple passera-t-elle à l’action pour autant ? Rien n’est moins sûr…

image : Ryan Ozawa

Tags
avatar Dr_cube | 
A mon avis Gassée se trompe : Ce n'est pas Mac OS X qui sera porté sur ARM, mais iOS qui arrivera sur les Mac ! Mac OS X est vieillissant si on regarde bien, alors que iOS est une version propre et réfléchie de Mac OS X. iOS c'est la simplification à l'extrême : plus de système de fichier visible, plus de problèmes pour installer/désinstaller les appli, pas besoin de redémarrer, interfaces ultra-simples, une seule fenêtre à la fois, des API nettoyées de fonds en combles, etc. Ces nouveaux paradigmes finiront par arriver sur Mac, les uns après les autres. On commence à en voir quelques uns arriver avec Lion, mais la convergence ne s'arrêtera pas là... Ca ne veut pas dire que les Mac tels qu'on les connaît vont disparaître, mais qu'on verra de nouvelles machines plus simples d'utilisation qui tourneront sous iOS, certainement pour de nouveaux usages. On assiste au début de la convergence des appareils mobiles et des PC. On verra alors des stations pour brancher l'iPhone ou l'iPad à un grand écran (ou pico-projecteur...) et un clavier externe. Et on verra des MacBook Air sous iOS. Mais ce ne sont que des étapes transitoires. En fait on ne sait pas exactement à quoi ressemblera l'appareil issu de cette convergence, mais on sait qu'il sera entre les appareils mobiles et les Mac... L'iPad et le MacBook Air tendent vers ce produit encore inconnu.
avatar rikki finefleur | 
Il faut prendre aussi en compte que les ordinateurs ont aujourd'hui une puissance necessaire à l'usage quotidien. Peut etre que le ssd viendra booster les ventes.
avatar abstract | 
L'analyse est partielle notamment sur ce que cache le "back to the Mac". Les connaisseurs dans le domaine savent que le probleme pour DES boites qui ont DES produits pour divers segments c'est la concurrence interne de ces produits pour les ressources. Apple a jusqu'ici mis beaucoup d'energie dans les iDevice, "back to the Mac" pourrait n'etre qu'une façon habile et opportuniste de gerer ce probleme de concurrence interne. Il faudra Donc voir jusqu'ou va Lion en ameliorations d'OS pour Mac. Snow leopard avait été une non evolution pour l'utilisateur leopard, quand on void Steve jobs annoncé les applis plein ecran avec Lion, ça craint pour ceux qui attendent une revolution sur Mac OS X (si ce n'est back to the Mac)
avatar bugman | 
Je vais vomir... ;)
avatar Boumy | 
Si l'ipad 2 a bien un display port c'est quand même bien qu'Apple compte faire du mobile une unité centrale avc clavier et pointeur intégré vers un écran externe. D'où aussi la taille des icônes trouvées dans la 4.3
avatar nastytheking | 
J'ai toujours un peu du mal avec ces remises en question sur les Mac. Ca me parait tellement fou de remettre son existence en cause à l'heure où beaucoup achètent un iPad ou un iPhone pour surfer et faire des photos alors que d'autres (pour moi la majorité) ont un Mac pour travailler et faire de choses plus importantes (dans les domaines graphiques, et même du cinéma). Faire taire les Mac c'est tourner le dos à ces dernier, et à défaut d'être une erreur suprême ce serait suicider Apple. Enfin, je n'ai jamais compris et je ne comprendrais jamais ces débats.
avatar Anabys | 
Dr_cube t'es pas gentil. J'vais faire des cauchemars la nuit maintenant, à cause de ce que tu dis :(
avatar Dr_cube | 
@nastytheking : Tant que Steve Jobs est aux manettes, à mon avis on n'a rien à craindre... Il a vu plusieurs fois l'avenir de l'informatique personnelle, à chaque fois pile au bon moment : — Les PC. — Les smartphones. — Et peut-être les tablettes. A mon avis il est bien placé pour savoir ce qu'il y a ensuite, on peut lui faire confiance. Au même titre que les smartphones n'ont pas tué les PC et que les tablettes n'ont pas tué les smartphones et les PC, le prochain ordinateur personnel ne tuera pas ceux existants. On aura de nouveaux besoins, de nouveaux usages, pour de nouveaux contextes d'utilisation.
avatar daphone | 
Certes, mais derrière il faudra toujours des PC et des Macs pour développer tout ce petit monde mobile non ? Ne serait-ce que sur le contenu lui-même déjà...
avatar oomu | 
@Dr_cube [14/02/2011 15:12] ios est tellement os x qu'à mon avis, os X snow leopard (et lion) existent déjà en version arm. tout comme os X fut toujours maintenu en version intel depuis NeXTstep 486.
avatar abstract | 
@ nastytheking : Ce n'est pas une remise en cause amiss l'heure du choix et de l'arbitrage c'est le produit qui rapporte le plus qui gagne. Back to the Mac, c'est pour moi l'arbre qui cache la foret.
avatar hairquatercut | 
Ouf, je souffle un peu avant mon prochain achat et je ne dois pas être le seul parmi les privilégiés, le marché arriverait à saturation, un peu comme l'automobile?
avatar oomu | 
@nastytheking [14/02/2011 15:19] aucune raison que le mac soit supprimé. - A chaque nouveau bidule ou nouvelle marotte informatique, les Zanalystes promettent la Fin du Monde. Mais non, on continue toujours à sauvegarder nos bon vieux serveurs rectangulaires sur de la bande magnétique. Les gens aiment parler de l'Apocalypse. - Le Mac perdura. Et s'il est transformé et qu'il se vende, c'est assurément parce qu'il sera un outil meilleur qui vous intéressera aussi. Pourquoi voulez vous donc qu'une industrie n'ait plus envie de VOUS vendre un bidule pour VOTRE travail ? votre porte-monnaie est autant aimé qu'un autre.
avatar Tshaolin | 
Apple est entrain de faire un travail extrêmement ardu et il n'y a qu'eux au monde capable de s'atteler à cette tâche : redéfinir l'ordinateur pour l'usage professionnel.
avatar Dr_cube | 
@oomu : N'oublie pas que iOS tourne aussi sur Intel, le Simulateur en est la preuve. Apple ne néglige aucune possibilité, mais à mon avis le processeur utilisé ne signifie rien.. Si les MacBook Air devaient passer sur ARM ou si les iPad devaient passer sur Intel, ça ne changerait rien à leurs fonctionnalités et à leur utilisation.
avatar sekhmet | 
+1 Oomu certainement ils attendent de finaliser une plateforme viable. D'autant qu'avec les spécialistes en processeurs qu'ils ont, ils doivent être en train de développer quelque chose. Au passage j'ai quand même été bluffé de la facilité et la stabilité du switch PPC à Intel, sur ce coup la Apple a fait un carton plein ! ils sont donc capable de basculer sur ARM le temps de le dire...
avatar melaure | 
Ces produits ne sont pas concurrents mais complémentaires. Quand à iOS, cet OS est tellement limité et bridé qu'ils ne pourra jamais remplacer Mac OS X. C'est une misère à coté ! Et surtout on serait complètement ligoté sur les logiciels que l'ont veut utiliser. Alors NON !
avatar oomu | 
faire des ordinateurs généralistes basés ARM est dans l'air du temps. Oui, parce qu'ARM a pris une avance considérable sur une question devenue prioritaire : l'économie d'énergie. Mais Intel finira par rattraper son retard technologique ou sortira quelque chose de compétitif. A ce moment, les zanalystes diront ils : "il faut tout porter au nouveau zintel" ? - A chaque nouvelle évolution du marché, les zanalystes ont tendance à dire "hiii, mettez tout dans le nouveau panier à oeuf !". Ce n'est pas la première fois que "subitement", faudrait tout porter au nouveau machin. Même le processeur Alpha fut à la mode fut un temps (pas longtemps certes). Le powerpc quand il surclassait les pentiums était aussi le candidat à la mode pour les zanalystes. - Notons que si Apple arrive à contrôler totalement (_totalement_) leur plateforme (cocoa) et à ce que _tout_ logiciel mac soit entièrement conçu par et pour cocoa, alors Apple pourrait utiliser n'importe quel processeur en dessous et transiter les applications du magasin par quelques retouches et compilation. Remarquez combien de logiciels "ios" (iphone/ipad) sont passés "subitement" au Mac App store (avec une interface retouchée, parfois à peine). En grande partie, un logiciel totalement cocoa est recompilable sur mac, alors que le processeur est intel et non arm. - il reste encore de grande différence entre le cocoa de Os X sur mac, et le cocoa "touch" de ios. Comme dit plus haut, le cocoa de ios est cocoa nettoyé de vieilleries + bien sur la gestion de l'interface tactile, mais on voit que ça aide au portage malgré le processeur
avatar zoncou | 
@dr cube: Les besoins sont différents entre un mobile et un ordinateur. Pour un mobile, effectivement il faut un système simple et fiable. Pour un ordinateur, les logiciels sont plus complexe nécessité plus de puissance. Je ne vois pas iOS sur un ordinateur. On a forcement besoin d'un système de fichier puissant. Sur iOS il n’y en a pas du tout! En attendant je suis très curieux de voir l'évolution des macbook pro et du futur OS Lion.
avatar Dr_cube | 
@zoncou : Pour faire simple je pense qu'on va avoir : Usage Grand Public / Divertissement = iOS Usage Pro = Mac OS X Le grand public c'est : iPhone, iPad, AppleTV, le futur truc entre le MacBook et l'iPad. Le pro c'est : l'iMac, le MacBook. Ceux qui utilisent un ordinateur (au sens large) pour aller sur Facebook, écrire des emails, surfer sur le web, regarder des vidéos Youtube, monter quelques vidéo, écouter de la musique et taper deux ou trois textes n'ont besoin que d'iOS : c'est plus simple et c'est agréable. Ceux qui ont besoin de faire des choses plus sérieuses (développement, calculs, finances, etc.) resteront sur les PC/Mac traditionnels. Ces personnes peuvent être les mêmes, à des moments différents de la journée. Ce n'est pas seulement une question de mobilité. On peut avoir besoin de se divertir à la maison, devant sa télé ou sur un bureau. Et pour tout ce qui est du divertissement, iOS est meilleur que Mac OS X.
avatar USB09 | 
C'est très simple, on met par défaut les applications en place et lieu des dossiers et le Finder devient une. Application. Pour ceux qui ont vraiment besoin de ranger des fichiers.
avatar Stanley Lubrik | 
Tiens à propos d'avenir, mais de la planète celui-là : "Prêt à jeter" ou l'obsolescence programmée de nos équipements... http://www.romandie.com/infos/news2/110212072255.oetll06j.asp Notre crèmerie Apple y est évoquée avec ces iDevices.... Arte, demain mardi passé 20H30
avatar Eurylaime | 
@Dr_cube : Mac OS X et iOS c'est la même chose, le code est commun à 85 % et l'idée est d'avoir le plus de code possible en commun dixit Simon Patience.
avatar bugman | 
Pourquoi encore une machine supplémentaire (Dr_cube) ? Ne serait il pas plus simple et pratique de faire l'inverse de ce que propose usb09 ? Pourquoi pas un simple switch dans les préférences afin de passer de Mac OS X à iOS ? Un peu comme Front Row, une couche au dessus d'OSX.
avatar Dr_cube | 
@Eurylaime : Je pense que le code n'a pas d'importance. Il y a d'énormes différences de paradigmes d'utilisation entre iOS et Mac OS X. C'est ça qui fait toute la différence, pas les 15% de différences dans le code, et pas non plus le type de processeur.
avatar USB09 | 
@ zoncou : iOS détient un système de fichier mais il s'efface sous l'interface. Sur un Mac tous les fichiers sont lier a un programme. sous iOS c'est l'inverse. Si on regarde les applications Mac iLife , on comprend tout a fait. Chaque application gère ses fichiers et sans que vous vous donner la peine de fouiner dans des dossiers. Tout porte à croire qu'apple se débarrassera un jour du Finder. En ce qui concerne la puissance. Les applications Mac ne sont pas plus puissante mais beaucoup plus lourde. Elle nécessite un plus gros processeur et également plus de mémoire. Tout le contraire iOS. Mais si vous prenez un iOS sur Mac, wouah !! Pour vous donner un exemple, prenez Netnewswire et Reeder( certes incomplet). La gestion des infos, la rapidité d'exécution, font qu iOS/ OsX dépasse largement tout Soft Mac. Aussi je rejoint Oomu, rien ne disparait tout se recycle.
avatar Ipader | 
@Dr_cube : Je pense même que le nouveau truc sera macbook (touch), la gamme pro restera pour les pros, je pense qu'il y aura aussi un imac (touch). Lorsque c'est touch = iOS = ARM. Le AIR y passera et sera le haut de gamme du macbook. L'informatique personnelle est destinée à disparaitre, elle se retrouvera dans nos objets du quotidien, mais le bureau + clavier + écran + UC + souris ou laptop resteront pour les pro lorsque la puissance et le stockage important de données restent indispensables.
avatar USB09 | 
@ bugman : Tout simplement parce que les choses imposés s'installent/fonctionnent mieux que celles suggèrées. Front Row est une chose formidable que la plupart n'y pense jamais car vont plutôt sur allociné pour voir des bande annonce et utilise iTune pour voir sa ludothèque.
avatar oomu | 
@Dr_cube [14/02/2011 15:29] >@oomu : >N'oublie pas que iOS tourne aussi sur Intel, le Simulateur en est la preuve. bien vu. mais je pensais surtout à la vitesse à laquelle certains éditeurs "ios" sont devenus des éditeurs de programmes mac.
avatar bugman | 
@ usb09 : A mon avis c'est une mauvaise chose de virer le finder. J'explique vite fait : Sur les logiciels que j'utilise il y a souvent dans le menu "fichier" un "exporter" permettant justement de sauver le fichier dans un format utilisable dans un autre logiciel. Super pratique. Sans finder, je fais comment pour le lire avec mon autre application ? Quel intérêt y a t'il de m'offrir une application de partage (comme tu le suggère plus haut) sachant que le finder le permet déjà. Le finder est également pratique pour copier des fichiers rapidement sur un autre support.
avatar oomu | 
@zoncou [14/02/2011 15:38] >@dr cube: >Pour un ordinateur, les logiciels sont plus complexe nécessité plus de puissance. Je ne vois pas iOS sur un >ordinateur. On a forcement besoin d'un système de fichier puissant. Sur iOS il n’y en a pas du tout! je pense que c'est une distinction arbitraire et spécieuse. IOS est totalement Os X, avec toute sa complexité, avec un environnement de développement totalement aussi riche. Des logiciels comme Omnigraffle ou Pages sont de la trempe de leur version Mac. En fait, la seule chose qui empêcherait l'écriture du modeleur 3D Maya sur ipad serait les limites physiques (mémoire, petit cpu et écran 10" recouverts de palettes d'outils :) ). Il ne faut pas voir uniquement l'ipad ou le mac tels qu'ils sont aujourd'hui et vous dire que c'est figé. IOS est épuré, tout comme Os X était une épuration de NeXTstep et mac os 9. et pourtant on a des Word et des Final cut. - le système de fichier, ca existe toujours,c 'est une fondation technique pour que le logiciel puisse bien fonctionner. Que l'interface vous masque la complexité de /System et /Library ne présume de rien de la possibilité de trier et organiser ses pinceaux photoshop. Je veux dire, on ne réalise pas que fut un temps, un ordinateur demandait d'avoir conscience d'encore + de détails abscons. Genre les amstrad et oric se commandaient en pseudo basic, DOS demandait à faire la distinction entre mémoire paginée et mémoire étendu (hé, pour lancer wing commander 2 c'est important de mettre le gestionnaire soundblaster en mémoire haute...) Que cela ait disparu n'a pas empêché de décoder le génome humain et de faire de chouettes sites web orangés. Bref les abstractions techniques peuvent mourir, ca ne tue pas l'Informatique. - >En attendant je suis très curieux de voir l'évolution des macbook pro et du futur OS Lion. je ne m'attends pas à une révolution, mais à des évolutions intéressantes.
avatar oomu | 
à propos du Finder. A l'instar de logiciel comme "Cloud Connect" (ipad) ou "Path Finder" (sur mac), le Finder peut très bien devenir à terme un Utilitaire spécialisé, disponible dans le mac, comme itunes ou textedit, mais qui n'est plus une obligation pour un utilisateur qui utilise son mac pour ses besoins courants, laissons les logiciels ranger et trier ses documents. Y a pas de "finder" sur ipad ? pas de problème, y en a qui vous l'écrivent. Au fur et à mesure qu'Apple enrichit les interactions entre logiciels cocoa, ces logiciels s'enrichissent aussi.
avatar oomu | 
@bugman [14/02/2011 15:58] cette surcouche n'a pas besoin d'être "ios", c'est déjà os x, ios. C'est à la façon de os x Lion, intégrer dans l'interface une représentation simplifiée de l'essentiel : utiliser les applications. - @Dr_cube [14/02/2011 15:58] c'est vrai, les différence d'interfaces et paradigmes sont + importantes que le code en dessous et le cpu, lors d'un portage ios mac. en tout cas, Apple pourrait transiter l'ipad de arm à intel ou autre, en demandant au développeur presque qu'une recompilation. si tous les programmes mac reposaient sur un cocoa nettoyé , il en serait de même avec le mac. En l'essence, lors de la migration ppc -> intel, les logiciels basés cocoa étaient grandement avantagé pour migrer. Cocoa (dés son origine Nextstep) était conçu pour être indépendant de l'architecture en dessous. (alors évidemment, avec les exigences de mac os 9 , l'héritage quicktime, etc ce fut pas facile ! , mais ios montre clairement l'idéal que vise apple : affranchir le développeur de la plateforme matérielle qu'apple doit utiliser). - "Les applications Mac ne sont pas plus puissante mais beaucoup plus lourde. Elle nécessite un plus gros processeur et également plus de mémoire. Tout le contraire iOS. Mais si vous prenez un iOS sur Mac, wouah !! " il y a beaucoup d'héritages. comme toujours. IOS arrive à son "petit miracle" dans 256mo (256mo !) au prix d'un radicalisme qui a fait hurler les geeks. - @usb09 [14/02/2011 16:13] via MacG Mobile "@ bugman : Tout simplement parce que les choses imposés s'installent/fonctionnent mieux que celles suggèrées. " je le vois tous les jours à mon travail depuis plus d'une décennie.
avatar oomu | 
@bugman [14/02/2011 16:31] ipad n'a pas encore toutes les réponses. on est d'accord. Apple repart avec une vision fraiche et invente au fur et à mesure. Mais ne peut on pas imaginer que les applications exportent elles même vers UNE AUTRE application (choisissant le bon format) et aussi sachent exporter vers "l'extérieur" ? iwork ipad exporte vers Webdav au format office, iwork ou pdf. (manque franchement openoffice) Omnigraffle vers webdav d'autres proposent aussi Dropbox. LEs programmes peuvent exporter directement, sans demander de passer par un énième logiciel nommé "explorateur", "le nautile" ou "le trouveur". je vais vous dire, le seul sentiment que j'aurais si finder est remplacé par + direct et naturel, ça sera la Nostalgie. Je m'accrocherai un poster de l'icone sur un mur et vla. - Apple finira surement par ajouter dans cocoa touch des contrôles graphique prêt à l'emploi pour exporter.
avatar abstract | 
Le sujet n'est pas si sa sert ou pas mais si sa Se vend mieux ou moins bien. Un ingenieur qui bosse sur iOS rapporte plus que s'il bosse sur Mac OS X. Donc effectivement la convergence des OS est un moyen de faire d'une pierre deux coups et Apple y va.
avatar Oliange | 
@Dr_Cube : "une seule fenêtre à la fois" Vive l'age de pierre... C'est vraiment n'importe quoi de parler de ça en avantage... C'est le plus gros inconvénient de l'informatique moderne..
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Trop vieux pour l'informatique playschool, trop jeunes pour mourir ? Commencez à regarder vers BSD ou Linux. "Just in case" comme dit le maître.
avatar expertpack | 
Moi je pense juste que les 2 mondes vont fusionner. Une interface entre Mac os X et un iOS plus complet Quel que soit la machine, os identique. Les fonctionnalités seront présentes ou pas, et les icones presents ou non suivant le materiel Comme aujourd'hui , vous avez un iphone, icone et appli iphone. La même appli pour votre ipad ? Pas de probleme , même appli et fonctionnalite en plus ( graphique, options...)
avatar arturus | 
mac osX lion prenant de nouvelles caractéristiques d'ios je le vois d'un très mauvais oeil. je vais pas développer mais je trouve que lion infantilise les utilisateurs. C'est beau, simple...mais peut-etre un peu trop.
avatar Switcher | 
Comme souvent, les éclaircissements bienvenus d'oomu viennent tempérer la panique qui règne chez l'utilisateur dès que l'on touche à sa chapelle. Merci oomu. Vraiment. :)
avatar BKN1 | 
@OOMU ta réthorique est bien sympathique et tout à fait respectable mais elle n'est pas malheureusement à l'épreuve des faits : https://www.macg.co/news/voir/188222/final-cut-pro-a-parfois-la-memoire-qui-sature Apple delaisse le mac et les retards dans sa gamme de logiciels mac en sont la plus éclatante preuve. C'est trés sympathique de toujours parler du portefeuille d'Apple mais celui des pros ne se remplit pas tous seul et en tout cas surement pas à coup de voeux pieux ou de belles promesses! Ceux qui veulent TRAVAILLER sur mac ne sont surement pas à la fête ! P.S : tu parlais de MAYA sur iOS mais encore faudrait-il que la version MACOS tienne la route et qu'Apple nous gratifie d'une implémentation d'Opengl digne de ce nom!
avatar YARK | 
Bon, iOs ou Mac Os X, appelez ça comme vous voulez, je veux, pardon, voudrais : une machine aussi simple que l'iPad, mais qui puisse vraiment me servir : à savoir : trier, retoucher - partiellement - , recadrer et SUPPRIMER des photos sans dépendre forcément d'une base sur mon Mac. Jusqu'à présent, à part regarder et faire mumuse avec quelques photos, je vois pas cet engin comme l'outil idéal...
avatar Benlop | 
@ BKN1 : Ce genre de bug ne date pas d'iOS, même si ça te fait plaisir de le penser. En plus je ne vois pas bien le rapport, ni avec la news, ni avec ce que dit oomu. D'autre part les gens qui bossent sur du matos Apple savent à quoi s'attendre : aucune annonce, aucune roadmap, jusqu'à la sortie des nouvelles versions des logiciels et des machines. Si on n'est pas d'accord avec cette façon de fonctionner, il existe des alternatives. Il n'y a pas de retard dans les sorties de logiciels vu qu'il n'y a pas d'annonce ni de date de sortie. Et le portefeuille des sacro-saints "pros" n'arrête pas de se remplir parce que la nouvelle version ne sort pas. Un "pro", c'est l'inverse d'un geek : il bosse très bien sur la version n-1, ne fait pas de migration idiote sans raison, il ne se jette pas sur la toute nouvelle version de la mort qui tue. Donc, ceux qui travaillent sur Mac ne sont pas moins à la fête que les autres.
avatar BKN1 | 
@benlop ( et j'en profite aussi pour repondre a un fanboy qui m'accuse, dans le sujet sur le bug de FCP, de ne pas bosser sur ce logiciel...) quand tu bosses sur FCP et que tu dois passer 2 x plus de temps parcequ'il te faut convertir tes videos de nikon d7000 pour uniquement pouvoir faire du montage de base en temps reel, c'est une perte de temps et donc d'argent pour un pro. Et si je suis retourne sur PC, c'est pour tenir mes delais. Ce n'est qu'un exemple mais tellement significatif de l'incroyable laisser aller d'Apple question mac. Ah, j'allai oublier : essayes de ne pas maj regulierement tes logiciels et tu risques d'avoir quelques jolies surprises question compatibilite!!!
avatar d9pouces | 
@usb009 > C'est bien cool l'absence de Finder, mais au final c'est la galère monstrueuse dès qu'il s'agit de partager des données : - si deux applications peuvent s'occuper d'un même fichier, dans laquelle est-il stocké ? Par exemple une application A pour créer un fichier F, une application B pour le lire. Je veux lire uniquement : je dois donc lancer A, puis lui dire de lancer B avec F. Génial ! Quelle avancée ! A' est sortie, qui poutre A violemment. Je perds tous mes fichiers, vus qu'ils sont stockés dans A. À nouveau, quelle avancée géniale !
avatar jujuv71 | 
pouha !!!! ça déménage sur MacGe en ce moment !!!!! c'est un vrai tsunami d'actus et de rumeurs !!!! Bientôt, ça ne sera plus MacGé, mais MacBouleDeCristalGé…… Sinon, concrètement, entre l'iPhone nano, l'iPad 2, l'iPhone 5, iOS 5, l'iMac tactile, OS X Lion… il y a quoi de vrai ??? Réponse : Mac OS X Lion… alors, dire que le l'ordinateur de bureau est mort, c'est franchement gros… mais très gros ! Je vois bien les pros programmer avec un iPhone nano et/ou un iPad… franchement… Alors, bon les rumeurs sur les iBidules, c'est bien, ça fait baver, ça fait parler, ça occupe, mais ça fait pas avancer le schmilblick ! JE VEUX UNE KEYNOTE ! C'est pas compliqué ! UNE KEYNOTE ! Que ce soit avec ou sans Steve Jobs, UNE KEYNOTE QUI PRESENTE DU CONCRET !!! Non mais …… @MacGe : Je serais de vous, je présenterai les choses en vrai et en vidéo comme vous savez si bien le faire… c'est franchement mieux que des rumeurs… Parce que si dans le monde industriel, on devait créer nos produits avec des rumeurs de composants, on n'est pas rendu !
avatar diegue | 
Il me semble que tout est en mutation. Actuellement on ne peut pas travailler avec une tablette, mais elle est de suite disponible. On hésite à se charger de son micro (même si le poids est léger pour les netbooks) car ils sont long au démarrage. Je suis confiant à ce que tant Apple que MS nous proposent des micros plus véloces pour le travail, des tablettes pour le fun, des consoles pour le jeu, et des téléphones pour téléphoner ! (attention aux appareils qui disent "papa maman")
avatar flette | 
Le Mac a survécu à OS8.2 8.3 & OS9.0 il survivra donc encore longtemps, que ce soit avec lion, tapir ou bonobo
avatar Mac Mac | 
Moi je ne suis pas un utilisateur professionel et pourtant je ne voudrais vraiment pas avoir un ios comme système d'exploitation ou un iPad comme ordi multimédia. C'est bête, c'est gadget, c'est archi simplet. Bref, je n'aime pas et n'aimerai jamais. J'aime l'iMac. Déjà l'objet est unique et superbe. Ensuite c'est un vrai OS qui tourne et avec lequel je peux travailler quand je veux. Non non et non à un ios sur Mac.
avatar USB09 | 
@ d9pouces : Je n'ai pas pensé a une suppression du Finder. Mais comme l'explique si bien Oomu, le Finder pourrait devenir une application annexe. Mais c'est a parié que les application offriront plus de fonctions intégrées. Bref qui nous simplifieront la vie.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR