Le Macintosh Portable a 20 ans

Christophe Laporte |
Il y a 20 ans et un jour, Apple dévoilait son premier ordinateur portable. Le Macintosh Portable était bien né puisqu'il pesait plus de 7 kg.

Cet ordinateur qui d'aspect ressemblait davantage à un Apple II qu'à un Macintosh, était vendu dans sa version de base plus de 40 000 francs H.T., soit un peu plus de 6000 euros. Cet ordinateur était doté d'un processeur 68000 à 16 MHz, d'un bus système 16 bits à 16 MHz, de 1 Mo de mémoire vive (extensible à 8 Mo), d'un lecteur de disquettes 3,5", d'un port SCSI, de deux ports séries, d'un port ADB (qu'Apple remplaça par l'USB avec le premier iMac), d'un port DB-19 (pour un lecteur de disquette externe), une sortie vidéo HFI-15 et une sortie son stéréo 8 bits. Le disque dur interne de 40 Mo était lui proposé en option.



À l'époque, l'écran était présenté comme une très grande réussite technologique. C'était un écran à cristaux liquides et à matrice active (une première) : des transistors pilotent indépendamment l'affichage de chaque point. Très contrasté et 50% plus grand que les écrans 9 pouces des Macs "classiques", il affichait en 640x400 au lieu de 512x342 pixels.



Si ces caractéristiques actuelles prêtent à sourire, il y a un point sur lequel ce portable n'a rien à envier aux modèles d'aujourd'hui, c'est son autonomie. Le Macintosh Portable pouvait tenir entre 10 et 12 heures avant de devoir faire le plein. En hibernation, le Portable pouvait tenir un mois.





Le premier modèle sorti en 1989 nécessitait l'utilisation d'une souris. La deuxième version lancée en 1991, comprenait un trackball. Le tout était entièrement personnalisable : on pouvait le remplacer par un pavé numérique (en ayant raccordé une souris au port ADB), placer le pavé numérique ou le trackpad à gauche ou à droite du clavier (pratique pour les gauchers !)...



Si techniquement le Macintosh Portable avait quelques qualités, sur le plan commercial ce fut un échec. En octobre 91, il fut remplacé par le PowerBook qui d'aspect ressemble beaucoup plus à un ordinateur portable tel qu'on le connait aujourd'hui.



À noter que le Macintosh Portable a embarqué dans la Navette Columbia en 1993. Il était accompagné d'une tablette graphique et d'un lecteur optique. Les disques optiques contenaient les plans et photos du module Spacelab ainsi que le détail des expériences à réaliser. Comme le montre la vidéo ci-dessous, l'éjection d'une disquette était un processus délicat.



Sur le même sujet :
- Le Mac Portable sur l'Aventure Apple

avatar uranium | 
Article bien sympathique ^^ Mon PowerBook actuel a quand même meilleure allure, mais on en rira d'ici dix ans. Pas mal, la vidéo d'éjection de la disquette :-) Aujourd'hui, il faudrait surtout faire gaffe aux CD/DVD (c'est plus fragile).
avatar Charly777 | 
Super l'article. ;)
avatar KhrisK | 
J'en ai encore un chez moi que j'ai sauvé de la déchetterie... en souvenir de ma première Apple Expo où il était là en vedette. Je ne sais pas si il fonctionne, n'ayant pas le bloc d'alimentation et sa batterie au plomb ayant rendu l'âme depuis longtemps. C'était une machine exceptionnelle, même si les mauvaises langues à l'époque disaient que s'il s'agissait juste de déplacer son mac de son domicile à son lieu de travail, il valait mieux pour la même somme acheter deux Macintosh SE. Je me souviens cependant d'un article de SVM sur des archéologues en Egypte utilisant en 1990 un Macintosh Portable sur les sites de fouilles : le seul ordinateur portable à l'époque capable de faire fonctionner un traitement de texte utilisant des hiéroglyphes.
avatar KhrisK | 
Un autre petit détail : le trackball pouvait se placer à gauche ou à droite du clavier (utile pour les gauchers, ou même remplacé par un pavé numérique vendu en option. C'était aussi le premier portable vendu avec un écran à matrice active. En comparaison,sur mon Amstrad ppc1512, je perdais à l'époque 1 minute à retrouver le pointeur de ma souris après chaque déplacement.
avatar jahrom | 
40000 francs (6000 euros) tout de même....
avatar kubernan | 
@KhrisK : [i]Je me souviens cependant d'un article de SVM sur des archéologues en Egypte utilisant en 1990...[/i] Rigolo, je me souviens de même article, ça m'avait marqué.
avatar cobra999 | 
charmante la demoiselle
avatar fcb | 
Ouais, 'fin faut tenir compte de l'inflation aussi. 40 000 de 1989, c'est pas 40 000 de 2000. Si mes calculs sont bons, ça doit faire 8400 euros d'aujourd'hui...
avatar Halx | 
Excellente pub qui résume bien la philosophie de la marque. Apple a tiré les leçons de ses échecs : à l'époque il était plus important de sortir sur le marché du matériel pionnier quitte à le vendre une fortune, l'important étant de faire date, d'être le premier à planter son petit drapeau. Aujourd'hui les habitudes en la matière ont muri et sont devenues plus raisonnables et réalistes : Apple ne commercialise ses nouvelles idées que lorsque le marché est mur.
avatar Eurylaime | 
Superbe machine et pas une vis dans l'assemblage, il a fallu attendre très longtemps pour beaucoup moins les endurer.
avatar spleen | 
Je ne comprends vraiment pas l'intérêt de ce genre d'article. L'industrie informatique est remplie d'exemples identiques, des PC aux imprimantes en passant par les systèmes de stockage, Pour info, Compaq et Toshiba (dès 1983) faisaient à peu près la même chose qu'Apple. Tout le monde peut y aller de sa petite touche de nostalgie. Bientôt, on va avoir droit aux photos de floppy 8 pouces, avec les commentaires dont on se fout royalement !!! Pourquoi ne pas évoquer aussi l'ENIAC de 1945, tant que vous y êtes ....
avatar Christophe Laporte | 
peut-etre tout bêtement parce qu'on s'appelle macgeneration. [Edit] J'ai hésité entre ca et les 50 ans du Cobol, mais je crois que ca intéresse moins nos lecteurs le Cobol
avatar spacetito | 
J'ne ai un comme neuf complet, avec sa valise, si vous voulez me faire une offre interressante christophe(at)est-cool.com
avatar lejide | 
J'en ai un qui trône dans les machines du musée au bureau. Faudrait que je vérifie si il démarre encore. Sa batterie est certainement naze...
avatar Eurylaime | 
@spleen : la connaissance de l'histoire de l'informatique est tellement faible que dans une poignée d'années, tout le monde pensera que la souris vient de Microsoft en ayant jamais su que ça vient de Xerox.
avatar cellobrutos | 
Est-ce que quelqu'un se souvient s'ils avaient fermé l'Apple Store après la keynote de présentation? (je suis déjà parti)
avatar houlala63 | 
excellent l'ejection d7 !!!
avatar Switcher | 
Spleen ne manque pas une nouvelle fois, de répandre sa discrète crétinerie sur les réactions. [b][u]MAC[/b][/u]génération, ça te parle mon gars ? Si t'es pas content de la crémerie, tu vas troller ailleurs. Mouahahahh...
avatar macbob (non vérifié) | 
@Spleen C'est quand que tu t'achète un Mac et que tu va troller sur un forum PC ? Ca nous ferait des vacances :)
avatar Ali Baba | 
L'Union soviétique existait encore, à l'époque...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Eurylaime : sauf que c'est pas Xerox qui a inventé la souris.... C'est Douglas Engelbart en 1963 !
avatar Eurylaime | 
@macboubou : tout à fait, j'ai déconné entre interface graphique et souris.
avatar Macinlove | 
Mon premier Mac portable fut un Macintosh SE :o) Avec son génial sac de transport rembourré noir, je le prenais avec moi dans le métro pour aller à l'unif (j'étais encore étudiant), j'y faisais tourner le logiciel Statview et allait directement dans le bureau du prof de math présenter mon travail à l'écran. Ca en jetait un max !
avatar biniou | 
Trop génial cet article ainsi que les vidéos. Les portables d'Apple ont bien changé. Le nouveau MacBook Pro est trop beau. Viens de le voir et de l'essayer en détail dans l'Apple Store de Londres. Ceci dit en passant, j'ai été effrayé par le monde dans cet Apple Store : file pour le one to one, file pour activer son iPhone, file pour le genius bar, file pour la caisse, c'était de la pure folie !!!! C'est quand on voit ça, qu'on se rend compte de l'engouement actuel pour la pomme mais aussi pourquoi, on aime tant les premium resseller qui ne sont pas autant assaillis.
avatar BeePotato | 
@ Eurylaime : « tout à fait, j'ai déconné entre interface graphique et souris. » Mais notons que pour l’interface graphique non plus on ne peut pas dire que « ça vient de Xerox. » Xerox a été un des intervenants majeurs, mais ni le premier, ni le dernier.
avatar Pascal-007 | 
Il faut aussi souligner que c’est Apple, sur le successeur du Mac Portable qui a inauguré la disposition moderne des portables avec le clavier au fond et la souris et une tablette pour les mains sur le devant. Avant le PowerBook, les claviers étaient sur le rebord avant des portables.
avatar iarwain | 
@spleen : va péter un bon coup, ça te fera du bien. J'avais un pote qui avait fait la folie de l'acheter. J'ai eu l'occasion de bosser avec quand j'étais à l'armée. Les mises en pages avec PageMaker étaient folklos ! Et je vous dis pas pour le transporter ! 7kg. On partait pas en rando avec, même si l'autonomie était top !
avatar ericdlg | 
Ben moi je me souviens avoir lu un reportage sur Loïc Peyron (si si, le navigateur) qui partait en course au large avec ce bouzin à bord pour la carto et autres.
avatar domshovel | 
super cet article, à l'époque, j'apprenais à dessiner(à l'école) sur les premier Imac avec leur petit écran.... et il y avait aussi un portable comme celui là. Je ne sais pas comment notre prof de projet était parvenu à faire acheter tous ces Mac par l'école, très fort Mr Gérard !!!!
avatar IP | 
Tient, la dernière photo indique le même message que le mien. :-( Une idée de la raison de la panne ? Sinon, ce portable m'a permis d'avoir des super notes sur tous les rapports rendus à mon BTS... Vive Ragtime !
avatar BS0D | 
C'est tout bonnement énorme... et dire qu'à cette époque là j'étais pas vieux, mais je l'ai connue, cette époque -- 20 ans c'est pas si loin ! Et quand on regarde ce qu'on a comme machines aujourd'hui...
avatar SuperTiti | 
C'est moi ou chaque année ce portable à 20 ans ? ^_^
avatar Captain Bumper | 
@fcb : 8853€ HT aujourd'hui avec l'inflation de septembre 1989 à septembre 2009, soit 10588 € TTC... cf : http://www.france-inflation.com/calculateur_inflation.php
avatar boulifb | 
Le Transportable... Avec mullot et grille pain intégré... C'était construit pour durer...
avatar zekje | 
12h d autonomie .... je ne suis pas sur que le progrés soit allé dans le bon sens ... bon ok, 10kg aussi je susi sur que si je rajoute 10kg de batterie sur mon mbp j attend la semaine d autonomie :)
avatar zipock | 
C'est le portable des agents du FBI qui interrogent Dale Cooper dans Twin Peaks..! http://zipock.free.fr/Coop/Coop1.jpg http://zipock.free.fr/Coop/Coop2.jpg http://zipock.free.fr/Coop/Coop3.jpg
avatar enamuossuo | 
J'aimerais bien savoir à quoi on a droit de nos jours comme PC (ou Mac) portables avec 8000€...
avatar Yves SG | 
Merci encore une fois à Macg pour cet article :))
avatar meinMac | 
Très bel article! Finalement lorsqu'on voit l'Hp dragon ils étaient déjà très en avance :-) Je ne suis pas tout à fait d'accord avec Halx lorsqu'il dit: "Apple ne commercialise ses nouvelles idées que lorsque le marché est mur." Lorsqu'on voit l'ipod et itunes store c'était du jamais vu et risqué comme aventure. Apple a souvent pris des risques et c'est grâce à des sociétés pareilles, que nous progressons plus vite!
avatar Yves SG | 
Et j'adore le coup de la disquette volante !
avatar arsinoe | 
[quote=meinMac] Finalement lorsqu'on voit l'Hp dragon ils étaient déjà très en avance :-)[/quote] 1985, le toshiba T1100 : t1100 plus (1986) on Flickr 4 ans avant le mac portable..
avatar jbmg | 
le prix ! bah pour un Mac 128 avec 1 lecteur de disquette externe, une imprimante Imagewriter et son feuille à feuille, un logiciel de gestion de fichier qui explosait après avoir entré 5 noms = 50 000F. Que de temps gagné avec cette ordinateur par rapport à la machine à écrire. Y a longtemps que j'aurais abandonné la vie associative s'il n'y avait pas eu cet engin tout mignon. Après il y a eu sa mise à niveau en 512, puis en Mac Plus; Quand j'entends ceux qui râle parce que c'est trop cher, je me marre. Le progrès, c'est quand même pas mal :-) Quand à l'Eniac, ce n'est pas son anniversaire mon cher dépressif ;-)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Nostalgie, nostalgie ! Merci pour cet article qui m'a fait voyager dans le temps. Je le trouvais tellement lourd que dans ma mémoire il faisait 9 kg ! Excellente la vidéo de la disquette montrant qu'une fois la somme des forces nulle, l'accélération l'est aussi ! Je me souviens que je trouvais vraiment l'écran extrêmement agréable. Sans rétroéclairage, au soleil, ça se lisait comme une feuille de papier, et quel repos pour les yeux ! @ ericdlg Je crois me souvenir du même article sur Loïc Perron, qui faisait la couverture d'un AppleMagazine grand format. Une époque où Apple France avait sa propre revue, publicitaire, mais avec du vrai contenu rédactionnel ! @ IP : Tu devrais trouver la signification de ton SadMac là : http://support.apple.com/kb/TA46376?viewlocale=en_US

CONNEXION UTILISATEUR