Microsoft a-t-elle perdu la guerre du mobile?

Nonoche |
Branle-bas de combat à Redmond, Microsoft fait face à une véritable crise. Débordée sur son flanc mobile par des concurrents plus réactifs, le géant du logiciel a beaucoup plus à perdre que la seule suprématie sur le marché du téléphone portable. Elle se jette à corps perdu dans cette bataille, quitte à renouer avec ses vieux démons qui lui auront pourtant coûté si cher, et qui font qu'on adore détester Microsoft, elle qui endosse parfois si bien le rôle caricatural de la société sans âme avide de pouvoir.

Il faut dire que depuis qu'Apple a donné un sérieux coup de pied dans la fourmilière avec l'iPhone, le paysage de la téléphonie mobile a totalement basculé. Et ça ne s'arrête pas aux seules capacités de nos téléphones : l'internet illimité devient légion, de nouveaux modèles économiques sont mis en place.

Le mobile rebat les cartes
Mais on assiste également à des manoeuvres stratégiques : Symbian est devenu open source, Google a lancé son propre OS, Palm, qu'on donnait pour mourante, fait une saillie remarquée... Ça ne vous rappelle rien? On se croirait revenus au début des années 80 dans la micro-informatique, où chaque constructeur proposait son propre OS, où aucun standard n'était encore déterminé, et où chacun avait sa chance de prendre la tête du marché. Une opportunité qui n'est pas si fréquente et qui doit donner bien des sueurs froides à Microsoft, habituée à tenir la bride à ses concurrents.

L'enjeu est d'autant plus crucial que les smartphones commencent à satisfaire avantageusement les petits besoins en informatique, et qu'ils entrent de ce fait en concurrence directe avec Windows sur certains marchés. Pire encore, les utilisateurs découvrent qu'il y a une vie après Microsoft, et qu'on peut fort bien s'en satisfaire.

Voilà qui doit donner quelques velléités d'aller voir ailleurs, et sans doute faut-il y voir une composante de la part de marché "inouïe" dont le Mac bénéficie actuellement. Il y a pourtant encore quelques années, nombreux étaient ceux qui restaient persuadés que le Mac était incapable d'exploiter les fichier d'Office... Une légende qui n'a maintenant plus autant la dent dure.

La multiplication des appareils multimédia tels que les smartphones aura été autant de coups de boutoir dans la forteresse Microsoft, et celle-ci commence à se fendiller de manière préoccupante. Son hégémonie étant contestée de façon sérieuse, il s'agit donc pour elle de réagir avec force pour endiguer la voie d'eau, et le dernier salon GSMA Mobile World Congress qui s'est tenu ces derniers jours à Barcelone a été pour elle l'occasion de le faire.

Il faut dire que Microsoft a fait preuve de quelque légèreté sur ce marché, à se comporter en vainqueur avant l'heure. Avant même l'apparition de l'iPhone, Windows Mobile ne faisait guère bonne figure : la plateforme n'était alors qu'un challenger pour Symbian et résistait mal aux BlackBerry. Windows Mobile, héritage de la plateforme Pocket PC autrefois dévolue aux seuls PDA et bâtie sur Windows CE, a pris un sérieux coup de vieux avec l'apparition de l'iPhone et de ses nombreux erzats : l'interface "desktop" ne se prête résolument pas à l'utilisation d'un téléphone, aussi intelligent soit-il. Microsoft elle-même en a convenu début janvier (voir l'article Microsoft veut relancer Windows Mobile).

Mircrosoft a donc revu sa copie et présenté (avec une sortie pas avant l'automne) une nouvelle version, Windows Mobile 6.5 (ci-dessous), lourdement inspirée par les avancées de l'iPhone avec pour objectif de remanier un peu l'interface et la navigation, ainsi que son propre App Store, de même qu'un cousin à Mobile Me, appelé My Phone. Voilà pour la pratique, mais ça n'est pas là le plus gros problème de Microsoft.

windows-mobile-65-ofc02windows-mobile-65-ofc05


Le vrai problème, c'est qu'à l'inverse des ordinateurs, les utilisateurs de Smartphones se moquent totalement du système opératoire de leurs appareils. La plupart d'entre eux ignorent même jusqu'à son existence : Symbian, Android, iPhone OS, Linux ou Windows Mobile, tout ça n'a aucun sens pour eux. Ils vous diront volontiers la marque de leur appareil, voire le modèle, ce qu'il est capable de faire, mais ça s'arrête là. Et des utilisateurs qui non seulement ignorent l'OS qu'ils utilisent, mais pire encore, n'en ont cure, voilà qui est le vrai danger pour Microsoft : le plafond de verre est brisé.

Elle a assis toute son hégémonie sur le mythe de l'incompatibilité, et ce mythe est non seulement en train de voler en éclats, du fait de l'existence même des smartphones, mais pire encore, il est devenu caduque : les téléphones portables sont des entités "jetables", qu'on ne met pas à jour matériellement. Passé quelques années, on en prend simplement un autre, plus moderne. Peu importe que l'OS soit différent ou non, bien que cette préoccupation viendra sûrement à changer pour ceux qui auront investi de manière conséquente dans les logiciels achetés sur les différents App Stores, et qui tiendront à préserver leur investissement.

Cette nouvelle donne risque d'ailleurs bien de profiter à Apple qui a initié ce nouveau créneau, forte de ses 500 millions de logiciels téléchargés sur l'App Store, qui représentent un marché potentiellement captif. Toujours est-il qu'à l'inverse des ordinateurs, au jour d'aujourd'hui le système opératoire ne fait guère partie des arguments de vente des téléphones mobiles.

Microsoft compte bien remédier à cette mise en retrait de l'OS en promouvant une nouvelle marque : Windows Phone. Ainsi, en associant plus intimement le logiciel et le matériel dans cette dénomination, elle espère faire évoluer les mentalités pour les voir revenir dans son pré carré. Ironiquement, le terme perd quelque peu de son sens avec la disparition des fenêtres sur les smartphones... Les cadres de Microsoft ne s'en cachent pas : ils espèrent qu'un jour prochain, les acheteurs demanderont spécifiquement un "Windows Phone". Apple pourrait répondre comme elle l'avait fait dans une publicité qu'à l'image de Vista, Microsoft investit plus en marketing que pour résoudre les problèmes de son offre...

Mais il y a un autre obstacle à la conquête de Windows Mobile : l'absence de standard matériel concernant les téléphones portables. À l'heure où les App Stores deviennent un enjeu décisif en terme de business model pour les constructeurs, il s'agit de séduire le plus possible de développeurs afin de proposer une offre étoffée. Or Windows Mobile est susceptible de fonctionner sur une pléthore de téléphones tous plus différents les uns des autres : certains ont un claviers, d'autres un stylet, d'autres encore un écran multitouch... Comment donc proposer des logiciels qui seront exploitables pour cet OS protéiforme?

Il est résolument plus simple de travailler sur une plateforme bien définie, et nul n'est mieux placé qu'Apple dans le domaine avec un seul et même modèle de téléphone. Android partage d'ailleurs les mêmes problèmes, et il sera intéressant de regarder de près la façon dont l'offre logicielle se développe sur ces deux plateformes, avec en outre Symbian qui se positionne à mi-chemin entre l'architecture de l'iPhone et celles de Microsoft et Google.

Mais Microsoft n'a pas dit son dernier mot, et compte bien user d'un avantage qui lui est propre : le pouvoir et l'argent. Ainsi, on a pu s'étonner de ne voir aucun constructeur promouvoir leurs téléphones basés sur Android lors du GSMA Mobile World Congress. Pas même ses plus fervents soutiens, comme HTC ou LG. Tous ne semblaient avoir à présenter que des téléphones basés sur Windows Mobile, et ça n'est pourtant pas une question de calendrier, puisque certains d'entre eux vont sortir leurs téléphones basés sur Android avant ceux basés sur Windows Mobile… À croire que Microsoft aura trouvé quelque partenariat permettant de faire pression pour limiter la casse.

Cependant les constructeurs ne sont pas nés de la dernière pluie, et on tous vu l'ogre de Redmond à l'oeuvre dans le domaine de l'informatique : les constructeurs de PC sont pieds et poings liés, et nul doute que les fabricants de mobiles n'ont pas l'intention de se mettre dans la même situation. Il sera donc très difficile à Microsoft de reproduire son coup de Jarnac...
avatar shenmue | 
@Psylo:"On assiste avec les smartphones a une des pires prises d'otages des utilisateurs que l'informatique ai jamais connu." Bien sûr que non. C'était pareil dans les années 80. Tu ne pouvais pas installer ton programme Atari sur ton Amiga..et what else ? C'est ça le choix et la vraie concurrence coco... La différence avec les années 80 c'est que, comme le souligne fort bien Oomu, on a aujourd'hui des standards de communication, de fichiers, qui font qu'il est aujourd'hui ENFIN beaucoup moins pénalisant d'être sur un système "différent". Le seul enfermement a bien été celui de Microsoft qui nous enfermait dans SON SYSTEME et SES FORMATS proprios qui empêchait alors de facto d'aller voir ailleurs. Mais bon, comme d'hab, tu excsue le vrzi coupable et tu honnis les nouveaux prétendants, normal puiqsu'ils bousculent enfin le monopole qui te servait de point de référence
avatar oomu | 
Dans une industrie informatique reposant sur une écologie de standards libres de droits et utilisable par tous, au contraire de ce que le bon sens pense, les ordinateurs peuvent être très variés, les constructeurs nombreux et pourtant le public peut raisonnablement les utiliser. regardez que si on imposait un standard libre, ouvert, flexible de messagerie instantanée, on se ficherait royalement de savoir si on a windows ou turbolinux++ pour discuter avec sa copine. Bref, plus y a eu Html, usb, pci, jpeg, Ansi C, opengl,ethernet, ip, utms, i802.11b et tant d'autres standardisations qui sont agnostiques (se foutent) des autres couches (autant que possible), on a l'éclosion d'une industrie viable et variée où le client ne s'enferme pas dans une niche définitive. même malgré les applications. C'est ce que Microsoft a toujours combattu. A chaque éclosion de normes peu onéreuses, adoptés par un consortium industriel et académiques (plus l'injure finale : la communauté logiciel libre), Microsoft a pondu sa propre norme équivalent reposant autour de windows. (cela peut être l'avorté Métro contre PDF, le MS-photo contre le adobe DNG(libre), Direct X contre Opengl, la non-normalisation du html de ie 4 contre le w3c , office contre openoffice et j'en passe) - Bref mon point est: oui on est en train de revivre une formidable explosion d'outils variés, de machines originales et variées, mais contrairement à ce que croit le bon sens commun, on est l'époque de la standardisation. On est entouré de standards. Ils sont en grande partie invisible, ils sont sous-terrain, ils permettent à l'industrie d'être ouverte et de fonctionner mais ils sont partout ! Je parle bien sur de ces standards mutualisés, internationaux, libres de brevets encombrants, de standards agnostiques. Pas de ces "standards" qui n'ont que le gros logo sur la pub, standard d'une seule société. Bref nous sommes au 21eme siècle, PAS les années 80, et j'en remercie l'univers chaque matin, pas en 90s !
avatar Lledrith | 
Quand on dit qu'on s'en fou de l'OS, c'est vrai et c'est faux. Pour ma part je m'en fou de l'OS, quoique j'aurais préféré n'importe quoi sauf windows ^^ mais j'ai pris un téléphone (HTC Touch Pro) pour le look du téléphone et ses fonctionnalités. Notamment aussi pour la navigation GPS. J'aurais bien pris un iPhone car j'adore Apple, mais pour la navigation GPS il est proche du zéro absolu. Mais qui sait, dans quelques années ça aura peut-être changé, et peut-être que je renouvellerais mon téléphone pour un iPhone... Donc au final je ne m'en fou pas de l'OS, car quand je veux un téléphone qui fasse navigateur GPS ça me limite tout de suite le choix. Heureusement qu'avec l'HTC windows mobile est amélioré par le touchflo 3D...
avatar gutiero | 
@shenmue "Le seul enfermement a bien été celui de Microsoft qui nous enfermait dans SON SYSTEME et SES FORMATS proprios qui empêchait alors de facto d'aller voir ailleurs." Je suis fort heureux de pouvoir installer Mac OSX sur ma machine Psystar. Car heureusement, Apple ne "m'enferme pas" avec ses prix exorbitants, son hardware bridé au détriment du consommateur (ex: disparition sans aucune raison du firmwire) sans parler des dalles brillantes tant aimées par les croqueurs de pomme. Alors mon ami, si tout cela ce n'est pas imposer des formats proprios, qu'est ce donc ?
avatar shenmue | 
@Gutiero:"Alors mon ami, si tout cela ce n'est pas imposer des formats proprios, qu'est ce donc ? " Le FW était le format d'Apple. L'USB est le format standard...la nature d'un écran n'est pas un format du reste. Tu confonds des carottes avec des choux fleurs. Apple ne pousse pas à utiliser des formats exotiques ne marchant qu'avec son système, Microsoft si, point barre.
avatar gutiero | 
@ shenmue On s'entend bien l'ami mais on parle de philosophie ici. Microsoft n'est pas devenu numéro 1 pour rien et Apple dans la même situation aurait fait exactement la même chose. Tu parles de vraie concurrence pourtant Apple est loin d'admettre la concurrence. (Cf Psystar) Windows je peux l'installer sur n'importe quel pc, ce qui n'est pas le cas d'OSX. Peu importe qu'on parle d'hardware ou de soft, tu annonces des standards de communication et le Mini Display Port en est surement un?! Soit si je suis fan de l'écran je suis obligé d'acheter Apple??? Garde tes carottes pour les ânes à qui ont fait consommer ce qu'on veut. Même des pommes pourries...
avatar Alesc | 
"au jour d'aujourd'hui"... Ca fait mal de lire ça ici :o
avatar micware | 
Le grand public se fiche de l'OS comme il se fichait du design des ordinateurs il y a 20 ans. Aujourd'hui cela change vite et tout le soin que porte Apple à ses machines ne fait que lui permettre de poser des jalons supplémentaires à sa progression inéluctable. J'ai acheté un iPhone parce que j'étais sur que la synchronisation de mes données était parfaite avec mon Mac et je ne me suis pas trompé. C'est un point essentiel lorsqu'on décide de s'équiper d'un périphérique intelligent à son ordinateur.
avatar shenmue | 
@Gutiero:"Apple dans la même situation aurait fait exactement la même chose." NON Quant au modèle du PC, justement, il n'est PAS standard. Psytar est un parasite, pas un demandeur de concurrence...encore une fois le fait qu'on installe windows sur tous les PCs est bien plus une atteinte à la concurrence et non pas une liberté d'installer le MEME os sur des machines différentes...parceque peu importe le flacon si tout le monde a le même OS au final. C'est d'un ridicule TOTAL qu'on nous explique qu'Apple devrait licencier son OS pour les fabricants de de Pcs alors que ceux-ci sont déjà hors la loi en pratiquant la vente liée avec windows alors qu'il exsite l'alternative Linux sur le marché. Le display port est encore une fois un standard, on le trouve aussi sur les derniers écrans Dell. Tu confonds une politique de choix technologique que tu as bien le droit de critiquer avec une atteinte flagrante à la standardisation des formats pour assoir encore plus une situation de monopole. C'est comme si certains se plaignaient du choix du BR dans la PS3 ou considèrent que l'OS de celle-ci devait être interchangeable avec un autre. ça n'aurait pas de sens. ça n'en a pas plus dans le cas d'Apple qui est seul maître se ses gammes... Il y a justement les PCs comme autre alternative, même s'il aurait été bon que sur ceux-ci, conçus "ouverts" à la base, on puisse bénéficier de l'OS de son choix (OS conçus pour s'intaller sur ce type de boîtes ouvertes s'entend).
avatar jinxjab | 
@gutiero Microsoft Windows XP (et autre) sont des OS "licenciés" pas OS 10. Si la licence de la fenêtre permet de l'installer sur n'importe quel PC ce n'est pas le cas du félin. Tu confonds encore les truffes et les crottes de chiens. Pour le display port : http://fr.wikipedia.org/wiki/Display_port Et toujours pour le display port mon nouvea u poste de travail est : http://www1.euro.dell.com/content/products/productdetails.aspx?c=fr&cs=frbsdt1&id=desktop-optiplex-960&l=fr&s=bsd Ooooh magie dans les connectiques il y a …… tindin display port. Oui c’est un standard, et ce n’est pas parce que ton ASUS ou ton TOSHIBA ont des connecteurs HDMI que c’est un port destiné (de conception) à l’informatique. Ce qui m’énerve le plus sont les personnes qui par leurs pauvres et non recherches d’information affirme tout et n’importe quoi. Désolé pour le ton de ma réaction mais c’est la fin de semaine et j’en ai marre de ce type de réaction.
avatar Le Gognol | 
gutiero : Microsoft est essentiellement un éditeur de logiciels, qui a donc intérêt à les rendre disponibles sur le maximum de machines, alors qu'Apple est essentiellement un constructeur informatique, qui a donc intérêt à ce que l'on ait envie d'utiliser ses machines : ta comparaison est donc bancale. Quant au Mini Display Port, c'est une adaptation d'un standard, qui est ensuite devenue elle-même un nouveau standard.
avatar Morgan 1er | 
Euh, juste, gutiero parlait de Mini Display Port, pas de Display Port…
avatar PimpMyMac | 
Rho lalala... "le cousin A mobile me" arf... et "le carosse A cendrillon"...??? c'est moche ces fautes de syntaxe basiques (le truc DE machin) rassurez-vous, les "journalistes" du monde ne font presque pas mieux, mais est-ce une raison?
avatar Alesc | 
En effet, bien vu PimpMyMac... Un truc mnémotechnique au passage : on ne dit pas "une crotte à nez". :D
avatar Grahamcoxon | 
Pour moi la réponse à cette question est claire : OUI, mille fois OUI. Sauf revirement majeur, Microsoft a perdu la guerre des smartphones. J'avais des téléphones Windows mobile depuis Windows Mobile 2005, et en maitnenant 4 ans, le système n'a pour ainsi dire pas évolué. Il offre certes beaucoup plus de possibilités que OS X, mais est beaucoup trop lourd, peu maniable, moche. Et Windows 6.5 ressemble à un gros patch mais ne rattrape pas son retard... Windows mobile est à la traîne par rapport à TOUS les autres OS mobiles du marché. Et je suis bien content de ne pas retrouver l'hégémonie Windows sur ordinateur, sur les téléphones. Ne manque plus qu'à OS X une bonne gestion du GPS, qui fait cruellement défaut comme certains l'ont signalé, et un vrai gestionnaire fichier avec la possibilité en standard de pouvoir enregistrer des fichiers dans la mémoire du téléphone.
avatar domd | 
Si Windows mobile 6.. est le pendant de Vista sur pc, MS a du soucis à se faire ...
avatar misterbrown | 
Houla... ça sent le sujet à 5 pages de ce weekend ça ;) (Il ne manque plus que la légion de troll qui se réveille, à moins qu ils ne soient à l'apéro..) Allez je met les pieds dedans: OUI! microsoft à perdu. Mais ils ont assez d'argent pour piper les dés du jeu.
avatar lukasmars | 
"Quant au Mini Display Port, c'est une adaptation d'un standard, qui est ensuite devenue elle-même un nouveau standard. " T'es sûr de ça ? C'est le w3c qui dit ce qui est un standart et non Apple et ses desideratas ...
avatar Un Vrai Type | 
@ lukasmars : standard = w3c ? Mpeg, Oasis, Vesa et compagnie font quoi ? :) Pour info, [url=http://www.macworld.fr/actualite/le-mini-display-port-devient-un-standard-de-l-industrie/13761/]le Vesa a accepté le mini display port comme standard...[/url]
avatar marco99 | 
moi aussi "au jour d'aujourd'hui" ça m'a fait bondir... curieusement plus que le reste de l'article d'ailleurs ;)
avatar gutiero | 
@ jinxjab Papy, avant de t'énerver apprends à lire lol ^^ Morgan 1er [20/02/2009 17:31] Euh, juste, gutiero parlait de Mini Display Port, pas de Display Port…
avatar gutiero | 
@ jinxjab tindiiiin... Et je ne vois pas de MINI DISPLAY PORT sur ton Dell...
avatar dernotte | 
Cela me rappelle un article ecrit en 1994 ou 95 quand j'ai achete mon Newton 110. Apple, a l'epoque, avait fait une recherche preliminaire avant de sortir le Newton, pour savoir si les acheteurs potentiels voulaient MacOS sur leur PDA ou s'en foutaient. La reponse: ils s'en foutaient. Une autre question etait de savoir s'ils voulaient des fenetres comme sur le MacOS, la reponse etait non, ce n'est pas approprie sur un PDA.
avatar elcid | 
Microsoft mettra l'argent qu'il faut pour rentrer leur os dans la gorge des gens. Ça marche très bien avec XBox, vendue longtemps à perte et popularisée à coup de "je t'achète ta compagnie de jeu" ou de "je te paie les exclus". Ça a foiré pour le zune. Des fois on gagne, des fois on perd. Tant que le monde ne secouera pas le faux monopole Windows/Office, le fric rentrera dans leurs coffres et ils continueront à rentrer dans les compétiteurs par des moyens déloyaux. En ce qui me concerne, ce jour est encore un jour sans Microsoft. Un jour de bonheur.
avatar lanfeust401 | 
@gutiero ce n'est pas parce que l'ecran dell ou autre n'a pas le mini display port ou que ton ordi n'en a pas que ce n'est pas un standard. le mini display port est bien un standard (basé sur un autre standard le display port dont i reprend les caractéristiques) reconnu depuis peu par le VESA (qui a standardisé le VGA, le DVI ainsi que le display port). pour l'histoire, l'USB qui est aujourd'hui indispensable (il ne viendrait pas à l'idée d'acheter un ordinateur sans prise USB) est un vieux standard (de 1996 ou 1997 je crois) mais pourtant personne n'en a entendu parlé (à part les spécialiste à l'époque) jusqu'à ce qu'apple les mette sur leur ordinateurs par defaut en lieu et place des prise ADB (qui n'est pas un standard dans le sens ou cette connectique est propriété d'apple). un standard n'appartient à personne. l'exemple Opengl / DirectX est parfait : d'un coté, un standard de l'affichage 3D compatible avec toutes les plateformes (y compris windows) développé par un groupe indépendant des grands groupes informatiques (Nvidia, intel, AMD, Apple ...) mais qui travaille avec eux, j'ai nommé OpenGL et de l'autre une API développée et controlée par Microsoft qui en distribue les licences aux fabricants de solutions graphiques pour qu'ils puissent l'utiliser. juste pour dire que le sujet n'est pas de savoir si apple devrait licencié OSX et si apple nous enferme dans son systeme (si t'es pas content tu a d'autres choix, linux, BSD, ou meme windows) mais de savoir si microsoft à l'heure de la standardisation des fichiers et des echanges n'aurait pas rater le coche de l'innovation en se reposant (un peu trop facilement) sur sa base de smartphone tournant sous Windows mobile. à mon sens, effectivement l'os d'un smartphone importe peu du moment que les photos prise avec l'appareil integre sont lisibles sur d'autres appareils qui ne tournent pas sur le meme os que le mien, que la musique que j'importe depuis le mac ou pc d'un pote est lisible sur mon telephone...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR