Linksys Velop : test du successeur des bornes Airport

Anthony Nelzin-Santos |

Netgear a son Orbi, TP-Link a son Deco, il fallait bien que Linksys possède son propre système de « Wi-Fi modulaire ». Velop, c’est son nom, adopte une approche maillée et vient donc concurrencer les solutions Deco et Google Wifi. Linksys appartient à Belkin, partenaire historique d’Apple, qui semble avoir a abandonné sa propre gamme de produits Wi-Fi. Velop est le premier, et seul, système de Wi-Fi maillé disponible dans les boutiques Apple. De quoi en faire la solution pour remplacer vos bornes AirPort vieillissantes ? La réponse dans notre test.

Dans le débat opposant les tenants des configurations « en étoile » contre les promoteurs des configurations « maillées », Linksys a fait le choix du mesh, comme TP-Link et Google. Chaque « nœud » du système Velop est donc identique aux autres, et prend la forme d’un petit pavé de plastique blanc, dont les parois sculptées et ajourées rappellent certaines créations architecturales contemporaines. Ce n’est pas tous les jours que l’on emploie cet adjectif pour désigner des périphériques réseau, mais il faut bien le dire, ces appareils sont plutôt élégants.

Une impression renforcée par la manière astucieuse de camoufler les ports sous le point d’accès, les câbles les rejoignant au travers d’une petite gouttière, pour une présentation très soignée. Alors que la plupart des systèmes concurrents sont alimentés par le biais d’un port USB-C, Linksys utilise une jack conventionnelle, au bout d’un adaptateur secteur 12 W. Contrairement à la plupart des systèmes concurrents toutefois, les points d’accès Velop possèdent un interrupteur physique.

L’installation du système est plutôt longue, mais l’application de Linksys tient l’utilisateur par la main, et donne les meilleurs conseils que nous ayons lus sur le placement des points d’accès. La procédure exige la création d’un compte, point qu’il nous faut comme toujours déplorer, mais ce compte possède au moins l’avantage de permettre l’accès à une interface d’administration depuis n’importe quel navigateur, et pas seulement l’application.

Une application utilitaire mais efficace, chaque fonction possédant tout simplement sa propre section, l’écran d’accueil offrant un accès direct à quelques paramètres, comme le partage de la clef ou l’activation du réseau invité. Rien ne manque, mais rien n’est vraiment très perfectionné, certaines fonctions étant même très limitées.

Le contrôle parental s’effectue appareil par appareil, selon un programme horaire et/ou une liste noire de sites web, mais sans « pause » d’un appareil ou liste blanche. La gestion de qualité de service se cantonne à l’élection de trois appareils au rang d’« appareils prioritaires », sans catégorisation des usages. Le logiciel n’a tout simplement pas la même finition que le matériel.

Dans un réseau maillé, tous les points d’accès peuvent communiquer les uns avec les autres, aucun « nœud » n’étant plus important que les autres. Cela étant dit, le premier point d’accès configuré fait de facto office de routeur, dont un port Ethernet devient un port WAN. Vous pouvez brancher un ordinateur ou n’importe quel autre périphérique sur le port Ethernet resté libre, ou bien tirer un câble vers un satellite, le système Velop prenant en charge le backhaul Ethernet.

Mais bien sûr, c’est un système Wi-Fi avant tout, et un système tribande pour ne rien gâcher :

  • une bande 2,4 GHz permettant d’atteindre jusqu’à 400 Mb/s ;
  • et deux bandes 5 GHz permettant d’atteindre jusqu’à 866 Mb/s en 802.11ac.

Selon les conditions, l’une ou l’autre des bandes 5 GHz est utilisée comme backhaul, c’est-à-dire comme canal de communication entre les points d’accès. Les fabricants de systèmes bibandes assurent que le beamforming et le MU-MIMO, ainsi que des solutions logicielles comme Network Assist chez Google ou ART chez TP-Link, permettent d’éviter la congestion. Mais rien ne vaut une troisième bande, qui autorise une ségrégation parfaite des communications, et une allocation beaucoup plus efficace des ressources spectrales1.

Le pack Velop à deux points d’accès vaut 299,95 €, soit 50 € de plus que les deux points d’accès Google Wi-Fi, et même que les trois points d’accès TP-Link Deco. Mais deux points d’accès Velop valent largement trois points d’accès Google ou TP-Link : avec son système tribande, Linksys ne joue pas dans la même cour, et concurrence plutôt Netgear. Si Orbi reste une référence pour la couverture d’une grande maison ou de locaux professionnels, Velop se permet de lui en remontrer dans un appartement.

Comme d’habitude lors de nos tests d’installations sans fil, un point d’accès était installé dans le « Bureau 1 », l’autre dans le « Bureau 2 », deux salles séparées par un mur épais contenant des armatures et des plaques métalliques. À faible et moyenne distance, Velop est la première solution mesh qui rivalise avec la configuration en étoile du système Orbi, et qui fait mieux que les bornes AirPort qui nous servent de point de comparaison. Le système de Linksys permet de couvrir un grand appartement de manière homogène.

Au-delà d’une vingtaine de mètres, il marque le pas, comme tous les systèmes mesh, conçus pour couvrir de petites zones denses. Un troisième point d’accès sera nécessaire à la couverture d’une grande maison ou une longère, mais le prix approche alors celui du kit Orbi RBK50, plus flexible avec ses points d’accès dotés de quatre ports Ethernet chacun. Reste que le simple fait que l’on puisse comparer Velop à Orbi, plutôt qu’à Deco ou Google Wifi, est déjà une petite victoire pour Linksys.

Le système Velop ne semble pas encore avoir révélé tout son potentiel. Il s’intègre avec Alexa de manière très superficielle, mais Foxconn, la nouvelle maison-mère de Belkin et donc de Linksys, pourrait être beaucoup plus ambitieuse. La puce Bluetooth, seulement utilisée pour la configuration actuellement, pourrait gagner d’autres attributions. Surtout, la puce Zigbee qui dort dans les entrailles du Velop pourrait être activée, et permettre une intégration aux systèmes domotiques.


  1. Tout en intégrant le beamforming pour « sculpter » le signal en fonction des conditions spatiales et le MU-MIMO pour communiquer avec plusieurs appareils en même temps.

avatar MattEyraud | 

Attention : les dernières mises à jour firmware d’Orbi bloque HomeKit ! Je déconseille fortement à tous ceux qui utilise HomeKit.

avatar Biking Dutch Man | 

Les bornes airport ont une alimentation interne, beaucoup plus élégant!

avatar Avenger | 

Tellement élégant que si c'est l'alimentation qui crame, tu es dans la merde!

avatar supermars | 

@Avenger

Time capsule depuis 6-7 ans qui tourne H24 sans pb.

avatar Avenger | 

@ supermars

Ravi de l'apprendre mais cela n'influence en rien mon commentaire.

Quand quelqu'un parle d'un problème éventuel, il y a toujours un bienheureux pour dire que tout va bien chez lui.

avatar codeX | 

C'est pour contre balancer les casses burnes qui viennent nous expliquer que chez eux rien ne va plus.

avatar Dv@be | 

@supermars

Idem pour mes 4 TC
Suis vraiment dégoûté d’Apple pour l’abandon.

avatar powerjaja | 

@Dv@be

Sauf qu’un Time Capsule a 499€, il faut avouer que cela n’a pas beaucoup de sens. Certains tarifs chez Apple n’ont plus de sens, surtout après plusieurs mois/années sans évolution.

avatar oomu | 

quand on dit qu'on est dégoûté de l'abandon, on sous-entend bien évidemment le fait qu'apple n'ait pas maintenu sa gamme à jour, ajouté des fonctionnaltés modernes de Wifi, etc.

Pas qu'elle vende à un prix _devenu_ absurde un produit qui n'a _pas_ évolué, bien sur.

ça va de soi, m'enfin, oeuf corse, ben vi, évidemment, vous avez raison, ça tombe sous le sens, tout à fait, ha ben ça...

c'était un bon produit, je suis triste qu'Apple l'abandonne, comme tant d'autres.

avatar tonton69 | 

Utilisateur de ce Velop, version seule, je l’utilise simplement en mode pont sur ma livebox fibre. Enfin un wifi digne de ce nom dans tout mon appartement. A plus de 270 Mbps quasiment partout en réception !

avatar r e m y | 

@tonton69

270 Mbps seulement??? 😳
Mon iMac se connecte à ma TimeCapsule à 1300 Mbps et le débit moyen mesuré oscille aux alentours de 900 en permanence...

avatar Jacti | 

270 Mbps c'est un débit ridicule !
Avec mon Airport extrême que j'utilise depuis de nombreuses années (le wiwi de ma livebox est désactivé !), j'arrive à rester connecté à Internet jusqu'à la rue qui se trouve à 100 mètres de ma maison.

avatar nemrod | 

Concours de B..e ?

avatar r e m y | 

@nemrod

Tu ne comprends pas on dirait...
Connaître le débit WiFi que l'on peut atteindre est essentiel aujourd'hui quand on a une connexion fibre à Internet car c'est ce débit WiFi sur le réseau local qui devient l'élément limitant.

avatar nemrod | 

@remy,

Au delà de ta condescendance c'est toi qui ne semble pas me comprendre. Je vois parfaitement de quoi il retourne, essaye de (re)lire et peut-être ...

avatar r e m y | 

@nemrod

J'ai beau relire "concours de b..e" je ne comprends pas mieux.
(Et je ne descends de nulle part)

avatar tonton69 | 

En fait, mon débit fibre est limité à 280 hein ! Je sature donc ma connexion fibre.

avatar r e m y | 

@tonton69

Change de fournisseur!
Moi j'ai un débit minimum garanti de 500 Mbps en réception et 200 Mbps en émission et je suis généralement bien au delà de ces limites basses.

Quant au débit WiFi sur ton réseau local, il vaut mieux qu'il soit nettement supérieur au débit de ta connexion Internet, car il sert également aux échanges sur le réseau local.
Si par exemple tu fais des sauvegardes TimeMachine sur un disque réseau, tu peux avoir des transit de fichiers entre le Mac et le disque réseau à facilement 20 Mo/s soit 160 Mbps... du coup, chez toi, tu as un accès Internet fortement ralenti pendant la sauvegarde de ces fichiers!

avatar tonton69 | 

@r e m y

Mais vois-tu, je suis très satisfait ce que j’ai ici (paye pour du 200 mbps, plafonne à 280 en ethernet ET wifi) ! ^^
De plus je ne parle ici que du réseau wifi. En local, ce velop va beaucoup plus vite (Je n’ai pas les résultats en tête)...

avatar r e m y | 

@tonton69

Mais ton réseau local n'est pas en WiFi?
(Quant au débit effectivement je comprends. C'est vrai qu'une fois qu'on a goûté au très haut débit, on a du mal à revenir en arrière, mais je me suis longtemps contenté de 10 ou 20 Mbps en ADSL...)

avatar Jacti | 

Désolé pour ma remarque faite à tonton69 sur son débit. On ne se rend plus compte de rien quand on a un débit de presque 1 Go ! Perso, mon réseau local n'est pas entièrement en wifi. Partout où je peux, je suis câblé en Ethernet car c'est beaucoup plus fiable que le wifi que je n'utilise que quand je ne peux pas faire autrement (ordinateurs dans le bureau et Apple TV dans le salon ou les iPhones ou l'iPad, par exemple). Pour cette raison, si un jour ma borne Apple tombe en rade, je souhaite des bornes wifi avec 4 ports Ethernet.

avatar supermars | 

Si je comprends bien, AirPort extrême tient la route et porte même plus loin..?

avatar garba50 | 

@supermars

Oh que oui.

avatar bonnepoire | 

Niveau débit l'Airport Extreme reste encore au top. Rares sont les devices à proposer un réseau aussi stable à cette vitesse.

J'avais des airport extrême et je suis passé chez Ubiquiti. Ce que j'ai gagné en paramétrisation, je l'ai perdu en débit. Pareil pour les Cisco que je gère au boulot.

avatar Jacti | 

100 fois oui.

avatar garba50 | 

Les possibilités de configuration réseau sont moindre qu’une box classique! Ça m’a fait changer d’avis.

avatar toto | 

@supermars
Je confirme ! Mes Velop prennent la poussière après une brève expérience décevante...

avatar pariscanal | 

Time capsule 2to / de la balle ça dépote / dommage qu ils ne fassent pas évoluer le bouzin

avatar totoguile | 

Perso j’ai opté pour des Tenda nova : les 3 à 139€ en promo sur Amazon. Ils sont connectés en ethernet entre eux, et je peux utiliser le wifi sans contraintes de bande. Résultat, du 500mbps down, 100mbps up en nPerf.

avatar r e m y | 

Pas vraiment le successeur des bornes Airport.
Ça remplace partiellement une AirPort Extreme (pas de possibilité de leur adjoindre un disque dur ou une imprimante usb)
Et ça ne remplace pas non plus les fonctions imprimante ou AirPlay (avec sortie audio optique numérique) des bornes express.
Enfin ça ne remplace pas du tout une TimeCapsule.

Quant à la simplicité de configuration... ça semble bien compliqué et je n'aime pas du tout la nécessité de créer un compte chez le constructeur pour accéder au parametrage.

avatar toto | 

@r e m y +1000

avatar totoguile | 

@r e m y

Oui, je te confirme que c’est une bonne alternative pour la couverture wifi, mais la configuration est un peu plus ardue et effectivement il faut créer un compte pour administer ses nodes. Maintenant , pour quelqu’un qui a un réseau structuré chez lui (des prises ethernet sur ses murs) c’est une solution très performante. Par contre, en wifi mesh , il n’y a qu’une radio 5GHz donc le débit s’en ressent.

avatar totoguile | 

@r e m y

Pour l’imprimante, il est difficile maintenant de passer à côté d’une imprimante wifi.
Pour AirPlay ... je suis plutôt chromecast audio donc je peux pas trop en parler

avatar pat3 | 

@totoguile

"Pour l’imprimante, il est difficile maintenant de passer à côté d’une imprimante wifi."

Sauf si ton imprimante fonctionne sans problème, ce qui est mon cas. J’ai toujours amené mes imprimantes au bout de leur obsolescence programmée, et vu l’usage familial qui s’amoindrit, il va falloir du temps pour que je vienne à bout de celle là.
Du coup, le branchement d’une imprimante au port usb d’une airport est toujours d’actualité.

avatar oomu | 

oui, c'est presque quoique totalement pas du tout une alternative à la time express.

Et oui, Airplay via une connexion optique/hdmi est un gros manque qui sera âprement regretté (par moi, évidemment, bande de geeks condescendant par définition :) )

avatar r e m y | 

@oomu

Encore un condescendant?🤦‍♂️
La bonne nouvelle, me concernant, c'est que j'y arrive aussi très bien en remontant 🤫

avatar arnaud06 | 

Je suis le seul à utiliser des bornes wifi reliées au routeur par CPL. J’utilise les dernières puces de tp link. Ça marche très bien pour bcp moins cher.

avatar pat3 | 

@arnaud06

Non. J’ai moi aussi un relai wifi en CPL dans le bureau: wifi pour les iPads, ethernet pour le MacBook quand il est installé au bureau. L’autre ordi est dans la même pièce que la box.
C’est largement suffisant pour mes besoins, avec une connexion fibre chez Free, et bien qu’on soit deux à bosser à la maison.

avatar bonnepoire | 

Je doute franchement que tu aies un usage avancé.

avatar Zash_FX | 

Personne n’a testé Amplifi HD d’ubiquiti ?
Je suis intéressé surtout au vu des tests que l’on trouve sur internet. Néanmoins tous s’arrêtent au test du wifi et pas aux détails de la conf et des possibilités de configuration.

avatar Pascal-007 | 

Est-ce que l'on peut désactiver le DHCP et laisser un autre appareil (routeur ethernet) s'en occuper ? Ce n'est pas dit sur leur site web... [On peut penser que oui, mais ça va mieux en le disant.] J'ai des câbles ethernet dans les murs, alors c'est sûr que je préfère passer par l'ethernet pour lier mes bornes : ce sera toujours plus rapide que les ondes. Tant qu'à faire, je préfère laisser le routeur ethernet gérer le DHCP !

avatar Sgt. Pepper | 

Des Airports reliés en Ethernet pour le « maillage » Wifi : et cela fonctionne nickel 👌

Un seul réseau wifi.

Avec depuis peu, un modem D Link DSL 320B en bridge
et une AExtreme en routeur et accès PPPOE côté FAI 😎

avatar Doctomac | 

Produit de chiotte et de toute façon, j’ai besoin que d’une seule borne.

Mais non Apple décide d’arrêter ce qui fonctionne à merveille, ce qui est super stable, ce qui offre un super réseau, ce qui est super intégré....

Tim Cook et ses amis actionnaires (on se souvient que l’une de ses premières décisions a été de distribuer des dividendes) sont en train d’anéantir la philosophie du « just works » de la simplicité et de l’écosystème qui a fait le succès et le renom d’Apple.

avatar powerjaja | 

Pour info j’ai installé ce système Velop dans un [très] grand appartement.
J’ai acheté la version à 3 nœuds. Ça s’est bien passé sauf que cela ne suffisait pas pour inonder tout l’appartement. J’ai donc acheté un second pack de 3.

J’avais lu dans la faq que les ingénieurs de Linksys ne prévoient pas de limite dans le nombre de nœuds que l’on peut ajouter, tout en précisant que jusqu’ici, ils n’avaient testé que jusqu’à 6 nœuds.

Avec ce second pack de 3 nœuds j’ai réussi à parvenir à mes fins. Le débit est très correct même s’il est bien meilleur près de la borne « routeur ».
Les murs de soutien parviennent à être traversés par le système à condition de ne pas trop éloigner les nœuds, d’où la multiplication de ces derniers dans ce cas.
L’appartement faisait 450m2.

avatar brunowajskop | 

Oui mais si on danse ? Je veux dire: pas de connection prévue sur une chaîne hi-fi pour envoyer la musique d'un appareil mac os ou ios via airplay. Il faut rajouter un autre gadget encore. Ça fait cher…

avatar Jean-Christophe | 

Question qui me trotte dans la tête c'est au sujet du maillage, est-ce qu'il est possible d'étendre un réseau Wi-Fi crée par des bornes AirPort Extreme (dernière génération) produite par Apple avec ces bornes Linksys ?

CONNEXION UTILISATEUR