Test de l’écran 5K UltraFine de LG

Anthony Nelzin-Santos |

Au grand désespoir de certains de nos lecteurs, Apple s’est retirée du marché des moniteurs. Ce n’est pas que le marché manque d’écrans de qualité s’accordant au design des Mac, mais plutôt que feu le Thunderbolt Display n’était pas qu’un simple écran. Avec son câble (à deux embouts) cumulant alimentation et données, ses ports Thunderbolt et USB, ainsi que FireWire et Ethernet, sa webcam et ses haut-parleurs, c’était une véritable station d’accueil.

L’écran 5K UltraFine de LG n’a qu’un seul câble cumulant alimentation et données, une poignée de ports Thunderbolt et USB de dernière génération, une webcam et des haut-parleurs. Mieux : il a été conçu autour de la dalle « ultra haute définition » que l’on retrouve dans l’iMac Retina 5K, sous l’œil bienveillant d’Apple. Sur le papier donc, cet écran est un Thunderbolt 3 Display qui ne dit pas son nom. Et en pratique ? La réponse dans notre test de l’écran 5K UltraFine de LG.

Lécran 5K UltraFine de LG, aux côtés d’un MacBook Pro 13 pouces (fin 2016, deux ports Thunderbolt).
L’écran 5K UltraFine de LG, aux côtés d’un MacBook Pro 13 pouces (fin 2016, deux ports Thunderbolt).

Un écran « conçu pour les Mac »

C’est marqué dessus : l’écran 27MD5KA-B, autrement connu sous le nom de « 5K UltraFine », est un « écran conçu pour les Mac ». « Conçu par Apple », pourrait-on même dire, tant sa patte est présente : non contente de prévenir certains travers communs (les multiples couches d’emballage, le pied à monter, la grosse alimentation externe), elle a imposé certains aspects typiques de ses produits (l’organisation du carton d’emballage, le profil général de l’écran, l’absence totale de contrôles physiques). Avant de sortir du marché des moniteurs, la firme de Cupertino s’est assurée que ses utilisateurs auraient au moins un choix conforme à leurs attentes.

Reste que l’écran 5K UltraFine n’a pas l’élégance du Thunderbolt Display, ni même d’autres écrans de LG. Son apparence n’est pas épurée et minimaliste, mais exceptionnellement travaillée, quoique dans le sens d’une banalité extrême. Elle produit donc l’inverse des effets escomptés, diminuant la qualité perçue de l’écran, et l’empêchant de passer au second plan, d’autant que ses bordures sont nettement plus visibles que celles des écrans de la gamme UltraWide. La bordure supérieure l’est encore plus que les autres, car elle intègre une webcam et des micros.

L’écran 5K de LG intègre une webcam et des micros, pas l’écran 4K. Les deux possèdent deux haut-parleurs stéréo de qualité passable.
L’écran 5K de LG intègre une webcam et des micros, pas l’écran 4K. Les deux possèdent deux haut-parleurs stéréo de qualité passable.

C’est l’une des différences entre l’écran 5K UltraFine et l’écran 4K UltraFine, mais sans doute pas la plus importante. Non, la plus importante est beaucoup moins évidente : alors que les quatre ports USB-C de l’écran 4K UltraFine ne sont rien d’autre que des ports USB, l’un de ceux de l’écran 5K UltraFine est aussi un port Thunderbolt 3. L’écran 4K de 21,5 pouces doit donc se contenter d’un hub USB 2.0 à 60 Mo/s (mais peut être utilisé avec un MacBook début 2015 ou plus récent), alors que l’écran 5K de 27 pouces intègre un hub USB 3.1 Gen 1 à 500 Mo/s (mais est réservé aux seuls MacBook Pro fin 2016).

Plus qu’un écran, moins qu’une station d’accueil

L’écran 5K UltraFine n’a pourtant pas de quoi se vanter : sans deuxième port Thunderbolt, il ne peut pas prendre une place centrale sur votre bureau. Or il ne pourrait pas intégrer de deuxième port Thunderbolt… sans deuxième câble relié au Mac. C’est que l’affichage n’est pas loin de saturer la connectique : la transmission d’un flux 5K 10 bits à 60 Hz demande 26,54 Go/s, et ne laisse que portion congrue aux autres usages, a fortiori le passage d’un deuxième canal Thunderbolt dans le même câble.

On atteint — déjà — les limites du Thunderbolt 3, et l’utilisation de cet écran n’est pas aussi plaisante qu’elle pourrait l’être. Vous pourrez bien brancher un disque externe sur l’un des ports USB-C, mais les transferts dépasseront rarement 250 Mo/s, loin des limites d’un système RAID ou d’un SSD. Reste que l’on pourra toujours y brancher un disque de sauvegarde ou une clé USB, une imprimante ou des enceintes actives, ou même son téléphone pour le recharger (7,5 W à 1,5 A par port). À condition toutefois de posséder non seulement les bons câbles, mais des câbles de qualité, les modèles noname pouvant poser de gros problèmes.

Le port Thunderbolt (entouré en blanc), et les trois ports USB-C de l’écran 5K UltraFine.
Le port Thunderbolt (entouré en blanc), et les trois ports USB-C de l’écran 5K UltraFine. L'autocollant Energy Star peut être retiré.

Vous l’aurez compris : l’écran 5K UltraFine n’est pas une station d’accueil aussi capable que le Thunderbolt Display. L’USB-C et le Thunderbolt 3 lui offrent ses plus belles qualités, notamment la connexion à l’ordinateur avec un seul câble apportant une alimentation de 85 W en plus des données. Mais ils lui imposent aussi ses plus gros défauts, notamment le bridage des ports pour laisser place à l’affichage 5K, qui conditionne l’absence d’un port Ethernet par exemple (même s'il y a un adaptateur pour ça).

Un superbe écran

LG ne peut toutefois pas se réfugier derrière le Thunderbolt 3 pour justifier tous les défauts de son écran 5K UltraFine. Le fabricant coréen est entièrement responsable de la piètre qualité de la webcam soi-disant full HD, et du manque de fluidité des pivots et vérins. Mais au moins en est-il doté ! L’écran 5K UltraFine est autrement plus flexible que le Thunderbolt Display, d’autant plus qu’il peut être fixé sur une monture VESA, le pied se démontant sans outil en quelques secondes.

L’écran de LG peut gagner jusqu’à 11 centimètres de hauteur : il culminera alors à près de 58 cm, mais sera toujours partiellement occulté par un MacBook Pro 15 pouces placé sur le même plan. Il peut pivoter de 5 degrés vers le bas à 25 degrés vers le haut, de quoi minimiser les reflets sur sa dalle légèrement brillante, et de quelques degrés sur les côtés, de quoi compenser le niveau d’un bureau. Le pied, muni d’un revêtement anti-dérapant et pesant plus de 2 kg, assure une parfaite stabilité de l’ensemble.

Le pied de l’écran offre un réglage en hauteur, mais ne monte jamais assez haut pour dépasser un MacBook Pro 15 pouces.
Le pied de l’écran offre un réglage en hauteur, mais ne monte jamais assez haut pour dépasser un MacBook Pro 15 pouces.

Le moniteur 5K UltraFine est géré par le système comme un écran Retina — mieux, comme un écran Apple, dont la luminosité et le volume peuvent être contrôlés avec les touches du clavier ou la Touch Bar. Par défaut, l’écran de LG offre la même surface que le Thunderbolt Display (2560x1440 points), mais un affichage deux fois plus défini (5120x2880 pixels). La section Moniteurs des Préférences système permet toutefois de diminuer (1600x900, 2048x1152) ou d’augmenter (2880x1620, 3200x1800) la surface de travail, comme sur l’iMac Retina 5K. Appuyez sur la touche en cliquant sur l’option À l’échelle, et vous « débloquerez » la définition native de 5120x2880, impressionnante quoique qu’inutilisable sans une vision superhumaine.

Dans tous les cas, l’affichage sera très proche de celui d’un MacBook Pro, si ce n’est virtuellement identique. Le rétroéclairage de l’écran de LG égale sans peine celui de l’écran du portable d’Apple, atteignant les 500 cd/m2 avec une belle uniformité sur l’ensemble de la dalle. Nos mesures réalisées à 250 cd/m2 font mieux que confirmer les spécifications du fabricant coréen : si le temps de réponse dépasse très légèrement les 15 ms, le contraste frôle 1300:1, et la dalle couvre 99,8 % de l’espace DCI-P3 avec un ∆E inférieur à 2.

L’écran 5K le moins cher du marché

Bref, l’affichage de l’écran 5K UltraFine est irréprochable, et saura s’accorder aux MacBook Pro et convenir aux utilisateurs les plus exigeants. Ce n’est pas une surprise : on sait la qualité de la dalle 5K de LG, que l’on retrouve dans l’iMac Retina, mais aussi dans les écrans Dell UltraSharp UP2715K et HP Z27q. Le premier vaut 1 499,90 €, le deuxième plus de 1 900 € ; les deux sont réservés aux Mac Pro et iMac récents, auxquels ils doivent être branchés avec deux câbles DisplayPort.

Le pied peut se démonter sans outil. Le profil est similaire à celui des anciens iMac, quoique plus anguleux.
Le pied peut se démonter sans outil. Le profil est similaire à celui des anciens l’iMac, quoique plus anguleux.

L’écran 5K UltraFine est le premier écran 5K compatible avec des ordinateurs portables, le premier doté d’un unique câble Thunderbolt aussi. Surtout, jusqu’au 31 mars 2017 et la fin de la promotion sur l’Apple Store, il vaut « seulement » 1 049 €. Si vous cherchez un écran « ultra haute définition » pour votre MacBook Pro flambant neuf, ne cherchez plus : LG propose la meilleure option au meilleur prix. Si par contre vous cherchez une station d’accueil complète et performante pour votre MacBook Pro flambant neuf, vous allez devoir encore attendre…

Un mot sur la compatibilité

LG a conçu son écran 5K UltraFine avec Apple et les MacBook Pro fin 2016 en tête. Seuls ces modèles peuvent l’exploiter à son plein potentiel, c’est-à-dire en 5K à 60 Hz dans l’espace colorimétrique DCI-P3 :

  • MacBook Pro 13 pouces (fin 2016, deux ports Thunderbolt 3) ;
  • MacBook Pro 13 pouces (fin 2016) ;
  • MacBook Pro 15 pouces (fin 2016).

Quelques machines peuvent l’utiliser à 3840x2160 px à 60 Hz dans l’espace colorimétrique sRGB (qu’il couvre à 100 %), par l’intermédiaire d’un adaptateur Thunderbolt 3 > Thunderbolt 2 et d’un câble Thunderbolt 2 (et bien sûr d’une alimentation séparée pour la machine) :

  • Mac Pro (fin 2013)
  • iMac 27 pouces Retina 5K (fin 2014 et plus récent) ;
  • iMac 21,5 pouces Retina 4K (fin 2015) ;
  • MacBook Pro 13 pouces (mi 2014 et plus récent) ;
  • MacBook Pro 15 pouces (mi 2014 et plus récent) ;
  • MacBook Air 13 pouces (début 2015) ;
  • MacBook Air 11 pouces (début 2015).
Le Mac mini fin 2014 peut l’utiliser dans les mêmes conditions, mais à 3200x1800 px à 60 Hz. L’écran ne s’allume pas au démarrage du Mac mini ou du Mac Pro, ce qui empêche par exemple de choisir le disque de démarrage. Dans tous les cas, la machine doit utiliser macOS Sierra 10.12.1 au moins.

Note

Les plus :

  • Branchement par un câble unique
  • Intégration parfaite au système
  • Qualité d'affichage irréprochable
  • Prix

Les moins :

  • Limites du Thunderbolt 3
  • Plus un « simple » écran qu'une véritable station d'accueil
7.5
10

Prix :

avatar guigus31 | 

Je suis assez étonné du prix, c'est pas non plus une fortune !

avatar TimeMachine | 

Mais tellement moche :(.

avatar guigus31 | 

@TimeMachine

Oui, bon, ça c'est clair... disons que c'est quelconque comme design..

avatar alushta | 

La beauté d'un appareil m'a toujours fait travailler plus vite :D

avatar SidFik | 

pour la moitié du prix je me suis pris un lg 27ud88

il n'est pas 5k ni P3 seulement 4k et 100%srgb mais niveau design il n'y à pas photo je ne regrette pas mon choix, il possède un port usb c et 2USB A.

pour ce qui est de la recharge avec un MBP 2016 je ne me suis pas renseigné n'en ayant pas sous la main, cependant il me semble bien que cela fonctionne très bien sur les 13" mais à voir sur les 15"

bref selon moi c'est un modèle à considérer avant de se ruer sur cet écran car 1049€ ça commence à faire une sacré somme, la 5k étant à mon sens qu'un atout marketing sur une dalle de 27"

avatar NestorK | 

@SidFik

Le 5K, c'est du 2560 par 1440 HiDPI ("retina") par défaut. Sur du 27, montre-moi où est l'argument marketing. C'est la définition courante sur ce type de diagonale.

Après, ceci n'engage que moi >

Niveau design, j'avais considéré ton modèle : il tremble à la moindre secousse sur le bureau et fait vraiment plastique. Chacun ses goûts tu me diras. Enfin, du 1080 HiDPI sur 27 pouces de diagonale, c'est quand même pas fou fou. Pour cette définition, c'est au max 24/25 pouces, pas plus.

avatar SidFik | 

L’argument marketing c'est mon avis, d'après mes recherches la résolution de 5k ne devient utile qu'a moins de 50cm de son écran (c'est la distance à laquelle on peut percevoir les pixels sur une dalle 4k) autrement dit il ne sert à rien d'avoir une définition plus fine que du 3840x2160 sur une dalle de 27" à moins d'être collé à son écran.

pour ce qui est des résolutions HiDPI, cela n'a pas tellement de sens, l'image que tu percevras sera aussi bien définie sur du 4k ou 5k à 70cm de ton écran, le seul avantage est que tu profiteras d'une résolution native supérieure, mais cela est inutilisable à moins de travailler avec une loupe et même sur du 4k.

Tu peux te rendre sur ce site pour calculer à quelle distance un écran est Retina ou non (il y en a d'autres):

http://isthisretina.com
https://stari.co/tv-monitor-viewing-distance-calculator

Pour revenir à l'écran le mien est relativement stable, mais je ne le manipule pas tellement à vrais dire et mon bureau est parfaitement stable, pour ce qui est du plastique tu dois sans doute parler du pied, en réalité celui-ci est en métal, mais est recouvert d'un plastique qui imite le rendu d'un aluminium brossé, franchement si on ne le sait pas on peut se tromper, es-tu sur que tu ne confonds pas avec le 27ud68p ?

avatar NestorK | 

@SidFik

Ne le prends pas mal, mais tu fais beaucoup de contre sens.

Personne ne va utiliser cette dalle à sa définition (pas résolution) native de 5K. C'est inexploitable. L'intérêt du 5K est de permettre une mise à l'échelle ou chaque élément d'interface est doublé : c'est le fameux effet "Retina", intronisé avec l'iPhone 4. La définition finale pour l'utilisateur est - je te le répète - un 2560 par 1440 qui est LA définition utilisée sur ce type de diagonale - mais en HiDPI (permis par les 5K pixels de la dalle).

Je suis étonné de lire encore et toujours que 5K ou 4K ne servent à rien sur des diagonales de 27 : c'est vrai ! Mais on parle ici du bénéfice de la mise à l'échelle qui sacrifie ce gigantesque espace de travail pour un dédoublement des éléments d'interface. C'est du pur confort et c'est un vrai gain.

Ce système, tu en profites sur la dalle de ton MacBook Pro et je pense que tu seras d'accord pour dire qu'on est loin d'un effet marketing.

avatar SidFik | 

Tu peux aussi obtenir une résolution mise à l'échelle de 2560 par 1440 avec un écran 4k c'est la configuration que j'utilise en ce moment même.

je ne fais pas de contresens, ce que j'essaie de t'expliquer est que si on compare un écran 5k et 4k qui simulent tous deux une résolution de 2560 par 1440 tu seras incapable de faire la différence entre ces 2 à moins de te placer à moins de 50cm de l'écran.

Ta tv de 45" en 1080p peut être rétina si tu la regardes d'assez loin, ou à l'inverse, si tu regardes ton iPhone à 10cm de l'écran, celui-ci ne sera plus Retina, car tu pourras discerner les pixels

Une définition de 220ppi sur un MBPR n'a pas à être identique sur un écran externe pour être "Retina", car on ne se place pas à distance égale de l'écran sur son portable et sur son fixe.

Comprend bien que je ne dis pas que le Retina est marketing, ce que je dis c'est que dépasser ce stade c'est du marketing, ce qui est le cas ici sur cet écran, car un écran 4k est déjà Retina si on le regarde à plus de 50cm.

avatar pocketalex | 

@tu peux, mais c'est de l'interpollé, pas du @2x

Mais c'est déjà très bien hein, mieux que du non retina, moins cher, et ça bouffe moins de bande passante

mais ... c'est pas du @2x rétorqueront les ultras

avatar SidFik | 

certes c'est vrais mais pour voir la différence entre les 2 il faut de toute façon être proche de son écran, à une distance conventionnelle, cela ne ce perçoit pas.

pour moi cela reste du marketing dans la mesure ou la résolution est suffisante pour l'oeuil.

avatar pocketalex | 

@SidFik :

Franchement, je suis on ne peut plus d'accord avec toi sur les aspects "marketing" des ces hautes résolutions dans le cadre des moniteurs de bureau (dans le cadre des smartphones et tablettes, le retina est indispensable)

Les très hautes résolutions se paient cher, très cher, que ce soit du 5k ou du 8k

Pour un possesseur de Macbook 12" par exemple, je trouve bien plus malin d'investir dans un 27" 2560x1440 non retina plutôt que dans un 4k qui va bouffer de la ressource GPU juste pour lisser les caractères.
En plus ça coute pas cher à l'achat, c'est super bien géré par le laptop, il y a un énorme espace de travail ...

avatar kunn | 

C'est peut être un écran avec un bon affichage mais on est à 100 000 lieues d'un design Apple !

avatar reborn | 

Faudrait savoir, chaque jour les pleureuses pestent contre le design Apple, et dès que le design n'est plus là c'est la fin du monde..

avatar SidFik | 

design ne veut pas dire finesse.

avatar thebarty | 

@SidFik

Et ?

avatar SidFik | 

généralement c'est l'excès de finesse au détriment de la fonctionnalité qui est reproché à apple pas le design dans sa globalité.

reborn semble le nier

avatar Mac_Gay | 

quid du Macbook 12 2016?

avatar pocketalex | 

@Mac_Gay : quel intérêt de brancher un écran 5k dédié au graphisme et à la post-production "lourde" sur un ultra-portable ?

Pour te répondre plus précisément, le Macbook est limité à 4k mais il est plus malin de lui connecter un 27" non retina et de bénéficier du même espace de travail qu'un 5K, sans le lissage, mais bouffant beaucoup, beaucoup moins de ressources GPU et surtout beaucoup moins cher

avatar Harckens | 

J'ai survolé le test, mais j'ai une question de noob.
Peux ton brancher autres choses que du Apple ?
Merci.

avatar RomD | 

@Harckens

Ça reste un écran, donc il n'y a pas de raison qu'il ne fonctionne qu'avec des produits Apple :)

avatar NestorK | 

@Harckens @RomD

Pour le moment, on ne peut malheureusement brancher que du matériel Apple sur ces écrans LG/Apple. Je vous laisse suivre les Reddit qui tentent de trouver des solutions. Il y a des bricolages mais pas toujours heureux et rien de durable.

J'ai moi même essayé sur le mien, pour le moment c'est mac only (ce qui est bien dommage).

avatar Harckens | 

@NestorK

Ok merci pour les réponses c'est cool.

avatar kitetrip | 

A ce prix, un vulgaire dos en plastique....
Les Apple Cinema Display avaient une excellente finition au moins...

avatar Karamazow | 

Et bien moi je suis toujours autant satisfait de mon Cinema Display 30" et de sa résolution de 2560x1600.

Certes à 20cm on voit les pixels, mais à 50cm ça va. Et il ne présente que très peu de reflets.

avatar legallou | 

J'ai acheté le Dell UP2715K 924€ promotion sur Amazon novembre 2016. Écran agréable avec un bon réglage en hauteur.

Avec El Capitan et Sierra pas de 5K, maximum 3840x2160, que je n'utilise que pour voir des vidéos de ma caméra qui a cette résolution.

Pour travailler, je reste en 2560x1440 ce qui est déjà petit pour l'âge de mes yeux.

Notez il est reconnu bizarrement comme deux écrans. Ceci est peut-être dû au fait que je suis sur un HackIntosh avec une carte graphique pas standard Apple.

Voir le détail ici :
http://www.legallou.com/HackIntosh/GA-Z170X-G5/p4-DellUP2715K.html

avatar NestorK | 

@legallou

Sur la capture de ton site, on voit bien que macOS n'active à aucun moment la mise à l'échelle : ton 2560x1440 est sans fioriture / brute de pomme et sur une dalle 5K, ça doit piquer sévèrement les yeux non ? C'est un peu une "hérésie" d'opter pour un tel moniteur en ne pouvant brancher les deux câbles.

Je serais toi, j'aurais opté pour un 24/27 (selon tes gouts) en 4K, tu pourrais profiter sur ton Hack d'un vrai 1080 "retina". Et pour moins cher. Ce serait autrement plus propre...

avatar legallou | 

L'écran est bien branché avec deux câbles sur une carte graphique GTX960. Il est bien en 2560x1440 dans ses réglages pour mon usage quotidien. Peux-tu m'expliquer ta remarque sur le manque d'activation à l'échelle.

avatar chammer | 

Sinon il y a Eizo pour ceux qui recherchent la fiabilité, la qualité du rendu et élargir leur "point de vue".

avatar loupsolitaire97 | 

Le MacBook Retina 12" de 2016 est t'il compatible ?

avatar Chanteloux | 

Encore un truc pas terminé... à son prix régulier ce sera le scandale habituel...

avatar Doctomac | 

Comme je n'ai cessé de le répéter, avec cet écran on est loin du standard de qualité habituel des écrans Apple. Donc quand Apple dit que nous avons développé ces écrans avec LG, il fallait comprendre le strict minimum pour assurer une compatibilité minimale avec les Mac.

Sinon le compte n'y est pas et Apple ne peut vraiment pas laisser la situation ainsi pour ses clients avec des écrans aussi bas de gamme. C'est limite honteux et Cook ne peut pas continuer dans cette destruction massive de l'écosystème Mac.

avatar legrandk | 

Et bien on va attendre un écran avec des bords fins et qui soit un peu plus joli, car là j'ai l'impression d'avoir mon vieil iMac 2012 avec un pied laid en plus...

avatar kleduts | 

Bonjour,

Pour info, sur un MBP 15 pouces, les 4 ports USB-C ne sont pas identiques. Il est impossible d'avoir 2 écran 5K branchés sur le même coté.
Il faut impérativement brancher un 1 écran sur une prise de droite et l'autre sur une prise de gauche.
Dans le cas contraire, un des 2 écran ne s'allume pas.

F.

avatar LeSedna | 

Quand Apple sort un produit de qualité : les gens se plaignent du prix m
Quand quelqu'un sort un produit peu cher : cest pas assez bien fini

🤦‍♂️

avatar Doctomac | 

En l’occurrence, ce n'est pas un produit Apple mais LG.

avatar YannHECKLER | 

Je suis l'heureux possesseur d'un MBP 2016 et d'un LG 5K.
Certes ce dernier présente quelques défauts mais pas au niveau de la dalle.
C'est un confort inouïe de travailler avec deux dalles aux rendus identiques !!!
Il existe des adaptateurs avec USB 3 + ethernet qui fonctionnent parfaitement de pair avec l'écran 5K.
Vous pouvez laisser clavier, souris, DD et autres dongles branchés constamment et votre écran devient alors une véritable station d'accueil, un seul câble à brancher sur le MBP c'est très confortable.
Et une dalle de cette qualité à ce prix là c'est très intéressant. Cet écran pourra nous accompagner au moins pour les 5 prochaines années...

CONNEXION UTILISATEUR