Test du MacBook 12" début 2016 Core m7 (1,3 GHz)

Stéphane Moussie |

Comme les grands, le MacBook 12" a maintenant son processeur Core x7 en option. Mais attention, on ne parle pas d'un i7 mais d'un m7, une puce dont la fréquence est simplement supérieure aux m3 et m5 des autres configurations. Cette option donne-t-elle un coup de fouet aux performances ? Réponse dans notre test.

Cliquer pour agrandir

Des MHz en plus

Pour les considérations générales sur le MacBook début 2016, on vous redirige vers notre test complet des modèles Core m3 (1,1 GHz) et Core m5 (1,2 GHz).

À l'instar du MacBook début 2015, la seule option disponible pour le MacBook nouvelle génération est un processeur dont la fréquence de base est de 1,3 GHz. Le tarif n'a pas changé : 300 € si on le prend en partant du modèle 1,1 GHz-256 Go (vendu 1 449 €) ou 180 € avec le modèle 1,2 GHz-512 Go (1 799 €). La facture finale est salée dans les deux cas.

On l'a dit en introduction, ce processeur en option est nommé Core m7 (ce qui n'était pas le cas de son prédécesseur), mais il y a moins de différences entre lui et un Core m3/m5 qu'entre un Core i5 et un Core i7. Seuls la fréquence de base et le Turbo Boost changent.

Le Core m7-6Y75 Skylake, puisque c'est de lui qu'il s'agit, a en fait une fréquence de base de 1,2 GHz, mais Apple l'a rehaussée à 1,3 GHz, comme Intel le permet et comme la Pomme l'a fait dans une autre mesure avec les Core m3 et m5.

Sa fréquence Turbo Boost maximale est de 3,1 GHz. C'est 200 MHz de plus que le processeur en option sur la précédente génération. C'est par ailleurs respectivement 900 et 400 MHz de plus que le Turbo Boost des Core m3 et m5. Son GPU intégré Intel HD Graphics 515 est aussi un poil plus rapide sur le papier (jusqu'à 1 GHz au lieu de 850 ou 900 MHz).

Chaud devant !

Sur Geekbench, qui teste les performances globales, ces mégahertz supplémentaires permettent au MacBook Core m7 de réaliser un score de 6 545 points, supérieur à celui du MacBook Air début 2015 et pas très loin du MacBook Pro 13" mi-2014. Il fait aussi logiquement mieux que le Core m3 et le Core m5 (respectivement + 24 % et + 11 %).

Dans les tests applicatifs, le gain de puissance se confirme plus ou moins en fonction des logiciels. Pour l'encodage dans GarageBand d'un podcast de 30 min, on gagne 20 à 30 secondes par rapport aux autres configurations de MacBook, à l'exception du Core m5 qui fait quasiment jeu égal.

Cliquer pour agrandir

L'export en 1080p d'un projet 5K avec Final Cut Pro est significativement plus rapide qu'avec tous les autres MacBook 12", et même qu'avec le dernier MacBook Pro Retina 13". Le MacBook Core m7 n'est pas très loin non plus du Pro 13" pour l'export de 500 fichiers RAW en JPEG dans Aperture. En revanche, les modèles Pro gardent largement la main dans iMovie (export en 1080p d'un projet 4K de presque 4 minutes).

Ces performances relativement élevées cachent toutefois quelque chose. Cette puissance est très dépendante de la chaleur du MacBook. C'est le cas pour chaque ordinateur bien entendu, mais ça l'est encore plus pour le MacBook de par sa conception ultra fine et sans ventilateur. Et cet effet est accentué sur le modèle équipé du Core m7.

Lors du test Geekbench qui prend moins de 2 minutes, le processeur tourne à 2,5 GHz en moyenne. Pour un export de 500 photos avec Aperture qui prend une dizaine de minutes, le MacBook cale sa fréquence Turbo autour de 2,1 GHz. Cliquer pour agrandir

En enchaînant les benchmarks intensifs, le MacBook 1,3 GHz s'est révélé au bout d'un moment plus lent que les modèles 1,1 et 1,2 GHz. Par exemple, il a fallu au MacBook Core m7 plus de 10 minutes pour boucler l'export avec iMovie après avoir réalisé au préalable d'autres tâches intensives, au lieu des 7 min 33 de moyenne quand il réalise cette opération après une période d'inactivité.

En raison de sa fréquence supérieure, le MacBook Core m7 chauffe plus que les autres et il le paye au bout d'un certain temps par une chute des performances. Pour le dire autrement, sur les opérations courtes (quelques minutes) le Core m7 est bel et bien plus rapide que les Core m3 et m5, mais s'il est sollicité en permanence pendant un long moment, la tendance s'inverse.

Encore une fois, ce phénomène de performances moindres quand la machine est chaude n'est pas surprenant, mais il est particulièrement marqué sur le MacBook, en particulier le Core m7. Pour l'anecdote, un bidouilleur a réussi à doubler les performances d'un MacBook, le 1,1 GHz de 2015 en l'occurrence, en le posant dans un bac rempli d’eau froide...

Les 100 ou 150 MHz de plus de l'Intel HD Graphics 515 du Core m7 ne changent rien, ou presque, aux performances graphiques. Performances en images par seconde.
Performances en images par seconde.

Autonomie

Le nouveau MacBook 1,3 GHz a une autonomie identique aux configurations inférieures et un peu plus élevée que la génération précédente. Quand on le sollicite à fond sans relâche avec l'animation 3D Valley Benchmark, il tient 3 heures. À l'inverse, quand on lui fait uniquement relever des mails toutes les minutes et rafraîchir la page d'accueil de MacGeneration toutes les 30 secondes, il s'éteint au bout de presque 12 heures.

En utilisation principalement bureautique (traitement de texte, navigation web, mail, Dropbox...) avec un peu de multimédia (Spotify, quelques vidéos YouTube), le MacBook Core m7 tient environ 7 heures 30.

Pour conclure

Faut-il dépenser 180 ou 300 € supplémentaires pour bénéficier d'un processeur Core m7 ? À notre avis, non.

Les performances par rapport au Core m3 sur les tâches relativement courtes sont bien supérieures, mais l'inverse peut aussi se produire sur le long terme. La faute à une chauffe plus importante. Si vous lorgniez sur cette configuration pour ses qualités de légèreté et de compacité mais dans l'optique d'accomplir rapidement des tâches lourdes, c'est raté. Le MacBook Air Core i7 ou le MacBook Pro restent les plus performants sur la distance.

Mieux vaut garder les 180 € pour des adaptateurs USB-C ou s'orienter vers le haut de gamme de la précédente génération, que l'on trouve régulièrement sur le refurb à partir de 1 309 € et dans différentes capacités de SSD.

Pour aller plus loin :


1 749 € ou 1 979 €

Achat recommandé

Les plus :

  • Très compact et très léger
  • Autonomie en hausse
  • Écran Retina

Les moins :

  • Prix
  • Des performances qui ne tiennent pas dans la durée
  • Caméra FaceTime 480p
  • Un seul port USB-C
  • Pas de Thunderbolt 3
Tags
avatar pocketalex | 

@fte : Ah oui mais si tu commences à parler "xeon 6 coeurs", il est évident qu'un ultra portable, qu'il s'appelle MBr - ou autre chez windows - est totalement 'out of range'. A part des laptops équipés solidement en i7 4 coeurs, rien ne conviendra. Donc chez Apple, c'est MBPr 15" ou rien, et chez PC, pas beaucoup mieux.

Quoi qu'il en soit, tu parles d'usages nécessitant beaucoup de puissance, donc c'est un peu HS ici, dans une discussion sur les ultra-portables, non ?

avatar zorg2000 | 

Oui, il n'y a pas de station de travail mobiles chez Apple, on en trouve dans le monde PC de toutes sortes.

avatar zags | 

Une question demeure : Faut-il donc s'attendre à des performances (et autonomie?) différentes si on l'utilise en extérieur, en août dans le sud de la Corse ou en février à Metz ?

Formulé autrement : Est-ce la température ambiante influence significativement le refroidissement de l'ordinateur, et donc ses performances (et potentiellement son autonomie aussi) ?

(mon usage serait : dans le sud-est de la France, très majoritairement en extérieur, sans climatisation (jamais), du coup je m'interroge)

Très intéressant cet article, c'est pile ce que j'attendais. Merci. :-)

avatar jazz678 | 

@rolmeyer :
"Une haine aussi injustifiée que celle générée par le MacPro"
Tout à fait exact. Beaucoup ne savent même pas de quoi ils parlent. Ça relève du réflexe quasi-pavlovien vis à vis d'Apple...et de la mauvaise foi

avatar oomu | 

Apple est anticonformiste.

Elle pourrait se contenter de faire des mac++ inlassablement.

Mais non, régulièrement elle casse sa propre gamme.

Cela choque les routiniers.

-
D'un autre coté, la colère peut se comprendre: les gens ont le sentiment que subitement Apple ne va plus leur donner une continuité dans un écosystème, une gamme, un produit qui leur convenant.

Ce que traduisent, à mon sens, les geeks (ou applefanZ) aigris des forums, c'est le sentiment d'être abandonnés.

avatar pocketalex | 

@oomu : +1

C'est typiquement le type de réaction de personnes pour qui la machine n'est pas un outil qu'on utilise, mais autre chose. Une relation soit passionnelle, soit sentimentale. Bref rien de bon.

avatar macinoe | 

Hein ?

Mais c'est l'exact contraire enfin.

C'est celui qui a une approche professionnelle et utilitaire qui n'est pas satisfait.

Les contraintes d'une utilisation professionnelle, c'est justement de pouvoir utiliser tel logiciel de manière confortable et de pouvoir brancher tel périphérique sur la machine.

Or, le Macbook ne convient pas du tout dans bon nombre de cas.

C'est celui qui ignore ces contraintes et qui achète tout de même le Macbook qui a une approche irrationnelle et passionnelle.

avatar pocketalex | 

@macinoe : faut arrêter à un moment

Ajouter des ports au MBr, puis lui mettre un ventilo (et donc un core-i à la place du core-m), donc l'épaissir et l'alourdir et le rendre bruyant ... et on arrive à ... un MBPr

Si vos besoins sont connectique et puissance, mais achetez un MBPr, c'est aussi cher, c'est à peine plus lourd et tout va bien se passer.

"le Macbook ne convient pas du tout dans bon nombre de cas." >> ça c'est LA phrase qui résume tout. Tu n'as toujours pas compris que certains n'ont PAS besoin de connectique à gogo, ni de la puissance d'un core-i, mais sont avant tout et surtout en recherche de silence, de légèreté, de finesse. Mais non, toi tu détient la vérité, core-i ventilé et ports à gogo pour tout le monde, sinon c'est de la merde

Il y aurait pas le MBPr dans la gamme Apple, je te donnerais raison, mais bordel, la machine qui correspond à tes besoins est au catalogue, pas la peine de s'exciter à démonter une gamme que tu ne comprends pas.

avatar macinoe | 

Si la phrase "le Macbook ne convient pas dans bon nombre de cas" n'est pas vraie, alors quelle est la phrase juste ?

"La Macbook convient dans tous les cas", c'est ça que tu veux dire ?

Je suis désolé, mais je n'exclue pas les gens à qui ça convient dans mon discours, contrairement à toi qui prends ton cas pour une généralité et qui est totalement intolérant vis à vis de ceux pour qui ce Macbook ne convient pas.

avatar pocketalex | 

@macinoe : "Si la phrase "le Macbook ne convient pas dans bon nombre de cas" n'est pas vraie, alors quelle est la phrase juste ?"

!!!!!!

Mais si cette phrase est juste, c'est ce que je te disais .Je pense qu'on s'est pas compris.

Plus que juste, cette phrase est une énorme vérité !!!! Le MBr ne convient absolument pas à un paquet de gens. C'est même une évidence, c'est une machine qui privilégie avant tout l'ultra mobilité, donc des compromis que feront sans soucis les utilisateurs en recherche d'ultra-mobilité : moins de puissance, moins de connectique

C'est une machine de niche, l'ultra-mobilité est un marché de niche, il concerne au fond très peu d'utilisateurs

Donc comparer cette machine spécifique à une machine classique pour en tirer les conclusions que c'est moins bien n'a au fond pas vraiment de sens

C'est comme critiquer la smart pour en conclure qu'elle est totalement inadaptée à une famille qui cherche à se déplacer de Paris à Toulouse ...

A aucun moment je n'ai pris mon cas pour une généralité, c'est toi qui conclu ça. Mon cas c'est mon cas, je ne dis qu'une chose :

- pour les utilisateurs qui cherchent l'ultra-mobilité, le MBr est une excellente machine

- pour un usage polyvalent, il faut plutot se tourner vers le MBA ou le MBPr 13", bien plus adapté

- pour un usage qui nécessite une machine principale puissante, le MBPr 13 ou 15" est parfait

C'est tout ce que je dis ! Il faut comprendre chaque gamme, ce qu'elle offre, et se diriger vers la machine qui y répond le mieux pour soi, et pas de conclure "le MBr manque de puissance et de connectique, c'est nul"

avatar fte | 

@oomu : alors mon sentiment de geek, je suis définitivement un geek, et de client Apple de 30 ans, pas moi, mon premier Mac, n'est pas d'être abandonné. Pas du tout. Mon sentiment est que les machines actuelles sont pourries dans un bel emballage luxueux. Mais comme "les gens" achètent pour l'emballage, tout va bien.

avatar anonx | 

@domeli et enzo0511 On attend tout de même mieux à ce prix. J'ai un MacBook Pro Retina 2014, j'imagine que la qualité est pire ici en comparaison.

avatar ecosmeri | 

Un ventilo, un lecteur de carte sd, un port usb, le magsafe, et une baisse de 800 euros et c'est le portable parfait

avatar pocketalex | 

@ecosmeri : tu es sérieux ? ou complètement ridicule ?

avatar bbtom007 | 

Faut faire le re test en été avec 35 degrés

avatar jazz678 | 

@fte :
Beaucoup trop exigeante ta femme
Vire la ! :0)

avatar hmmmr | 

@macinoe :
Et du dev osx/ios ?

Non.
Alors que la, oui.

Pour un dev freelance cette machine c'est 4 jours de boulot max, histoire de mettre en perspective le prix.
Si le critere d'achat no 1 c'est l'ultraportabilitée, le MBr gagne.

En plus du dev, de la R/D vfx, une autre des mes activité est la photo (3 a 4 mois par an), souvent sur la route, je compte troquer mon MBa contre ce MBr pour derusher durant les trajets ou le soir sans prendre beaucoup de place dans le sac. Le MBa a certes plus de connectivités, mais en déplacement j'ai rarement besoin de vider les cartes et de charger en meme temps, l'ecran du MBr ne lui laisse aucune chance.
Export de 500 photos en 10min ? C'est surement moins bien que mon MPro 12c 64go mais ca reste tres au dela de ce que je compte lui demander, ne retenant que 3 a 4 photos d'une journée de shoot.

En tout cas tous les retours que j'ai pu lire venant d'utilisateurs de la machine semblent tres satisfait de sa puissance depuis El Capitan, je pense qu'ils sont assez intelligents pour eviter de lui demander ce pour quoi elle n'est pas faite, genre l'utiliser comme serveur pour renderfarm, ou station d'etalo quad écrans.
Sans aller jusque la, d'apres les retours, les tests macG et autres, on ne peut pas objectivement la cantonner a "word et youtube"..

avatar macinoe | 

Vous faites comme si vous n'aviez pas compris que je réponds à la caricature par la caricature.

Lisez le fil complètement, comprenez d'où cette citation vient et recommentez s'il vous plait.

N'ayez pas un comportement de meute au premier degré qui essaye de détecter des sous entendus qui ne vont pas dans votre sens juste pour le "plaisir" de se payer quelqu'un.

avatar oomu | 

Merci d'avoir pris le temps de vérifier les performances de l'ordinateur sur la durée, quand il a bien chauffé.

c'est ZE information.

un core m5 sera donc un bon compromis.

avatar Un Type Vrai | 

Je serai curieux de connaitre ta machine de travail.

En effet, tu es toujours content de ce qu'Apple enlève, mais vis tu au quotidien ces manques ?

Perso, j'ai testé le MBP 15" sans port ethernet, et j'en suis revenu à déplacer mon vieux machin de 2009 pour aller chez mes clients...

avatar pocketalex | 

@Un Type Vrai : j'ai été le 1er ici à pester sur la disparition du port Ethernet lors de l'arrivée des MBPr. Entre temps l'eau à coulée sous les ponts, on s'est équipé de MBA et de MBPr dans ma boite, et tout le monde est connecté en Ethernet, et au fond, l'adaptateur joue son rôle très bien : il permet de se connecter au besoin. Et il en est ainsi de tous les ports.

Après réflexions, il s'avère que les adaptateurs, au fond, c'est pas plus mal. C'est une logique, il y a la logique inverse qui impose d'avoir sur les ordi une majorité des plugs existants. J'ai aussi connu, le laptop avec USB, Ethernet, VGA, DVI, SD, PC card type II. Oui, bon ...

Je sais pas ce qui est le mieux au fond : n'avoir rien et passer par les adaptateurs, avoir tout et ça bouffe une certaine place, avoir que certains ports...

En tout cas je ne peste plus sur les adaptateurs, ça fait pas plus de boulot pour les gens, au lieu de brancher l'ethernet ils branchent l'adaptateur qui est branché à la prise ethernet ... bon ...

avatar pocketalex | 

@Yoskiz : le fanless, c'est LA raison pour laquelle je vais acheter cette machine.

Tu lui rajoutes un ventilo et c'est une autre machine. A ce moment là autant acheter un MPBr 13" entrée de gamme, au même prix, et tu l'auras ton ventilo et ta puissance. Et le bruit aussi

avatar oomu | 

@Yoskiz

le fait qu'il soit sans ventilateur (silence absolu) est une des raisons principales pourquoi ce genre de machine m'intéresse.

Si elle avait un ventilo, certes il resterait la légèreté, mais au final cela me rendrait la machine similaire à un macbook air.

Le fait est, si la technologie n'est pas encore prête, j'économiserai le surcout d'un m7 pour me satisfaire pleinement d'un m5, voilà tout. Pour l'heure je n'ai pas besoin de changer de mac mais si c'était le cas, oui l'absence de ventilateur est un plus à mes yeu..heu oreilles. Je vois ça comme un énième progrès et luxe.

Le premier macbook air (les deux premières années de commercialisation) avait aussi le soucis qu'une fois chaud (un gros traitement dans Pages, 30s de world of warcraft...), il coupait un des deux coeurs et les performances s'effondraient.

avatar pocketalex | 

@oomu : WoW tournait sur le 1er MBA O_o ????

Je n'ose imaginer le framerate ;)

avatar zorg2000 | 

le 1er comme le second que j'avais avec une carte graphique Gforce, assez moyenne mais assez puissante pour aller jouer.
Une très belle machine très agréable à utiliser, même sous windows.

La geforce donnait un framerate suppérieur au Intel HD4000 (2 generation après).
Il manque encore une carte GFX dans les mac, les 5200/6000++ sont loin derrière, passe pour un 12 mais impensable pour le 15.

avatar jazz678 | 

@macinoe :
Ce n'est pas à vous de me dire ce dont je dois douter ou pas. Comprenez le également

avatar hmmmr | 

Merci pour cet article, c'est tres interessant de voir qu'il ne faut pas forcement foncer tete baissée sur la version la plus puissante.

Vous concluez avec "ou s'orienter vers le haut de gamme de la précédente génération".
Ne souffre t'elle pas du meme probleme ?

Afin de conserver un max de vélocité sur la durée lors d'une longue journée d'été a realiser des taches qui ne demandent pas de mettre le proc a genoux 10min (surf, vlc, mail, retouche photo),
vaut'il mieux favoriser le MB 1.2 ? voir le 1.1 ou le 1.3 ne sera pas penalisé ? Autrement dit, le 1.3 chauffe t'il plus vite a telle point que lors d'une utilisation courante ce le M7 se met a chauffer prematurement ?
La cuvée 2015 chauffe t'elle moins ou est semblable a 2016 ?

avatar rolmeyer | 

@hmmmr :
Ils chauffent tous pareil. Mais pour le M7 c'est le turbo boost qui est significativement plus haut et donc la puce chauffe plus vite en cas de turbo boost par rapport aux autres. Et donc met plus de temps à refroidir

avatar rolmeyer | 

@hmmmr :
Bon hein il n'y a rien favoriser du tout. En clair cet article comme celui de Mac4ever montre que l'option haute apporte un gain négligeable. Donc si 256 de disque tu suffit tu prends le 1,1 et du tu veux 512, tu n'as pas le choix tu dois prendre de 1,2. Le choix me semble tout de même assez simple. (sous entendu par l'article le 1,3 on l'oublie)

avatar rolmeyer | 

@hmmmr :
Pour la question du haut de gamme de la génération précédente, je pense que l'article voulait dire que si on est pas au taquet en usage, on peut se permettre pour le même prix d'avoir le génération précédente mais avec 512 au lieu de 256 par exemple. Mieux encore, c'est pas le même prix c'est même moins cher. Mon 1,2 512 2015 était moins cher qu'un 1.1 256 2016.

avatar oomu | 

@hmmmr

le m7 de cette année va plus haut en fréquence, mais cela a une conséquence qui était moins flagrante avec les modèles de l'année dernière: une fois chaud, les perfs s'écroulent (logique et attendu) mais surtout il met un peu plus de temps pour refroidir et repartir à fond.

Au final, sur des tâches soutenues (peindre longuement avec des pinceaux sophistiqués par exemple) la puissance supérieure du processeur se retourne contre l'utilisateur. le m5 apparait comme un meilleur compromis.

A l'inverse, sur un usage quotidien, genre le web, mail ,des documents de bureautiques, le besoin ponctuel en puissance (ouverture d'une page web complexe) rend le m7 plus agréable (il va + vite finir une tâche courte et vite retourner au repos). Mais cela reste anecdotique si on en croit les tests.

avatar Macbook31 | 

Bonjour (ou bonsoir, plutôt)

J'utilise régulièrement mon MacBook 1,1 ghz de 2015, sur plusieurs applications lors de mon taf.

Il vient cependant en complément de :

Mon iMac Retina 27 full option (i7/ gpu 4 ghz / ssd 512 / 32 go ram) + écran Dell 27.
Mon iPad Pro 128 go cell.

Je suis paysagiste et travaille donc une partie de mon temps en extérieur.

Ces bécanes là viennent en remplacement de mon ancien mode de travail :
MacBook Pro i7 de 2010, et ipads successivement le 2 et le air 1, et un carnet.

Mes différentes utilisations se décomposent ainsi :

1 - prise de note lors des rendez-vous chez mes clients. J'ai viré le carnet et bosse intégralement maintenant avec l'iPad Pro et le pencil.

2 - Montrer des photos de nos réa;

3 - éventuellement première ébauche du projet, chez le client.

4 - retour au bureau, travail sur l'iMac en double écran;
Etude du projet (sketchup pro + divers sur grosses études);
Réalisation du devis sur iWork 13, je remercie au passage les nouvelles options de El Capitan;

5 - remise du devis aux clients, en mains propres, soit dans nos locaux, soit chez eux.
Grosse utilisation d'Aperture (comme catalogueur, j'ai pas trouvé mieux, snif)
Pour les grosses présentations, je préfère bosser avec l'iMac.

6 - lorsque cela va plus loin, comme la semaine dernière, où nous étions en train d'implanter une piscine , un pool-house, ainsi que diverses autres choses, l'usage du MacBook prend tout son sens :

L'iPad possède une vague visionneuse de fichiers sketchup, l'app photo, et une version difficile à utiliser sur le terrain d'iWork.

Le MacBook me permet de contrôler, modifier, relever des mesures ou infos dans mes skp, tout en ayant le devis client, facilement modifiable, Aperture ouvert... Sans le moindre ralentissement.

Il semble plus léger que l'iPad Pro, mais a vraiment ses avantages (OS X, on parle de toi, là).

Je me dis souvent qu'un MBP 15 serait plus performant, mais dans l'ensemble, le MacBook fait le taf.
Et les 15 ports divers ne me manquent pas.

Pour terminer, j'adore mon matériel Apple, qui, si il coûte une blinde, me le rend largement à l'usage.

Aller, je rends l'antenne !

avatar oomu | 

merci pour votre retour d'expérience.

avatar zorglub33 | 

Je trouve aussi que le prix est justifié compte tenu du gain de confort que ça m'apporte pour l'usage que j'en fais. Et puis à chacun de juger ce qui est bien pour soi. Tous les conseils sont bons à prendre mais pas la peine aux râleurs de vouloir imposer leurs choix.

avatar leezy23 | 

J'hésitais avec le MacBook Pro à cause du prix, mais y a de forte chances que je prenne le MacBook sur le refurb, il correspond à l'utilisation que j'ai besoin.

avatar hmmmr | 

@rolmeyer :
Merci pour les explications !
Je vais réfléchir en ce sens pour voir lequel choisir.

Question conne, une fois monté en turbo et arrivé a ses limites, il faut combien de temps a ton 1.2 pour redescendre ?

avatar macinoe | 

C'est comme le fut du canon... Un certain temps

https://www.youtube.com/watch?v=w0-A06KKzy0

avatar zorglub33 | 

Perso je suis enchanté de mon Macbook avec cette option M7. Il est nettement plus fluide que mon ancien Macbook qui avait la même fréquence (ou peut-être 100mhz de moins je ne sais plus).
Il correspond tout à fait pour mon usage. Là je ne l'entends pas et il ne chauffe pas du tout. L'ancien avait un lag récurrent et me faisait regretter mon Macbook Air mais pas celui-ci, rien à dire.

Les autres commentaires qui parlent d'iPad en alternative moins onéreuse oublient que cela ne correspond pas pour tout le monde comme environnement. Perso l'iPad ne me sert qu'à regarder Netflix quand je fais du sport, je déteste travailler dessus, ça ne va pas aussi vite pour moi à cause de l'interface.

Enfin, parler du prix c'est bien mais ce n'est pas non plus un argument majeur pour tout le monde et en tous cas typiquement le facteur hyper subjectif. Donc choisir à la place des autres que c'est nul parce que pour soi c'est trop cher, je trouve ça franchement con comme attitude.

avatar adixya | 

Je suis on ne peut plus d'accord, après quelques minutes d'utilisation, je me suis dit "aïe, l'ipad va prendre la poussière"...

L'ipad est un appareil génial, il est utilisable par les gens qui ont peu de notions d'informatique, et aussi pour les applications avec une grande productivité en tactile.

Mais OSX, en 1680x1050 (grace à l'astuce donnée par macge l'année dernière) sur un 12", c'est chouette, y a le finder (oh-my-god), les fenêtres cote-a-cote, le trackpad est chouette... Tout est extrêmement fluide, je ne pensais pas après avoir testé les modèles d'exposition, qui ont clairement des lags assez dégueulasses à l'ouverture d'applications (genre imoive).
Y a des fois ou je me fais avoir et je touche l'écran pour choisir une icone lol.

Et le design est juste à tomber par terre, pas de bord d'écran blanc ou d'antenne en plastique blanc à côté du métal doré (on a du noir, enfin !), alors que l'ipad devient vieillot.
J'aurais pensé qu'apple aurait adopté un design façon iphone 6 pour le modèle pro, avec bord d'écran courbé, ainsi que la tranche, mais non, ils sont restés prudents.

Bref tout ça pour dire que le macbook est super chouette.

avatar macinoe | 

Le prix est typiquement un facteur subjectif ?

Allons bon, moi qui croyait que c'était chiffrable et donc comparable.
Si le prix est un facteur subjectif, alors tout est subjectif.
Ceci dit c'est une théorie intéressante, ça peut servir.

Le petit dernier a eut 2/20 à son contrôle ? Oh chérie, c'est subjectif tout ça c'est que des chiffres..

Notre compte en banque est dans le rouge ? C'est subjectif c'est juste un moins au lieu d'un plus c'est rien...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR