Test de l'iMac 27" Retina 5K Core i7 4 GHz "Skylake" Fusion Drive (fin 2015)

Florian Innocente |

Nous avions testé un iMac 21" haut de gamme bardé d'options, voilà son équivalent dans la gamme supérieure, l'iMac 27" 5K Core i7 Quad 4 GHz et Fusion Drive. C'est la quatrième déclinaison d'iMac que nous évaluons dans la nouvelle gamme lancée cet automne :

Cet iMac est le haut de gamme des trois 27" Retina. Il est vendu 2 599 € avec un Core i5 Quad à 3,3 GHz ; 8 Go de RAM, un Fusion Drive de 2 To et une carte graphique dédiée AMD Radeon R9 M395/2 Go. Le tout est accroché derrière un superbe écran 5K. Cette machine de test a cependant reçu en plus les options Core i7 Quad à 4 GHz (Turbo Boost de 4,2 GHz, 300 €) et la carte AMD Radeon R9 M395X/4 Go (300 €). La note grimpe à 3 199 €.

Les deux ordinateurs ne sont pas directement comparables techniquement mais c'est 200 € de moins que l'entrée de gamme Mac Pro. Un cylindre qu'il est tentant de compléter d'un écran similaire (par exemple le Dell UltraSharp UP2715K à 1 550 €).

Un iMac 21" ou un 27" ?

Quelques points sont à rappeler pour distinguer les gammes 21" et 27" autrement que sur leurs tailles d'écran et les prix. Un utilisateur d'iMac 27" peut ultérieurement augmenter lui-même la capacité mémoire de sa machine (jusqu'à 32 Go). Il y a deux bancs mémoire libres derrière une plaque amovible au dos de l'écran. Sur les 21" il faut se décider à la commande, une fois pour toutes.

Ensuite, les 27" ont une carte graphique dédiée. Bien qu'elle soit destinée à la base aux ordinateurs portables elle est bien plus performante que les puces intégrées Intel des iMac 21". Puis les disques durs utilisés (seuls ou en Fusion Drive) sont des 7 200 t/min et non des 5 400 t/min. Enfin, ces 27" sont passés sur la dernière génération "Skylake" des Core i5 et i7, alors que les 21" utilisent leurs prédécesseurs "Broadwell" (qui ne déméritent pas, soyons clairs).

Clavier et souris sont maintenant sur des batteries

Nous ne reviendrons pas sur quelques critères clefs déjà abordés précédemment, comme la capacité des écrans Retina à proposer des espaces de travail plus ou moins vastes en changeant de définition sans sacrifier la qualité de l'image ou leurs colorimétrie encore améliorée.

Performances processeur

Les tests de performances brutes réalisés par Geekbench montrent que cette option d'un Core i7 Quad 4 GHz "Skylake" (plutôt que le Core i5 Quad 3,2 GHz) amène un gain moyen de 12,5% sur un seul cœur. Mais sur plusieurs cœurs on bondit de 44%. L'i7 a ceci d'intéressant qu'il est compatible avec l'Hyperthreading et qu'il peut mettre en service 8 cœurs au lieu de quatre pour l'i5.

iMovie par exemple utilise tous les cœurs lors de l'export vidéo, mais Final Cut Pro X non. En revanche, des actions au sein de FCP X vont de temps en temps activer tous ces cœurs, par exemple lorsqu'on ajoute des éléments à l'intérieur de sa timeline. Et bien sûr, les logiciels de calcul 3D s'en servent abondamment.

Si l'on compare avec le Core i7 Quad 3,3 GHz "Broadwell" du nouvel iMac 21" Retina, on voit que l'écart avec les nouvelles puces "Skylake" est plus resserré, de l'ordre de 9% en simple cœur ainsi qu'en multicœur. Même chose face au Core i7 Quad 4 GHz "Haswell" d'un iMac 27" sorti il y a tout juste un an, les scores se retrouvent dans un mouchoir de poche.

Remontons encore un peu dans le temps pour arriver sur un gros iMac 27" de la fin 2011, avec son Core i7 Quad à 3,4 GHz "Sandy Bridge". Les progrès sont plus que tangibles puisque son successeur, quatre ans plus tard, fait 38% de mieux en simple cœur et 43% en multicœur.

Cela se voit également dans les tests applicatifs. Avec l'export iMovie et Final Cut Pro X, l'iMac de 2015 est deux fois plus rapide en moyenne que son aîné de 2011. La différence n'est pas systématiquement de cet ordre selon les applications, mais on change clairement de braquet, quand bien même cet ancien iMac (que nous utilisons au quotidien) est encore vigoureux.

Tellement vigoureux que son Core i7 3,4 GHz réussit à se maintenir dans la roue du Core i5 Quad 3,2 GHz "Skylake" fourni quatre ans plus tard dans les nouveaux 27" d'entrée et de milieu de gamme (deuxième ligne du tableau). Face au Mac Pro d'entrée de gamme sorti il y a deux ans, les résultats sont plus nuancés, aucune des deux machines ne l'emporte partout sur l'autre.

En résumé, si l'on est un habitué des iMac et que l'on exploite souvent des logiciels utilisant l'Hyperthreading, mieux vaut changer son ancienne machine en restant sur un Core i7. Pour les utilisateurs lambda en revanche, le Core i5 Quad suffit amplement.

Export de 500 photos dans Photos, iPhotos et Aperture ; export d’un podcast de 30 min dans GarageBand ; export d’une séquence 4K en 1080p dans iMovie ; export 5K vers 1080p dans FCP X ; nombre de pistes lues en simultané dans Logic — Cliquer pour agrandir

Performances graphiques

Quatre types de cartes AMD Radeon sont proposés dans les différents iMac 27", celle de notre machine est la plus puissante du lot : une Radeon R9 M395X avec 4 Go de mémoire vidéo. Dans la séquence d'évaluation de Tomb Raider, il faut dépasser les 3 200 x 1 800 pour voir les fps passer en dessous des 50 images/seconde.

Tomb Raider - Cliquer pour agrandir

À 4 096 x 2 304 on est encore à 41 images/seconde. À titre de comparaison sur la même définition, la puce Intel du nouvel iMac 21" 4K s'effondre à seulement 6 i/s. L'écart est manifeste aussi avec la Radeon des autres 27", qui fait deux fois moins bien dans les définitions les plus élevées. Quant à notre 27" de la fin 2011, il est incapable de monter dans ces définitions, alors il s'en tient à produire 25 i/s en 2 560 x 1 440.

Cliquer pour agrandir

Dans le rendu 3D de Luxmark qui utilise OpenCL — avec le processeur et la carte graphique — on obtient un score de 1 383 sur notre iMac, contre 976 pour le 27" en Core i5/AMD Radeon R9 M390 et un petit 424 pour l'iMac 21" 4K/Intel Iris Pro Graphics.

Avec le test 3D de Valley Benchmark, la carte graphique se détache de celle fournie dans les autres 27" de seulement 5 ou 6 images par seconde. La puce Intel est toujours enfoncée et la carte Radeon de notre bon vieil iMac 2011 n'est clairement plus au goût du jour. Cependant on voit qu'elle fait toujours mieux que la puce Intel avec une définition pas trop élevée comme le 1080p. C'est une maigre consolation, mais tout de même. Enfin, depuis El Capitan, les problèmes de fluidité que l'on rencontrait à tout bout de champ dans les animations système — comme Mission Control — se sont envolés. C'était un point noir de Yosemite avec les premiers iMac Retina.

Cliquer pour agrandir

Cette configuration d'iMac s'est montrée un peu plus bruyante que les autres modèles testés avant elle. Entendons-nous bien, cette machine est silencieuse à peu près tout le temps, mais ses ventilateurs se déclencheront lorsqu'on fait chauffer tous les cœurs de son processeur (dans Luxmark, Cinebench, l'export iMovie et parfois dans Tomb Raider).

Ah, du vrai Fusion Drive

Dernier élément de cette machine, son Fusion Drive de 2 To avec une partie SSD sacrément rapide. Avec de gros fichiers on frôle les 2 Go/s en moyenne sur la lecture (1,8 Go) et 670 Mo en écriture, c'est à chaque fois le double de ce que nous avions eu avec le Fusion Drive de 1 To de l'iMac 21" 4K. Il convient également de rappeler qu'Apple équipe maintenant les Fusion Drive 1 To de 24 Go de SSD en lieu et place des 128 Go trouvés sur les Fusion Drive 2 et 3 To.

Tests lecture/écriture sur des fichiers allant de 20 à 100 Mo
Tests lecture/écriture sur des fichiers allant de 4 Ko à 1 Mo

Un stockage flash plus petit cela signifie que le stockage sur disque dur — plus lent — sera sollicité plus souvent. Dans la première capture par exemple, nous en étions à la quatrième duplication d'un dossier de 17 Go, OS X avait copié les premiers au sein du SSD mais cette fois il réalisait l'opération sur le disque dur. Une duplication qui prenait 20 s sur le SSD durait alors 2 minutes sur le disque dur.

Quatrième duplication d'un dossier de 8,7 Go, OS X dirige cette copie vers la partie disque dur dont on voit l'activité dans le deuxième graphe — Cliquer pour agrandir

Dans cet autre exemple, nous avions copié 8 Go depuis un disque externe. Il avait été transféré rapidement vers le SSD puis, dans un second temps, OS X a voulu libérer de l'espace sur ce stockage ultra rapide et a déplacé notre dossier vers le disque dur.

Autre exemple, après avoir été dupliqué d'un support externe vers le SSD, le dossier est automatiquement déplacé vers le disque dur pour libérer la place sur le SSD — Cliquer pour agrandir

Quoi qu'il en soit, cette configuration Fusion Drive par défaut est de très bonne tenue dans cette machine. Pour 120 € de plus on peut avoir 3 To ou bien préférer du tout SSD, mais alors on change de registre tarifaire. L'option 256 Go de SSD, en remplacement du Fusion Drive, ne coûte rien de plus. Par contre, les 512 Go sont à 240 € et les 1 To à 840 €. C'est très cher comparé aux prix pratiqués pour les SSD externes, mais ils sont en contrepartie extrêmement véloces comme on l'a constaté lors du précédent test.

Conclusion

Difficile de trouver des défauts à cet iMac, comme le disque dur installé dans le modèle d'entrée de gamme ou, dans une moindre mesure, la petite radinerie du Fusion Drive 1 To amputé d'une partie de son SSD. Ici, avec l'écran 5K, le Core i7, la carte graphique, l'accès à la RAM, la capacité de stockage et les performances du Fusion Drive… tout est de bon ou de très bon niveau. Les désagréments sont marginaux (où est l'USB-C présent depuis des mois dans le MacBook) et ne gênent ou freinent en rien l'utilisation de ce monobloc. Ultime plaisir, il est livré avec les nouveaux claviers et souris sur batterie. Reste son prix, mais au moins il s'appuie sur une configuration plus homogène que d'autres et sans fausse note particulière.

Tags
avatar therealshad | 

J'estime qu'avec une machine de ce prix qui vient de sortir on est en droit de pouvoir jouer de temps en temps sur bootcamp à un jeu récent avec un niveau avancé de détails non ?

Or ce n'est pas le cas.

Après si Apple dénigre les joueurs même occasionnels...

avatar Flash | 

@Nexus

Pour 3000 euros je te monte un pc qui pulvirise ton iMac + écran 4K (pas un 5K, aucune différence visuelle de toute façon) Quand on ne connaît rien on se tait.

avatar feefee | 

@Flash

"Pour 3000 euros je te monte un pc qui pulvirise ton iMac + écran 4K (pas un 5K, aucune différence visuelle de toute façon) Quand on ne connaît rien on se tait."

Ça c'est à la portée du premier venu de nos jours, arrête de te monter le col ...
Un machine c'est pas que tu matos c'est aussi un OS.

Si tu veux OSX tu fais comment avec ton Dragster pour Jacky ??
Merci de ne pas parler des Hackintosh ....

avatar comboss | 

Très beau radiateur

avatar calotype | 

@ Macg
Comment faites vous pour toujours réaliser vos test avec aperture notamment ?? je croyais que ce dernier avait été abandonné il y a au moins un an et j'imagine qu' avec apple c'est impossible à utiliser avec le dernier OSX El Capitain. ? Et quand est ce que vous allez enfin utiliser aussi ou à la place un derawtiseur plus populaire, représentatif et perrenne comme lightroom ?

Enfin avez vous un article qui met en évidence les baisses de cadence lors de travaux longs ??

Merci

avatar Katsini | 

@calotype :
Aperture fonctionne très bien sous El Captan

avatar daxr1der | 

Le prix des options SSD est vraiment de l'arnaque

avatar NestorK | 

Ce qui est bon avec les mecs qualifiant l'iMac de radiateurs dont le CPU ne peut pas enchainer 15 minutes de calculs sans throttling, c'est qu'ils n'ont clairement jamais bossés sur un iMac Retina HDG et qu'ils ne savent absolument pas de quoi ils parlent. Oh wait...

C'est dommage parce que la critique sur cet iMac est évidente : on peut lui reprocher son inutile finesse, le choix de son GPU, aussi bien en terme de classe que de marque, son prix exorbitant (je ne sais pas aujourd'hui si ma prochaine machine sera un mac). Il y a de tas de choses à dire pour écorner cette machine de façon crédible et légitime.

Par contre qu'elle ne tient pas la charge et chauffe à tout va ? Je bosse avec un iMac Retina full spec de l'an dernier. Il tient non seulement très bien la charge, pousse très fort et pousse longtemps, ne me sert pas de chauffage d'appoint et mieux : a remplacé - pour le meilleur - un Mac Pro 2013 Hexa/D500 comme principale machine de prod. vidéo. Ca, c'est pas du blabla parce "lu sur le net", ce sont des faits vérifiés 7 jours sur 7.

avatar Wise | 

Effectivement un rendu sur fcpx qui sollicite le gpu ne risque pas de faire chauffer la machine!

Je demande à voir sur un rendu (cpu) de 8h00 avec C4D ou Maya...

Tu as vérifié des faits qui Te concerne en fonction de Ton utilisation, tu n'es qu'un exemple absolument pas représentatif d'un ensemble comportant de nombreuses variables.

avatar Chanteloux | 

Les chiffres. Les chiffres. Ras le bol des chiffres . J'ai un 27' retina fin 2014 full options. Je ne lui trouve qu'une seule vraie qualite: son ecran. Lenteur, il rame ++++, ergonomie pourrie (les prises à l'arriere!!!!!). Désolé! (Usage: lightroom)

avatar Chanteloux | 

Ma note à moi, basee sur un an d'experience: 5/10
Pour l'ecran

avatar Rez2a | 

Merci pour le test. Pour ma part j'avais peur de regretter mon achat en craquant pour l'iMac Retina 27" en fin d'année dernière (jamais de Rev A !), mais je constate que le modèle de cette année n'est pas bien plus performant.

Allez, ça m'embête quand même de ne pas avoir les nouveaux clavier et souris, j'en peux plus de changer les piles.

En dehors de ça, je trouve l'ordi juste parfait. Très très cher, mais je pense qu'il va mieux tenir le coup sur la durée que mon ancien iMac 27 de 2009, qui m'a quand même bien suffi pendant 5 ans. Pour moi c'est le meilleur ordi qu'ait sorti Apple, et de très loin.

avatar Sometime | 

Me parait bien cher tout ça

avatar Pat4e5 | 

Il y a un souci non ?? ll n'y avait pas de iMac Retina 5K en 2011...

avatar en ballade | 

Ils sont fous chez Appl€ ! Mais ca marche et tant mieux pour eux.

avatar Rez2a | 

@Flash :
Pulvérise en termes de quoi ? Performances brutes et c'est tout ? Bon courage pour monter un PC qui pulvérise cet iMac avec le même form factor (ah ben oui y a aussi des gens qui attachent un peu d'importance au design et surtout à l'encombrement), et avec un moniteur capable d'afficher du 2560x1440 en HiDPI, parceque oui la différence entre un 4K et un 5K elle est monstrueuse à ce niveau-là.

avatar brunitou | 

3199€... Sérieusement ?

avatar jmtweb | 

"Tout est de très haut niveau..."

AMD Radeon R9 M395X/4 Go
8 Go de RAM (autres options)
Fusion Drive 2 To/128 Go

Rassurez-moi, il s'agit bien d'une affirmation un tantinet cynique, n'est-il pas ?

Le prix en revanche est de très haut niveau.

avatar jim1999 | 

Hello guys!!!! I know the best solution! This MacBox!!!! This is external graphic card for Mac and Windows!!!! And Imac exactly!!!! https://externalgraphiccard.com/products

Pages

CONNEXION UTILISATEUR