Fermer le menu
 

Test du G-Technology G-Drive ev ATC : un disque externe Thunderbolt « tout-terrain »

Anthony Nelzin-... | | 15:26 |  9

G-Technology, filiale premium de HGST, ne pouvait pas laisser éternellement à LaCie, filiale premium de Seagate, le monopole des disques externes « tout-terrain » à destination des professionnels baroudeurs. Avec son boîtier à l’épreuve des chocs et son câble Thunderbolt intégré, le nouveau G-Drive ev ATC vient ainsi directement concurrencer le Rugged. Peut-il détrôner son illustre aîné ? La réponse dans notre test  !

Un bernard-l’ermite de disque dur

Les fiches techniques annoncent la couleur : les disques de G-Technology sont moins robustes que ceux de LaCie. C’est que là où les disques Rugged sont renforcés au point que leurs ports sont couverts d’un gros capuchon peu pratique, G-Technology joue la carte de la modularité. Ainsi, le G-Drive ev ATC est compatible avec les autres appareils de stockage de la série « Evolution ».

Le G-Drive ev ATC renferme un module…
Le G-Drive ev ATC renferme un module…

Cette série est construite sur un système de modules interchangeables renfermant des disques durs (G-Drive ev) ou des SSD (G-Drive ev SSD), qui fonctionnent aussi bien comme des disques externes autonomes que comme les baies d’un système RAID (G-Dock ev). Munie d’une sorte de bumper, une nouvelle version allégée de ce module forme le G-Drive ev RAW. Enfermée dans un boîtier renforcé et résistant aux projections, elle forme le G-Drive ev ATC qui nous intéresse aujourd’hui.

…qui peut être extrait et utilisé indépendamment, ou glissé dans un autre produit de la série Evolution.
…qui peut être extrait et utilisé indépendamment, ou glissé dans un autre produit de la série Evolution.

Sur le terrain, le boîtier offre une protection supplémentaire au module ; de retour au studio, le module peut être glissé dans un G-Dock. Puisqu’il comporte un port USB 3.0, le module peut être utilisé comme un disque dur externe indépendant. Mais puisqu’il comporte aussi une interface SATA, il peut être adapté à d’autres connexions : le G-Drive ev ATC est décliné dans deux versions, l’une avec un câble USB 3.0, et l’autre avec un câble Thunderbolt.

Ce câble est directement intégré au boîtier, une tendance inaugurée par Western Digital, la maison-mère de G-Technology. Le G-Drive ev ATC sera ainsi aussi fiable que son câble — or le capuchon protégeant le port est vraiment trop léger, et la manipulation du câble est plutôt malaisée. Heureusement, donc, que le produit est couvert par une garantie de trois ans, assortie d’une assistance technique gratuite et illimitée.

Le capuchon du port Thunderbolt n'est pas une réussite.
Le capuchon du port Thunderbolt n'est pas une réussite.

Un disque performant (presque) à toute épreuve

Une garantie dont on peut espérer ne pas se servir, le G-Drive ev ATC étant après tout un robuste produit « tout-terrain ». G-Technology assure qu’il peut résister à des chutes de deux mètres de hauteur et des poids de 450 kg. Il ne tiendra pas plus de 30 secondes dans 30 cm de liquide, mais sa récupération est facilitée par le fait… qu’il flotte ! On ne peut donc pas dire qu’il est véritablement étanche, mais on peut dire qu’il est résistant aux projections et aux poussières.

Le G-Drive ev ATC flotte ! Ses bandes bleues sont moins visibles que le pare-chocs orange des produits Rugged de LaCie.
Le G-Drive ev ATC flotte ! Ses bandes bleues sont moins visibles que le pare-chocs orange des produits Rugged de LaCie.

Après quelques chutes sur des matériaux divers, un écrasement sous un quintal et moins de trente secondes passées dans l’eau, notre premier exemplaire de test est malheureusement tombé en panne. Ou plutôt, le boîtier est tombé en panne : il a suffi d’en extraire le module interne et de le connecter en USB pour en récupérer les données. Même si le boîtier a parfaitement joué son rôle de protection, et même si notre deuxième exemplaire de test a encaissé des chocs comparables sans coup férir, cette mésaventure confirme que la solution de G-Technology est moins robuste que celle de LaCie.

Le système de fermeture du boîtier, simple mais efficace. Il n'y a pas de joint, donc pas de véritable étanchéité : le module interne ressort sec après trente secondes d'immersion, mais il n'est pas sûr que ce serait le cas après une immersion prolongée. G-Technology ne promet de toute manière pas que ce sera le cas, et parle plutôt de résistance aux projections et aux poussières.
Le système de fermeture du boîtier, simple mais efficace. Il n'y a pas de joint, donc pas de véritable étanchéité : le module interne ressort sec après trente secondes d'immersion, mais il n'est pas sûr que ce serait le cas après une immersion prolongée. G-Technology ne promet de toute manière pas que ce sera le cas, et parle plutôt de résistance aux projections et aux poussières.

Mais elle est plus rapide : alors que la mécanique Seagate du Rugged Thunderbolt plafonne à 120 Mo/s, le disque HGST du G-Drive ev ATC atteint 140 Mo/s. Western Digital se réservant le marché grand public, G-Technology utilise les disques professionnels et exotiques de HGST. Ainsi, le HGST Travelstar 7K100 qui équipe le G-Drive ev ATC a été conçu pour résister aux aléas pouvant frapper les produits mobiles… tout en tournant à 7200 TPM avec un cache de 32 Mo pour assurer des performances maximales.

Le disque HGST atteint jusqu'à 145 Mo/s en lecture et 140 Mo/s en écriture, avec une moyenne autour de 135 Mo/s. Les performances ne varient pas selon que l'on utilise le Thunderbolt ou l'USB : ce sont les performances maximales du disque, qui est bien loin de saturer la bande passante de ces connectiques.
Le disque HGST atteint jusqu'à 145 Mo/s en lecture et 140 Mo/s en écriture, avec une moyenne autour de 135 Mo/s. Les performances ne varient pas selon que l'on utilise le Thunderbolt ou l'USB : ce sont les performances maximales du disque, qui est bien loin de saturer la bande passante de ces connectiques.

Des performances quasiment identiques que l’on utilise le boîtier en Thunderbolt ou le module interne en USB 3.0 : aucun disque dur ne peut saturer la bande passante offerte offerte par ces nouvelles connectiques. L’intérêt du Thunderbolt n’est ici pas celui de la vitesse, mais celui de la flexibilité. On pourra placer le G-Drive ev ATC en bout de chaîne, ou pourquoi pas derrière un G-Drive ev Dock, et ne pas encombrer un port USB qui pourrait être utilisé par d’autres périphériques.

Pour conclure

« Flexibilité », voilà bien le maître mot de la série Evolution dont fait partie le G-Drive ev ATC. Oui, le Rugged de LaCie est un peu moins cher et un peu plus robuste ; mais le disque « tout-terrain » de G-Technology est plus rapide et plus pratique. Tournez-vous donc vers LaCie si vous comptez mener la guérilla dans la jungle, et allez vers G-Technology si vous avez déjà des produits de la série Evolution. Le choix est simple, et on ne se plaindra pas de l’avoir.

7
10
Test du G-Technology G-Drive ev ATC : un disque externe Thunderbolt « tout-terrain »

  • Bonnes performances

  • Modularité

  • Câble Thunderbolt intégré


  • Robuste, mais moins que son concurrent direct

  • Câble Thunderbolt intégré


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


9 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar lillegubben mer, 13/05/2015 - 15:49

Les disques Seagate ne sont pas réputés pour leur solidité alors que les HGST sont les plus fiables.
Dans un monde idéal j'aurai aimé avoir un disque HGST dans un habillage Rugged de LaCie malheureusement Seagate a fait main basse sur cette entreprise.
Après de nombreux déboires avec les disques Seagate (les SSHD 4T sont des vrais m....e), je m'envisage plus que l'achat de disque WD ou HGST et seuls les SSD LaCie pourraient m'attendrir.

avatar bobytron mer, 13/05/2015 - 16:57 via iGeneration pour iOS

@lillegubben :
Un conseil ne te laisse pas attendrir par LaCie, tu risques de le regretter.

avatar MaTMaC mer, 13/05/2015 - 17:11

J'ai un rugged 1 To 2,5" depuis plus d'un an que je transporte absolument tous les jours dans mon sac et je n'ai clairement pas à m'en plaindre.
Auparavant j’avais un WD 1 To 2,5" qui a rendu l'âme en 6 mois (passé en garantie malgré tout).



avatar senze jeu, 14/05/2015 - 10:34

pareil j'evite LaCie comme la peste.

design super mais helas pas fiable. dommage car leur Rack thunderbolt serait bien chez moi , mais je ne prends pas le risque.

avatar Average Joe jeu, 14/05/2015 - 11:49

Cela fait un moment que j'ai mon Rugged orange, il semble se montrer fiable pour l'usage que j'en ai : ce n'est pas que j'avais besoin particulièrement d'un disque mobile, plutôt intéressé par le fait qu'il est auto-alimenté, équipé d'un port Thunderbolt et de la capacité que je recherchais pour un disque clone. Bref, il correspondait à mon cahier des charges.

avatar umrk mer, 13/05/2015 - 16:07

Je n'ai pas vu le prix, me trompe-je ?

avatar JustGeek mer, 13/05/2015 - 16:37 via iGeneration pour iOS

@umrk :
239.95
A la fin de l'article non ?

avatar umrk mer, 13/05/2015 - 16:40 (edité)

exact ! mais sous OS X, c'est en bleu (pas franchement visible). Sous iOS, je l'aurais plus facilement repéré, en effet.

avatar charonne mer, 13/05/2015 - 17:35 via iGeneration pour iOS

Moi j'ai bien vu le prix, mais pas la capacité du disque testé.