Test de Courier

Florian Innocente |
Timbres, enveloppes et étagère de bois… l'interface de Courier fait dans le design à la mode Delicious (ou IKEA). On aime (ou pas) cet habillage qui rend plus plaisant l'envoi de fichiers vers différents services en ligne. C'est l'objet de cet utilitaire : expédier vers YouTube, Flickr, Facebook, Vimeo, Amazon S3, Ember ou encore sur un compte FTP des images, vidéos ou documents.

couriera


Habituellement on le fait au moyen de pages de téléchargement depuis ces sites ou, chez Flickr par exemple, avec l'utilitaire maison Uploadr (sans parler d'iPhoto qui s'interface avec Facebook et Flickr).

Sachant que ces méthodes sont gratuites et que Courier coûte 17,95 € (en prix de lancement) quel intérêt d'en passer par ce logiciel ? Aucun si l'on n'a qu'un usage à la fois ponctuel et très répétitif de l'un ou l'autre de ces services.

En revanche, Courier a quelques atouts lorsqu'on publie des vidéos sur plusieurs sites (un blogueur qui voudra ainsi maximiser son audience), ou lorsqu'on utilise différents réglages de confidentialité en fonction de la nature des fichiers (des photos qui seront tantôt publiques, tantôt privées, un jour accessibles seulement aux amis, une autre fois proposées uniquement à la famille, etc). Courier va créer des enveloppes types que l'on réutilisera à volonté, et même, que l'on remplira directement depuis le Finder.

Concrètement, d'un clic sur le bouton "+" vous créez une enveloppe. Un double clic dessus et apparaît la liste des destinations possibles, représentées par des timbres à déposer sur l'enveloppe. Cette liste a des chances de se développer, Realmac offre un kit de développement pour ces plug-ins. On aimerait bien voir arriver Dailymotion par exemple. Cependant on peut déjà ajouter deux autres services : CloudApp (hébergement de fichiers) et TwitPic (photos liées à des messages sur Twitter).

courierb


Pour chaque timbre on enregistre, une fois pour toutes, les informations de compte utilisateur, puis le statut de visibilité des contenus que l'on glissera dans l'enveloppe et éventuellement des albums ou groupes dans lesquels ces contenus seront rangés une fois publiés sur le site.

courierc


C'est le premier intérêt de Courier : envoyer un ou plusieurs éléments vers différents sites et dans un seul mouvement. Pour remplir les enveloppes, rien de plus simple, faites glisser des fichiers dessus.

courierd


couriere


Pour chaque image on précisera le titre, on ajoutera une description, des mots-clefs, etc. Puis un clic sur le bouton Deliver envoie les fichiers vers leurs destinations. Ce transfert est représenté par une petite carte sur laquelle la localisation géographique des serveurs de l'hébergeur est indiquée.

Une info fournie à des fins purement ludiques, car lorsqu'on on a compris que YouTube est situé en Californie, la carte perd vite de son intérêt les fois suivantes… Notez que la vitesse de transfert est identique à celle constatée lors des exports via les interfaces web.

courierf


À droite de la carte sont affichés tous les éléments de l'enveloppe, avec des boutons menant vers les pages de publication. On peut récupérer leurs URL par un Alt + Clic sur ces pastilles. À gauche, on a l'historique des différents envois pour retrouver leurs URL.

On remarque un parti pris dans l'interface, la fenêtre principale n'est redimensionnable qu'en largeur. On joue donc pas mal des barres de défilement horizontales dès que les enveloppes se multiplient. Il y aurait peut-être là de quoi faire plus pratique !

Ces enveloppes sont donc réutilisables avec leurs réglages. Avec la possibilité offerte aussi de les remplir depuis le menu contextuel du Finder, même si Courier est fermé. Ainsi, après un Ctrl + clic sur des fichiers, on obtient un sous-menu Services, à l'intérieur duquel sont listées les enveloppes existantes. Courier va aussitôt s'ouvrir et démarrer le transfert des images. C'est un autre bon point du logiciel pour simplifier la publication de contenus.

courierg


Toutefois certaines choses manquent à cette application. Ainsi lorsqu'on envoie une vidéo, aucun message ne vient prévenir qu'elle ne sera peut-être pas adaptée au site de destination. C'est le cas notamment de Flickr qui les limite à 90 secondes. Courier les enverra sans broncher. Et sur Flickr notre vidéo sera publiée, mais tronquée. En revanche, glissez une photo dans une enveloppe YouTube et là il y aura un refus (logique) de s'exécuter.

Toujours au chapitre des lacunes, l'absence de traitement par lot des éléments avant leur expédition. Avec l'utilitaire Flickr Uploadr on sélectionnera plusieurs images (et/ou vidéos) auxquelles ont pourra appliquer des métadonnées communes (même descriptif, même titre…). Avec Courier il faudra le faire photo après photo. Enfin, à de rares occasions nous avons rencontré un blocage durant l'export, mais c'était avec la première version 1.0, rapidement mise à jour.

On l'a dit précédemment, l'intérêt de Courier n'est pas flagrant même pour les utilisateurs réguliers des sites qu'il sait gérer. Cependant, pour les plus actifs de ces utilisateurs, probablement une minorité, il y a de bonnes idées malgré la nécessité de quelques améliorations indispensables. Courier est disponible en démo avec 5 envois possibles.

avatar pabotonpc | 
Exactement ce que je cherchais. Manque plus que Dailymotion

CONNEXION UTILISATEUR