Conversions vidéo : quels utilitaires choisir ?

Chautrand |
Le passage à HTML 5, les appareils photo numériques, la sortie de l’iPad, l’iPhone, l’iPod… autant de raisons de disposer des bons outils de traitement de la vidéo. Car avant de mettre ses chefs-d’œuvre personnels en ligne ou dans son mobile multimédia, il est impératif de convertir les sources au bon format et avec le meilleur rapport qualité / encombrement. Plus proches d’un panorama pédagogique que d'un comparatif stricto sensu, les lignes qui suivent proposent de recenser les indispensables freewares / sharewares à conserver à portée de clic.

Il est encore un temps pas si lointain sur Mac où, pour convertir un film d’un format vers un autre, il fallait en passer par un logiciel de montage évolué ou se baser sur QuickTime. Les développeurs d’applications Mac et PC avaient l’obligation de compresser leurs films avec les codecs jouables sur les deux plates-formes - comme le Cinepack - en pestant contre la terrible dégradation infligée à la source. Et QuickTime pour Windows avait toujours un temps de retard sur son homologue Mac, rendant leur tâche peu aisée. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, les versions de QuickTime proposées au téléchargement (7.6) sont identiques jusqu'aux mises à jour et autorisent les mêmes fonctions. On omet volontairement QuickTime X, livrée avec Snow Leopard, dont les possibilités d’édition sont encore limitées. En version dite « Pro » Lecture QuickTime 7.6 demeure très efficace dans ses options d’exportation et reste même la solution lorsqu’aucune autre ne fonctionne. C’est même la seule application de ce panorama à proposer des fonctions d’édition évoluées avant conversion.

QuickTime 7
Pour débloquer les fonctions d’édition et d’exportation de QuickTime 7, il est nécessaire de se délester de 30 € via le site d’Apple pour obtenir un code de déblocage de l’application. Bizarrement, Apple n’a jamais libéré QuickTime de cette contrainte, au grand dam de nombre de possesseurs de Mac !

VC_01
QuickTime 7.6


On ajoutera éventuellement l’extension MPEG-2 (20 €) pour lire du contenu à ce format (à noter que l’extension est installée automatiquement avec Final Cut Studio…). Ainsi équipé, le Mac peut se vanter de lire la plupart des formats vidéo ou presque ! Mais pour ratisser plus large encore, n’oubliez pas d'ajouter le composant Perian pour la lecture des formats spécifiques Windows (AVI, Video For Windows et WMA en audio, entre autres) et Flip4Mac pour la lecture / exportation des flux Windows Media Video via les applications s’appuyant sur QuickTime Pro. On peut encore remplir le coffre avec le composant DivX (bien que facultatif, car déjà décodé par Perian) de manière à s’assurer la compatibilité avec tous les films qui circulent… Dès lors, QuickTime Player devient une application très performante à utiliser pour la lecture et l’exportation.

Ouverture / acquisition / montage
Lecture QuickTime sait ouvrir à peu près tout ce qui existe en matière de vidéo (et d’audio) hormis les fichiers HDV ou certains fichiers MPEG-2 (malgré l’extension) multiplexés (dont le son AC3 et la vidéo sont mixés sur une seule piste) en provenance de caméras Sony, entre autres. Pour traiter de tels fichiers, il faut faire appel à MPEG StreamClip et/ou HandBrake (voir plus loin), remettant en cause l’utilisation du seul QuickTime pour la conversion vidéo. L’application d’Apple sait ouvrir localement des séquences vidéo / audio situées sur le web (entrée de l’URL via le menu Fichier/Ouvrir une URL), enregistrer du son à partir du micro interne et de la vidéo via l’iSight d’un iMac ou d’un MacBook.

VC_04
Ouverture d’une séquence en ligne
et préférences caméra de Lecture QuickTime


Côté montage, les fonctions de couper, copier, coller d’une séquence, dans une nouvelle ou une autre vidéo ouverte en parallèle, ne posent aucun problème. Il est même possible d’adapter une bande-son sur la longueur du film ou le contraire (fonctions Ajouter à la séquence et Ajouter à la sélection et mettre à l’échelle du menu Édition). Le montage réalisé est enregistrable tel quel dans une séquence à faire tourner en local (les fichiers originaux doivent être conservés aux mêmes emplacements sur le disque dur) ou dans une nouvelle séquence autonome. C’est ici qu’interviennent les fonctions d’exportation / conversion.

Exportation / conversion
C’est en effet via le dialogue d’exportation que l’utilisateur utilise QuickTime pour convertir d’un format vers un autre. Si la destination est Internet et qu’aucune modification des paramètres de la vidéo n’est nécessaire, il est possible d’exporter via le menu Exporter pour le Web… puis de choisir parmi 3 présélections : iPhone bas et haut débit ou Bureau (la meilleure qualité).

VC_05
Exportation pour le Web


S’il est impératif de modifier les dimensions de la vidéo ou de choisir le codec de sortie et d'ajuster manuellement les paramètres, il faut en passer par le type d’export puis ses options propres.

VC_06
Sélection du type d’exportation


On note au passage la richesse des propositions côté vidéo et sa relative pauvreté côté son. Impossible d’exporter en MP3 directement, il faudra d’abord pratiquer un export Son vers AIFF puis utiliser un autre logiciel de conversion, ou iTunes par exemple, pour réaliser cette opération. Après avoir payé 30 € on espérait mieux… Un clic sur Options dans la boîte de dialogue d’export donne accès aux options du codec retenu.

VC_07
Options du codec retenu


Des menus déroulants facilitent la tâche de l’opérateur concernant la destination finale du média (CD/DVD-ROM, diffusion), la taille d’image ou la fréquence (i/s), mais le laissent décider quant au débit, options du codec en lui-même et images clés.

VC_08
Choix de la taille cible


Le débutant doit faire avec les options de base et modifier en fonction du résultat obtenu. Après la vidéo, il convient de déterminer le paramétrage du codec audio attribué selon le codec vidéo retenu. Globalement, c’est sur le débit (128 Kbps correspond à la qualité dite CD) qu’il est nécessaire d’agir, toujours en fonction du poids espéré en sortie et du taux de dégradation supporté.

VC_09
Choix du débit audio


Ne reste plus qu’à valider, déterminer l’emplacement de la future vidéo et attendre…

VC_10
Conversion vers format Flash (.flv)


Notons que la mode actuelle (à bon escient) veut que l’on exporte le plus souvent en MPEG-4 mais qu’il reste possible d'exploiter d’autres codecs en utilisant Exporter Séquence vers séquence QuickTime. Dans ce cas, l’utilisateur retrouve des codecs comme Animation (parfait pour tout ce qui est graphique, provenant d’illustrations, screencast, etc.), Sorenson vidéo 3 (aujourd’hui supplanté par le MP4) ou n’importe quel autre codec supporté par QuickTime.

VC_11
Sélection manuelle des codecs vidéo et audio


Tout doit alors être paramètré à la main, tant en audio qu’en vidéo, un avantage certain lorsque l’on sait ce que l’on fait. De plus, par ce biais, Apple offre l’accès à divers filtres et effets spéciaux basiques directement applicables sur la vidéo.

VC_12
Application d’effets


Au final, Lecture QuickTime avec les options d’exportation / conversion est un outil incontournable dès lors que l’on manipule fréquemment les séquences vidéo. Il permet de plus de se familiariser avec tous les termes liés aux différentes conversions ainsi qu’aux options d’exportation. Un plus pour aborder les autres outils disponibles de ce secteur.

ffmpegX 0.0.9y
Il s’agit d’une interface graphique un peu austère disponible sous la forme d’un freeware. Lors de la première installation et du lancement qui suit, ffmpegX scanne le disque dur dans le but de trouver les composants nécessaires à son bon fonctionnement. L’utilisateur doit juste cocher les absents et laisser l’utilitaire faire les téléchargements utiles. Notons d’entrée qu’il est possible de télécharger des composants supplémentaires pour encoder en Flash avec métadonnées au sein du fichier ou à partir de sources Real Video en ligne. À vous de voir si ces options semblent importantes…

VC_13
ffmpegX 0.0.9y


Dès lors, le fonctionnement de ffmpegX est relativement simple dans l’absolu : glisser / déposer du fichier source dans la partie latérale gauche puis sélection du format de sortie dans la partie droite. Les formats vidéo et audio résultant de la sélection sont alors affichés dans les zones éponymes. Si les valeurs affichées conviennent, un clic sur Encoder suffit. Reste qu’il est dommage de ne pouvoir utiliser le bouton de prévisualisation de l’encodage, rien ne se passe lorsque l’on clique dessus ! Dans la pratique, il vaut mieux jeter un œil sur les paramètres choisis par défaut, au moins sous les onglets vidéo et audio. Dans le champ Taille auto, il convient de choisir un format preset (pré-réglé) ou d’opter pour « Non contraint » afin d’entrer ses propres valeurs, le cas échéant.

VC_14
Paramètres vidéo de ffmpegX


Pratique, ffmpegX supporte l’export direct en audio de la bande-son d’une vidéo déposée sur son interface, en MP3 ou AAC selon le besoin.

VC_15
Encodage direct de la bande-son d’un film en audio MP3


Au final, c’est dans cette utilisation que ffmpegX est le plus efficace et le plus fiable. Il a souvent tendance à interrompre subitement l’encodage lorsqu’il ne sait / peut le faire ou si un paramètre est mal ajusté. Peut-être est-ce dû à son ancienneté relative, la dernière mise à jour remontant à janvier 2008.

HandBrake 0.9.4
Magnifique et indispensable utilitaire qui, à la base, sert essentiellement à convertir en DivX les films gravés sur DVD, même ceux du commerce. Cette toute dernière version confirme cet usage, mais tolère dans les faits n’importe quel type de fichiers comme source, HDV compris. Seule la sortie est limitée au MP4 ou MKV. À ce sujet, sachez que le MKV est un format ouvert de type conteneur vidéo très courant sur le web, ses initiales d’extension étant la contraction de Matroska.

VC_16
HandBrake 0.9.4


L’audio est traitée avec la vidéo en AAC ou MP3 selon l’encapsulation choisie. Dans l’absolu, la limitation à ces 2 formats de sortie vidéo se contourne en utilisant l’un des autres utilitaires de ce dossier pour migrer vers un format spécifique. Profitez-en pour installer simultanément, si ce n’est déjà fait, la dernière version du lecteur multimédia VLC.

Pourquoi ? Parce que VLC s’appuie sur la bibliothèque (Libdvdcss) qu’il installe en même temps que lui. Cette dernière permet de contourner « légalement » les contraintes liées aux DVD protégés (plus d’infos ici quant à son fonctionnement).

La bonne nouvelle, c’est que HandBrake s’appuie également sur cette librairie. En clair, pas besoin d’un utilitaire de rip complémentaire pour lever les protections des DVD commerciaux lors de l’archivage de sa collection personnelle de films. Un clic sur le bouton Source permet la localisation du fichier / dossier Video_TS d’un DVD. Le type de sortie se paramètre via le choix d’une présélection dans la fenêtre tiroir située à la droite de l’interface.

La fenêtre de prévisualisation affiche l’image à la position désirée au sein du film, l’utilisateur pouvant même créer un aperçu de l’encodage compris entre 5 et 60 secondes. L’image peut être rognée automatiquement ou manuellement afin de supprimer les éventuelles bandes noires résiduelles, selon le format retenu.

De même, la taille du film encodé est paramétrable, librement ou selon des contraintes homothétiques présélectionnées. Une liste de tâches diverses d’encodage se construit à la volée pour démarrage ultérieur. L’utilisateur peut alors lancer ses compressions dès que la machine est libre. Bref, indispensable !

VC_17
Encodages multiples en mode batch avec HandBrake


MPEG Streamclip 1.9.2 (1.9.3b2)
Il s’agit du couteau suisse de la conversion vidéo, indispensable et dont il faut impérativement avoir une copie sur son disque dur. L’utilitaire présente les avantages de toutes les autres applications vues jusqu’ici.

VC_18
MPEG Streamclip 1.9.2


Alors pourquoi les autres ? Et bien, parce qu’il arrive toujours tôt ou tard, qu’un fichier ne puisse être lu ou encodé alors que HandBrake ou QuickTime s’affranchit de la tâche sans difficulté ! L’éditeur de l’utilitaire propose une version stable et une béta qui semble relativement…stable, finalement. Elle apporte l’import direct de vidéo en provenance de YouTube via l’entrée d’une URL dans la boîte de dialogue dédiée, avec sélecteur de format (HD, MP4, FLV).

VC_19
Import direct de vidéo en provenance de YouTube


MPEG Streamclip est à la fois une application pointue côté réglages d’encodage, prête à satisfaire l’utilisateur averti, mais sait aussi se montrer simple d’usage pour le néophyte. Dans un premier temps, il convient de glisser-déposer le fichier source dans la fenêtre principale de l’interface. Point fort, il est possible d’effectuer la sélection de la portion du film à exporter en plaçant un point d’entrée (I) et un point de sortie (O). Dès lors, il convient de choisir un format de sortie, en s’appuyant directement sur QuickTime ou en choisissant parmi les préréglages par familles (export DV, AVI, MPEG4, audio, image ou autres formats). La sélection d’une de ces familles donne accès à une fenêtre de paramétrage en fonction du codec retenu.

L’utilisateur novice se bornera à choisir parmi les tailles proposées ou imposera directement son format. Dans la pratique, le curseur Qualité positionné à 60% permet le meilleur rapport qualité / poids du fichier final. Côté son, selon le codec, MP3 ou AAC sont sélectionnables avec le débit ajustable.

VC_20
Paramétrage de la sortie


Avant de procéder à l’encodage, un clic sur Aperçu lance une prévisualisation selon les paramètres ajustés.

VC_21
Prévisualisation de l’encodage


Au besoin, il est possible de recadrer l’image en entrant les valeurs de crop en pixels dans les champs ad-hoc puis d’effectuer une nouvelle prévisualisation jusqu’à satisfaction du résultat. Si des corrections sur l’image sont nécessaires, un clic sur Ajustements ouvre une boîte de dialogue pour la retouche de luminosité, contraste, saturation et volume audio. Dommage qu’il faille effectuer ces réglages à l’aveugle puis lancer une prévisualisation et éventuellement revenir sur le réglage et recommencer avant de lancer la conversion… Une prévisualisation directe sur la fenêtre vidéo serait utile ! Bonus, un champ autorise l’entrée d’un mot servant de watermark (marquage en surimpression) dans le coin inférieur droit de la vidéo.

VC_22
Fenêtre d’ajustements


Enfin, la liste des lots (batch) offre la conversion de vidéo en série en utilisant pour chacune d’elles une tâche spécifique. L’ajout de sources s’opère par glisser / déposer, l’utilitaire se chargeant alors de questionner l’utilisateur quant à ses choix d’encodage pour chacune des séquences. Un clic sur Lancer démarre la conversion.

VC_23
Fenêtre des traitements par lots


Cerise sur le gâteau, MPEG Streamclip décode les fichiers HD en provenance des caméras Sony et s’affranchit des protections de certains DVD (pas tous, a priori). À télécharger d’urgence !

Les autres !
Un coup d’œil chez VersionTracker permet de voir que la catégorie des utilitaires convertisseur vidéo est plutôt bien fournie. Côté freeware, ReduxEncoder propose une interface sympa, des présélections utiles et un fonctionnement intuitif. Seul problème pour l’heure, il ne marche que très approximativement et plante énormément. Gageons que son développement (en cours) et que les mises à jour à venir vont corriger la situation !

VC_24
ReduxEncoder


Parmi les payants, Forty-Two DVD VX Plus fonctionne très bien et se focalise sur la conversion de DVD vers les appareils mobiles (ou pas) gérant de la vidéo. PSP, téléphone Nokia et même la Wii de Nintendo sont éligibles. Une solution, à 20 $ environ, intéressante lorsque l’on possède l’un de ces appareils.

VC_25
Forty-TwoDVD -VXPlus


VisualHub, un convertisseur très sympa dont le développement est malheureusement stoppé. Ceux qui le possède l’apprécient certainement, car capable de faire la même chose que les ténors du genre avec la particularité d’être apte à créer un film encodé à partir de plusieurs fichiers. Une idée que les MPEG Streamclip ou HandBrake devrait reprendre à leur compte (Lecture QuickTime permet de le faire, mais moins facilement).

VC_26
VisualHub


L’éditeur Xilisoft propose toute une gamme de produits liés à la conversion vidéo, spécialisée pour l’iPhone, l’iPod, le ripping DVD et ce Video Converter Ultimate regroupant l’ensemble des fonctions d’encodage. Ce logiciel est décliné en 3 versions payantes, de 24,95 à 44,95 euros. Seule la dernière propose l’intégralité des possibilités d’export. Si cette application n’a pas une plus grande place dans ce dossier, c’est principalement à cause de son tarif élevé, car, côté performances et qualité, il n’y a pas grand-chose à dire. Tous les formats d’export connus sont disponibles, le logiciel permettant même le regroupement de segments vidéo de diverses provenances pour construire une séquence unique sur laquelle l’utilisateur peut appliquer des effets. Reste que ce n’est pas forcément ce que l’on demande à un convertisseur ! Pour autant, il était difficile d’ignorer ce programme riche en fonctions, c’est le moins que l’on puisse dire.

VC_27
Xilisoft Video Converter Ultimate


Un gratuit pour finir Prism Video Converter 1.28, de NCH Software. Il dispose d’une interface claire qui fonctionne par glisser / déposer. Plus limité dans les formats d’export, il gère à merveille les fichiers avi ne s’appuyant pas sur le codec H264. C’est le cas de nombreuses séquences DivX encodées sous Windows à une certaine époque. L’utilitaire propose la prévisualisation après téléchargement automatique des librairies audio et vidéo nécessaires. Les commandes sont réduites au strict minimum, ce qui impose à l’utilisateur d’avoir quelques connaissances au sujet des formats de sortie. Prism propose les formats avi, mov, mp4, mpg, flv et 3gp (téléphone portable), finalement suffisants dans bien des cas. À suivre donc, à adopter s’il vous suffit ou à ajouter aux autres indispensables de cette sélection. Bons encodages !

VC_28

Note

Les plus :

QuickTime 7.6 Possibilités basiques de montage Nombre de codecs supporté Paramétrage intégral du fichier de sortie Application possible d’effets spéciaux, filtres et modifications images Qualités de conversion ffmpegX 0.0.9y Prise en main de l’interface de base Choix de conversion Encodage direct du son d’une vidéo en audio Gestion de l’export MP3 HandBrake 0.9.4 Interface Liste de tâches (batch) Encodage direct tout DVD Recadrage automatique ou manuel Prévisualisation audio/vidéo paramétrable Présélections utiles et tailles de sortie ajustables Lit et encode le HDV MPEG Streamclip 1.9.2 ou 1.9.3b2 Fonctionnalités Interface intuitive et complète Traitement par lots Familles d’exportation Gestion des points d’entrée / sortie de la vidéo à traiter Prévisualisation Lit (avec le son) et encode les fichiers HD des caméras Sony

Les moins :

QuickTime 7.6 Payant Lecture impossible ou incomplète des codecs HD Pas d’export audio MP3 Pas assez de préréglages ffmpegX 0.0.9y Bouton de prévisualisation d’encodage non fonctionnel Certaines conversions n’aboutissent pas Dernière mise à jour qui date HandBrake 0.9.4 Sorties en MP4 et MKV seulement MPEG Streamclip 1.9.2 ou 1.9.3b2 Ajustements à l’aveugle
8
10

Prix :
QuickTime 7.6 Pro (30 €) ffmpegX (gratuit) HandBrake (logiciel libre) MPEG Streamclip (gratuit)

avatar aquafadas | 
Bonjour. On peut aussi citer VideoPier et VideoPier HD (2 produits développés par aquafadas) qui sont spécialisés dans la conversion de contenu MPEG2 / HDV / AVCHD à partir de caméscopes numériques. Ils ont la particularité, utile dans ce contexte précis, de permettre : 1. une copie depuis le périphérique vers le disque (sans conversion), 2. le catalogage du contenu copié pour un accès rapide et visuel 3. la conversion de ces médias par lot dans une multitude de formats. Plus d'info sur http://www.aquafadas.com/fr/videopier/ ;-)
avatar krauzer | 
Visual Hub c'est vraiment que du bonheur ce logiciel, c'est même vraiment dommage que le développement soit arrété, car c'était un très bon logiciel
avatar s_d | 
Panorama utile... C'est quand même très bizarre votre récapitulatif à la fin ! Quel intérêt de mettre une note globale, pour quelle signification ? Surtout le titre étant "quels utilitaires choisir", on s'attend à une note pour chacun ! Grosse erreur au passage concernant Handbrake : "sert essentiellement à convertir en DivX les films gravés sur DVD, même ceux du commerce. Cette toute dernière version confirme cet usage". La dernière version ne confirme pas du tout, car le DivX n'est hélas plus supporté !!!
avatar iMacPan | 
Ca n'est pas le divx qu'Handbrake ne supporte plus, c'est le conteneur AVI. Ils l'ont abandonner car (pour faire un rapide resumé) c'est un conteneur merdique. C'est certes le plus utilisé, mais c'est pas parce que c'est populaire que c'est bien.
avatar PowerGif88 | 
franchement comment pouvez vous oublier iSquint 1.5.2 qui l'un des plus utilisé pour convertir vers ipod voici un lien [http://www.macupdate.com/info.php/id/19769/isquint]
avatar PowerGif88 | 
comprend pas non plus la note global enfin bref premier article nul de macG avec des vieux logiciels tout pourries dedans
avatar yan73 | 
Je rajoute Dvision http://www.objectifmac.com/dvision.php
avatar OKTOPUSSYKAT | 
euh ... c'etait bien: Converstion vidéo : Quels utilitaire choisir ??? Nan passkeu là, à la fin ... bah on est pas plus avancé koi !!!! Puisqu'il faut tous les prendres selon vous et qu'il y a une jolie note de 8 et demie sur 10, nous voilà donc rassurés (????) c'est pour la qualité de l'article la note ? ou c'est une métanote pour tout les soft de "votre" sélection non exhaustive ... et le HTML5 c'est où qu'on en parle ???? MOI je voulais savoir c'est lequel le meilleur ... du comparatif ... LoLz j'ai du mal à apprécier le bien fondé de se genre d'article (?) Note : changer le café chez MacGé ...
avatar PowerGif88 | 
ya aussi MoviesForMyPod/PSP/Phon http://www.macupdate.com/info.php/id/19731/moviesformypod-psp-phone Xilisoft iPhone Software Suite for Mac [http://www.xilisoft.com/iphone-software-suite-mac.html] iSkysoft iMedia Converter [http://www.iskysoft.com/] il aurait été mieux de faire un comparatif des logiciels récents
avatar nodus | 
Si VisualHub a été stoppé, le projet n'est pas mort pour autant !!! Il faudra penser à amender l'article car les sources du logiciel ont été libérées et le projet repris pour donner VideoMonkey : http://videomonkey.org/ Ce logiciel est toujours aussi simple à utiliser, aussi rapide, de plus il est maintenant open source :)
avatar paulopinpon | 
Merci Nodus pour Videomonkey, j'avais loupé ça. Un autre payant (35$) à signaler : Aimersoft video converter for mac http://www.aimersoft.com/mac-video-converter.html Pourquoi à signaler ? Parce que c'est le seul qui s'en sort avec certains fichiers de la freebox, alors que tous les autres ont rendu les armes (echec de FFMPEG, écran blanc de MPEG Streamclip, echec de vlc en export...) Une version d'essai est disponible, avec un gros watermark.
avatar desimages | 
Et Quick Time 10.0 ? Quoi, j'ai dit une bêtise???
avatar Toz | 
Ben voilà! Heureusement qu'il y a les commentaires avec les liens qui manquaient!
avatar Florian Innocente | 
La note c'est pour faire parler, et apparemment ça marche. Plus sérieusement, c'est simplement que ce format se prête mal à une note globale, et pour cause on parle de plusieurs logiciels et non pas d'un seul comme habituellement. Et l'idée est moins de faire un comparo pur et dur (c'est d'ailleurs clairement expliqué dans l'intro) avec le plus fort et le moins fort mais de livrer quelques pistes de logiciels pratiques et courants, sachant que l'un n'exclut pas forcément tous les autres. iSquint a vu son développement stoppé (mais effectivement il reste téléchargeable via MacUpdate). @ OKTOPUSSYKAT : "j'ai du mal à apprécier le bien fondé de se genre d'article (?)" @ PowerGif88 : "enfin bref premier article nul de macG avec des vieux logiciels tout pourries dedans" OK ! Merci pour vos remarques qui nous aident à progresser et tendre vers des contenus sans cesse meilleurs.
avatar OKTOPUSSYKAT | 
je suis pas salarié ... moi ... nan mais !!! et ce n'était aucunement personnel ou à titre ... mais puisque tu y tiens Sinon c'est lequel le meilleur ??? hein ??? sans rancune :D)))))
avatar blazouf | 
Il ya également l'excellent Roadmovie spécialisé dans la conversion de séries TV au format iphone, ipod, apple tv, etc (m4v, mp4..). Il reconnait les sous titres srt et va directement chercher en ligne le nom et numero de l'épisode et le rajoute dans les meta données du fichier exporté ! C'est Itunes qui est content ensuite pour classer automatiquement tout ca.. Un MUST pour les consommateur de séries TV.. http://www.bitfield.se/roadmovie
avatar Wolf | 
@blazouf: J'utilise RoadMovie, mais depuis la version 1.9 elle pose des problèmes de bande noir lors d'incrustation de sous titre et à tendance à planter si tu met plusieurs fichiers à convertir en même temps. Du coup, j'utilise MediaCoder grâce à VMware Fusion et XP ;) ffmpegX, Handbrake ne me plaise pas. Par contre j'utilise QuickTime 7 en version Pro avec la panoplie habituelle, entre autres pour exporter les flv au format mp4.
avatar LaurentR | 
il y a aussi : Stomp (que j'utilise avec plaisir :)) : http://www.shinywhitebox.com/stomp/stomp.html VideoVangelist : http://www.versiontracker.com/dyn/moreinfo/macosx/10906803
avatar quedumac | 
J'utilise toujours VisualHub meme si il a un gros bug avec SnowLeo... ça reste pour moi le meilleur logiciel de conversion ! Merci beaucoup Nodus, je ne connaissais pas :)
avatar candidemac | 
Et pour un clampin de base qui souhaite juste convertir ces fichus fichiers ".ts" qui sortent de la Freebox ? (les convertir en DIVX ou autre format aisement éditable) comment on fait ? Car je souhaite ensuite "couper" les passages inutiles (genre les 10 minutes de pub avant le début...) Merci d'avance si quelqu'un sait comment faire.
avatar Toz | 
@ candidemac http://www.freeplayer.org/viewtopic.php?t=7724
avatar McRoger | 
D-Vision: aussi ancien mais vrai "couteau suisse", et plus convivial que MPEGStreamclip ou FFMPegx (je les utilise tous en fait, selon les cas).
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je me permets juste une précision : l'article précise que quicktime ne lit pas les videos issus de caméras HDV (donc codec MPEG2), et ce même malgré les extensions. Cela fonctionne au contraire parfaitement bien.
avatar blazouf | 
@ Wolf merci pour l'info. ca fait un moment que je l'ai plus utilisé (je suis passé a la HD avec un boitier WDTV HD) ;-)
avatar bzian | 
J'ai un soucis, ça fait quelque temps que je cherche un logiciel capable de le résoudre, sans résultat. Cet article est une aubaine, une occasion de vous exposer mon problème. Je cherche à convertir mes films DVD (plus tard Blu-Ray, quand Mac OS X le permettra) en fichiers .m4v (h264) contenant la VF, la VO s'il y a, les sous-titres ainsi que les chapitres. Je voudrais garder la résolution initiale (donc 576 pour l'instant, 1080 plus tard pour le Blu-Ray), ainsi que la meilleure bande son disponible sur le support d'origine. Tout ça a un prix. Ou plutôt un poids. Je paramètre Handbrake pour que mes fichiers fassent grosso modo 4 Go. Quel intérêt donc, puisque le poids final est à peine moindre que celui d'un DVD simple couche ? La taille m'importe peu, je suis équipé en disque dur. L'avantage est d'avoir un seul fichier gérable depuis iTunes, donc lisible sur l'Apple TV, et de temps à autre sur iPhone (et l'iPad quand il arrivera). Problème ! Je ne sais pas à quoi cela est du mais les fichiers créer fonctionnent partout sauf sur iPhone. Est-ce du à la résolution ? Pas question d'en changer ! Et pas question non plus de créer deux fichiers pour chaque film, un pour l'Apple TV, l'autre pour l'iPhone. Ca n'aurait pas de sens ! Je voudrais donc, en résumé, créer UN SEUL fichier m4v (h264), contenant plusieurs pistes audio, gérable depuis iTunes, lisible sur l'Apple TV ET sur l'iPhone, sans toucher à la résolution. Quelqu'un a une solution ? Merci pour votre aide !
avatar neckaros | 
Un comparatif des performances aurait été le bienvenue. Je sais que personnellement j'utilise principalement Handbrake car depuis la toute dernière version 64Bits, multicoeur et je sais plus quoi il est extrêmement rapide! Malheureusement il est pas fait pour l'encodage en série et du coup galère pour transformer tous les films de son appareil photo en H.264. D'ailleurs quand iPhoto pourra enfin faire la conversion? car aller chercher le fichier originale, le transcoder, effacer l'ancien remettre le nouveau dans la bibliothèque en modifiant la date pour qu'elle corresponde à l'originale... c'est lourd
avatar blazouf | 
@bzian C'est une limite des iphones et ipod. Pas plus de 640 x480 pixels (ou un multiple de ce nombre de pixels). Voila ce que préconise Apple: H.264 (MPEG-4 AVC), jusqu’à 1,5 Mb/s, 640 x 480 pixels, 30 ips, son au format AAC-LC jusqu’à 160 kb/s, 48 kHz, stéréo, formats .m4v, .mp4 et .mov ; MPEG-4 SP, jusqu’à 2,5 Mb/s, 640 x 480 pixels, 30 ips, son AAC-LC jusqu’à 160 kb/s, 48 kHz, stéréo
avatar PowerGif88 | 
j'aurai voulu avoir comme un comparatif de different logiciel pour convertir par lots des vidéos vers mon iphone sans trop toucher au paramètre
avatar Founs | 
moi ça me dit pas comment convertir mon fichier.mpg (type : Séquence MPEG) il n'y a que VLC qui me le lit alors que j'ai Quick Time X et Pro, Flip4Mac, Perian et DivX. Mais je n'ai pas le codec MPEG2 de Apple à 20€. serait-se la solus ?? Le mistére reste entier...
avatar elnorreip | 
@toz Les solutions proposées sur le topic que vous citez ne fonctionnent plus pour convertir les .ts de la freebox. Seul aimersoft (payant) comme signalé plus haut se tire de ce mauvais pas, tous les autres logiciels cités ici se plantent. Avant la HD, MpegStreamClip faisait le boulot efficacement. J'aimerais bien trouver une solution en ligne de commande Unix pour convertir les .ts en .avi pour déposer les fichiers sur mon serveur de medias, qui ne distribuent que les avi à la Freebox. Oui j'ai déjà essayé de changer le nom de .TS en .AVI, ça ne marche pas. Merci de ne donner que des solutions que vous avez testées et pas des liens vers des tutoriaux, que j'ai déjà consultés et qui m'ont faits perdre beaucoup de temps le week-end.
avatar Chautrand | 
@elnorreip Bizarrement, iSquint (encore téléchargeable bien que plus développé) le fait directement, je viens de tester. @CFKane La solution aux pb HDV/AVCHD et à la multitude de caméscopes HD du commerce passe par VideoPier cité au début de ces commentaires. Il agit un peu comme un catalogueur efficace et capable de convertir dans plusieurs formats utiles. Reste qu'il a coût non négligeable et qu'il est spécialisé HD ce qui l'écartait de ce panorama. @neckaros HandBrake dispose d'une liste de traitements par lots, chaque vidéo ajoutée pouvant bénéficier de son propre traitement. @tout le monde La réponse de McRoger résume la situation actuelle de la conversion vidéo sur Mac. Il faut impérativement avoir tous ces convertisseurs sous la main pour faire face aux situations variées qui apparaissent aujourd'hui. Il n'y en a pas de meilleurs ou de moins bons (en dehors de ceux qui ne fonctionnent pas du tout). Les logiciels choisis ici constituent les outils indispensables pour bien débuter mais rien n'empêche d'enrichir cette panoplie par d'autres, pour leurs fonctions inédites, une interface plus intuitive, etc.
avatar Solunne | 
Vous avez oublié le soft nommé "Conversion", identique à Visualhub mais avec une interface plus récente.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour une conversion vers iMovie ou Final Cut en but de faire du montage ou un DVD il y a MovieConverter Studio (partagiciel), très bon logiciel tenant compte des paramètres d'entrelacement et de dimension, gérant de nombreux formats de caméscopes contrairement à certains logiciels cités qui font n'importe quoi !!
avatar imagesurmac | 
tout ça est très bien pour la video de loisir. dès que l'on commence à parler de FinalCut on passe dans une autre catégorie. En sortie on dispose de Compressor et... voilà. (Eventuellement complété par Episode de Telestream)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
[quote] dès que l'on commence à parler de FinalCut on passe dans une autre catégorie. En sortie on dispose de Compressor et... voilà. [/quote] Et voilà... Compressor ne gère pas le x264, et ne sait pas faire un H264 aussi affiné que le fait Handbrake. Et n'est pas multithreadé, ne gère toujours pas 8 coeurs et est donc plus lent que Handbrake même en faisant un cluster de coeurs avec QMaster.... C'est toujours rigolo de faire le malin avec de grandes phrases, mais concrètement, hein ;) Compressor est donc bien pour l'encodage à des fins de DVD/BD, la sphère citée par l'article ne le concerne pas trop et il ne s'aligne pas dessus. [Je suis sur FCS depuis longtemps, hein, juste pour info]
avatar Nicky Larson | 
J'aimerais comprendre quicktime des fois. Pourquoi la convertion d'un mp4 H264 de 700MO vers le format Apple TV (qui est aussi du mp4 H264) fait à la fin 2.4Go. Il remplit le fichier avec des octets vides pour faire plus classe ? Un belle exemple d'optimisation made in Apple ...
avatar neckaros | 
@Chautrand Je sais bien mais il faut allez ouvrir chaque fichier l'un après l'autre et quand on en a une 20aine c'est très très lourd! Pas possible de selectionner plusieurs fichiers d'un coup pour leurs appliquer la même compression. Et le petit script "HandbrakeQueueManager" marche jamais même si je ne touche pas a mon mac pendant tout le process comme demandé.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ chautrand : Je n'ai jamais travaillée en AVCHD, mais pour ce qui est du HDV, je me répète, il n'y a pas à cherché de solutions vu qu'il n'y a pas de problèmes. Avec le plugin MPEG-2 installé avec FCS, les clips acquis depuis une cam HDV sont lus sans aucun problème par Quicktime.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour convertir des fichiers .mts de Lumix en AVCHD j'ai acquis MovieConverter Studio et pour € 15.- j'en suis très satisfait de plus l'aide est explicite et le support tech. vraiment aidant convivial et rapide. Pour quelqu'un qui débute dans le montage c'est un plus appréciable. On trouve cette app. à l'essai sur http://www.movieconverter-studio.com/home_fr.htm
avatar elnorreip | 
@Chautrand Non iSquint ne permet pas la conversion directe d'un fichier .ts (Freebox HD) en .avi, il ne crée que des fichiers .mp4 ou .mov. En fait ce ne serait pas important, si le fichier final était utilisable, mais ce n'est pas le cas : l'image 16/9 a été transformée en une image 4/3 anamorphosée (les personnages sont allongés) et le son a complètement été modifié, on dirait qu'il a été ralenti pas un facteur de 5. Quand le format de Free était du MPEG-2 encapsulé dans du .TS, MpegStreamclip faisait un excellent travail : réparation des timecodes, édition du fichier et création d'un fichier MPEG-2 démultiplexé encapsulé dans du .mov ou .avi, et tout cela très rapidement car il n'y avait pas de réencodage. En 5 minutes j'obtenais un film bien propre. Depuis le passage à la HD, j'aimerais bien trouver la même chose. Pour l'instant seul Aimersoft arrive à convertir sans accroc les fichiers .TS de la Freebox HD en autre chose, mais il est payant et fait du réencodage (donc conversion lente) et n'est pas utilisable en ligne de commande. Pour information, voici les principales caractéristiques du fichier .TS, qui m'a servi de test : Container : Mpeg Transport Stream Format de la piste vidéo : H.264/MPEG-4 AVC Format de la piste audio : AAC - MPEG-4 audio En fait, avec ffmpeg ou mencoder on peut extraire chacune des pistes (vidéo et audio) et les remettre ensemble dans un fichier .MP4, mais le résultat n'est pas bon quand il y a des ruptures de séquence, un des points forts de MPEGStreamclip. Il faudrait trouver un logiciel qui est capable de réparer les .TS encapsulant du H.264.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
leawo total media converter suite, contains video converter, dvd ripper, youtube downloader and it will include blu ray converter before christmas, it would be wonderful . here is the link of video converter and dvd ripper, http://www.leawo.com/leawo-video-converter/ http://www.leawo.com/dvd-ripper/
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Moyea SWF to Video Converter Pro is a professional and handy SWF converter that can perfectly convert all kinds of SWF to Video, audio and image in any popular formats.It can perfectly convert the SWF with embedded or linked FLV file, the local/ online SWF and interactive SWF to video formats like converting SWF to AVI with Alpha channel, SWF to AVI and converting SWF to video/ audio in other formats like MP4, FLV, WMV, MOV, MPEG, 3GP, MP3, VOB, and so on for playback on iPod, iPhone, Apple TV, PSP, cell phone, Zune, Pocket PC, DVD player, website, etc http://www.swfkits.com/swf_to_video/
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Convert SWF to MPEG for Playback on Your DVD Player Do you want to enjoy flashes on your wide screen and high resolution TV through your DVD Player to gain more visual enjoyment? Well, if you want, do you know how to make it possible? If you have no clue, I can offer you a very easy solution. To play flashes on your DVD Player, you just need to convert flashes from [url=http://www.swfkits.com/swf_to_mpeg/]swf to mpeg[/url] (VOB & MPG) video file which is compatible with DVD, VCD and SVCD. Moyea SWF to MPEG Converter can help you do this. [img]http://www.swfkits.com/images/userguide/swf-to-mpeg.jpg[/img] And it can assure the quality of the output video files. The video and audio will be in good synchronization and no frame will be skipped or lost and the sound effect will be 100% the original. The conversion process is very simple, too. You can download it to experience it in person.

CONNEXION UTILISATEUR