L'authentification à deux facteurs forcée par Google a fait diminuer le nombre de piratages de 50 %

Félix Cattafesta |

Au mois de mai, Google annonçait que l'authentification à deux facteurs allait être automatiquement activée sur la majorité des comptes de ses utilisateurs. 150 millions de personnes ont désormais un compte correctement protégé. 8 mois après le début de l'expérience, l'entreprise a publié un premier bilan qui est sans appel : elle a constaté une diminution de 50 % des comptes compromis chez ses utilisateurs.

« Cette baisse montre bien l'efficacité d'une deuxième forme de vérification pour protéger vos données et vos informations personnelles », explique l'entreprise qui précise plancher sur d'autres projets du même style. En 2018, moins de 10 % des utilisateurs de Gmail avaient activé cette sécurité. Depuis, Google a notamment forcé les créateurs YouTube à correctement sécuriser leurs comptes. Elle commercialise également sa clef de sécurité « Titan » offrant une protection accrue.

The Verge a pu s'entretenir avec un représentant de Google, qui précise que le manque d'intérêt pour le grand public reste le principal obstacle à une adoption de masse. Si les choses s'améliorent, il y a encore du travail à faire pour que les gens comprennent l'importance d'une telle sécurité et ses bénéfices, mais aussi pour que les comptes soient correctement configurés (et éviter que les utilisateurs ne se retrouvent en difficulté après avoir bloqué leurs comptes).

Si vous voulez vérifier où en est la sécurité de votre compte Google, rappelons que l'entreprise propose un check-up rapide permettant de voir quels sont vos mots de passe compromis ou quels appareils ou applications ont accès à votre compte. Vous pouvez également activer l'authentification à deux facteurs si ce n'est pas déjà fait.

Du côté d'Apple, cette sécurité est obligatoire pour les développeurs depuis 2019, et plus que poussée sur les comptes classiques. Elle est notamment nécessaire pour utiliser certaines fonctions ou des produits comme les AirTags. Récemment, la Pomme a amélioré son système d'envoi de code par SMS pour le rendre plus sécurisé.


Source
avatar debione | 

Ou comment récupérer encore plus de données ...

avatar Mageekmomo | 

@debione

Aucun mais alors aucun rapport 🤦🏻‍♂️

avatar Mageekmomo | 

@debione

C'est uniquement une méthode d'authentification (et non d'identification) avec une clé aléatoire, aucune donnée personnelle concernée.

avatar debione | 

@ Mageekmomo:
Donner son numéro de tel... Si c'est pas une donnée personnelle je ne sais pas ce qu'il faut... Un peu comme renseigner sur le nom prénom adresse.
A force de donner tout et n'importe quoi, les gens ne se rendent plus compte .

avatar Ensearque | 

@debione

Celle de Google ne repose pas sur le numéro de téléphone 🙂🙂

Pour valider l’authentification, il faut valider dans une application Google (gmail, Google,…). Pas besoin de spécifier son numéro de téléphone.

Donc oui, pas de collectes supplémentaires.

avatar MGA | 

@Ensearque

Mais du coup il y a obligation de télécharger une app Google ?

avatar Ensearque | 

@MGA

Si vous avez besoin de vous authentifier c’est qu’à priori, vous avez déjà une application Google étant donné que vous vous servez du service

avatar debione | 

@ Ensearque:

J'utilise plein de truc de google, mais aucune de leurs applications.

avatar MGA | 

@Ensearque

Ou avec le site internet et sans app, c’était une question peut-être stupide mais je me connecte à mon compte Google que très très rarement.

avatar nifex | 

@MGA

Non c’est une norme et il existe de nombreuses app qui gère ces codes de double authentification

avatar MGA | 

@nifex

Les systèmes d’authentification à X facteurs avec ou sans app arrivent en ordre dispersé et dans ces conditions ne peuvent être adoptés facilement par le grand public.
Pour ma part je n’ai pas rencontré de situations qui nécessitent une app pour les gérer mais il faudra que je m’informe plus en détail à l’avenir c’est une évidence 🤷🤓

avatar debione | 

@ Ensearque:
Alors tant mieux.

avatar fousfous | 

@Ensearque

Ah oui, être obligé d'avoir une app Google sur son téléphone ce n'est pas récupérer des données...
Tu sais qu'une app installée peut savoir quels app sont sur ton téléphone? Ça permet d'établir très précisément un profil.

avatar Ensearque | 

@fousfous

Si tu utilises les services Google c’est qu’à priori tu as DÉJÀ l’application s’installe et que les données sont récoltées. Donc non, pas de récoltes supplémentaires.

avatar debione | 

@ Ensearque:
J'utilise gmail comme mail depuis 15 ans, mais jamais via une application toujours en webmail. Donc non. De même j'utilise youtube, google search mais toujours en web.

avatar Tomtomrider | 

@debione

Hello. L’histoire des applications vous induit en erreur. Vous pouvez activer la seconde authentification de Google avec un mot de passe généré par une application tierce tel que, au hasard, le trousseau de macOS ou iOS depuis les dernières version. A l’activation du 2FA, vous scanner le QR code avec votre téléphone ou rentrer la clé dans l’application mac. Un numéro à 6 chiffres est généré en local et vous le communiqué à chaque fois à Google.
L’utilisation d’applications est juste une façon encore plus simple créer par Google. Mettons que vous utilisez gmail sur iPhone. Vous vous connectez la première fois avec identifiants, mot de passe et le fameux code à 6 chiffres qui change toutes les 30 secondes. Une fois fait, si d’aventure vous installiez une autre application Google sur le même appareil il vous demandera aucune identification. Il sait que c’est vous vu que par ailleurs vous le leur avez dit en quelque sorte.

avatar DP-Britto | 

@Tomtomrider

Clairement. Je comprends même pas pourquoi cette méthode n’est pas plus mise en avant surtout qu’il existe des applications comme Bitwarden ou Raivo OTP qui gère ça super bien 👍

avatar debione | 

@ Tomtomrider:
Merci des précisions... Mais si à chaque fois je dois avoir mon téléphone et faire des manip supplémentaire cela me fait c.... ;)
Oui je suis un gros glandu, mais qui a pris des plis d'utilisation de sorte a que si mon mail est hacké, ben j'en ai rien à battre, la même pour mon téléphone, je n'ai même jamais mis de code, simplement parce que rien ne m'est préjudiciable dedans. J'ai déjà perdu 3 téléphones, et le seul truc qui m'a fait chier c'est... de devoir en racheter un.

Mais votre méthode est bonne à savoir!

avatar fousfous | 

@Ensearque

Il y a des services Google en ligne qui ne nécessite pas d'application, comme YouTube par exemple...

avatar cybercooll | 

@fousfous

Aucun service Google ne nécessite d’application. C’est juste que c’est parfois plus confortable avec une appli (chat ou maps)

avatar debione | 

@ cybercooll:

Et cela bouffe de la batterie à mort, et cela empêche de savoir exactement ce que font les applications...
Je suis toujours assez surpris sur ce site ou l'intégrité des données est souvent mise en avant comme raison d'avoir de l'Apple, comme les gens en fait... font tout pour que leurs données soient offerte aux GAFAM.

avatar DrStax | 

@debione

Trouvez moi un service aujourd’hui qui ne demande pas votre numéro de téléphone 🤦‍♂️

On le répète encore, mais personne ne vous obliges à vous inscrire ou à vous dés-inscrire en cas de modification.

Il ne faut pas fermer les yeux sur les pratiques de Google et des autres, mais là c’est vraiment du chipotage juste car sur chaque article qui parle de Google certain ont la maladie de vouloir à tout prix dire du négatif.

avatar debione | 

@ DrStax:
Un service? Macg, mon compte postal ebanking, et je pourrais allonger la liste.

Et je suis sur Android pour mon smartphone donc bon... Rien à voir avec Google, mais bien avec la crédulité des gens (et je tape assez sur Apple sur ce point précis pour me permettre de taper sur Google quand cela est de mon point de vue justifié)

avatar bibi81 | 

Et je suis sur Android pour mon smartphone donc bon...

Alors la double authentification est gérée en natif dans Android. Une notif apparaît, donc rien à installer et rien à donner de plus que Google ne connaisse déjà.

avatar debione | 

@ bibi81:

Je n'utilise pas les applications google, mais les solutions web. Je fais cela sur tout mes devices, qu'ils soient iOs/Android. Ca pompe nettement moins en batterie et je ne me pose pas la question de quelle application fait quoi.
Je fuis comme la peste toutes les solutions soi-disant clef en main super trop top, mais qui en fait te pompe tes données, te demande mille accès etc etc.

avatar fousfous | 

@DrStax

Oh si, il y a pleins de situations où on a pas vraiment le choix de s'inscrire... Ou alors l impossibilité de se desincrire.

avatar DP-Britto | 

@DrStax

Session / Olvid / ProtonMail / Bitwarden etc…

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Ou comment récupérer encore plus de données ..."

La démarche hypercritique est délétère 😉

avatar debione | 

@YetOneOtherGit |

Ce n'est pas une démarche, mais un fait. Un numéro de téléphone est une des donnée les plus sensible...
Suffit de voir le nombre de gens qui se plaignent de recevoir des spam en message ou en téléphonie... Chose qui n'arrive jamais si vous ne laisser pas votre numéro de téléphone pour ce genre de chose.

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Ce n'est pas une démarche, mais un fait. Un numéro de téléphone est une des donnée les plus sensible..."

Tu n’as absolument pas besoin de donner ton N° de téléphone et les chances que Google l’ai déjà sur une part colossale de ses utilisateurs sont très grandes.

avatar debione | 

@YetOneOtherGit:

Vous tombez dans l'argumentaire fallacieux ici.

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Vous tombez dans l'argumentaire fallacieux ici. "

A bon ? 😳

Dans. e cas tu es fort naïf et fort mal informé, désolé camarade 😉

avatar debione | 

@ YetOneOtherGit:

"Ce n'est pas MA voiture qui est responsable du réchauffement climatique. Donc aucune raison de ne pas posséder une voiture consommant 50L aux 100."

Voilà, votre commentaire est de cet acabit.

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Voilà, votre commentaire est de cet acabit."

Ok là tu part dans ne grand n’importe quoi c’est surprenant de ta part 😉🖖

avatar debione | 

@ YetOneOtherGit:

Non, c'est une analogie comme pour dire: Puisqu'il se peut qu'une entreprise aie accès à certaines données, alors on s'en fout de livrer ouvertement certaines données.
C'est du jusqu'au-boutisme, argument réthorique tout ça... ;)

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Non, c'est une analogie comme pour dire: Puisqu'il se peut qu'une entreprise aie accès à certaines données, alors on s'en fout de livrer ouvertement certaines données.
C'est du jusqu'au-boutisme, argument réthorique tout ça... ;)"

On n’en sortira pas mais tu déformes mon argument, il ne s’agit nullement d’un “au point ou l’on en est” mais d’un “Ils n’ont aucun besoin de ça pour avoir cette information”

Bon c’est l’impasse typique 🤗😉

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Chose qui n'arrive jamais si vous ne laisser pas votre numéro de téléphone pour ce genre de chose."

Tu crois que c’est ce genre de choses qui est la cause ? Tu es loin du compte 😉

avatar debione | 

@ YetOneOtherGit:

Carrément LA cause????? Non, mais simplement une des causes, notamment dans "l'habitude" de donner son numéro de téléphone à tous les vents mais pas que.

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Non, mais simplement une des causes"

Nope 😎

Et je suis surpris que tu imagines cela, Google ne vit nullement de la vente de n° téléphoniques, c’est tellement bas de gamme comme prestation et si peut rémunérateur.

avatar debione | 

@ YetOneOtherGit:

Analysez la suite de la phrase, elle explique le début.

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Ce n'est pas une démarche, mais un fait. Un numéro de téléphone est une des donnée les plus sensible..."

Je suis très loin d’être un thuriféraire de Google mais le systématise de la vision machiavélique de tout ce que font les GAFAM est pour moi une facilité de l’époque au final assez peu pertinente.

avatar debione | 

@ YetOneOtherGit:

Trouvez moi un seul lien solide qui explique que les GAFAM ne sont pas friandes de données personnelles? Et qu'elles ne les monétisent pas sous une forme ou une autre!

Il n'y a rien de "machiavélique", juste des faits démontrés et re archi démontrés, prouvé au travers de multiples décisions de justice et autres affaires.
Et ce n'est pas "contre nous", mais pour le pognon.
Quelle candeur incroyable vous nous proposez ici! ;)

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Trouvez moi un seul lien solide qui explique que les GAFAM ne sont pas friandes de données personnelles? "

Nullement l’enjeu ici.

Tu prétends que l’identification à deux facteurs est un moyen de collecter le n° de téléphone et a donc un objectif malicieux sous convert de sécurité.

Ce qui est excuses moi de le dire simplement idiot 😉

avatar debione | 

@ YetOneOtherGit:
"Tu prétends que l’identification à deux facteurs est un moyen de collecter le n° de téléphone et a donc un objectif malicieux sous convert de sécurité."

Vous ne lisez pas tout (et c'est pas bien! hou le vilain;)). Allez je fais un copié collé:

"Non, mais simplement une des causes, notamment dans "l'habitude" de donner son numéro de téléphone à tous les vents mais pas que"

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Vous ne lisez pas tout (et c'est pas bien! hou le vilain;)). Allez je fais un copié collé:"

Tu oublies plutôt des propos : ton commentaires initiale et première réaction au sujet « Ou comment récupérer encore plus de données ...»

C’est clairement un procès d’intention qui ne tient pas l’épreuve d’un minimum d’examen des faits 😉

Bon on ne va pas se fâcher pour ça mais ce type de réaction épidermique est toujours dangereuse pour l’équilibre de la réflexion.

Et en général tu prends plus de hauteur que ce type d’éructations irréfléchies et viscérales 😎😉🖖

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Quelle candeur incroyable vous nous proposez ici! ;)"

Tu part d’une vérité générale et tu l’applique comme clé de lecture de tous et n’importe quoi.

Google incite à l’authentification à deux facteurs: c’est l’exploitation de la peur sécurité pour obtenir des informations forcément.

Appliquer sans réfléchir une code de lecture mécaniquement c’est idiot et inepte.

Et nul candeur ici bien au contraire: je ne suis pas naïf au point d’imaginer que Google est besoin de ça pour obtenir des informations et sur le niveau de valeur ajoutée qui permet à Google de fournir les services qui sont les sien avec le succès économique que l’on sait.

Je ne suis pas dans la défense de Google mais dans la défense de la raison et de la mesure.

Faire feu de tous bois mécaniquement est inepte et aveuglant.

C’est toujours attristant de voir ce type de procès d’intention mécanique.

Réfléchis un peu et tu devrais voir que les motivations que tu prêtes à google ne tiennent pas la route pour de nombreuses raisons:
- Un n° de téléphone est une des choses les plus faciles à obtenir
- Sa valeur en tant qu’information est négligeable
- Le service d’authentification à deux facteurs cibles des clients de Google sur qui Google possède déjà moult données
- Goggle incite à utiliser ses app comme second facteur et non les SMS

Quand on applique sans réfléchir un code de lecture à tout on arrive à une vision obérée et extrémiste.

Là nous sommes simplement sur des enjeux de sécurité dont étrangement tu sembles n’avoir rien à faire ce qui relève de l’inconscience au passage.

avatar claude72 | 

@ YetOneOtherGit

Je pense que l'origine de la réflexion de debione est que certains sites utilisent l'envoi d'un code par SMS comme 2e facteur d'authentification (c'est ce que fait ma banque, par exemple)… et bien-sûr pour ça il faut le numéro de téléphone.

Or, comme par hasard, quand Gogol n'a pas le numéro de téléphone de l'utilisateur du compte (ce qui est mon cas pour mon compte Gmail), à chaque connexion sur le compte s'affiche une petite fenêtre qui demande à l'utilisateur "d'ajouter/confirmer son numéro de téléphone" pour "proposer un meilleur service".

De ces deux faits, il est facile de déduire, peut-être à tort, que Gogol lance cette campagne de sécurité pour essayer de récupérer, sous prétexte de renforcer la sécurité, les numéros de téléphone des utilisateurs qui ne l'ont pas encore donné et/ou qui ne veulent pas le donner.

********

Tu dis que "Un n° de téléphone est une des choses les plus faciles à obtenir" et "Sa valeur en tant qu’information est négligeable"…
Ok, mais alors si un n° de téléphone est si facile à obtenir et qu'il n'a que peu de valeur, pourquoi à chaque fois que je me connecte sur le webmail de Gmail, Gogol insiste à me demander mon numéro de téléphone ? (que je ne leur donne jamais, donc il me redemande à chaque fois !)
Pourquoi aussi mon compte a déjà été suspendu 4 fois (et je m'attends à une 5e) sur un site d'échange de matériel parceque je ne veux pas leur donner mon numéro de téléphone, alors que eux en font une donnée obligatoire pour l'inscription et qu'il n'est pas nécessaire pour le fonctionnement du site entre membres ?
Et pourquoi aussi tous les sites marchands réclament systématiquement le n° de tél à l'inscription, avec un champs obligatoire ?

avatar YetOneOtherGit | 

@claude72

"Tu dis que "Un n° de téléphone est une des choses les plus faciles à obtenir" et "Sa valeur en tant qu’information est négligeable"…
Ok, mais alors si un n° de téléphone est si facile à obtenir et qu'il n'a que peu de valeur, pourquoi à chaque fois que je me connecte sur le webmail de Gmail, Gogol insiste à me demander mon numéro de téléphone ? (que je ne leur donne jamais, donc il me redemande à chaque fois !)
Pourquoi aussi mon compte a déjà été suspendu 4 fois (et je m'attends à une 5e) sur un site d'échange de matériel parceque je ne veux pas leur donner mon numéro de téléphone, alors que eux en font une donnée obligatoire pour l'inscription et qu'il n'est pas nécessaire pour le fonctionnement du site entre membres ?
Et pourquoi aussi tous les sites marchands réclament systématiquement le n° de tél à l'inscription, avec un champs obligatoire ?"

Beaucoup à dire sur tout ce que tu énonces.

Notre camarade parlait de spam par SMS et d’appel de télé-opérateur non désiré, Google n’a pas d’offre commerciale fournissant des listes de cibles avec numéro de téléphone pour ce type de campagne. Google ne vend pas de la donner brut (c’est son trésor de guerre) mais des prestations de services à forte valeur ajoutée basée sur la valorisation de cette matière première.

Des bases de données de n° de téléphone c’est des choses qui s’achètent relativement peu cher, les acteurs du marché sont nombreux et ce n’est pas Google qui opère sur ce marché bas de gamme.

En suite sur l’insistance à obtenir le n° de téléphone, c’est tout simplement le moyen le plus efficace de gérer avec un minimum de sécurité: les pertes de mot de passe, les alertes de connexion…

Et la valeur économique de la possession de ce n° pour des acteurs tels Google est ridicule au regard de tous ce qu’ils sont capable de valoriser de l’activité de leurs clients.

Rien d’interessant à gagner avec ça et même s’il le demande formellement pour pouvoir l’utiliser sur ces enjeux de sécurité dans bien des cas : ils l’ont déjà en analysant les contenus passant par leurs services (Signatures de mail, doc déposés dans le cloud)

Je suis extrêmement critique sur la philosophie des modèles de valorisation de la vie privée des géants de la “nouvelle économie” tout en étant admiratif quant à leur intelligence.

Mais la posture visant à voir des manœuvres douteuses sur tout et n’importe quoi relève de ce cancer de l’esprit qu’est la démarche hypercritique.

Et bien évidemment on le voit bien au delà du cas assez anecdotique qui nous concerne ici. C’est une source terrible du complotisme, tout fait cache forcément une intention cachée.

Et c’est hélas une clé de lecture que l’on voit ici pour tout et n’importe quoi.

Bref un faux procès reposant sur des idées préconçues et une connaissance toute relative de la situation.

Les généralités: cela ne fonctionne pas 😉

avatar claude72 | 

@ YetOneOtherGit

J'entends bien tes arguments au sujet de Gogol : c'est clair, logique et tout à fait cohérent avec leurs activités.

Par contre, je serais plus critique sur cette phrase :
"Mais la posture visant à voir des manœuvres douteuses sur tout et n’importe quoi relève de ce cancer de l’esprit qu’est la démarche hypercritique."

Ça relève aussi du "chat échaudé qui craint l'eau, même froide" : de la même manière que le pauvre matou n'a pas les capacités pour faire la différence entre l'eau chaude qui l'a déjà brûlé et l'eau froide inoffensive, le commun des mortels (comme moi) qui s'est déjà fait avoir, parcequ'il a une fois donné son numéro de téléphone à un commerçant quelconque (et pour une bonne raison) n'a aucun moyen de savoir si la collecte de son numéro de téléphone par un autre commerçant est légitime et pour son bien, ou si c'est (encore) une manoeuvre subtilement déguisée pour lui soutirer une information qui va permettre à ce commerçant de se faire du fric sur son dos et lui pourrir la vie.

Par exemple (vécu) : je m'inscris sur le Drive de Carrefour… Carrefour me propose de (textuel) leur donner mon numéro de téléphone pour pouvoir me prévenir quand ma commande est prête : je trouve le service intéressant et je leur donne mon n° de tél. Effectivement, je reçois un SMS 1 ou 2 heures avant l'heure prévue de retrait qui me prévient que ma commande est prête : jusque-là tout va bien.
Sauf que le lendemain je reçois un SMS pour le sondage d'après l'achat : êtes-vous satisfait de notre service, votre commande était-elle complète, notre personnel a-t-il été à la hauteur de vos espérances, etc. (avec au passage un petit "flicage" des employés et un petit relent nauséabond d'appel à la délation…).
Et ce n'est pas fini : quelques jours plus tard j'ai droit au SMS publicitaire pour les dernières promos, et quelques jours plus tard c'est pour les "bons plans", et ça n'arrête plus : c'est l'exemple typique du service-indispensable-proposé-pour-notre-bien qui s'avère en fait être un appât pour soutirer une information que le client/pigeon n'aurait autrement pas donné.

Tu appelles ça un "cancer de l’esprit", mais ça peut aussi être vu comme de la prudence.
(même si c'est un peu à la limite de la paranoïa…… mais ne vit-on pas dans un monde capitaliste qui ne recule devant rien pour se faire toujours un peu plus de pognon ?)

avatar YetOneOtherGit | 

@claude72

"Ça relève aussi du "chat échaudé qui craint l'eau, même froide""

Qui peut devenir un dangereux biais cognitifs faussant notre jugement.

C’est la base du complotisme: par ce qu’il y a de nombreux sale coup dans l’histoire on voit des sale coup derrière tout et n’importe quoi.

« L’hypercritique. C’est l’excès de critique qui aboutit, aussi bien que l’ignorance la plus grossière, à des méprises. C’est l’application des procédés de la critique à des cas qui n’en sont pas justiciables. L’hypercritique est à la critique ce que la finasserie est à la finesse. Certaines gens flairent des rébus partout, même là où il n’y en a pas. Ils subtilisent sur des textes clairs au point de les rendre douteux, sous prétexte de les purger d’altérations imaginaires. Ils distinguent des traces de truquage dans des documents authentiques. État d’esprit singulier ! à force de se méfier de l’instinct de crédulité, on se prend à tout soupçonner. — Il est à remarquer que plus la critique des textes et des sources réalise de progrès positifs, plus le péril d’hypercritique augmente. En effet, lorsque la critique de toutes les sources historiques aura été correctement opérée (pour certaines périodes de l’histoire ancienne, c’est une éventualité prochaine), le bon sens commandera de s’arrêter. Mais on ne s’y résignera pas : on raffinera, comme on raffine déjà sur les textes les mieux établis, et ceux qui raffineront tomberont fatalement dans l’hypercritique. »

Charles-Victor LANGLOIS & Charles SEIGNOBOS, Introduction aux études historiques, Paris, Kimé, 1992 (1re éd., Paris, Hachette, 1898).

La systématisation de l’élargissement de fait avérées sans mettre en perspective le cas évoquée est au final très dangereuse et fait des ravages.

Et cela dépasse évidemment la question accessoire évoquée ici.

Tu remarqueras d’ailleurs que ce type de comportement cherchant systématiquement une “vérité cachée” est devenue monnaie courante ici et ailleurs.

C’est je trouve triste et grave.

Cela donne par exemple le refus du résultat d’une élection aux USA 😎

Ce sont exactement les mêmes mécanismes.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR