Face à Apple et Spotify, les plateformes indépendantes veulent préserver le podcast ouvert

Anthony Nelzin-Santos |

Le monde du podcast se concentre en même temps qu’il se fragmente. Les grandes voix quittent la radio pour se lancer en solo, les journaux montent (ou achètent) des studios, et les diffuseurs historiques développent leurs propres plateformes. Spotify multiplie les acquisitions, toujours moins chères que les royalties versées aux musiciens. Apple semble tentée d’abandonner sa position au-dessus de la mêlée : son catalogue de référence, exploité par les applications indépendantes, compte maintenant des contenus sur abonnement, réservés à l’application Podcasts.

Entre les créateurs et les géants du numérique, les plateformes de distribution subissent autant qu’elles permettent la transformation du « média podcast ». Bien qu’ils jouent un rôle crucial dans la monétisation et la distribution des podcasts, ces intermédiaires sont méconnus des auditeurs. Sans sortir de l’ombre, ces plateformes comptent bien faire entendre leurs voix, et contribuer à façonner le marché du podcast premium.


avatar PierreBacotConsulting | 

Très intéressant cet article !

avatar Smy | 

Alors non, les plateformes de distribution n’ont strictement rien d’indispensables ! J’ai lancé l’été dernier un podcast et il est distribué partout, sans avoir besoin de plateformes ;) Le rss est toujours la clé.

avatar fredazou | 

@Smy

Tu l’héberges toi même ? Moi je paye Ausha et ça me saoule

avatar Smy | 

@fredazou

Oui, j’héberge les mp3 et le rss de description. J’ai fait le référencement à la main sur Apple Podcast, Spotify, Deezer. Google podcast passe tout seul, et les applis Android / iOS récupèrent les donnés automatiquement aussi.

Tu peux chercher Already Flashed, tu verras

avatar YetOneOtherGit | 

@Smy

"les plateformes de distribution n’ont strictement rien d’indispensables !"

A vérifier sur le long terme pour qui a quelques ambitions de niveau d’audience et/ou de rémunération 😎

Wait & See 👀

avatar Smy | 

@YetOneOtherGit

Pour la rémunération, effectivement. Pour le reste, aucun besoin de plateforme. Mon podcast ressort partout, entre régulièrement dans le top 20 Loisirs en France, et est bien visible ;)

Pourtant c’est un petit podcast de niche, avec environ 1000 écoutes par épisode. Une plateforme n’apporterait rien de plus, sauf l’agrégation des stats qui demande un dev perso…

avatar YetOneOtherGit | 

@Smy

"Pour le reste, aucun besoin de plateforme. Mon podcast ressort partout, entre régulièrement dans le top 20 Loisirs en France, et est bien visible ;)
Pourtant c’est un petit podcast de niche, avec environ 1000 écoutes par épisode. Une plateforme n’apporterait rien de plus, sauf l’agrégation des stats qui demande un dev perso…"

Le fait qu’il apparaisse dans un top vingt ne signifie en rien qu’il a une audience significative (1k/épisode c’est vraiment pas grand chose de significatif)😉

Ce qui n’enlève strictement rien à la potentielle qualité de ta production ni au plaisir que tu prends à la faire😉

avatar Smy | 

@YetOneOtherGit

Non, évidemment, mais une plateforme n’apporterait rien de plus à mon sens.

Évidemment que 1K par épisode est peu, mais ça correspond à ma cible de toutes façons ;)

avatar YetOneOtherGit | 

@Smy

"Non, évidemment, mais une plateforme n’apporterait rien de plus à mon sens."

Tu n’es simplement pas la cible de ce type d’offres 😉

Le business du podcast est très nettement sous développé au regard de celui des vidéos avec des plateformes tel Youtube.

Beaucoup croient en un potentiel fort.

Wait & See 👀

avatar djpoulet | 

Super article, je suis un grand amateur de podcasts et les coulisses de ce monde me paraissent intéressantes.
Une idée d’article pour la suite de la série, les meilleurs apps de podcast. Pour moi Overcast sans hésitation 👌

avatar abalem | 

Je me pose une question, parce que j’habite à l’autre bout du monde : est-il possible dans une app (Apple ou autre), de créer une « journée » de Podcasts, qui se mette à jour toute seule ? Dans l’idée de « mon daily » sur Spotify, comme ça je clique sur Play et j’ai toutes les émissions que j’aime à la suite.
Ou alors c’est le fonctionnement de base et j’ai encore rien compris ? 😬😅

avatar Link1993 | 

@abalem

Tu peux créer des stations intelligentes dans podcast.
Tu trouves ça comme des playlists, tout en haut de ta médiathèque.
Ensuite, tu clique sur les 3 points en haut à droite, et tu fais créer une nouvelle station.

La mauvaise blague, c'est que l'application Raccourci ne permet pas de la lancer 🤦‍♂️

avatar abalem | 

@Link1993

Cool, je vais regarder comment ça marche. Merci !

avatar Nesus | 

Non, le podcast n’en ai pas au début. Le podcast est au début de sa commercialisation, ce qui n’est absolument pas la même chose. Et c’est la mort du podcast. Comme nous avons connus pour les plus vieux l’internet d’avant sa commercialisation et la mort de l’internet libre, partageur et gratuit. Est-ce une bonne chose ? J’ai toujours un doute. Ce qui est sûr c’est que ma consommation de podcast à littéralement fondue. J’en écoutais de tonnes, maintenant entre les pubs, les problèmes de synchronisation et d’accès… et oui, je finirai par en écouter une ou deux et du coup, je pourrai y consacrer une somme, mais encore une fois, c’est réduire sa capacité d’écoute/d’intérêt à la taille de son portefeuille.
C’est minable, mais l’homme ne sait pas faire autrement que tout monétiser, vouloir en vivre et puis non en fait vouloir devenir riche grâce à ça et puis en fait non vouloir racheter le concurrent… et ainsi de suite. L’histoire n’est qu’un éternel recommencement.

avatar Morgan 1er | 

C'est vrai, c'est le début de la commercialisation. Oui, le podcast libre et gratuit, c'est génial. Mais ça reste un coût. Et en fonction de ce que l'on veut proposer, ce coût n'est pas négligeable.

Comme toujours, je pense qu'il restera un système à deux vitesses : d'un côté, les créateurs "amateurs" qui font ça gratuitement dans leur coin par passion et de l'autre, les entreprises "professionnelles" qui font ça avec un retour sur investissements nécessaire. Les amateurs ont besoin de peu de moyens pour se lancer, alors que les pros ont des coûts non négligeables.

Je prends un exemple que je connais bien: le mien. Je suis en train de réaliser un podcast de manière pro. Il s'agit d'une série de science-fiction, 5 épisodes de 20 minutes chacun environ, avec 2 comédiens par épisodes, du sound-design et une musique originale par épisode.
On a fait ça en essayant d'être au plus juste, et on arrive à un coût moyen de 2000€ par épisode. Donc les 10 000€ qu'il faut sortir au total, c'est pas négligeable, tous les amateurs ne peuvent pas se le permettre.

Du coup, comment rentrer dans ses frais et ne pas faire ça à perte? Il faut trouver un moyen de monétiser le podcast. Je ne sais pas encore quelle est la bonne formule, mais sans ça, le format restera la propriété des grands groupes radios et il ne restera que des miettes aux amateurs. Miettes de qualité, attention, mais des miettes quand même.

avatar Nesus | 

@Morgan 1er

Tout le problème est bien votre réflexion. Comment rentrer dans ses frais. J’ai eu un serveur en loc avec 4To/semaine. Ça me coûtait une vraie fortune. J’ai considéré que c’était un hobby qui me coûtait de l’argent. Comme le bateau ou l’aviation…

avatar Morgan 1er | 

Je ne remets pas ça en question, c'est pour ça que je disais que je vois le marché se diviser en 2, les amateurs et leurs hobbys d'un côté et les pros qui voudront en faire une activité rentable de l'autre. Les deux ont toujours réussi à cohabiter, je ne vois pas pourquoi ça changerait ici aussi.

avatar Nesus | 

@Morgan 1er

Parce que comme l’internet libre est mort des normes TCL et https, le podcast libre mourra de la lutte pour le temps d’écoute.

avatar Morgan 1er | 

Euh… je ne vois pas en quoi l'internet libre est mort aujourd'hui j'avoue. Il n'est plus possible de créer son site perso dans son coin? Avec ses propres moyens? Je ne comprends pas ta remarque du coup.

avatar Lucas | 

Merci beaucoup pour cet article super intéressant ! Une série sur les podcasts, les coulisses ici, l’histoire, les meilleures apps, les astuces pour l’app d’Apple, une interview d’un studio français, européen, états-unien… intéresserait pas mal de monde aussi !
Et merci de m’avoir appris « explosion cambrienne » ^^

CONNEXION UTILISATEUR