10 ans d'iCloud : un héritier plein d'avenir

Jean-Baptiste Leheup |

En ce 6 juin 2021, iCloud fête les dix ans de sa présentation au public1, lors de la WWDC 2011, la dernière apparition publique de Steve Jobs. Cette présentation avait entamé une période de transition qui nous avait menés jusqu'à l'ouverture du service au public au mois d'octobre suivant. Ce dixième anniversaire est l'occasion de faire un bilan du chemin parcouru, mais aussi de s'interroger sur l'avenir de ce service.

Au commencement étaient MobileMe, .Mac, iTools et eWorld

Les services en ligne et Apple, c'est une histoire vieille comme le monde. En 1985, Apple disposait déjà d'un réseau permettant à ses revendeurs, puis à ses développeurs, puis à l'ensemble de ses clients, de se connecter à un serveur pour accéder aux données partagées par la marque et discuter sur un système de messagerie. AppleLink, disponible pour quinze dollars de l'heure, offrait également des services boursiers, des pages d'actualités, ou encore des téléchargements de logiciels.


Tags
avatar cecile_aelita | 

Excellent article !!
Qui rappelle des vieux souvenirs 😅!!

Dans la grande tourmente de la fin des années 90, Apple s'était sagement tenue à l'écart des services en ligne, se concentrant sur son seul site web, avant de tenter un premier retour avec les iTools en janvier 2000. Les utilisateurs de Mac pouvaient ainsi envoyer des iCards

Ahhhh l’époque de iWeb 😍😍

avatar seuf | 

Je devais partir au sport il y a une heure, et voilà que j’ai j’ai reçu une notification iGeneration… Me voilà donc parti à suivre les liens jusqu’à l’article de Netflix 🙄
Excellent bravo 👏

Et mon sport dans tout ça ? 🙄

avatar cecile_aelita | 

@seuf

Pour le coup que tu aies une appleWatch, tu vas te faire engueuler parce que tu n’auras pas fait tes cercles 😉

avatar blogostef | 

Bel article, bien documenté. Peut-être est-il nécessaire de rappeler le changement de nom d‘Apple Computer Inc. à Apple Inc. en 2007 qui outre la part grandissante des produits électroniques mobiles (iPods, iPhones, etc.) consacrait la croissance des services dans leur offre.

avatar Franek | 

Super article ! Merci ! Ça rend nostalgique 😂😂

avatar Brice21 | 

Apple pourrait améliorer iCloud :
- en rétablissant back to my Mac pour un accès à distance facile à travers les firewall et NAT
- en remettant sur le marché une version récente de MacOS server pour que l’on puisse heberger soi-même les services équivalent à iCloud (cardav pour synchronisé l’adress book, caldav pour le calendar, imap et smtp pour le mail, WebDAV et smb pour iCloud Drive, dns, etc.)
- ajouter un service d’hébergement de metaverse (une copie digitale de notre monde) pour y placer les éléments virtuels partagés (pour l’AR)

avatar Lucas | 

@Brice21

Alors un macOS Server qui permettrait d’héberger tout ça chez soi (et Time Machine en plus ?! = le rêve, vivement la renaissance des Time Capsule !), je dis mille fois oui !

Zéro dépendance envers des serveurs externes, ça veut dire potentiellement de pouvoir utiliser iCloud chez soi même en cas de coupure d’internet, voire d’électricité si c’est sur batterie, et donc utilisable aussi en déplacement ! Et donc tu ne paierais que le logiciel et pas le stockage. Et si tu vis en Chine ou que la DGSE demande à lire tes mails tu serais protégé !

En sachant qu’on pourrait très bien imaginer ça en complément de iCloud internet, pas forcément une opposition, parce qu’avoir une copie indépendante chez soi PLUS une copie sauvegardée dans le nuage, ça sauverait à la fois du cambriolage/inondation de la maison et de l’incendie du centre de données (il y a peu de chances que les deux arrivent en même temps).

Tout en prévenant à la fois le risque de coupure d’électricité et d’internet…

Là on rêve un peu trop mais ça serait possible, et génialissime !

avatar Brice21 | 

@Lu Canneberges

"Là on rêve un peu trop mais ça serait possible, et génialissime !"

Tu ne rêves pas du tout, tout ceci était exactement possible avec MacOS server ! Je l’ai utilisé pour une PME sur un bête Mac Mini et pendant 10 ans et on avait les backup TimeMachine, la synchronisation des agendas avec le serveur CalDAV de MacOS Server, des carnet d’adresse avec le server CardDAV, les e-mails grâce au server IMAP/POP et SMTP, les serveurs de fichiers en AFP, SMB, WebDAV et même FTP, un server web multi sites Apache avec PHP, mySQL, etc. Un server de cache pour l’app store, le Mac App Store et les mise à jour, un server de streaming vidéo/audio, un server d’authentification Kerberos, un server de notifications push, un outil de gestion des utilisateurs et des groupes, un outil de MDM complet, un server wiki, un server de messagerie complet, un server DNS complet, etc. Tout ça administrable avec une interface ergonomique à la Apple, avec la gestion des certificats SSL pour la messagerie, les e-mails etc. … mises à jour de sécurité par Apple inclus, et tout ça pour un seul paiement de 99 euros TVAC.

Un souvenir : https://krypted.com/guides/macos-server-5-3-high-sierra/

MacOS Server était juste fabuleux.

Son abandon a été une veritable tragédie pour moi. J’ai du passer à Linux, et crois-moi, c’est l’enfer du terminal à tous les étages et la moitié des servers spécifique à l’univers Apple n’existent même pas sous Linux, faut panacher, faut patcher constamment, faut arriver à dormir avec les risque de sécurité, les spammeurs qui essayent de te niquer, etc. Bref c’est le bordel.

avatar Lucas | 

@Brice21

Oh waou - j’ai pas les mots - c’est hallucinant, extraordinaire et merveilleux ?! Pourquoi est-ce que ça a été abandonné ?! Ça fait rêver… mais je suis trop jeune pour avoir connu cette époque…

Merci pour le partage en tout cas !

avatar Denauw88 | 

@Lu Canneberges

J’ai eu exactement le même raisonnement il y a quelques mois et j’ai pris les dispositions suivantes qui me semblent idéales:

1. J’ai migré tous mes fichiers sur les services iCloud (contacts, fichiers, vidéos, photos, notes, etc.).
2. J’ai acheté un Mac mini m1 1To et j’ai tout synchronisé en dur.
3. J’ai acheter une disque dur portable 1To et lancé Time machine.

A présent, j’ai toutes mes données numériques en 3 exemplaires, dont 1 sur le cloud (iCloud) pour les cambriolages/incendies et une asynchrone (piratage iCloud/serveur effacé).

Je pense vraiment que c’est le meilleur combo car juste ses données sur le cloud me semble risqué, entre piratages et incendies de serveur à la OVH. Et juste en dur sur hdd externe ben en cas d’incendie ou vol tu perds tout.

avatar Lucas | 

@Denauw88

Oh waou, effectivement ta configuration semble géniale, ce n’est pas aussi complet que feu MacOS Server mais c’est quand même hyper robuste et ça a l’air assez simple ! Je n’avais pas pensé à un Mac Mini utilisé de cette manière, n’ayant toujours utilisé que des MacBook j’ai connu les 64 Go (très vieux MBA11 de ma mère) puis les 128 Go et aujourd’hui je n’ai toujours que 256 Go (MBA de 2013 !). J’ai donc été aux anges quand iCloud Photos est arrivé, parce que jusque là je n’avais jamais réussi à avoir toutes mes photos dans une même bibliothèque, mon stockage étant beaucoup trop faible (aujourd’hui j’utilise 1,3 To d’iCloud).

J’ai bien envie d’essayer ta technique, mais il me faudrait plutôt un disque de 2 To…

Et est-ce que tu as la possibilité d’utiliser le Time Machine « à l’ancienne » et en direct sur le Mac Mini ? Parce que ça j’ai quand même du mal à m’en séparer, iCloud est presque parfait mais si tu effaces un truc il va immédiatement être supprimé partout ailleurs, donc ton Mac Mini « synchronisé en dur » le perdrait quand même…

Ah, et je vois quand même un gros problème : ton Mac Mini ne peut servir que pour l’iCloud d’une seule personne non ? Si tu es une famille ou, pire, une PME de 15 personnes, il te faut 15 Mac Minis, ou 15 sessions utilisateurs suffisent-elles ? Mais sont-elles toutes synchronisées en permanence ou seulement la session active ?

Et sinon pas possible d’acheter un macOS Server vintage et de le faire fonctionner aujourd’hui ?

En tout cas merci beaucoup pour ton message, ça va bien m’aider, et si MacOS Server ne semble pas revenir je vais essayer ça dès que je pourrais me permettre un Mac Mini 2 To !

avatar dexter | 

Pour prolonger le raisonnement de Jean-Baptiste en fin d’article : pourquoi ne pas s’appuyer sur la masse d’appareils Apple en circulation et connectés en permanence pour stocker nos données cloud et y accéder en peer-to-peer, à l’image des téléchargements BitTorrent ?

Le besoin en data centers serait bien plus faible, l’accès aux données plus résilient et non dépendant d’un seul ensemble de serveurs.

avatar YetOneOtherGit | 

@dexter

"Pour prolonger le raisonnement de Jean-Baptiste en fin d’article : pourquoi ne pas s’appuyer sur la masse d’appareils Apple en circulation et connectés en permanence pour stocker nos données cloud et y accéder en peer-to-peer, à l’image des téléchargements BitTorrent ?"

Pied Piper 😄😉

avatar dexter | 

@YetOneOtherGit

Oui, exactement ! 😄

avatar whocancatchme | 

@dexter

Donc ta batterie qui se vide parceque le mec a côté à voulu télécharger sa vidéo 4K lol

avatar dexter | 

@whocancatchme

Non, la vidéo 4K serait distribuée en petits morceaux sur un grand nombre d’appareils. L’idée étant que l’utilisation ait un impact aussi faible que possible sur la batterie, le CPU ou la bande passante.

avatar dodomu | 

@dexter

J’y vois au moins deux obstacles qui peuvent se résumer dans la phrase suivante : la quantité de données à stocker doit être considérablement énorme, et surtout propre à chaque utilisateur.

Le premier point concerne la quantité de données à stocker : à la vue des besoins de redondance de stockage, de la quantité de données à stocker, et de la faible quantité de stockage dont disposent les appareils Apple de manière générale, je pense qu’il serait impossible de stocker tout les contenus iCloud sur les dits appareils.
De plus, ça serait un non sens du principe même du cloud, qui nous a été longtemps vendu comme un espace de stockage distant, bien plus grand et extensible que notre stockage local. À partir de ce moment, si chacun a moins de stockage local qu’il n’a de données iCloud, comment les stocker sur les appareils de tout un chacun ? Et si par miracle chaque appareil avait un espace de stockage local suffisamment grand pour stocker les données iCloud de plusieurs autres personnes, autant stocker uniquement les siennes et profiter de la place qui reste, non ?

Le second point tient au caractère privé des données, et au fait qu’elle soit propre à chaque utilisateur : étant privé, je ne suis pas sûr que la plupart des gens seraient confortables à l’idée de voir ses données se balader dans la nature, même sous forme chiffrée avec le tampon « conçu par Apple ».
De plus, ces données étant propre à chaque utilisateur, il faudrait tout stocker, sans moyen de faire des optimisations sur un contenu unique largement partagé entre plusieurs personnes (comme c’était le cas pour le partage de film en peer to peer).

Et enfin troisième point : je ne suis pas sûr de vouloir que l’espace disponible sur mes appareils soit utilisé par d’autres, ce qui solliciterait ma connexion internet (qui peut être limitée et/ou chère), mon espace de stockage (qui lui aussi peut être limité) qui pourrait aussi s’user plus rapidement, dans le cas d’un SSD par exemple.

avatar Lucas | 

Merci pour cet excellent article d’anthologie !

Oui, iCloud est déjà extraordinaire et presque parfait, la question des Go et des prix est un non-sujet il me semble, l’offre actuelle est déjà très compétitive et le confort qu’elle procure vaut largement ce que cela nous coûte - et en plus, payer pour un service plutôt que d’en être le produit, c’est ma (notre ?) philosophie.

Alors que manque-t-il ? iMessage et Plans sur le web seraient géniaux oui ! Voire peut-on rêver, disponibles simplement sur PC et Android pour enfin pouvoir remplacer WhatsApp, Google & Co !

Et surtout : TIME MACHINE dans iCloud serait l’ultime aboutissement des outils déjà excellents d’Apple en la matière, et très très appréciable pour les usagers de Macs mais aussi d’iDevices !

avatar andr3 | 

@Lu Canneberges

Une alternative pourrait être le couple ARQ Backup + Backblaze (p.ex.) + une clé d’encryption spécifiée dans ARQ et tu as/peux avoir un backtup type TM dans un cloud.

Tu perds ta clé, tu perds ton backup.

avatar apaisant | 

Mon identifiant est encore apaisant@mac.com par contre impossible d'accéder a la messagerie mail.

avatar claupatr | 

Ce n’était pas 99$ par mois mais par an pour les 20 Go de mobile.me

avatar whocancatchme | 

The fappening ! Merveilleux souvenir 😂

avatar f-factor | 

iCloud…maturité ? Parlons du drive.

Lorsqu’on passe son temps comme moi entre télétravail et entreprise, peu permissive sur l’installation d’outils tiers il y a un vrai problème.

Pour accéder à iCloud depuis mon travail je n’ai qu’une solution possible : via un navigateur web.
Les autres possibilités du Mac entreprise sont verrouillées et il m’est impossible par exemple d’utiliser mon compte privé afin de retrouver mes fichiers « intégrés » au finder.

Navigateur web disais-je :
- impossible d’afficher ses fichiers en liste afin, au hasard, de voir apparaître les noms de fichiers en entier
- pire : impossible de télécharger localement un dossier (et ses sous dossiers). En amont il est nécessaire de zipper le tout pour n’avoir qu’un seul fichier à télécharger. Pas pratique du tout..
- impossible d’annuler la dernière action en cas d’effacement intempestif (ou au moins un timer de 20 secondes qui permettrait d’annuler l’action; la concurrence le propose)

Dropbox permet ceci depuis bien longtemps maintenant…on voit vraiment qu’eux cherchent à cibler des professionnels.

avatar Lucas | 

@f-factor

Effectivement il y a de gros manques sur la version web, mais tout ce dont tu parles est possible sur un appareil connecté à iCloud directement.

avatar Lucas | 

Ah oui et ton idée de partage des ressources des appareils locaux (c’est déjà bien) est génial @Jean-Baptiste, merci !

avatar gwen | 

Quel dommage d’avoir perdu le nom Mobile Me pour iCloud. Les adresses en .me étaient tellement plus classes.

avatar Fennec72 | 

Une petite fonction me manque :
Il y a un paquet d’années, maintenant, il y avait une application iPhone, liée à une application Mac (je ne me souviens plus de son nom), qui était une sorte d’équivalent de ce que pourrait être Continuité pour Music et qui permettait de basculer de la lecture d’un morceau sur iTunes vers la lecture sur iPhone et inversement.

S’était très agréable quand ont quittait la pièce où se trouvait le Mac ou qu’on sortait ou revenait de chez-soi.

[update]
Je viens de découvrir un article de iGeneration de mars 2019 qui évoque l’application « PlayOff » tout en précisant que l’application manque de transparence:
https://www.google.fr/amp/s/www.igen.fr/app-store/2019/03/lecture-dapple-music-entre-mac-et-iphone-quelques-fausses-notes-pour-playoff%3famp

De plus, PlayOff n’a qu’une étoile sur l’App Store!

avatar gaurejac | 

Pour ceux qui regrettent macOS X Server, certes c'était génial mais plein de fonctions étaient buggées et mettaient des années à être corrigées, on sentait bien que ce n'a jamais été prioritaire.
Il manquait surtout cruellement des fonctions collaboratives aussi basiques que les dossiers partagés dans les mails, des server-side rules comme dans Exchange ou encore
un webmail "collaboratif" intégré avec le calendrier.

Ce qui remplace le mieux macOS X server que ce soit en famille ou en TPE c'est un synology :
- serveur de fichiers
- annuaire interne
- serveur de mails et calendriers avec webmail + dossiers partagés
- serveur Timemachine

et on est certes sur du matos propriétaire, mais au moins la RAM, les HDD les cartes réseau PCIe et les SSD sont standard.

Pour revenir au sujet iCloud c'est génial pour pleins de raisons, mais la première, la mère de toutes, c'est bien la sauvegarde de tout l'iPhone / iPad.
Rien que ça justifie tout.

Et justement, à quand un timemachine sur iCloud pour les macs ? icloud drive est une horreur, par contre pouvoir sauvegarder tout le repertoire User (y compris les bibilothèques et l'environnement), et surtout restaurer le tout rien qu'en saisissant son identifiant, ça ce serait une tuerie.

Concernant iCloud

avatar alouette22 | 

Je trouve qu’il y a une grosse marge de progression sur le partage familiale. Parce c’est bien dommage que tout soit cloisonné pour les photos notamment, alors qu’on aimerait bien pouvoir partager davantage et plus facilement – sans avoir à passer par les albums partagés, qui sont quand même assez rigides et difficiles à intégrer dans sa photothèque. Bref, j’espère qu’iOS ira davantage dans cette direction.

avatar Lucas | 

@alouette22

Je comprends, et en même temps ce serait hyper risqué et propice à la confusion d’avoir une frontière moins nette entre bibliothèque personnelle et albums familiaux partagés, parce que tu pourrais involontairement partager des photos intimes, des captures d’écran bancaires ou juste des éléments privés, et franchement je préfère largement la distinction stricte, certes un peu rigide, mais qui écarte totalement ce risque de mélange entre perso et familial. Mais qu’il y ait le choix pourquoi pas !

avatar Xalio | 

Je viens de remettre la main sur le compte .Mac que j’avais créé étant gamin!! 🤩🤩
Maintenant réfléchissons à comment faire basculer toute ma vie numérique de mon @me.com à mon @mac.com #backToTheFuture… 😂

avatar lecoyotte | 

Une avancée serai de pouvoir avoir 2 comptes ou 2 bibliothèques pour iCloud.
Je prends le cas de photos : j’en réalise énormément pour le travail la journée avec l’iPhone et je ne souhaite pas qu’elles soient mélangées avec mon compte perso iCloud, du coup je ne peux les synchroniser et suis obligé des les gérer manuellement sur une autre bibliothèque avec le mac.

avatar giuseppe.fr | 

Excellent article! Merci iGen ⌨️

CONNEXION UTILISATEUR