Sous macOS, les logiciels 32 bits sentent de plus en plus fort le sapin

Mickaël Bazoge |

Au premier lancement d'un logiciel 32 bits, un Mac sous macOS 10.13.4 présente depuis aujourd'hui une nouvelle fenêtre d'alerte : elle prévient que l'application n'est pas optimisée pour l'ordinateur et qu'elle doit être mise à jour par son développeur afin d'en améliorer la compatibilité. Cette fenêtre devrait ressembler à ceci :

Cette alerte ne nous est pas inconnue. Elle ressemble en fait beaucoup à celle qui apparaissait depuis la première bêta de macOS 10.13.4 lorsque l'on clique sur une application 32 bits. La nouvelle fenêtre ne fait rien de plus et elle n'empêche pas d'utiliser le logiciel1.

Apple explique dans une nouvelle note technique que cette alerte prévient l'utilisateur que le logiciel ne sera pas compatible avec macOS « dans le futur », sans donner de numéro de version. Le constructeur précise que la transition de macOS et des apps de macOS vers le 64 bits étant encore en cours, la date de la transition finale n'a pas encore été établie. Apple conseille :

C'est le bon moment de vérifier avec le développeur du logiciel si de nouvelles versions 64 bits de vos applications préférées seront proposées.

Il n'y a là rien de très surprenant, le constructeur ayant depuis juin dernier labouré le terrain : High Sierra sera la dernière mouture de macOS à faire fonctionner les apps 32 bits « sans compromis ».

Pour vérifier si votre Mac stocke des apps 32 bits, rendez-vous dans le logiciel Informations système, puis, dans le panneau de gauche, cliquez sur Applications dans le sous-menu Logiciel.

Cliquez dans la colonne 64 bits pour trier rapidement les apps qui ne sont pas encore en 64 bits.

Apple ne dit rien du sort qui attend les logiciels 64 bits présentant encore des dépendances 32 bits. Et rien non plus sur les « vieux » logiciels maison comme iDVD, iWeb ou Lecteur DVD qui sont toujours en 32 bits.

Les développeurs sont eux aussi prévenus. Apple rappelle que les nouvelles applications soumises au Mac App Store doivent prendre en charge le 64 bits. À compter du mois de juin, les mises à jour et les applications du Mac App Store devront supporter le 64 bits. Si l'on passe par un autre canal que le Mac App Store, le constructeur recommande vivement de distribuer des binaires 64 bits.


  1. Le même procédé avait été utilisé avec iOS 10.3. iOS 11 ne peut plus lancer d'apps 32 bits. ↩︎


avatar Nesus | 

iDVD, iWeb, c’est très clair. C’est mort. Pas sûr que lecteur de dvd soit mis à jour, vu qu’il n’y a plus de lecture de dvd (physique) dans les macs et qu’un paquet d’application le font aussi. Au hasard, vlc.
Les apps 64 bits sont apparues avec snow leopard. Il est effectivement temps de les tuer. Si les devs ne virement pas recompiler les apps, dommages pour les utilisateurs. Après les apps, ce n’est pas ce qui manquent.

avatar shoyu | 

@Nesus

Apple vend toujours des lecteurs DVD externes. Ce serait bien qu’au moins le logiciel de lecture soit livré avec.

avatar eTeks | 

@Nesus
Je t'envoie la facture pour payer les mises à jour, l'achat des applications qu'il faudra remplacer et les heures de formation sur ces apps ?

avatar Grahamcoxon | 

N est ce pas fou que depuis le temps le lecteur dvd n ait toujours pas été mis à jour en 64 bits?? Cela ne doit quand même pas être si compliqué pour une boîte comme Apple ! C est dingue ça

avatar pao2 | 

pas fou? non! Quel est le but d'avoir absolument une appli lecteur DVD en 64 bits. On regarde le film plus rapidement? A part dans quelques rare cas, le 64 bits n'apporte pas grand chose.

avatar webHAL1 | 

@pao2
« A part dans quelques rare cas, le 64 bits n'apporte pas grand chose. »

Exact, mais Apple semble bien disposée à l'imposer dans les futures versions de macOS.

avatar Sealbirman | 

Et quand toutes les apps seront devenu 64 bits, Ben il faudra les rendre compatible avec les procs ARM...?

avatar povpom | 

@Sealbirman

Yep. Première pensée.

avatar mikele | 

Inquiétant...

Chez moi, la liste des apps 32 bits est quasi monopolisée par les logiciels Adobe (CS6 notamment, mais aussi AIR et ses DRM). En même temps, comment être surpris ?

J'espère toutefois que l'éditeur va mettre à jour CS6 car il est juste impensable pour moi de passer à CC.

avatar House M.D. | 

@mikélé

Pas la peine de rêver à mon sens, ce sera CC ou rien. L’occasion est trop belle pour adobe de « tuer » les anciennes versions d’un coup sans passer pour le méchant...

avatar didloan92 | 

Avec mon iMac alu 2007 sous El Capitant comme dernière version majeure possible, je ne risque rien avec mes applis 32 bits ?

avatar hugome | 

@didloan92

Pareil avec mon Mac Pro 2006.
Mais ça va me faire hésiter à changer de modèle. Ça va coûter bonbon en achats de licences

avatar noxx09 | 

Il y a un paquet de jeux sous 32 bits... Un clou de plus pour les jeux sous OSX ? En tout cas pour moi ça sera un frein pour le passage à une version ultérieure. Qu'ils ne développent plus leurs librairies pour le 64 bits, c'est une chose, qu'Apple empêchent d'exécuter des appli 32 bits qui ne s'en servent pas, c'est est une autre...
L'autre frein c'est le manque d'aboutissement d'High Sierra pour l'instant.

avatar iPop | 

@noxx09

En même temps, il serait temps, 10 ans de réflexion déjà ...

avatar noxx09 | 

De réflexion à quoi ? C'est pas comme si le 64 bits allait rajouter des trucs extraordinaires non plus. Ça permet surtout de manipuler des fichiers gigantesques et gagner en vitesse sur les calculs extrêmement précis : beaucoup d'applications n'en ont aucune utilité. Et j'ai pas mal de logiciels un peu anciens, et qui ne sont plus développés, qui me rendent encore service.

avatar webHAL1 | 

@noxx09
« De réflexion à quoi ? C'est pas comme si le 64 bits allait rajouter des trucs extraordinaires non plus. Ça permet surtout de manipuler des fichiers gigantesques et gagner en vitesse sur les calculs extrêmement précis : beaucoup d'applications n'en ont aucune utilité. Et j'ai pas mal de logiciels un peu anciens, et qui ne sont plus développés, qui me rendent encore service. »

Tout à fait d'accord.
Ce n'est pas une mauvaise chose qu'Apple mette en place cette boîte de dialogue (d'autant plus si elle n'apparaît qu'au premier lancement de l'application), mais ça serait, à mon avis, une sacrée erreur que de supprimer le support complet des logiciels 32 bits avant plusieurs versions de macOS (par exemple la version 10.20).

Cordialement,

HAL1

avatar thunder72fr | 

Je viens de regarder pour les jeux aussi (sous steam surtout même si j'ai des jeux avec origin, battlenet et Gogo).
Il y en a une très forte majorité.
Il est vrai que ce sont des licences/clés des jeux achetés ou obtenus gratuitement sous Windows (transférées sous Mac ou Linux quand ils sont développés).
J'ai de tout manière un PC Gamer dédié (en hackintosh):
https://youtu.be/8cSvT51R0xI
Et je sent que je vais finir chez Windows et Linux seulement (pour les jeux et les applications)

avatar huexley | 

C'est pas du tout chiant ce message, surtout si on ne peux pas le bloquer. Parfois on a des vieux utilitaires toujours utiles qui sont pas mis à jour car le Dev à mis la clef sous la porte.

Obliger de se manger un avertissement alors qu'en fonction on ve pas passer à la 10.14 pour justement préserver ses applications.

avatar r e m y | 

@huexley

Est-ce qu'il s'affiche systématiquement à chaque ouverture de l'application ?
Ou une seule fois au premier lancement?

avatar huexley | 

Je ne sais pas, mon parc (500 Macs) est encore essentiellement (98%) en 10.12.6
Mais beaucoup de mes utilisateurs (enseignants) utilise des vieilles applications éducatives qui ne sont pas suivies... J'angoisse déjà en terme de support…

avatar r e m y | 

@huexley

Intervenant régulièrement en support d'enseignants, j'ai encore souvent recours à iMovieHD (et de multiples plugin GeeThree) pour faire des montages vidéo compatibles avec de "vieux" vidéo projecteurs dont l'image est au format 4/3.
Je vais conserver précieusement un Mac compatible Sierra pour cet usage.

avatar huexley | 

Pour le moment je vois pas trop comment passer mon parc vers la 10.14… Mes salles de classes vont rester encore un bon moment en 10.12 Ce qui est le plus chiant c'est que les nouveaux Macs imposent leur OS, le downgrade est impossible. Le bon côté des choses c'est que l'amour invétéré des profs pour Apple font comme neige au soleil, j'espère que cela va faire en sorte que cela se bouge un peu plus rapidement.

avatar r e m y | 

@huexley

Je n'ai pas encore trouvé de Mac livrés sous HighSierra qui ne puissent être réinstallés avec Sierra (même ceux avec SSD qu'il faut reformater de APFS vers HFS+) mais l'impossibilité de downgrade va probablement arriver avec les nouveaux modèles 2018, quant aux Mac 2019 ils seront d'office livrés sous 10.14 (mais pour les modèles 2018 ils devraient pouvoir revenir à 10.13 et donc retrouver la compatibilité 32 bit)

avatar huexley | 

Bah de toute facon je commande rien en ce moment, ca me fait littéralement chier d'acheter des MacBooks Air avec des écrans d'un autre temps, des ordis avec un port USB-C (idéal en cas de casse du port), et les MacBooks Pro sont trop loin pour mon budget. Je me raccroche à cethe hypothétique rumeur de renouvellement en Mai - Juin. Apple bouge toi la rondelle j ai environ 200K€ qui dorment pour toi.

avatar occam | 

@huexley

"support…"

Support, n.m. : notion hypothétique. Cf. abandon.

avatar huexley | 

J'ai fait trop de support utilisateur pour savoir ce que ca implique émotionnellement.

avatar occam | 

@huexley

Malentendu grave : j’entends support de la part d’Apple — qui tend vers zéro, ou même un petit peu moins —, et éventuellement des devs — qui est souvent aléatoire.

Votre investissement personnel en support utilisateur ne s’en trouve qu’alourdi outre mesure, ce que je sais aussi d’expérience, pour avoir aussi fait le boulot.

avatar skarel | 

La boite de dialogue n'apparait pour l'instant qu'une seule fois, car une fois affichée, une clé CSUILast32BitPromptDate for xxx est insérée dans le fichier utilisateur ~/Library/Preferences/com.apple.coreservices.uiagent.plist afin d'y faire mention de la date d'apparition de la boite de dialogue.

Mais, a y penser, je trouve que la gestion de cette boite de dialogue n'est pas assez souple. Car faire apparaître ce message une unique fois va le faire oublier. On va oublier que notre application 32bits l'est, et se sentir pris en otage lors de la prochaine mise à niveau de macOS.

A contrario, une apparition systématique serait également problématique, notamment comme évoqué plus bas pour le bon fonctionnement des scripts.

Une vraie application de gestion de la transition 32bits vers 64bits, dans laquelle on aurait pu périodiquement suivre l'évolution des licences 32bits aurait sans doute été préférable.

avatar byte_order | 

Ah, okay, vu le nom de la clé cela va être périodique plutôt que systématique, cette boite modale d'avertissement.

avatar skarel | 

Peut-être bien. Mais en fait je pense qu’il serait préférable que ça ne soit pas modal. Ou bien alors disons une fenêtre modale la première fois, suivie de notifications (donc non modales) dans le centre de notifs les fois suivantes.

Car si Apple coupe vraiment la compatibilité 32bits à la prochaine version majeure de macOS, ça vaut le coup d’être insistant pour éviter que les gens soient pris au piège, du moment que ce n’est pas bloquant sur le plan interactif.

Bon, après, Apple est passé maître dans l’art de nous prendre au piège ces dernières années. L’arrêt pur et simple de la gestion des apps avec une version mineure d’iTunes (12.7) suivi de l’impossibilité de restaurer la dernière version mineure d’iOS (11.3) sans elle me reste encore en travers de la gorge.

Tout comme il y a un moment déjà l’abandon sous la dernière version d’Xcode de Mavericks de la compatibilité des binaires avec je ne sais plus quelle mise à jour pourtant mineure d’iOS (8.x.y), m’obligeant à l’époque à migrer tout un parc de machines vers Yosemite, buggé jusqu’au trognon et lent comme un veau sur des machines non pourvues de SSD … Ce genre de transition, entre versions majeures je comprends, mais se faire prendre au piège lors de mises à jour mineures ça ne passe pas ! Des équipe entières qui doivent changer profondément leurs setups parce qu'ils ont fait une mise à jour dite mineure d'iOS sur un terminal de dev ?! C'était franchement pas pro ça Apple …

avatar byte_order | 

Je pense que cela devrait générer une notification (l'aspect modal ne se justifie pas, en plus de casser l'usage non interactif de ces applications, il n'y a pas ici de risque immédiat style faille de sécurité, seulement un risque de sûreté de fonctionnement à moyen terme).

Une notification qui ouvrirait une jolie application d'aide à la transition affichant la liste des applications 32 bits ayant été lancées depuis telle date, triée par dernière date de lancement, afin que l'utilisateur puisse prendre sa décision soit de changer d'app, soit chercher une version 64 bits si c'est possible.

Bref, fournir une véritable expérience utilisateur au service de l'utilisateur.

avatar r e m y | 

Étonnant que ce message apparaisse "depuis aujourd'hui" alors que 10.13.4 n'a pas reçu de mise à jour "aujourd'hui "

Ne serait-ce pas un message envoyé directement depuis Cupertino quand Tim Cook reçoit une notification lui signalant que quelque part dans le Monde quelqu'un a osé lancer une application 32bit?

avatar byte_order | 

Pratique cette boite de dialogue modale pour ceux qui utilisent des scripts reposant sur des outils bien pratiques même s'ils ne sont *seulement* que 32bits.

Très.

avatar r e m y | 

@byte_order

Tiens ça me fait penser qu'il faudrait que je recompile un certain nombre de scripts AppleScript ou Automator qui sont probablement en 32bit (depuis le temps que je les utilise...)

avatar r e m y | 

Quelqu'un saurait-il comment identifier les applications qui, bien que 64bit, s'appuient encore sur certaines bibliothèques 32bit?

avatar byte_order | 

otool -L /chemin/vers/executable, qui liste les bibliothèques

puis sur chacune d'entre elles, lipo -info /chemin/vers/la/Bibliotheque.dylib

Ou alors sinon y'a ça :

https://github.com/kwin/macdependency/

avatar r e m y | 

@byte_order

Merci
Je vais me créer une petite appli en AppleScript pour passer en revue ainsi tout le disque dur.

avatar byte_order | 

@r e m y

find / -type f -perm /111 -print0 | xargs --null lipo -verify_arch x86_64
find / -type f -name "*.dylib" -print0 | xargs --null lipo -verify_arch x86_64

?

avatar steeveF | 

bonjour,
est-ce que cela concerne également des logiciels protes que da vinci résolve 15 qui fonctionne en 32 bit floatingpoint et savez-vous dans quelle mesure cela les affectent -ils ?
Merci pour vos réponses

avatar r e m y | 

@steeveF

Ça concerne tous les logiciels 32bit qui ne pourront plus être utilisés.

avatar byte_order | 

@steeveF
> est-ce que cela concerne également des logiciels protes que da vinci résolve 15
> qui fonctionne en 32 bit floatingpoint

Non, du tout.
Ici on parle de la disparition prochaine des API 32bits de macOS. Les applications qui les utilisent encore (ou dépendent d'extension qui dépendent de ces API 32 bits de l'OS) seront touchés.

DaVinci Revolve pour macOS est 64bits, il utilise l'API 64bits déjà.

Le format 32bit floatingpoint c'est le format natif utilisé par ce logiciel pour manipuler avec précision sur tout le pipeline des traitements la colorimétrie de chaque pixel de la vidéo. Ce format n'est en aucun dépendant de l'API de macOS, tout comme les canaux audio encodés sur 16bits de vos fichiers audio marchent parfaitement, que le logiciel les manipulant soit 16bits, 32bits ou 64bits.

avatar steeveF | 

merci .....

avatar mikele | 

@ steeveF
cela n'a rien à voir : le fait que DaVinci Resolve 15 - une application toute récente - traite les données vidéo et/ou audio en floating point 32 bits est un progrès permettant d'obtenir plus de finesse dans les effets spéciaux et les corrections de couleur, et ne sous-entend pas du tout que "l'application est 32 bits". Pour simplifier, ce vocable "32 bits" désigne le jeu d'instructions du processeur ou du programme et ses capacités d'adressage mémoire.
Mais un processeur ou un programme 32 bits peut tout à fait traiter des données 64 ou 128 bits et à l'inverse un processeur 64 bits traite aussi des données 8, 16 ou 32 bits.
Je n'ai pas l'appli DaVinci Resolve 15 mais l'utilisation de "Rapport Système" te confirmera probablement que l'appli est déjà 64 bits.

[edit] grillé et confirmé par byte_order :-)

avatar steeveF | 

merci bien

avatar Madame Mim | 

Pour le moment toutes mes Apps en 32 bits continuent à ouvrir sans avertissement et pourtant je suis bien sous 10.13.4

avatar GoKart | 

Pareil pour moi !

avatar niclet | 

« Sentir le sapin »,

C’est amusant cette expression de d’obsolescence...

avatar JPOremia | 

Bonjour, les problèmes seront certainement plus importants pour les professionnels. Je suis professionnel de santé: mon logiciel de lecture des cartes vitales est en 32 bits, ainsi que le logiciel de pilotage de mon capteur radio. Le logiciel remonte à 2012 et n'est plus suivi. Si je dois changer pour du 64 Bits, le changement d'OS se traduira par un changement de capteur à 7500€ pièce. Je sens que je vais apprécier. Et j'en ai pas mal d'autres en pro. S'il n'y a pas de mises à jour des éditeurs, la facture risque d'être très salée. Je pense que dans d'autres domaines professionnels "de niche", cela risque d'être pareil. Tout ça ne nous fait pas rigoler du tout.
Mais c'est vrai qu'Apple se moque depuis longtemps du monde professionnel.

avatar Jazzride | 

Et réciproquement. Ça fait longtemps que le monde professionnel se moque d'Apple. dans ces conditions c'est extrêmement simple soit on n'a pas besoin d'un logiciel très spécifique et Linux est parfaitement adapté à quantités d'usages et de machines sans avoir à subir cette sempiternelle pression commerciale soit on a un besoin très particulier et on passe sous Windows et l'affaire est dans le sac moi je crois que c'est plus la peine de supporter des choses pareilles. Et ce d'autant plus que ça va se répéter indéfiniment c'est-à-dire que même si vous changez de machine que ça vous coûte 7500 € dans quelques années ça sera rebelote et dix de der donc à partir de la moi personnellement j'ai claqué la porte parce que j'en ai assez assez d'attendre un macpro qui ne viendra jamais ou qui coûtera le prix d'un camion, assez de voir des iMac à 11k assez des caprices divers et variés assez de tout ça ça suffit terminé ce ne sont que des ordinateurs et les ordinateurs c'est comme les téléphones il y en a à tous les coins de rue.

Quand je vois la facilité déconcertante avec laquelle j'installe une Debian stretch sur tous mes postes et ben je me dis que ça a bien changé en 13 ans Linux et que franchement c'est tout à fait formidable et que ça remplace largement Mac OS. c'est comme du Mac OS en usage mais sans les empoisonnements perpétuels. Idem pour Android qui a largement changé également par rapport à iOS donc à bon entendeur Ciao

CONNEXION UTILISATEUR