J’ai enfin installé Sierra sur mon hackintosh

Nicolas Furno |

Note : si vous avez raté les épisodes précédents, vous pouvez suivre mon aventure hackintosh depuis le début à cette adresse.

Ça y est, j'ai enfin trouvé le temps (et l'envie) de mettre mon hackintosh à jour en installant Sierra. Pour être honnête, je n'avais pas prévu d'attendre aussi longtemps. Je pensais attendre la première mise à jour mineure et installer macOS 10.12.1 autour de sa sortie. Mais le calendrier a joué contre moi, cette version est sortie à la fin du mois d'octobre, une période particulièrement chargée côté actualité.

Et voilà, un hackintosh passé sur Sierra ! Cliquer pour agrandir

Bref, j'ai finalement installé macOS Sierra sur mon hackintosh et l'opération s'est bien passée ! Si vous avez suivi ma méthode d’installation et que vous êtes encore sous El Capitan, voici ce que j’ai fait pour mettre à jour mon ordinateur.

Préparation : les sauvegardes

Pour commencer, le plus important est la sauvegarde. On ne le répétera jamais trop : vérifiez que vous avez bien une sauvegarde intégrale de votre hackintosh, récente et complète.

Pour ma part, j'ai choisi de cloner intégralement et tous les jours le SSD de base sur un disque dur stocké en interne dans l'ordinateur en utilisant Carbon Copy Cloner. Pour commencer, j'ai coupé l'automatisation de la sauvegarde pour conserver pendant quelques jours une version fonctionnelle d’El Capitan au cas où.

Carbon Copy Cloner réalise un clone quotidien de mon hackintosh. Avant d’installer Sierra, j’ai réalisé un ultime clone à la main et coupé la planification. Ce n’est pas obligatoire, mais c’est une sécurité supplémentaire en cas de problème, pour éviter d’écraser la sauvegarde. Cliquer pour agrandir

Je sauvegarde aussi tous les jours la partition EFI qui contient les paramètres essentiels pour que le hackintosh tourne correctement. J'utilise pour cela un script disponible à cette adresse et avant l'installation de Sierra, j'ai aussi vérifié que j'avais bien une sauvegarde récente.

Vous ne serez jamais trop prudents et il est préférable de multiplier les sauvegardes. De mon côté, j’ai aussi une copie effectuée en interne avec Time Machine et une autre encore, cette fois en externe, grâce à Backblaze. Sans compter que tous mes documents importants sont synchronisés avec Google Drive et donc copiés également sur ces serveurs.

Si vous devez choisir, je vous recommanderais au minimum le clone intégral sur un SSD ou un disque dur, interne ou externe. En faisant ainsi, vous conservez une copie prête à emploi qui vous permettra de restaurer rapidement le hackintosh dans son état précédent si quelque chose de vraiment mauvais devait arriver pendant les opérations.

Préparation : Clover et macOS Sierra

Avant de procéder à la mise à jour elle-même, vous devrez préparer Clover. Rappelons que ce programme est une brique indispensable pour un hackintosh puisqu'il fait le lien entre la carte mère et macOS. Selon la méthode suivie pour installer le système, vous aurez peut-être à adapter cette partie.

Ce qui ne change pas, c’est que vous devrez mettre à jour Clover avec la dernière version. Vous pouvez simplement télécharger la version la plus récente sur le site du projet, mais si vous utilisez l’outil Clover Configurator, vous y trouverez un outil de vérification et de mise à jour.

Mieux vaut installer la dernière version de Clover avant de mettre à jour votre hackintosh. Clover Configurator permet de le faire rapidement. Cliquer pour agrandir

J’avais opté pour la facilité à l’installation initiale en exploitant MultiBeast, l’outil clé en main fourni par le site tonymacx86. J’ai gagné du temps la première fois, j’en ai perdu un petit peu cette fois, puisqu’il m’a fallu « convertir » mon installation comme si j’avais utilisé Clover. Cela a l’air impressionnant, mais c’est en fait très simple.

MultiBeast installe les extensions kernel indispensables au bon fonctionnement du hackintosh dans le dossier /Library/Extensions/. Pour que la mise à jour de macOS se passe correctement, ces extensions doivent être placées au sein de Clover, c'est-à-dire sur la partition EFI qui est séparée du volume de stockage principal du Mac. Commencez par monter cette partition (Clover Configurator le fait très bien pour vous) et vous la verrez dans le Finder.

Les extensions doivent être placées dans le dossier EFI/EFI/CLOVER/kexts/Other (vous pourriez les placer dans le dossier dédié à Sierra, mais il faudrait les changer de place l’année suivante). Récupérez au minimum FakeSMC.kext et l’extension associée à l’Ethernet et/ou au Wi-Fi, ainsi, le cas échéant, que celle de votre carte-mère. Tout n’est pas nécessaire pour la mise à jour, mais l’installeur de macOS Sierra aura besoin de quelques briques essentielles pour gérer correctement le matériel.

Installer les extensions du noyau dans la partition EFI est une bonne idée pour simplifier les mises à jour de macOS. Cliquer pour agrandir

Il est temps de télécharger macOS Sierra, ce que vous pourrez effectuer directement depuis le Mac App Store. Quand le fichier est chargé, vérifiez une dernière fois que vous avez une sauvegarde récente du hackintosh. Vous allez maintenant pouvoir procéder à la mise à jour !

Mise à jour de Sierra

Cette partie est quasiment la même que sur un Mac. Elle commence de la même manière en tout cas : après avoir téléchargé le système, ouvrez le fichier d’installation. Sélectionnez le volume de stockage de votre ordinateur et patientez le temps qu’il prépare l’installation et redémarre.

L’installation de la mise à jour commence exactement comme sur un Mac. Cliquer pour agrandir

Lors du redémarrage, Clover apparaîtra comme d’habitude. À ce moment là, vérifiez bien que c’est la partition d’installation de macOS Sierra, et non le volume où El Capitan est installé, qui est sélectionné. C’était bien le cas par défaut pour moi, mais dans le doute, utilisez les touches du clavier pour faire défiler les différentes options. Vous devez choisir Boot macOS Install from Hackintosh HD, avec le nom du volume de stockage qui change à la fin.

Validez et l’interface d’Apple prendra le relai. À ce stade, les pilotes de la carte graphique ne sont pas disponibles, si bien que vous aurez un affichage de mauvaise qualité et déformé. Ce n’est pas joli, mais ce n’est pas très important : vérifiez simplement que la barre de progression avance normalement. Et si tout va bien, vous pourrez répondre aux questions habituelles en fin d’installation : mot de passe du compte iCloud, activation de Siri ou encore envoi des données à Apple.

L’interface d’installation est moche, mais ce n’est pas un problème pour mettre à jour le système. Prenez votre mal en patience, cette étape nécessite une grosse demi-heure environ, sur un hackintosh comme sur un Mac. Cliquer pour agrandir

Si tout va bien, l’installation ira jusqu’à son terme sans embrouille. L’ordinateur redémarrera, Clover apparaîtra à nouveau et en théorie, l’option pour démarrer sur la partition d’installation aura disparue. Vérifiez que c’est bien l’option Boot macOS from Hackintosh HD qui est choisie et validez.

Vérifications et configuration de Sierra

C’est la plus grosse différence entre un hackintosh et un ordinateur vendu par Apple : une fois l’installation de macOS Sierra terminée, vous n’avez pas vraiment terminé la mise à jour du système. Vos premiers pas sur la nouvelle version serviront à faire le point et vérifier ce qui fonctionne toujours et ce qui est cassé.

Mise en garde : mettre à jour un hackintosh au milieu de vos collègues peut susciter quelques railleries. Cliquer pour agrandir

Voici les principaux points à vérifier :

  • Carte graphique : l’affichage est-il dans la bonne définition et tous les écrans sont-ils bien actifs ?
  • Son : les sorties audio sont-elles reconnues, et entendez-vous correctement du son ?
  • Wi-Fi et Bluetooth : les deux connexions sont-elles actives et pouvez-vous vous connecter à un réseau sans fil et à un accessoire (souris ou trackpad par exemple) ?
  • Ethernet : l’accès à internet fonctionne-t-il correctement ?
  • Continuité : les fonctions de Continuité comme Handoff ou AirDrop fonctionnent-elles encore ?
  • iMessage : est-ce que vous pouvez encore envoyer et recevoir des messages ?

Dans le meilleur des mondes, vous n’aurez aucun problème et vous aurez terminé l’installation. Pour ma part, j’ai eu deux problèmes, dont un qui est entièrement de ma faute.

Commençons par le problème qui est de mon ressort : j’ai installé macOS Sierra 10.12.3 le lendemain de sa sortie. C’était sans doute la pire idée que je pouvais avoir, parce que Nvidia a besoin de quelques jours après chaque mise à jour de macOS pour sortir des pilotes adaptés. Par ailleurs, chaque version de ses pilotes est réservée à une seule version de macOS. Je me suis retrouvé avec un affichage en 1024 x 768 pixels et je ne pouvais pas mettre à jour les pilotes, ni même installer la version précédente.

J’ai réussi à m’en sortir avec NVIDIA Web Driver Updater, un outil mis à la disposition des membres du forum InsanelyMac (inscriptions gratuites). Il permet d’installer une version même si elle n’est pas compatible avec votre système. J’ai donc installé la dernière mise à jour des pilotes, adaptée à macOS 10.12.3.

Il m’a fallu ensuite modifier Clover pour changer la manière de charger les pilotes Nvidia. Passons les explications techniques, disons simplement que pour macOS Sierra, vous devez cocher la case Nvidiaweb dans la section System Parameters et décocher la case nvda_drv=1 dans la section Boot.

Sierra modifie légèrement le fonctionnement de Clover pour les utilisateurs de cartes graphique Nvidia. Cochez cette case pour que les pilotes soient correctement pris en charge. Cliquer pour agrandir

Pour finir, il m’a fallu appliquer le patch habituel AGDPfix comme je l’expliquais dans mon article d’installation. Ce petit bug n’a pas été réglé avec macOS Sierra pour autant que je peux en juger et cette étape reste nécessaire, mais fort heureusement simple.

Encore une fois, j’ai été stupide de me lancer dans la mise à jour le lendemain de la sortie de cette version. Nvidia a sorti les bons pilotes le jour suivant et si j’avais attendu 24 heures de plus, j’aurais eu beaucoup moins de problèmes. Pour éviter de reproduire mon erreur, vérifiez que les pilotes sont disponibles à cette adresse. Ce sujet est mis à jour très régulièrement. Et si vous avez un problème, vous devriez vous en sortir en suivant ces explications en français.

Pour finir, la puce audio de ma carte-mère n’était plus reconnue sous macOS Sierra. Étant donné que j’ai eu beaucoup de mal à la faire reconnaître lors de l’installation, ce n’était pas vraiment une surprise toutefois. Et la solution était plus simple cette fois : j’ai supprimé toutes les modifications appliquées pour El Capitan et après avoir fait le ménage, j’ai suivi ce guide. La commande a fonctionné correctement du premier coup, un redémarrage plus tard et c’était bon.

Pour conclure

Tout le reste fonctionnait toujours normalement, d’iMessage à Handoff. Peut-être y a-t-il a un gros bug que je n’ai pas encore repéré, mais à première vue, mon hackintosh tourne désormais sous macOS Sierra sans problème majeur !

En tout, il m’a fallu une après-midi de travail pour mettre à jour l’ordinateur, en comptant le temps nécessaire aux sauvegardes. Si j’avais attendu d’avoir les bons pilotes graphiques, j’aurais économisé au minimum une demi-heure, peut-être une heure en tout. C’est plus long que pour un Mac, c’est vrai, mais ce n’est pas non plus rédhibitoire.

Le prochain article de la série devrait dresser un premier bilan de l’expérience générale. Cela fait plusieurs mois que ma machine de travail principale est un hackintosh et je n’ai jamais été bloqué plus d’une heure. À chaque erreur, j'étais le responsable, le plus souvent pour avoir mis à jour l’ordinateur par réflexe avant la sortie des pilotes graphiques. Une faute bête et agaçante, mais qui n’est pas compliquée à régler.

Pour le reste, je n’ai jamais le sentiment de ne pas avoir de Mac sous les yeux, macOS fonctionne comme sur un modèle vendu par Apple… Il y a quelques différences et des défauts mineurs, mais ce n’est pas le sujet ici et je reviendrai sur tout ça dans le futur bilan.


avatar Titouchris89 | 

Moi je commence à envisager le remplacement de mon Mac mini mid2011 et je louche sur le hp z2 mini.
J'aimerais bien savoir si c'est envisageable :)
Je m'étais fait un hackintosh sous snow leopard à l'époque et je n'avais pas trouvé que l'expérience était top
La suite de l'article m'intéresse beaucoup, à savoir par exemple si le trackpad marché bien, si l'ensemble est bien fluide dans les scrolls, etc....
Je trouve votre article super top ?

avatar Nicolas Furno | 

@ Titouchris89 :

Du côté de l'expérience de macOS, je ne note vraiment aucune différence, en tout cas certainement pas avec le trackpad ou la fluidité de l'interface.

N'hésitez pas à poser vos questions pour le bilan d'ailleurs ! De préférence dans ce sujet des forums : http://forums.macg.co/threads/et-si-je-montais-un-hackintosh.1283051/

Cela m'aidera pour écrire cet article. :-)

avatar Titouchris89 | 

@nicolasf

Merci Nicolas, je vais le faire alors,
Vraiment c'est top de partager ton ex

avatar vrts | 

Si tu etais sous Snow leopard c'etait il y a longtemps, ça a beaucoup changé , surtout avec Clover qui est vraiment plus "user friendly"

avatar pocketalex | 

>> HP Z2 mini / i7 6700 / 16 / 256SSD / pas de CG / écran 5K PC Dell Ultrasharp UP2715K 27" = 1500 + 1500 € = 3000€

>> iMac 27" 5K / i7 6700 / 16 / 256SSD / R9 M390 2Go = 3019€

Même prix, et le Mac à une CG dédiée, le Z2...non.

Je cherche pas à démontrer qu'Apple est moins cher que PC, mais suivant les configs que l'on monte, on peut arriver à des prix équivalents comme dans cet exemple
Le Z2, tout le monde en parle comme le graal, mais les configs actuellement en vente ne me font pas, mais pas du tout rêver, et les fameuses config avec du Xeon et une Quadro, ben elles sont pas encore en vente, et quand elle le seront, vu la politique de prix d'HP sur ces modèles, c'est pas impossible que le Mac soit plus intéressant ;)

avatar byte_order | 

Fort heureusement, y'a pas que HP et y'a aussi la possibilité d'assembler plutôt que d'acheter un PC fait par un constructeur...

avatar Titouchris89 | 

@pocketalex

Oui dans l'absolu tu n'as pas tort
Cependant j'ai déjà mes écrans/claviers/souris :)

avatar gregelhombre | 

Ce qui serait intéressant, c'est d'arriver à installer le système sur un ordinateur portable…
Lequel serait alors le plus facile à configurer ?

avatar jb18v | 

justement sur un portable le choix des composants est moins souple. C'est faisable mais peut être plus long pour trouver les bonnes modifs ou pilotes ;)

avatar pocketalex | 

@jb18v : ou c'est pas faisable, ce qui arrive sur la majorité des modèles du marché. Quand un composant soudé n'est pas géré, tu fais comment ? Et quand c'est plusieurs composants ? Et les cartes graphiques dédiées couplées au eGPU ?

Pas gagné de monter un hackintosh portable, sauf à se restreindre à certains modèles qui affichent un bon taux de compatibilité - mais ces derniers son peu nombreux, rares avec 100% de compatibilité - et loin, très loin de ce qu'offre Apple en laptop (performance, silence, finesse, design, fiabilité, écran retina, légèreté)

Pour les laptops, autant acheter un vrai Mac plutôt que de tenter une aventure qui va déboucher sur une brique inutilisable, ou un bousin buggué, limité, instable, avec une autonomie dramatique car pas de gestion des deux CG, donc la CG dédiée tout le temps, au design plutôt "made by toshiba" que "made by cuppertino" ... pas sur que l'idée soit une bonne idée

avatar occam | 

Nicolas, bravo et merci !
Encore un épisode de grande classe dans la saga Håkkintøsk.

J'admire votre cran : perso, je n'installe encore sur mes haggis que du 10.11.
La stabilité d'El Capitan prime sur les quelques nouveautés « nice to have », mais point indispensables, de Sierra.
Mais votre article est déjà bookmarqué pour le jour où je sauterai le pas, if and when Sierra se stabilise définitivement.

avatar Titouchris89 | 

Ps: c'est bien parce que je ne nourris plus beaucoup d'espoirs d'avoir un Mac mini avec 32gb de ram, pas trop fermé et soudé que j'envisage ça ?
Mon Mac mini était vraiment bien, je lui ai ajouté un ssd en plus et je suis au taquet des 16gb de ram (gros besoins de ram dans mon cas.... pleins de vm)

avatar pocketalex | 

Titouchris89 : il existe plein de boitiers mini pour se faire des hackintosh mini bien sympa, mais si tu veux 32Go de RAM, il va peut-être falloir se tourner vers une config en mini-ITX qui est pas vraiment mini-mini, pas comme le Mac mini en tout cas

Ou des machines comme le HP Z2 mais qui sont bien plus chères à l'achat (1500 € pour le modèle i7 / 16Go, je sais même pas quel est le prix pour une version 32Go), et le Z2, on ne sait pas si il peut devenir facilement un hackintosh, alors qu'un PC monté sur mesure...

avatar yellocabb | 

Niveau benchmark c'est impressionnant! Mon i7 4ghz OC a 4,6 (facilement) sur carte Z170MX gaming 5 et 16Go DDR4 2400Mz monte à 18700 sur Geekbench4... pour un "mac" a 1300€ c'est plutôt pas mal...

avatar vrts | 

Merci pour cette news !
je suis resté sur Yosemite car mon "mac" est stable et que je ne vois pas vraiment d'interêt dans les nouveautés gadgets des nouvelles versions d'OSX.

Et j'aime bien mon utilitaire de disque avec toutes ses fonctions ;)

avatar CrashMidnick | 

Nicolas, je pense que tu es encore trop habitué au vrai hardware :) Sur Hackintosh, lors de la 1ère installe il faut garder tous tes Drivers pour les futurs MAJ (hormis Nvidia). Je mets à jour mes hackintosh depuis Yosemite et tout se passe en 5 minutes. Le plus long étant de réinstaller tous ses logiciels si tu fais une installe Propre.
Pour les drivers Nvida tu n'as aucune excuse :P S'il y a bien une chose où il faut être vigilant c'est bien sur ce point (et je pense que c'est idem avec les anciens MacPro qui ont des cartes graphiques récentes).
En tout cas tes articles sont bien détaillés. Félicitations !

avatar pocketalex | 

@CrashMidnick : il m'est arrivé la même chose que Nicolas la semaine dernière

Mise à jour de sécurité d'El Capitan, je la fais dans la foulée de l'annonce, et BIM, il m'upgrade la version d'EL Capitan et le driver se désactive automatiquement m'indiquant qu'il n'était pas compatible avec ma nouvelle version

J'ai fait comme Nicolas, en ajoutant ma version d'El Capitan dans le driver déjà installé, et je suis reparti nickel, et je viens de recevoir l'alerte nVidia avant hier de la dispo du nouveau driver

C'est sur, on ne m'y reprendra plus, la prochaine upgrade MacOS, j'attends au moins une semaine

avatar caissonbulle | 

@Nicolas Furno
Me disais bien que passer par Clover semblait être la solution la plus efficace. Tellement de sites ont relayés l'état de l'art avec Clover !... ;-)

@ErGo_404
J'avais commencé en janvier 2016 avec UniBeast/MultiBeast, en galérant fortement (pas tout compris de la procédure et grande difficulté pour moi à déchiffrer les échanges en anglais), pour enfin passer avec succès par Clover, avec l'aide des forums de MacBidouille...

@bugman
Mon hackintosh a aujourd'hui 1 an. Je bosse dessus tous les jours (graphiste print 3D). Pas un seul kernel panic, juste des démarrages avec verbose, de temps en temps... mais le système fini toujours par démarrer correctement.

Si on a l'obligation de devoir produire un travail avec sa machine, je pense qu'un hackintosh peut être une solution pérenne et très rentable. Il suffit juste, comme tous professionnels et toutes professions, de construire correctement sa machine, de se mettre à niveau question techno (j'avoue avoir eu un mal de chien, n'étant pas spécialement compétent), de mettre en place sauvegarde et archivage (et c'est aussi valable avec un simple Mac), d'être curieux, vigilant et réfléchi.

Mon activité me semble très proche d'un certain "artisanat" : le fait de pouvoir sans restriction maintenir, gérer, vérifier, mettre à jour tous les composants hardware et software de ma machine me rassure.

Pour ma part, j'ai aussi acquis un MacMini refurb. Si mon hack venait à tousser ou ne pas démarrer, je peux toujours installer le SSD système dans le MacMini : j'ai aussi un Dock Storeva 2,5" et 3,5". De quoi pallier à divers déboires...

NB : un disque dur système pour un hackintosh EST JUSTE un disque dur système d'un Mac standard sur lequel des drivers spécifiques aux composants matériels de la machine ont été installés dans sa partition EFI (dossier CLOVER) et où les drivers NVIDIA (solution hard la plus répandue semble-t-il) ont été installés dans le système. C'est tout !... ;-)

Enfin, hier, depuis mon hack, en passant par l'AppStore, j'ai installé la dernière release 10.12.3 : 10 à 15 minutes de moulinage.
Redémarrages, puis atterissage sur le Finder. La mise à jour des drivers NVIDIA s'est lancée toute seule.
Après un dernier reboot, tout semble dans l'ordre et fonctionnel : je n'ai noté aucun gain particulier, par contre toujours quelques gliches non résolus (icônes dans la barre des menus qui flashe, vignette d'une fenêtre du Finder en réduction "scothé" à l'écran après un déplacement ou une copie obligeant à relancer le Finder...) !...

avatar thierry37 | 

@caissonbulle

"j'ai aussi acquis un MacMini refurb. Si mon hack venait à tousser ou ne pas démarrer, je peux toujours installer le SSD système dans le MacMini "

Tu es sur que ça démarre aussi facilement ? Rien qu'en changeant le disque.

avatar caissonbulle | 

@thierry37
Pour être tout à fait franc, je n'ai pas encore eu à faire la manip puisque le hack fonctionne bien... mais je ne vois pas où cela pourrait bloquer... puisque un disque système préparé pour un hack n'a rien en moins dans ses fichiers et sa structure par rapport à un disque système Mac standard.
Par son installation, Clover ne fait qu'ajouter ses propres fichiers dans son dossier spécifique "CLOVER" de la partition EFI. La seule chose à vérifier est la présence des drivers NVIDIA que la MacMini pourrait refuser.

avatar Saint-Jey | 

Je vais donner mon point de vue, pourtant assez connaisseur de la technique.
J'ai longtemps hésité à me monter un hackintosh. J'ai commandé des pièces toutes compatibles hackintosh pour avoir une installation la plus simple possible (sauf la carte graphique que je n'ai pas encore acheté car je voudrais une 1080 - peut être même 1080ti).
Et bien, sachez que j'ai abandonné l'idée du hackintosh. Et là, vous vous dites : pourquoi ?
C'est la présentation des macbook pro qui m'a poussé à passer à Windows 10. Ce que j'y ai vu, et c'est mon avis personnel, c'est que les mac allaient au mieux être fermés à toute pièce non Apple, au pire, disparaître purement et simplement.
Sachant que quand j'étais sur mon iMac, j'avais décidé d'abandonner les logiciels Apple (quoique j'y ai été forcé vu que Aperture a été abandonné) pour des logiciels multiplateforme (Office, Adobe Creative, ...), Je me suis dit qu'autant se faire mal une bonne fois pour toute et migrer sur Windows.
Et force est de constater que Windows 10 est très bien : mieux sur certains points que Sierra, beaucoup moins bien sur d'autres...
Mais voilà, j'ai peur qu'on vive les dernières heures du mac et je suis quasi sur qu'on vive les dernières heures du hackintosh. Ça n'enlève rien aux talents (que je trouve énormes) de ceux qui développent les outils de hackintosh.
Peut-être qu'Apple va proposer des licences MacOS à installer sur des pc normaux, mais franchement, vue l'attitude d'Apple, je n'y crois pas (plus).
En tout état de cause, très bon article que j'ai lu avec plaisir, comme beaucoup d'autres sur macg.

avatar caissonbulle | 

Voilà le genre d'argumentation qui me semble tout à fait pertinente.

Oui, je suis comme toi et vois d'un mauvais œil "l'évolution" du Mac et de son système. Quant à faire le pas vers W10, cela ne me rebute pas plus que ça... C'est juste la quantité (encore) d'information et de formation à glaner à droite/à gauche pour retrouver, tout ou partie, de mes habitudes de travail. Gros travail en perspective et en fait aucune grande envie d'en arriver là pour l'instant !...

D'ailleurs, un site, ou un blog, qui détaillerait précisément cette migration pourrait devenir tendance... Un site comme PCBidouille ou encore PCge !... ;-)

avatar Saint-Jey | 

en fait, je l'ai fait en deux étapes :
- la première a été de passer au maximum sous des outils multiplateformes (Lightroom Photoshop Office ...)
- la deuxième, la plus compliquée, a été de remettre en local toutes mes photos hors de Photos
Ceci fait, j'étais paré pour W10. Maintenant, il me manque quand même iMovie (même si je faisais une vidéo tous les 2 ans) et les onglets dans l'explorateur Windows.
Mais si tu n'utilises que des logiciels Apple, oui y'a un peu de travail.
Je le répète, ce n'est pas par désaffection de macOS que j'ai changé de crèmerie, mais simplement parce que, même si j'en ai les moyens, je ne me vois pas mettre 5000€ dans un ordi, tout soudé qui plus est. C'est une question d'éthique pour moi. Mon pc m'a coûté sans la carte graphique 1850€ (core i7 6700k, 32Go de ram à 3200Mhz, 1To de SSD sata et 2 To de HDD, écran 4k 32" et kit bose companion 20). Le montage est à la portée de n'importe quel gogole et ça ne rame jamais. Je n'attends plus qu'une bonne occasion pour une carte graphique (1080 ou nouvelle AMD Vega quand elle sortira) la même chose chez Apple, je lâchais un rein... et aujourd'hui, tous mes composants sont garantis et si l'un d'eux lâche, la réparabilité est à 10/10 chez iFixit lol

avatar thierry37 | 

@Saint-Jey

Ça arrivera bien un jour ou l'autre. Qu'ils nous mettront leur puce TouchID partout. Ou un petit ARM.

Mais je pense avoir encore quelques années devant moi avec mon Hackintosh.
Ça fait toujours ça de gagné. En attendant de devoir passer à Windows. (Je bosse sur Windows donc j'ai pas grand chose à ré-apprendre)

avatar Saint-Jey | 

et heureux pour toi que ça fonctionne. De toute façon, quand un système fonctionne comme on le souhaite, rien n'oblige à l'upgrader. Mon iMac était un 24" de 2009 full option et je l'ai changé parce qu'il ne me permettait plus de traiter mes photos astronomiques (assemblage de plusieurs centains voire milliers de photos). Sans cette activité, j'aurais pu le garder encore quelques années.
Mais je vais vous dire un secret, j'ai compris que j'étais trop hypnotisé par Apple le jour où j'ai monté mon pc et que j'ai utilisé ma souris Logitech MX Master... Je défendais mordicus la magic mouse... Bah au niveau ergonomie, je peux le dire maintenant, Apple est à des années lumières de la concurrence sur ce périphérique...

avatar Espcustom | 

Moi avec mon macpro nehalem je suis au top à chaque fois.

Sinon railleries peut être mais je suis sur qu'il y a un peu de jalousie derrière ? hein ?

avatar king péa | 

Moi j'ai installé Sierra sur mon Dell Optiplex5040 du travail, m'a fallu une bonne semaine pour y parvenir
entre les paramètres du bios UEFI, la NVRAM à regler correctement
la gestion des deux écrans impossible en double Display port (faut DP et Hdmi), qu'il faut que mon second écran soit allumé seulement après le login screen,

maintenant ca marche bien, je boote sur mon disque USB3 SSD un écran éteint et c'est bon
j'ai le son, j'ai les deux écrans, j'ai la gestion complète de l'accélération video, réseau ethernet, USB3...
si ce n'est la mise en veille, tout marche !!!

mais, cela m'a pris une quantité de recherches, plus tout ca sur mon temps de travail (je travaille en call center IT), j'avais un autre poste sur lequel travailler en attendant, heureusement mon chef est cool, mais ca a vraiment pris un temps fou...

avatar vrts | 

C'est courageux de hackintosher un PC déjà tout monté sans pouvoir choisir les composants ! bravo :)

avatar Jazzride | 

C'est hélas la derniere et seule solution pour avoir un "mac" de qualité comme avant.Et ca permet aussi si on choisit son portable d"avoir un portable sous mac os avec écran tactile. Bon article de MacG. Ceci dit j'ai basculé mon pc sous Linux et je ne reviendrai pas en arriere car pour ce qui me manquait j'ai WINE vraiment ca a changé ! (A tel point que bien config c'est devenu l'OS ultime je pense, bien loin des bidouilles affreuses des débuts 2000)

Sous Linux je suis en train de récuperer jusqu'aux softs windows en MAO alors.. .comment dire, unixien dans l'âme j'aurai fait le parcours suivant:

> Windows (dans ses pires moments help)
> Linux
> Mac os X (pour unix)
> Linux (par ras le bol de la "nouvelle" politique apple)

Mais Win10pro me parait intéressant, surtout qu'au regard des dernieres insiders preview c'est bon.
Apres pour mac os j'ai 2 anciens mac et peut etre de la bidouille si apple persiste dans son attitude rétrograde. Le souci est qu'il faut choisir ses pieces une par une que ca coute cher finalement et que sauf à vouloir "mettre le paquet" pour avoir un clone de Mac pro ca ne me parait pas rentable sans oublier la part d'aléas. Le coté esthétique obsession de ive je m'en fous on peut utiliser même une caisse d'ancien MP. Mais sur l'aspect technique c'est dur. Parfois on arrive parfois sur la même machine on recommence et .. .pas moyen. ca m'a un peu refroidi.

Et entre un HPZ et un mac actuel, pas photo HPZ sur Linux si pas de hack possible. Les macs actuels même pas la peine.

avatar Drako | 

A tu comme moi une application iBook qui ce lance sur des livres transparent ??

avatar Doctomac | 

"J’ai enfin installé Sierra sur mon hackintosh"

On s'en fou un peu....

avatar alhitch | 

@Doctomac

Tu dois être quelqu'un de très gentil au quotidien, mais on s'en fout un peu…

avatar Doctomac | 

Oui oui je suis très sympa mais encore une fois, on s'en fou de l'installation de Sierra sur son Hackintosh. L'auteur s'est lancé dans son aventure de galère, le récit de ses mises à jours et futurs mises à jours me touche une sans faire bouger l'autre comme on dit.

avatar thierry37 | 

@Doctomac

Et hop. Un de plus sur la liste noire ? ça fera moins de commentaires à lire sur l'app.

avatar Doctomac | 

@thierry37

Ahh la censure....

avatar Bigdidou | 

@Doctomac
"Ahh la censure...."

Ben faut dire que venir commenter une News technique pour expliquer qu'on n'en a rien à foutre, faut vraiment avoir du temps à perdre.
Prendre du temps pour expliquer qu'on est contre, ça je comprends, mais qu'on s'en fout, franchement...

avatar Doctomac | 

C'est ce que j'ai fais (cf ci-dessous). Le "je m'en fou" est l'amorce, tu vois.

Par ailleurs, on a aussi le droit de commenter une news en disant '"on s'en fou".

avatar bugman | 

@Doctomac

Tu t'en fous un peu.
Ca peut intéresser pas mal de monde d'avoir une machine approchant le Mac. Niveau tarifaire, ça n'a rien à voir. Laisse les lire, passe à un autre article Doc.

avatar Doctomac | 

Il faut arrêter avec ça. Ça n'intéresse que quelques bricoleurs nostalgiques de la bidouille informatique des années 90. Le plus grand nombre ne vont pas se prendre la tête avec un OS qui fonctionne mal, qui est prise de tête à être installé et qui, bien sûr, n'a aucun support d'Apple.

avatar Nicolas Furno | 

@Doctomac

Admettons. Qui dit que nous n'avons pas beaucoup de lecteurs intéressés ?

À votre avis, pourquoi est-ce que l'on fait cette série ? Ça m'intéresse, certes, mais ça ne suffirait pas.

In fine, c'est votre intérêt ou non qui détermine ce que l'on publie ici.

avatar macfredx | 

@Doctomac

Personnellement, une des raisons qui font que je suis sur Mac est que je ne
VEUX pas m'emm... avec ce genre de choses.
Mais, étant bidouilleur dans l'âme, je comprends très bien que l'on puisse en avoir envie, et chacun est libre de faire ce qu'il veut.
Donc je ne vois pas où est le problème avec ces articles car ils intéressent certains. Et si ce n'est pas ton cas, tu n'es pas obligé de les lire. ?

avatar Bigdidou | 

@Doctomac
'Ça n'intéresse que quelques bricoleurs nostalgiques de la bidouille informatique des années 90"

Qu'est-ce que vous en savez ?
J'ai horreur du bricolage et ça m'intéresse.
Je suis d'une rare banalité, je dois donc pas être le seul..

avatar Doctomac | 

@Bigdidou,

Hum, il faut ouvrir les yeux. Si tu n'aimes pas la bricole et la bidouille, sincèrement ne te lance pas dans le hackintosh.

@Nicolas,

Oui certes, mais encore une fois, je pense sincèrement que ça n'intéresse que peu de personnes qui ont vraiment du temps à perdre.

avatar pocketalex | 

@Doctomac :

"Ça n'intéresse que quelques bricoleurs nostalgiques de la bidouille informatique des années 90"

Alors déjà, si il y a un site dédié qui s'appelle Macbidouille, c'est peut-être parceque la bidouille, ça intéresse un paquet de monde

Ensuite, si tu lis al flopée de commentaire négatifs envers Apple ici et là, tu verras que l'énorme majorité concerne les limitations des machines Apple au niveau de l'intervention sous le capot pour faire évoluer la machine, tout du moins la personnaliser ou la réparer

Alors je dis ça, je suis pourtant d'accord avec toi, l'énorme majorité des utilisateurs n'est plus dans ces considérations de "bidouille" et achète aujourd'hui une machine pour l'utiliser, sans velléités de vouloir la "bidouiller", mais il reste une frange d'utilisateurs plutôt "geekos" et passionnée par le matériel, et, aussi, une frange d'utilisateurs qui a envie de tirer le maximum de sa config sans pour autant investir 5000€ dans un Mac Pro, et monter un bon hackintosh pour la moitié de ce prix, voire moins, permet d'obtenir une config permettant, suivant les cas, de rivaliser avec la station de travail d'Apple.

Je dis suivant les cas car le Mac Pro, malgré son âge, reste une bête de puissance et en Xeon 12c, aucun core i7 ne tient la route. Mais il n'en reste pas moins qu'un bon i7 avec plein de RAM, SSD et une bonne CG permet d'aborder des travaux lourds avec un certain confort, pour le tiers du prix, c'est pas négligeable

avatar Doctomac | 

Dans le nom du site MacBidouille il y a Mac et pas Hackintosh.....ce n'est pas Hackintosh Bidouille. De toute façon, même les bidouilles sur Mac sont devenues rares dans ce site, cette appellation fait référence à une époque révolue où le site a été créé.

Ce que je dis est que non seulement la fraction de bidouilleur informatique ne concerne qu'une petite partie des utilisateurs (PC ou Mac, ce que finalement tu avoues) mais en plus de cela, au sein de cette petite fraction, celle qui s'amuse à faire des Hackintosh est encore plus réduite.

Au final, ce billet n'a que peu d'intérêt pour le plus grand nombre.

avatar macfredx | 

@Doctomac

Pourquoi chercher à avoir à tout prix le dernier mot ???
Laisses ceux que ça intéresse lire le billet et passe au suivant ; non ? ?

avatar pocketalex | 

@Doctomac

"ce que finalement tu avoues"

qu'est-ce qu'il faut pas lire ...

Oui, tu as raison, j'ai plié sous la force de ton argumentation imparable...

Il n'y a pas à avoir le dernier mot, surtout quand on dit au final la même chose. Je n'ai jamais dit que les bidouilleurs représentent la majorité des utilisateurs, cela reste une minorité et tu as parfaitement raison de souligner ce point. Je souligne juste que c'est une minorité active, historique, et même pour le non-bidouilleur, savoir que l'on peut intervenir dans un Mac ou même en monter un soit même de zéro est, je le pense, un sujet digne d'intérêt.
Le phénomène hackintosh est un phénomène insignifiant en volume, et tu as raison de le souligner, mais il est quoi qu'il en soit intéressant à suivre et ouvre une voie à des personnes qui n'y auraient peut-être pas pensé.
Et il permet à toute la (petite, microscopique) communauté de bidouilleur de retrouver une maitrise de son matériel et de poursuivre une passion que la marque à pas mal délaissée

avatar Doctomac | 

""ce que finalement tu avoues"

qu'est-ce qu'il faut pas lire ..."

Bien, tu as écrit :

"Alors je dis ça, je suis pourtant d'accord avec toi, l'énorme majorité des utilisateurs n'est plus dans ces considérations de "bidouille" "

Pour conclure, que l'auteur se fasse plaisir sur un blog ou équivalent (surtout s'il a prévu d'en faire un feuilleton). Sincèrement, sur MacG, ce n'est pas pertinent.

avatar Totophe | 

J'ai aussi un hackintosh sous sierra. iMessage fonctionne très bien en revanche pour handoff c'est pas terrible. Dans l'ensemble j'en suis très satisfait.

avatar albanet | 

À votre avis c'est possible d'utiliser le GPU intégré au processeur sur mac tout en ayant une CG genre gtx 1070 pour la partie Windows ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR